03/12/2011

Réchauffement climatique : la clé du problème

 

 

Empoisonner notre monde n’est pas une fatalité, c’est un choix…


Un choix qui n'a plus d'excuse...


Choisissons ensemble une autre route !

 


 


 

07/03/2011

Avis de décès et nouvel espoir...

C’est avec une grande satisfaction personnelle que je vous annonce la disparition de la société Brevets et Associés ayant pour siège social le 73 rue Rivay, dans la ville de Levallois Perret, près de Paris, disparition probablement consécutive à la publicité que je leur ai faite sur le net.

Brevets et Associés

Entreprise radiée

Activité

Location-bail de propriété intellectuelle et de produits similaires, à l'exception des oeuvres soumises à copyright
7740Z

Siège social

73 Rue Rivay
92300 LEVALLOIS PERRET

 

Forme juridique

Société à responsabilité limitée

SIRET

48096884100019

RCS

Nanterre B 480 968 841

Capital social

160.650,00 EURO

Immatriculation

14-02-2005

Radiation

02-03-2011

Nationalité

France

 

Ceci est paru au Journal Officiel ou Boddacc, en date du 11 février 2011.

Ceci étant, ne soyons pas naïfs, je sais comment fonctionne cette bande de NABO : ce n’est qu’une tête d’une hydre monstrueuse qui renaîtra sous un autre nom, dès que la garde sera baissée.

Cela fut le cas pour  bien d’autres sociétés fantoches, créées par leurs soins, pour abuser les inventeurs et pratiquer l’évasion fiscale et le blanchiment d’argent à grande échelle.

 

Je rappel le les faits :

Derrière cette société et de nombreuses autres (Finecor en Suisse, Finercor en Espagne, Ecotec, Ségitech…) se cache un réseau criminel organisé extrêmement dangereux de NABO.

Avec des costumes cravates et de grands airs, ces individus peu fréquentables abusent de nombreuses victimes, et se font passer pour des gens honorables…

Mais derrière cette image, se cachent des êtres méprisables ayant recours à l’esclavage, au chantage, aux intimidations, à la spoliation en bande organisée, aux faux en écritures, aux menaces et jusqu’au meurtre, sans doute, s’ils en voient l’intérêt.

Je rappelle certains faits : ils ont tenté de m’imposer par chantage, un contrat de copropriété dans lequel, entre autre infamie, se dissimulait une clause de décès (le mien) visant à la spoliation de mes héritiers, au cas fort malheureux où je viendrais à « disparaître », ce qui en dit long sur leurs intentions et leurs capacités de nuisance.

En outre ils m’ont aussi proposé, sans que je donne suite pour cause de rejet viscéral, de prendre une assurance vie dont ils auraient été les seuls bénéficiaires. Ils m’ont fait cette proposition quand ils ont constaté ma volonté de ne pas me laisser faire, ce qui démontre encore leurs méprisables activités et leur nature crapuleuse.

 

Dans mon affaire, ils ont même franchi un nouveau cap dans l’immonde, en commettant un véritable crime contre l’humanité en paralysant notre seul et unique espoir d'inverser le processus de réchauffement planétaire afin de pouvoir me spolier et ce durant des années.


Vous ne l’avez peut être pas remarqué, mais je me fais moins présent sur mes blogs, car je dois faire avancer les choses pour nous éviter le pire, à savoir la stérilisation carbonique.

Beaucoup de gens importants rencontrés me pressent de cesser mes blogs, qui à leurs yeux ne servent à rien et peuvent nuire à mon projet technologique.

Oui dénoncer ces crapules prend du temps, mais savoir qu’ils sont libres de recommencer leurs agissements avec d’autres victimes, sans que personne ne fasse rien pour les sauver, moi ça me rend malade. Je parle bien ici d’assistance à personne en danger, ne vous y trompez pas.

Pourriez-vous vous regarder en face, si vous saviez tout cela et que vous ne fassiez rien ? Moi pas, mais chacun vit avec sa conscience.

De plus, si ces crapules ont pu agir en toute impunité, c’est bel et bien parce qu’ils ont été soutenus par un système, le système des brevets, lequel va bien au delà des agissements de cette bande de fripouilles.

Les inventeurs sont victimes d’un véritable système qui semble vraisemblablement pensé, conçu pour les spolier, au mépris le plus absolu des droits de l’homme.

Ceci doit être dénoncé, afin que les inventeurs ne tombent pas dans ce piège qui les met à la merci des pires criminels et qui leur refuse l’accès à la justice.

Quand je dis cela, ce n’est pas tout à fait vrai mais disons que la justice est abusée sciemment par des lois qui violent notre constitution et les droits de l’homme et qui obligent le malheureux inventeur déjà ruiné par les brevets, à se ruiner davantage dans des procédures longues et coûteuses, qui ont pour but de le forcer à abandonner…

C’est assez vicieux et constitue de fait un déni de justice permettant à des criminels d’agir en quasi impunité.

On me conseille d’arrêter cette polémique et de me consacrer à ma technologie, mais ne serait-ce pas plutôt pour que je n’informe plus les inventeurs de ce qu’ils vont devoir subir, s’ils déposent un brevet ?

Ce système des brevets draine des milliards d’euros chaque année à travers le monde et est largement à la base de notre civilisation… En étant objectif, il est difficile d’imaginer les conséquences sociales que pourrait engendrer la prise de conscience des inventeurs quant à la réalité du système qui prétend défendre leurs droits et qui permet de les spolier « légalement » de leurs droits légitimes au mépris des droits de l’homme…

A mes yeux, une vie humaine valant plus que tout l’argent du monde, je préfère informer les inventeurs et vivre en accord avec ma conscience, même si cela représente un risque pour ma vie.

 

 


 



On me dit que je ne devrais pas perdre mon temps, en vous informant de la réalité de la stérilisation carbonique…

Oui, tenter de vous informer prend du temps, mais est-ce concevable de dissimuler des informations relatives à une menace qui nous concerne tous ?

La dissimulation d’informations est une pratique répandue, et nous en vivons une grave en ce moment même, avec l’exploitation des gaz de schistes qui pourrait se solder par nos empoisonnements :

 
Corinne_Morel-Darleux_Gaz_de_schiste-fevrier2011
envoyé par Frontdegauche-Rhonealpes. - L'info video en direct.

 

Nous sommes en droit de nous demander où se trouve la démocratie, quand on dissimule aux populations le fait qu’on nous empoisonne pour en tirer toujours plus de profit…

La stérilisation carbonique est une réalité, la démonstration plus détaillée de cette réalité se trouve dans un de mes textes  « La stérilisation carbonique simplifiée ».

On m’a souvent traité de « prêcheur de l’apocalypse », c’est grotesque, un prêcheur croit, moi je sais…

La différence est de taille, pas de conviction, pas de croyance, juste une certitude liée à la compréhension des choses.

On m’a aussi dit que le réchauffement planétaire était trop compliqué et que les spécialistes étaient dépassés, alors moi…  

 Quelle blague !

Moi, j’ai développé une technologie qui est capable de copier le vivant, les « spécialistes » l’ont-ils fait, eux ?

James Lovelock, père de l’écologie moderne a établi une hypothèse, l’hypothèse Gaïa dans laquelle il assimile notre planète à un être vivant.

Ces mêmes spécialistes se sont permis de le tourner en dérision pour cela, pourtant cette hypothèse est loin d’être stupide.

Comprenez moi bien, la Terre n’est pas un être vivant mais la vie est foisonnante sur notre planète, chaque animal, chaque plante, chaque micro-organisme, interagit avec son environnement et échange en permanence fluides et gaz.

