13/10/2010

La voiture électrique : vérité et intox !

La voiture électrique

 

 




http://www.universcience.tv/media/1810/l-automobile-propre---une-affaire-qui-roule--.html

 

Il existe beaucoup de contre vérités au sujet de la voiture électrique, et il faut faire le point sur la réalité…

- l’électricité au niveau mondial, constitue 40% de nos émissions de CO2.

- l’Etat Français a « débloqué » une enveloppe de 250 millions d’euros pour  aider  les constructeurs français dans une tâche titanesque, à savoir développer  la voiture  électrique, alors que cette technologie existe depuis plus d’un siècle…

- une voiture électrique a un rendement énergétique supérieur à 80%, contre 40% pour un moteur à combustion.

Mais attention, à cela s’ajoutent :

 -la production d’électricité (rendement 70%)

- la perte lors du transport de l’électricité (50%)

-la perte lors de la charge de la batterie (30%)…

Si on fait les comptes, pour l’équivalent d’1Kw produit, que reste t’il pour la voiture ?

-on en perd 30% pour produire l’électricité (hors nucléaire), on arrive déjà à 0,7kw

 -auquel on doit soustraire le coût énergétique du transport énergétique (50%, car on ne va pas la brancher sur la centrale thermo-électrique ou même la centrale nucléaire), et avec le transport électrique on tombe directement à 0,35kw

- auquel il faut rajouter la perte d’énergie pour charger les batteries (30%) et on tombe à 0,245 kw

- auquel s’ajoute la perte liée au moteur électrique (80% de rendement)

- et on tombe à un rendement réel inférieur à 0,2kw, soit 20% de rendement !

En simplifiant, on peut affirmer que la voiture électrique, telle qu’elle a été pensée par nos constructeurs, avec une aide financière de 250 millions d’euros payés par l’impôt du citoyen, coûte 2 fois plus cher qu’une voiture thermique.

 De plus, elle est exactement 2 fois plus énergivore que la voiture thermique et potentiellement 2 fois plus polluante (puisque l’électricité au niveau mondial, constitue 40% du CO2 planétaire, à cause du   charbon)…

Le citoyen, une fois encore, se retrouve être le dindon de la farce, car non seulement c’est une très mauvaise affaire d’un point de vue économique (2 fois plus cher qu’un diesel),mais aussi d’un point de vue écologique (2 fois plus polluant).

 De plus, effet pervers oblige, si la voiture électrique telle que conçue, a du succès (grâce à l’impôt du contribuable) les besoins électriques vont croître de façon significative, ce qui obligera EDF à investir dans de nouveaux outils de production (rappel : ITER coût 4,6 milliards d’euros) et à produire de nouvelles centrales nucléaires...

Au final, c’est encore  le citoyen qui payera la facture !!…

Comparons les investissements de l’Etat :

-d’une part : 4,6 milliards d’euros pour ITER (et ce n’est pas fini !)

- 250 millions d’euros pour les constructeurs de voitures électriques.  

- d’autre part : zéro centime pour mon projet technologique capable de traiter le CO2 au point d’inverser le processus de réchauffement planétaire et capable de produire de l’énergie. 

La France, c’est un beau pays, et on se demande pourquoi nos cerveaux osent quitter un si beau pays !

On ne sait plus si l’on doit en rire ou en pleurer !!...

 

 

24/05/2010

COURRIER ET REPONSE A L'OFFICE EUROPEEN DES BREVETS...

Lettre reçu de l'OEB :

 

1 COURRIER OEB

 

1 COURRIER OEB2

 

1 COURRIER OEB3

 

 

MA REPONSE :

 

1 COURRIER OEB REPONSE1

 

1 COURRIER OEB REPONSE2

1 COURRIER OEB REPONSE3

1 COURRIER OEB REPONSE4

 

1 COURRIER OEB REPONSE5

1 COURRIER OEB REPONSE6

 

Sans commentaires... Oh si normalement le premier titulaire c'est moi mais sa ne les dérange pas plus que sa...