Si la Terre était un désert, chaque forme de vie, chaque être vivant serait un grain de sable…

Si la Terre était un océan chacun d’entre nous, chaque être vivant serait une microscopique goutte d’eau…

La Terre n’est peut être pas Gaïa, mais si on regarde de loin, voyez vous les grains de sable, voyez vous les gouttes d’eau ?

Tous, nous faisons partie de la Terre, nous sommes des maillons, les cellules d’une sorte d'organisme beaucoup plus grand…

Isolément un neurone n’est rien, mais la pensée naît de l’interaction de millions, voire de milliards d’entre eux, et forme ce que nous appelons la conscience.

La Terre n’est pas Gaïa, mais l’interaction permanente des milliards d’êtres vivants qui la recouvrent, forme un monde unique dans notre système solaire… On l’oublie à force d’y vivre, mais c’est vrai, notre planète est unique de par l’action et l’interaction des milliards de formes de vie qui y grouillent.

Il est un fait établi et reconnu par tous, que l’atmosphère de notre planète est étroitement liée à la vie.

L’ancêtre de l’humanité est sorti des eaux il y a des milliards d’années, mais nous avons emporté avec nous les océans primitifs qui coulent dans nos veines… Nous avons en nous nos poumons qui interagissent en permanence avec l’atmosphère terrestre…

Nous sommes peut être une infime partie de ce monde, mais nous en sommes une partie…

De par notre capacité à comprendre les choses, nous devrions en être la tête et le cœur, mais nous laissons nos pires représentants s’octroyer le droit de saccager et  de détruire, juste pour qu’ils puissent s’enrichir.

Je ne comprends pas ! moi ?

Tout me semble si clair, pourtant…

La stérilisation carbonique est en marche, c’est une certitude et si nous n’agissons pas dans le bon sens, nous n’y survivrons pas, c’est aussi simple et limpide que cela.

On dit de moi que je suis fou de parler de « stérilisation carbonique »…

Soit, mais est-ce plus raisonnable de laisser des fous empoisonner notre monde, pour leur permettre d’avoir toujours plus d’argent ?

Certains devraient se regarder en face, avant de dire des âneries pour faire « les intéressants ».

La stérilisation carbonique est en marche, cela ne m’amuse pas d’en parler, je n’en éprouve aucun plaisir et je m’en passerais volontiers.

Si je le fais, ce n’est pas pour vous faire peur, mais simplement pour que vous réalisiez que ce n’est pas inévitable.

Si j’en parle autant, malgré toutes les attaques et tous les coups que je ne cesse de prendre, c’est qu’il faut que vous le sachiez pour pouvoir agir, et si je ne le fais pas, moi, personne d’autre ne le fera.



 



 

La solution existe, la voilà :


 

 



Cette technologie copie le vivant et permet de mieux comprendre l'interaction du vivant sur la Terre et nous fournit une énergie propre et renouvelable à l’infini.

Elle prendra le relais de nos océans et les soulagera de façon artificielle, mais c’est un travail titanesque qui m’attend…

Des milliers de sites à équiper, des milliards de mètres cubes d’effluents d’usine à traiter tous les jours…

Sans compter que je devrai faire face aux pires prédateurs de ce monde : les NABO !

Si les NABO s’emparent de cette technologie, ils en feront du fric et signeront notre arrêt de mort… Je les ai vu à l'oeuvre, ces fous.

Je devrai coûte que coûte, en garder le contrôle, pour au moment le plus favorable, passer du traitement de fumées à environ 10% de CO2, au traitement de l’air ambiant avec pour objectif affiché de maintenir à l’échelle planétaire un taux de CO2 atmosphérique compatible avec la vie.

Je parle bien ici d’une réelle terra formation, non pour rendre la Terre habitable mais bel et bien pour la maintenir habitable.

Un échec se traduirait dans les faits, à terme, par l’éradication de notre espèce et de toute forme de vie évoluée.

 

Informez la population : la dissimulation au peuple est la meilleurs arme des NABO, qui préfèrent agir dans l’ombre, pour mieux nous nuire sans aucune opposition.

 

Faire étalage de leurs agissements est notre seule arme, et notre seule planche de salut.

 

Informez autour de vous, par tous moyens…

Une alternative existe !

24/05/2010

COURRIER ET REPONSE A L'OFFICE EUROPEEN DES BREVETS...

Lettre reçu de l'OEB :

 

1 COURRIER OEB

 

1 COURRIER OEB2

 

1 COURRIER OEB3

 

 

MA REPONSE :

 

1 COURRIER OEB REPONSE1

 

1 COURRIER OEB REPONSE2

1 COURRIER OEB REPONSE3

1 COURRIER OEB REPONSE4

 

1 COURRIER OEB REPONSE5

1 COURRIER OEB REPONSE6

 

Sans commentaires... Oh si normalement le premier titulaire c'est moi mais sa ne les dérange pas plus que sa...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07/05/2010

Made in USA... Expert en PI volume 1

Suite à "l'abandon" si tardif de son mandat par Mr Nithardt... Des nouvelles venu des USA !

Made in USA...

 

2-BLOG DB1

Et en pièce jointe :

2-BLOG DB2

 

Traduction :

 

Lettre du 23 Mars 2010


Référence : Jean-Luc Quéré
Dépôt de patente US No 11/912 archivée de façon effective en date du 20 Avril 2006
Séparation de gaz et/ou gel purificateur et équipements associés
Notre référence : QUEJEA PO1AUS

Cher Jean Luc,
Comme indiqué dans la lettre jointe, nous avons pris note que vous avez assumé la responsabilité dans le cas identifié ci-dessus. En conséquence nous avons marqué votre dossier et nous vous feront parvenir personnellement toutes communications relatives à cette affaire.
Notre bureau étant toujours en attente de communication officielle du bureau américain des patentes et marques déposées veuillez noter qu’aucune action de votre part n’est requise.
Cependant avant que nous ne prenions action, en votre nom, dans le futur, concernant la demande ici identifiée, nous vous demandons un dépôt de garantie convenable confiants que cela vous est acceptable.
Prenez note du nouveau numéro de dossier qui est QUEJEA PO1 AUS.
Si vous avez des questions relatives à ce qui est mentionné ci-dessus ou dans la pièce jointe, prière de contacter ce bureau.

Bien à vous
Signature


Pièce jointe :

J’accepte de faire suivre un dépôt de garantie acceptable à Davis et Bujold, PLLC , avant toute instruction à ce bureau pour qu’il prenne action en relation avec la demande identifiée ci-dessus

Signature ………………… Date………………….





Deuxième correspondance au Cabinet Nithardt (En copie)



Référence : identique à la précédente à l’exception des numéros
Notre référence : NITROS P18/US
Votre référence :BR-11095 US

Chère Madame Hugly
Merci de votre lettre du 10 Mars 2010 concernant le sujet ci-dessus. Nous prenons note que votre société n’est plus responsable du dépôt de la demande ci-dessus et indexons en conséquence notre dossier.
En conséquence toutes les communications futures serons acheminées à l’inventeur , veuillez nous le confirmer.
Par souci de facilité vous pouvez indiquer votre réponse en marquant la case ci-dessous, en datant et signant et en nous retournant le document.
Si vous avez des questions relatives au texte ci-dessus ou à la note ci-dessous, prière de nous contacter.

Bien à vous
Signature



SVP, faire suivre toute communication future en relation avec cette demande à l’inventeur

Signature et cachet du cabinet Nithardt le 22 Mars 2010

 

Et voici ma réponse :

 

De : QUERE JEAN LUC [mailto:jeanluc.quere@club-internet.fr]
Envoyé : jeudi 8 avril 2010 10:18
À : 'PATENT@DAVISANDBUJOLD.COM'
Objet : RE: CONTACT

 



Cabinet                                                                                       Mr Quéré

DAVIS et Bujold, P.L.L.C                                                              Jean-luc

112 Pleasant Street                                                                         

Concord, NH 03301-2931                                                                

USA                                                                                             France

                    

                                                                                                          Le 6 avril 2010

 

Référence : Jean-Luc Quéré    
Dépôt de patente US No 11/912 archivée de façon effective en date du 20 Avril 2006    
Séparation de gaz et/ou gel purificateur et équipements associés    
Notre référence : QUEJEA P01AUS 

Monsieur,

Avant toute chose, étant de nationalité  française, et maîtrisant peu l’anglais, je vous réponds après avoir fait appel aux services d’un ami traducteur, ce qui explique le retard de ma réponse.

C’est avec plaisir que je prends acte de votre prise de contact, n’ayant été traité par le passé, qu’avec le plus grand mépris, par les agents experts en propriété industrielle.

Je vous prie de prendre note, que contrairement à vos affirmations, je n’ai pas pu assumer jusqu’à ce jour la responsabilité dans le « cas identifié ci-dessus », malgré mes nombreuses demandes pendant plus de 2ans, pour les raisons évoquées ci-après…

Mais je ne demande pas mieux que de tenter de sauver ce qui reste éventuellement à « sauver» …

Mr Jean Garnier, gérant de la société  Finercor et gérant des brevets en objet, est parti de façon certaine depuis plus d’un an, sans laisser d’adresse.

Depuis Février 2008, il ne m’a jamais donné directement le moindre signe de vie, si ce n’est par personne interposée (associé, expert en propriété industrielle, huissier…). De plus, il n’a jamais respecté ses engagements contractuels.

Ses associés et complices, informés, le maintiennent comme gérant des brevets malgré ces faits et malgré mes demandes répétées pour le révoquer et pour prendre la gérance, tel que prévu au contrât en cas de disparition du Gérant.

Il s’agit malheureusement d’un escroc notoire, qui agit en Europe depuis au moins une décennie en toute impunité, abusant des inventeurs pour gagner très bien sa vie, avec la complicité complaisante d’experts en propriété  industrielle peu scrupuleux, et la complicité « passive » du système de protection industrielle.

Je me suis d’ailleurs entretenu avec plusieurs victimes, auxquelles ces individus dissimulent toutes les pièces, comme à moi même, pour plus facilement les abuser.

J’ai même la conviction que Mr Garnier est la partie « visible » d’un réseau criminel de grande ampleur, qui exploite des « faiblesses » du système de protection industrielle, pour spolier les inventeurs de leurs droits sur leurs créations.

Mr Nithardt est informé de ces faits depuis plus de 2 ans, et il me dissimule sciemment la totalité des pièces en sa possession, pour soutenir Mr Garnier par son silence et ses abus de confiance.

Mr Garnier, après m’avoir abusé, réduit en esclavage, ruiné, fait chanter et menacé ( de kidnapping, torture et mort), m’a finalement menacé de saborder les brevets, en ne payant pas les taxes nationales si je ne cédais pas à leur volonté de se mettre en position de me spolier totalement, et de me réduire à vie à une forme d’esclavage, ce qui est du chantage... Auquel je ne pouvais en aucun cas me soumettre.

Sans détour : qu’en est il pour les brevets US ?

Car comprenez, qu’en étant déjà  victime des agissements criminels de Mr Garnier et de ses « complices », il serait des plus scandaleux que de me demander de payer la facture, à des experts en propriété industrielle qui ont rendu possibles les agissements de cette crapule.

Ce serait d’autant plus scandaleux que, si l’immonde chantage de cet individu et de ses complices a été  mené à terme, ( ce que j’ignore encore, puisque tout m’est dissimulé sciemment ), rien ne soit plus «  sauvable » et que je n’ai plus aucun droit sur ma création, bien que je sois le seul au monde à en détenir la maîtrise !

En effet, le cabinet Nithardt a osé déposer un brevet européen dans « mon dos » en janvier 2008 et en violation totale de l’article 84-CBE (évidemment, puisque dans mon dos !), en total abus de confiance, et il me refuse encore à ce jour de me fournir le moindre élément sur mes brevets d’invention…

De plus, il m’a imposé  de signer deux documents en anglais, en refusant toute explication, dans des délais trop courts pour que je puisse faire traduire ces pièces, et en me menaçant de me faire perdre tous mes droits en cas de refus de signer.

Quelle était la nature et le contenu de ces documents et que sont ils devenus ? Question toujours sans réponse…

Aujourd’hui, Mr Nithardt me refuse l’accès à la totalité des pièces et à la moindre information. Il a même fait bloquer mes mails par une société privée, pour que je cesse de lui demander des explications, auxquelles il ne veut de toute évidence pas répondre depuis plus de 2 ans. Il ne répond ni au téléphone (on me raccroche au nez), ni même aux lettres recommandées, sous le prétexte que sa « déontologie » lui interdit de me communiquer le moindre élément…

J’ai contacté son conseil de l’ordre, pour dénoncer ses agissements, et avoir enfin accès au dossier . Apparemment et comble du scandale, des lois françaises anticonstitutionnelles et violant les droits de l’homme, permettent aux experts en propriété industrielle en France, de ne pas avoir à répondre de leurs actes, devant les tribunaux de droit commun. Ils peuvent ainsi échapper à la justice, et commettre en toute impunité les nombreux abus dont j’ai été victime, comme certainement, de nombreux autres inventeurs.

De plus, j’ai étendu mes travaux concernant la captation du CO2, à l’impact du CO2 sur notre planète, et il s’avère que ce ne sont pas les modifications climatiques qui sont les plus préoccupantes !

En fait, le CO2 menace de ressortir des océans  de façon massive et brutale.

D’une part, les 120 milliards de tonnes de CO2 anthropique dissous, qui sont responsables aujourd’hui de l’acidification des océans et menacent de famine 700 millions d’êtres humains, peuvent ressortir en fonction du réchauffement planétaire.

D’autre part, le réchauffement des eaux et la perturbation des courants halo-thermiques menacent de relâcher massivement 1.200 milliards de tonnes de méthane, encore emprisonnées dans de microscopiques cages de glace, à des profondeurs abyssales…

Si tel est le cas, ce méthane pourrait s’enflammer au contact de l’air, suivant le même principe que les « feux follets », ce qui générerait aux alentours de 3.000 milliards de tonnes de CO2…

Ceci , au delà des conséquences climatiques, constituerait un impact dramatique sur la vie terrestre et menacerait notre monde, d’une véritable « stérilisation carbonique » totale.

Dans cette optique, ma technologie aujourd’hui paralysée par ces crapules depuis plus de 5 ans, est le seul espoir de survie de l’humanité.

Je vous dis ceci pour que vous preniez note et acte, de l’ampleur de ce scandale et des réelles conséquences pour l’humanité de « cette escroquerie aux inventeurs », qui me révolte au plus haut point, et qui surtout peut coûter à l’humanité la perte de la seule carte que l’on puisse jouer, pour éviter à la vie sur terre de graves bouleversements et une extinction massive de différentes espèces, dont la nôtre, qui sera totalement éradiquée.

Le gouvernement français est informé, mais Mr Sarkozy préfère de toute évidence développer l’idée d’une « taxe carbone mondiale ou européenne » plutôt que de réellement agir pour la survie de l’humanité… Le nom d’un de ses proches collaborateurs a été mentionné dans mon affaire. Il faut, sans doute n’y voir qu’une coïncidence… Mais on ne peut s’empêcher de s’interroger sur l’étendue de la folie humaine ou de sa cupidité !

Des négociations sont en cours avec une nation étrangère pour obtenir des fonds conséquents pour éviter le pire au genre humain. Cela se présente bien, mais sans garantie totale de succès, à cause de cette escroquerie dont je suis victime…  Et quoi qu’il arrive, le temps perdu ne se rattrapera pas !

En conclusion, avant de me demander d’assumer la responsabilité dans « le cas identifié ci dessus » je souhaite obtenir la totalité des pièces en votre possession, copies des brevets, copies de toutes les communications entre vous et le cabinet Roland Nithardt.

Je vous prie aussi d’insister fortement auprès de Mr Nithardt pour qu’il me communique l’ensemble des pièces en sa possession, ce qu’il se refuse à faire depuis plus de deux ans, pour des raisons qui me paraissent évidentes, mais sur lesquelles je ne m’étalerai pas, pour ne pas être déplaisant.

Comprenez bien, que je ne peux en aucun cas assumer la gestion d’un dossier, pour lequel tous les faits et acte me sont systématiquement dissimulés, afin de toute évidence, de me spolier de mes droits, et ce depuis le premier dépôt de brevet français.

Comprenez bien, que l’obtention de tous les documents, de toutes les pièces, constitue pour moi une condition incontournable, avant que vous ne puissiez songer à me faire payer le moindre centime, ou me faire signer le moindre document qui engagerait ma responsabilité.

Dans le cas où vos factures seraient restées impayées ( pratique apparemment des plus commune chez Mr Garnier, et qui ne m’étonnerait pas), pourriez vous m’en fournir copie en même temps que le dossier complet.

Le cabinet Nithardt, s’étant clairement fait complice des actions de Mr Garnier et de la société Finercor, par des abus de confiance et de position, il est des plus probable que ce cabinet vous ait tout autant abusé que moi, et il ne serait guère dans votre intérêt de couvrir leurs actes criminelles.

Pourriez vous éventuellement me mettre en relation avec un cabinet d’avocats américains, pour poursuivre ces criminels aux Etats Unis. Ceci fait aujourd’hui partie d’un accord en cours de négociation avec une des nations intéressées par ma technologie, mais je préférerais avoir mon indépendance juridique.

Ne pouvant décemment pas admettre que ces individus puissent échapper à la justice, après tout ce qu’ils m’ont fait subir, et après qu’ils aient mis l’humanité en danger d’éradication, par leurs pratiques honteuses et abjectes, il est des plus évident que je n’en resterai pas là.

Aujourd’hui, je ne pourrai probablement pas payer ce cabinet, mais mes technologies (brevetées et non brevetées), représentent un marché potentiel de plusieurs centaines de milliards de dollars par an.

Un échec de leur développement, aurait des conséquences monstrueusement dramatiques dans les années à  venir, qui rendraient le pouvoir de l’argent réellement insignifiant, et ceci, mes contacts en ont apparemment pris conscience à la lecture de mes travaux théoriques, ce qui me laisse espérer qu’ils accepteront mes conditions, sans conditions.

Cordialement 

Jean Luc Quéré

Traduction en anglais :

 

De : QUERE JEAN LUC [mailto:]
Envoyé : jeudi 8 avril 2010 10:18
À : 'PATENT@DAVISANDBUJOLD.COM'
Objet : RE: CONTACT

 

 

 

 

Cabinet                                                                                              Mr Jean-Luc Quéré

Davis and Bujold PLLC                                                                                                

112 Pleasant Street                                                                                                     

Concord NH 03301-2391                                                                   France

USA                                                                                                     

 

 06 April 2010   

 

Reference : Jean-Luc Quéré

US patent application 11/912, 074 filed with an effective filing date of 20 April 2006

Gas separating and /or purifying gel and associated devices

Our reference: QUEJEA PO1AUS

 

Dear Gentlemen,

 

Before all, being a French national with a very little English understanding ability I have used the services of a translator. This explains the delay in responding to you.

 

It is with great pleasure that I acknowledge receipt of your correspondence having been mistreated in the past by experts dealing with patent applications.

 

I would like you to take note, that contrarily to your statement, I have not assumed,  up to date, a further responsibility in the “above identified case” despite several requests during more than two years for reasons exposed hereunder.

 

I am very eager  to try to save what can be saved .

 

Mr Jean Garnier, CEO of FINERCOR and in charge of the patent application management has left more that a year ago, his whereabouts being unknown.

 

Since February 2008 he never gave any direct information except thru middlemen. In addition he has never respected his contractual obligations.

 

His associates and accomplices have maintained him as the sole patent manager, though I asked them to take over the management, a case which is foreseen by law and under the terms of the contract. 

 

It is very unfortunate but this man is a notorious white collar crook who has been operating all over Europe for at least a decade, spoiling inventors with the complicity of  experts dealing with industrial  property matters and the passive complicity of an entire system.

 

I have discussed with several victims who are exactly in the situation as myself.

 

I am entirely convinced that Mr Garnier is the only emerged part of a huge criminal network which exploits the structural weaknesses of the industrial property.

 

Mr Nithardt, on the other hand, has been fully aware of the situation for more than two years. He has, on purpose, been hiding all documents he is retaining to support Mr Garnier.

 

Mr Garnier did all what possible to do – abuse, blackmail, threats including death.

 

The ultimate point was to sink the all process by not paying the national taxes if I was not agreeing to their requests, which was impossible to me to accept.

 

By the way, what about the US processing in the matter? 

 

You will easily understand that being already a victim it would be incongruous to ask me to pay the bill to industrial property experts who have rendered this situation possible.

 

 

Still more scandalous is the following . If the blackmail of this individual- sink the whole process- has been fully completed, which I d o not know yet, it is greatly possible that nothing might be saved with no remaining rights over my invention.

 

 I am indeed the only one, worldwide , to master this technique.

 

Indeed Mr Nithardt has deposited, without my knowledge and consent, in contradiction with the article 84-CBE, a European patent. Up to date he has refused to provide me with any information.

 

Moreover, he forced me to sign two documents written in English, denying any explanation and threatening me to lose absolutely everything if I was not signing. At this moment, time left  was too short for me to have the documents translated.

 

The question still remains. What was the exact content of the documents, and where are they right now ?

 

Today Mr Nithardt still denies me access to the file and to any possible information. With the help of a private company  he has blocked my entering internet mails and does not respond to phone calls, letters  and so forth,  claiming a “good conduct code”.

 

I have even contacted the counselling/monitoring body of his profession to denounce his acts. The French law is on his side. He can not be summoned and consequently evades a judicial process.

 

I have expanded my works concerning the capture of carbon  dioxide and  its impact on the planet. It is not the climatic change which the most worrying.

 

In fact carbon dioxide threatens to burst out from oceans massively and brutally.

 

On one hand, the 120 billions of tons of man made carbon dioxide dissolved in the oceans and responsible of their acidification might burst out owing to the climatic warming thus threatening  700millions of human beings.

 

On the other hand, sea water warming and halo-thermal changes threaten to release 1.200 billions of tons of methanol imprisoned in tiny ice cages at abysmal depths.

 

If it were the case, methanol might flame up in contact with air which might create an additional 3000 billions of carbon dioxide.

 

This is what I call the global carbon sterilisation process.

 

In this optic, my technique blocked during more than five years, is the only solution to cope with the survival of the humanity.

 

I tell you this so that you can take note of the size of the scandal and its consequences for the entire humanity. It is the only card that can be played if one wants to avoid a complete destruction of live on earth.

 

The French government is perfectly aware of the situation and its recourse.

 

Unfortunately, our president,  Mr Sarkozy, prefers obviously “a world or European carbon tax”. The name of one of his ministers has been mentioned in “my affair”, which is probably very coincidental.

 

Negotiations are underway with a foreign nation to raise funds. It is very promising but in this process the time which has been lost is irremediably lost.

 

In order to conclude and before asking you to entirely assume the responsibility in the “above mentioned case” I wish I could get an hand on all pertinent documents detained by your office as well as all communications between Mr Nithardt and your office.

 

I do further ask you to put some pressure on  Mr Nithardt so that he might  release  all documents in his possession.

 

You will clearly understand that I can not endorse the managerial responsibility of a file for which  entire/part of  documents are hidden to spoil myself of my rights.

  

  

 

You will moreover understand that my obtaining of all documents is for me a « sine qua non » condition before accepting  :

 

-          to pay any “suitable retainer”, even a single dime.

 

-          to sign any document which might engage my responsibility.

 

It might be possible that some of your bills are still unpaid, which is a current Garnier’s practice. I wish you could provide me some proof together with the entire file.

 

It is no secret that Mr Nithardt is/has been an accomplice to Garnier’actions. In the same manner he abused me , he might have abused you too.

 

Additionally, I would like to ask you to put me in contact with a knowledgeable barrister office in the states so that I can trigger a judicial action.

This is part of the MOU under discussion with one of the nation interested by my technology. However I would prefer to remain judicially independent.

 

I indeed can not admit to let these two persons walk free and unpunished after all the ill actions they did to me and others.

 

Today I am probably not be in the position to pay the lawyer office. However my techniques (patented and non-patented) are worth many hundreds of billions a year.

 

A failure to develop my techniques would have dramatic consequences far above the power of money. The people in contact with me have clearly realized this, which let me think that may accept my conditions, without pre conditions or restrictions.

 

Sincerely yours

 

Jean-Luc Quéré  

 

Made in USA... Expert en PI volume 2

 

Leur réponse :

 

2-BLOG DB3

2-BLOG DB4

 

 

Pour le dossier il n'y avait qu'un rapport de recherche en anglais établi par un Mr Lawrence en 2007... Sérieux ! Que je n'avais d'ailleurs jamais vu ! Et Un amalgame de document ne m'éclairant nullement avec en prime un dossier très complet et Hors sujet d'un brevet déposé au japon et écrit en Japonais... Sérieux !


Si joint une page sur un totale de 18 ! Les experts en PI ici comme la bas sont décidemment très fort pour noyer le poisson et prendre les gens pour des cons !

 

2-BLOG DB5J

 

 

 

 

Impréssionant non ? Bref aucune trace sérieuse de réponse à mes demandes mais un tas de truc hors sujet en anglais et en japonnais époque Ming (j'exagère un peu) mais mon dossier... Toujours tin-tin !

 

Traduction :

 

 

Cher Jean-Luc,

Merci de votre correspondance du 08 Avril concernant le cas cité ci-dessus. En réponse à votre demand nous joignons une copie intégrale de votre dossier pour votre réétude et révision.

Nous avons de plus reçu une prise en compte  officielle de votre demande que nous vous joignons à une copie des références de la personne chargée de  l'examen de votre demande. La date d'expiration est fixée au 05 Juillet , date qui peut être prorogée de six mois à compter du 05 Avril 2010, date de prise en compte de l'action officielle, contre paiement des honoraires au moment où une réponse est enregistrée.

A ce jour nous n'avons pas pris intégralement en considération les rejets soulevés mais notons que les demandes 15 à 18 sont permises. Dans tous les cas c'est avec plaisir que nous procéderons à la réception de votre demande et du dépôt de garantie. Alors nous vous ferons parvenir commentaires et propositions.

Nous attendons vos instructions concerant cette demande.

 

Important. Il est de notre devoir de vous rappeler que le devoir d'honnêteté et de bonne foi envers le Bureau des Brevets  des Etats Unis est de la responsabilité de l'inventeur, de tout avocat ou agent ayant préparé ou jugé cette demande de brevet US ou de toute personne qui est notoirement impliquée dans cette affaire.  Toutes ces personnes ont le devoir de révéler au dit bureau les informations ( y compris les propres brevets et demandes, US ou étrangères du demandeur et de ses représentants) dont elles ont connaissances  ou qui,  pendant le traitement de la demande, seraient importantes pour l'examen de la demande.

Un non respect de cette exigence peut faire perdre les droits à brevet.  Vous voudrez bien nous informer de telles informations en votre possession et nous en fournir les copies, y compris les traductions en anglais d'un texte étranger.Une pétition et/ou demande d'honoraire légal peuvent  être exigés en cas de soumission de l'information sauf si le bureau des brevets recçoit cette information ,immédiatement, après que vous en ayiez vous-même été informé.      

 

Dans le cs ou FINERCOR SA et /ou Brevet Associés souhaitent poursuivre plus avant cette demande notre bureau exige le paiement de la somme de 1000 US$.

Ce dépôt de garantie couvre les services déjà consentis ainsi qu'une partie des côuts à venir.

Comme nous n'avons pas de relations commerciales avec aucun de vous nous nous permettons d'insister pour que cette somme soit reçue avant que notre bureau ne prenne action sur ce dossier.

Nous espérons que vous comprenez notre position sur le sujet.

En cas de question prière de nous contacter 

 

 

Un peu mon neveu que je les ai contacter !

 

 

Ma réponse :



Cabinet                                                                                         Mr Quéré

DAVIS et Bujold, P.L.L.C                                                                Jean-Luc

112 Pleasant Street                                                                         

Concord, NH 03301-2931                                                                

USA                                                                                                   France

 

                                                                                                          Le 18 avril 2010

 

Référence : Jean-Luc Quéré    
Dépôt de patente US No 11/912 archivée de façon effective en date du 20 Avril 2006    
Séparation de gaz et/ou gel purificateur et équipements associés    
Notre référence : QUEJEA P01AUS 

Monsieur,

Ce mail fait suite à votre courrier du 8 avril dernier.

 

Etant toujours français et toujours francophone, il m’a encore fallu faire traduire votre courrier et certaines pièces jointes. Il était d’ailleurs inutile de me fournir un document de 18 pages en japonais, alors que ce dernier est de toute façon hors du sujet !

 

Avant toute chose, la référence ci-dessus est celle que vous m’avez communiquée, et je n’ai pas réétudié le dossier ou révisé ledit dossier, Mr Roland Nithardt n’ayant jamais voulu me communiquer la moindre pièce, en se cachant derrière sa déontologie, comme le démontrent ses mails, en pièces jointes.

 

Que les choses soient claires : comme je vous l’ai déjà dit par mail, le 8 avril dernier, je n’ai obtenu depuis des années aucune information de quelque nature que ce soit, sur les brevets d’invention qui ont été déposés dans mon dos, par ce que j’appelle des criminels dans divers pays, dont le vôtre.

 

Je sais que Mr Nithardt a exploité des documents techniques partiels que je lui ai fournis en toute confiance en sa profession, pour m’abuser en déposant des brevets dans mon dos.

 

Ceci a permis à Mr Garnier, son client, et à ses comparses de me faire chanter, pour tenter de me contraindre à leur communiquer toutes les informations techniques nécessaires pour compléter les brevets déposés dans mon dos, et leur faciliter ainsi « la vente » de mon invention, de laquelle je n’aurais certainement pas retiré le moindre centime.

 

Ils m’ont pour cela menacé de ne pas payer les taxes sur la totalité des brevets en rupture de contrat, pour les faire tomber dans le domaine public, en cas de refus de ma part de leur communiquer toutes les informations techniques relatives à mon invention.

 

Ils voulaient ainsi se placer en position de me spolier totalement de mes droits, et me réduire à l’esclavage à vie.

 

Je  vous le répète, je n’ai jamais eu accès à aucun document ni à aucune information fiable, malgré mes innombrables demandes.

 

En conséquence, quand vous me parlez de mon dossier, de ma demande et de ma réévaluation sur des pièces des plus vagues, et de plus en anglais, excusez moi, mais moi je ne comprends pas… Ces brevets ont été déposés dans mon dos, vous ne pouvez donc pas utiliser ces termes !

 

Ce n’est que le 14 avril 2010 que j’ai lu pour la première fois, le rapport de Franck Lawrence daté d’octobre 2007, en pièce jointe dans votre courrier.

 

Ses conclusions me paraissent d’une stupidité renversante et comme je ne pense pas que ce Monsieur soit stupide, je ne peux qu’imaginer l’étendue des stupidités qui furent déposées à mon insu, dans ce brevet dont je n’ai jamais eu copie !

 

Vous comprendrez, compte tenu des dissimulations et des abus que j’ai subis, que je ne puisse donner aucune information technique en l’absence de la plus grande clarté sur cette affaire… Ceci est vrai aux USA comme en France, malgré le fait que certains politiques français rencontrés, aient présenté ma position comme une atteinte à la sûreté de l'Etat.

 

Ceci dit, je ne me considère absolument pas responsable de cette situation scandaleuse qui m’est imposée et que je subis pour mon plus grand préjudice, à cause du soutien à des infâmes crapules, du système de « dé- Protection Industrielle » de nombreux pays, dont l’Europe et les USA...  Et ce, que cette dérive soit voulue ou non, ce qui n’est pas mon problème.

 

Messieurs Davis et Bujold, il est inutile de se disperser.

 

Avant toute chose, il me semble évident qu’il est de votre devoir et de votre responsabilité de me transmettre la totalité des pièces en votre possession (ceci veut dire toutes les pièces des dépôts, toutes les communications entre vous et le cabinet Nithardt, et tous autres documents utiles), car vous comprendrez aisément que je ne peux en aucun cas normaliser des actes crapuleux, en signant des documents qui vont engager ma responsabilité, à « l’aveuglette », c’est à dire sans avoir accès au moindre document probant, et sans savoir ce qui s’est passé dans mon dos pendant des années !

 

Ceci est une évidence et une condition essentielle !

 

De même, comme je vous l’ai déjà dit dans mon mail du 8 avril dernier, en l’absence d’informations sur l’état de mes droits sur ma création, je ne verserai pas le moindre centime pour payer la facture de ma propre spoliation, et pour normaliser des crimes dont j’ai été victime en Europe, aux USA et ailleurs également.

 

Personnellement, je suis un homme honnête et de bonne foi, mon casier judiciaire en France comme ailleurs est totalement vierge, et je ne vous permets pas de remettre en cause mon honnêteté et ma bonne foi, ce que vous semblez faire de façon sous entendue dans votre dernier courrier.

 

Mr Garnier Jean et ses complices ont abusé de ma confiance dans votre profession, par l’intermédiaire de Mr Roland Nithardt, pour déposer des brevets dans mon dos.

 

Ils ont très probablement abusé de votre cabinet et à travers vous, du Bureau des Brevets  des Etats Unis, afin de me faire chanter, de me spolier de mes droits sur ma création, et de me réduire en esclavage avec vos soutiens, volontaires ou non.

 

Comme je vous l’ai déjà dit, ils m’ont pour cela menacé de ne pas payer les taxes sur les brevets, pour les faire tomber dans le domaine public, en cas de refus de ma part de leur communiquer les informations techniques qu’ils me demandaient, tout en refusant de répondre à mes interrogations légitimes et sans me fournir le moindre élément, parmi d’autres méthodes bien plus « dégueulasses ».

 

Ces brevets sont apparemment incomplets, si j’en crois l’interprétation de Mr Lawrence, l’examinateur des brevets US et les différents documents fournis qui sont hors sujet, mais pouvez vous prétendre en toute bonne foi, que cela soit de ma responsabilité ?

 

Devant mon refus de céder à leurs exigences, leurs chantages, Mr Nithardt, Mr Garnier et ses complices, ont mené de façon évidente leur chantage à terme au moins en Europe je pense, puisque Mr Nithardt a fini, enfin, par abandonner la gestion des brevets, mais refuse encore de me fournir le moindre élément du dossier…

 

Qu’en est-il aux USA ? Je vous pose la question franchement et j’attends une réponse claire et précise.

 

Vous comprendrez que si vous refusez d’obtempérer, et que vous vous obstinez à tourner autour du pot, en me communiquant des dizaines de pages en japonais, pour ne pas répondre à mes questions, ou si vous refusez de me fournir les pièces demandées, afin de me laisser dans le « brouillard », je devrai en toute logique considérer que vous n’avez pas été abusé par Mr Nithardt, mais que vous avez participé sciemment à ses actes immondes.

 

Devant la catastrophe écologique majeure qui s’annonce et que j’ai baptisée « stérilisation carbonique », et la paralysie de ma technologie qui est notre seule planche de salut, je n’ai pas d’autre choix que de dénoncer avec la plus grande force les actes infâmes dont j’ai été victime, pour éviter à notre espèce une éradication totale.

 

Je n’ai pas d’autre choix que d’effectuer cette dénonciation, malgré les menaces de mort que Mr Garnier et ses complices ont proférées à mon encontre, pour me contraindre au silence.

 

Je n’ai pas d’autre choix que d’effectuer cette dénonciation, malgré les menaces de Mr Roland Nithardt et de nombreuses personnalités impliquées dans cette affaire, de me poursuivre devant les tribunaux, si je ne cessais pas mes actions de dénonciation, et ceci pour m’intimider, sans aucun doute possible, en se servant de la peur de la justice du citoyen « ordinaire », ce qui est des plus odieux compte tenu du fait que je suis la victime.

 

Je vous annonce qu’un blog en anglais est en voie d’élaboration pour dénoncer les crimes dont j’ai été victime et pour informer les victimes potentielles, et je vous informe que je publierai toute pièce en anglais que j’aurai, y compris vos courriers et mes réponses traduites… Ce site pour l’instant, a reçu 300 visites environ, mais ses équivalents francophones eux, en ont déjà reçu 30.000.

 

Je suis convaincu que ma prise de contact avec une équipe de télévision française et avec mes interlocuteurs étrangers avec lesquels je suis en négociation, ne feront qu’amplifier l’intérêt manifesté pour ces blogs, ce qui permettra d’informer les victimes potentielles que sont les inventeurs, sur ces dérives du système de protection industrielle qui « légalise et soutient d’une certaine façon » le chantage et l’esclavage, pour les spolier de leurs droits, en violant les Droits de l’Homme !

 

Dans le cas où, comme je le pense, vous avez été abusé par le cabinet Nithardt, veuillez informer l’Office des Brevets US de la situation, afin que cet office et vous-même :

 

-puissiez vous démarquer par tout moyen, y compris juridique, de ces infâmes crapules, ce qui  vous évitera toute publicité déplaisante auprès des inventeurs du monde entier.

 

-puissiez demander officiellement au cabinet Roland Nithardt de s’expliquer sur ses actes, et puissiez me fournir toute pièce que vous pourrez obtenir, en vue de poursuites pénales en Europe comme aux USA et partout où ce sera nécessaire.

 

Je reste à votre disposition et à celle de l’office US pour fournir les preuves de mes propos, si celles envoyées en copie ne vous suffisent pas.

 

A défaut de me fournir la totalité des pièces en votre possession, il est inutile de me recontacter : je vous considérerai sans détour et sans retenue, comme complice des agissements du cabinet Nithardt, et vous présenterai comme tel dans tous mes blogs et devant tout média, étant fatigué d’essayer de communiquer avec des experts en propriété industrielle qui agissent comme d’ignobles crapules, alors que nous inventeurs, sommes sensés leur faire confiance.

 

J’espère que vous aussi, comprenez ma position sur le sujet.

Cordialement

 

Mr Quéré Jean-Luc


Traduction en anglais envoyée :

 


 

De : QUERE JEAN LUC [mailto:]
Envoyé : mercredi 21 avril 2010 13:19
À : 'PATENT@DAVISANDBUJOLD.COM'
Objet : REPONSE A BD ANGLAIS A LA LETTRE DU 8 AVRIL.pdf - Adobe Reader

 



Cabinet                                                                           Mr Quéré Jean -Luc

Davis et Bujold, P.L.L.

112 Pleasant Street                                                          

Concord, NH 03301-2931                                              

USA                                                                               France

 

                                                                                       18 April 2010

 

 

 

Référence : Jean Luc Quéré

Dépôt de patente US No 11/912 archivée de façon effective en date du 20 avril 2006                                                                                                          Séparation de gaz et/ou gel purificateur et équipements associés     

Notre référence : QUEJEA P01AUS

 

 

Reference: Your letter dated 08 April 2010

  

Mister,

 

This mail follows your correspondence dated 08 April 2010

 

Being more than ever French, I have been forced to have your mail and enclosed documents translated. It was, by the way, strictly useless to forward a document composed of eighteen pages written in Japanese, this document being in any way outside of the scope of the matter.

 

Before all, the above mentioned  reference is the one you forwarded to me. I have not reviewed nor revised the aforementioned file, this because Mr Roland Nithardt, hiding behind a so called ethical process, always refused to communicate any piece of information as demonstrated in his own mails, attached for your easy reference.

 

Things must be clear : as previously said in my correspondence of April 08, 2010, I never obtained, for years,  any piece of information on invention patents which were deposited, in my back,  by people who are to be considered as criminals in several countries including yours.

 

I do know that Mr Nithardt exploited partial technical documents that were given to him, in entire trust, to abuse me.

 

This allowed Mr Garnier, his client, and all his accomplices to blackmail me in order to force me to release all required  technical information to complete the patent deposit, thus facilitating the sale of my invention without any benefit to me.

 

They have threatened me, in case of my non-communicating of all pertinent information, not to pay the due taxes on the entire patent,  in order to let it  fall into the public domain.

        

By this way, they expected me to be spoiled from my rights and enslaved me.

 

 

 

I do repeat, once again, I never got access to any document, any information despite repeated requests.

 

Consequently, when you speak about my file, my request, my reviewing on vague pieces of document, moreover in English, I do not understand. I am sorry for that.

 

Everything  was done without my formal consent and knowledge. It is only on 14 April 2010, that I read for the first time the report of Mr Franck Lawrence, dated October 2007, attached to your correspondence.

 

His conclusions are for me a sheer stupidity. As I do not think that this gentleman is a stupid person, I am wondering which kind of patent document has been forwarded to you and analysed. Once again, a document that was not copied to me.

 

You will easily understand that after all these attempts to spoil me, these dissimulations and abuses I can not divulge any technical information in the absence of a complete and entire clarity in this matter.

 

This is true in the United States as well as in France, though some French politicians I met considered my position as a breach of state security.

 

This being said I do not consider myself having any responsibility in this scandalous matter, imposed on me with all the sufferings and prejudices, because of crooks acting in gang within Europe and the United States.

 

Gentlemen , there is no need to try to voluntarily disperse things around.

 

Before all, it is obvious to me that it is your obligation and responsibility to forward to me the entire file in your possession ( this include all deposited documents, all correspondences between your office and Mr Nithardt and all useful documents).

 

You will easily understand that I can not normalize illegal acts, in signing documents which engage my own responsibility without having access to probing documents and without knowing exactly what happened, without my full knowledge, during years.

 

It is a clear cut and essential condition.

 

In the same vein, as stated in my mail of April, 08, 2010 in the absence of information regarding my rights in relation with my invention, I will not disburse any cent to cover my own spoiling and normalize crimes for which I have been victimized in Europe, the States and everywhere else.

 

I am a honest person acting in good faith. My personal judicial file is blank. Consequently I do not authorize you to cast any doubt about my honesty as you seem to do, between the lines,  in your latest correspondence.

 

 

 

 

 

Once again, Garnier, Nithardt and their respective accomplices have abused me. They might have abused your own office and thru you  the United States Patent Office in order to blackmail, spoil and enslave me with you support, voluntarily or not.

 

Based on the work done by Mr Franck Lawrence, the examiner, the patent documents are apparently incomplete and some document completely outside of the scope of my invention.

Can you pretend, in total good faith, that this is my responsibility?

 

 

In front of my refusal to cooperate Nithardt, Garnier and their respective accomplices have brought their blackmail to terms, at least in Europe, for Mr Nithardt has abandoned the patent management, but still refuses to provide me with any information in relation with the file.

 

What about the States? I frankly question you and I expect a clear cut and precise reply.

 

You will easily understand that if you refuse to cooperate and continue to play with deception, such as the document in Japanese, to not reply to my queries, to let me in the blue, I will be incline to think that you have not been abused by Mr Nithardt, but that you are part of the plot.

 

In front of the major climatic disaster that I called the “carbon sterilization process” together with the paralysing of my technology which is our only recourse, I have no other choice but to disclose all infamous acts which have victimized me in order to prevent our total annihilation.

 

I have no other choice but to proceed with this disclosure, despite the death threats from Mr Garnier and his accomplices to silence me.

 

I have no other choice but to proceed with this disclosure, despite judicial threats from Mr Nithardt and others people associated in this issue to intimidate me, the ordinary citizen fearing the court.

 

I would like to inform you that a blog in English is beeing developed to disclose the crimes that I have been subjected to as well as all piece of information in relation with this matter, including yours. It has been consulted by approximately 300 persons, but its equivalent in French has been visited at least 30.000 times.

 

I am convinced that the contacts taken  with a French Television team and with foreign personalities with whom I am in relation,  will increase the interest for these blogs which will inform potential victims over the mischief /misdeed of industrial protection bodies which legalize and support blackmail, modern slavery and violate human rights.

 

In the case you have been abused by Nithardt’s office, please inform the US Patent Office of such, so that :

 

-          you can demarcate yourself from those bandits. This will prevent you any unpleasant advertising to worldwide inventors

 

 

 

-          you can request Nithardt’office to fully explain its various actions over the years  so that you might be in the position to provide me with the necessary information in order to built up a court case in Europe, the States and wherever it might be deemed necessary.

 

I remain at your entire disposal as well as the US Patent Office to provide you with the proofs of my wordings, if those already forwarded were not judged sufficient.

 

Failing to provide me fully and integrally with the file in your possession, there is no need for you to contact me. I will then consider yourself as an integral and conscious part of

 

 

Nithardt’s actions  and  I will consequently picture your office as a Nithardt’ accomplice in all blogs and media assets at my disposal.

 

 I am indeed tired to communicate with industrial property experts who act like white collar crooks when we, inventors are trusting  them.

 

I do hope that you will also understand my own position.

 

Sincerely yours

 

Signed Mr Quéré Jean-Luc    

 

 

 

 Depuis j'attend la réponse... A suivre donc...





09/04/2010

Attention NABO (Notables agissants en bande organisées)

Bonjour à vous tous, amis lecteurs,

Je reviens vers vous après avoir développé un nouveau blog, dont voici le lien : 

Version française :

http://sosterrien.skynetblogs.be/

Version Anglaise :

http://sosterriensanglais.skynetblogs.be/ 

Ce blog est davantage axé  sur l'implication du CO2 dans une catastrophe imminente,  menaçant notre espèce d'éradication totale dans un délai très court, et sur ma technologie, notre seul espoir, aujourd’hui paralysée par les infâmes crapules dont les noms suivent dans ce post.

Le changement climatique observable aujourd'hui et qui est responsable de 100.000 morts par an, n’est que le petit arbre qui cache la forêt tropicale (et c'est un euphémisme).

Avec du soutien d’où qu’il vienne, j'espère encore pouvoir sauver notre monde d'une éradication de masse, mais  je ne vous cache pas que ça va être difficile devant la cupidité et la stupidité humaine, et chaque minute perdue ne se rattrapera pas.

Le blog que vous lisez ici, sera orienté vers l'information aux inventeurs et aux victimes potentielles des crapules qui m'ont pourri la vie durant 5 ans, et qui sont allées jusqu'aux pires saloperies que vous puissiez imaginer (esclavage, abus de confiance, escroquerie, faux et usage de faux, chantage, menace de kidnapping, de torture et de mort).

Et j'en passe, car la liste est trop longue et ceci avec la complicité d'organismes d'état et d'experts en propriété industrielle.

Pour tous ceux qui seraient sceptiques, je me permets de vous dire que je n'ai aucun intérêt à raconter des salades.

Mes déclarations, par lesquelles j'accuse des personnalités et dirigeants de société pesant des millions d'euros de chiffres d'affaires, pourraient me valoir de gros problèmes juridiques si elles étaient infondées.

Si je me permets ces affirmations, ce n'est pas pour le plaisir, mais par nécessité.

Il est nécessaire pour ma conscience de dénoncer avec force des pratiques immorales et scandaleuses qui on cours en France et à travers le monde, pour spolier les inventeurs en toute impunité.

Il est nécessaire par justice de dénoncer ces pratiques qui violent chaque jour les droits de l'homme, de millions de gens qu’on baptise avec mépris « inventeurs », pour le motif le plus vil qui soit : l'argent.

Il est nécessaire pour ma conscience et ma sérénité de dénoncer avec force les agissements de ces crapules qui sévissent en France et en Europe, depuis des années en toute impunité, afin de les mettre hors d'état de nuire et ce alors que ma vie est menacée et quand bien même ils bénéficieraient d’un soutien politique et économique important.

Pour finir, il est absolument vital pour la survie de notre espèce que vous preniez conscience de la réelle menace du CO2 anthropique, car personne ne le fera à votre place, et que vous preniez conscience que si vous n’agissez pas de quelque façon que ce soit, rien ne sera fait pour nous éviter l’éradication.

Trop d’intérêts sont en jeu et la cupidité humaine chez certains individus est suffisamment développée pour mettre en péril la survie de notre espèce, j’ai découvert cela à mes dépens, et je vous assure que c’est assez effrayant, même si je sais que nous ne vivons pas dans le monde merveilleux de Mickey.

Si on doit me prendre pour un "fou" ou pour un "con" tant pis, j'aurais tout essayé et je pourrai mourir sans aucun regret avec mes congénères, quand le temps de la "stérilisation carbonique" sera venu, ce qui est imminent, et ce, que vous le croyiez ou pas.  

Dans le nouveau blog, moins polémique (j'ai essayé et j'espère avoir réussi) je dénonce les manipulations politiciennes françaises utilisées pour faire avaler la pilule de la taxe carbone (inique et stupide) et surtout je décris le mécanisme d'action de la "stérilisation carbonique".

Ce mécanisme a déjà  sévi sur terre il y a 251 millions d’années et décimé 90 à 95% des espèces aquatiques et 70% des espèces terrestres à cette époque.

Les émissions de CO2 liées à nos sources d’énergie fossile replacent ce mécanisme dans un contexte de renouveau, et malheureusement, mes craintes sont confirmées par des signes annonciateurs mentionnés dans de nombreux articles scientifiques. Ces articles sont de plus en plus fréquemment publiés, mais hélas, ces signes annonciateurs sont mal interprétés par des experts « dépassés », qui de part leur hyper spécialisation ont une vision cloisonnée, ce qui les rend incapables d’appréhender le problème dans sa globalité.

Un article publié sur mon blog fait le point de ces signes et des contradictions concernant leur interprétation par nos « experts » :"Un point sur les faits"

http://sosterrien.skynetblogs.be/

 

 

Je  reviens maintenant sur l'objet de ce blog, la dénonciation d'immondes crapules et si vous deviez assimiler la dénonciation à de la diffamation, laissez moi vous dire une simple phrase : « il est bon d'accorder la présomption d'innocence aux criminels mais ce n'est pas pour autant que l'on doive appliquer la présomption de culpabilité aux victimes ».

Ces gens m'ont complètement ruiné et réduit à l’esclavage durant des années et Mr Gérard Protain ( un avocat faisant partie du lot de mes crapules) et mon ex conseil juridique (qui m’a trahi et s’est vendu à eux, même si je ne peux le prouver autrement que par ses agissements contraires à mes intérêts qu’il était sensé « défendre ») le savent, pour m'avoir dit chacun, un jour, que si je ne cédais pas à leur demande (chantage, soyons clair) je finirais clodo...

Par conséquent ruiné, je ne peux  poursuivre en justice ces crapules qui sont avocats, comptables, ou gérants de société pesant plusieurs millions d'euros...

S’ils sont innocents des crimes dont je les accuse, qu'ils me fassent un procès pour diffamation... Chose dont ils me menacent depuis près d'un an pour me contraindre au silence, mais qu'ils n'osent pas faire, de peur d'étaler leurs saloperies au grand jour...

Chose qui me plairait assez et que j'appelle de tous mes vœux, tout clodo que je suis devenu pour sauver ma planète… Ceci dit, hormis ma vie je n’ai plus grand-chose à perdre, et ma vie comme la vôtre n’est qu’en sursis, à moins que nous n’agissions à temps tous ensemble.

Résumé de la situation actuelle :

Ces crapules ont pu constater mon refus absolu de me soumettre à leur ignoble chantage et à leurs menaces, pour que je me soumette à leur esclavage à vie et que je complète leur torchon de brevet, déposé dans mon dos, en total abus de confiance avec la complicité active et avérée d'experts en propriété industrielle et des offices des brevets européens, français et de divers pays dont les Etats Unis d'Amérique, comme décrit dans la lettre ouverte aux inventeurs. 

Ils ont alors tout simplement mené leur odieux chantage à terme et en rupture de contrat, cessé de payer les brevets qui leur étaient inutiles sans ma participation forcée, et ce sans me donner aucune information d'aucune sorte, afin d'étouffer ce scandale et de m'empêcher de faire de nouveaux dépôts (ainsi je n'aurais jamais les moyens de leur rendre la monnaie croient t'ils... )... Ce faisant, ils ont mis en péril la survie de notre espèce.  

Ils n’en sont pas à  leur coup d’essai, comme en atteste cette réponse d’une autre de leurs victimes. Ce monsieur est PDG d'une société en Belgique, il est donc plus crédible qu’un clodo, même en France… Désolé  de ma franchise mais mon image de la France est légèrement « entachée » dirons nous par des multiples prises de contact avec bon nombre de politiciens français, qui m’ont clairement dégouté de voter pour eux.   
 

De : Jean-Luc Walem [mailto:.be]   
Envoyé : jeudi 18 février 2010 19:20  
À : 'QUERE JEAN LUC'  
Objet : RE: Demande d'adresse de Mr Garnier pour me libérer de l'exclavage que vous m'imposez depuis 5ans pour me spolier. 

Bonsoir, 

Pour moi c'est facile à résumer: 

1) Je n'ai jamais reçu le moindre décompte des frais engagés pour mon brevet (ASM) alors que Mr Garnier s'était engagé par écrit à supporter un maximum de 300.000 €.

2) Mon brevet n'a plus aucune chance parce que Mr Garnier a cesser de payer les taxes alors que selon moi, il est très loin d'avoir dépensé 300.000 €  (il aurait même récupéré 100.000 € suivant l'acte de cession que vous m'avez communiqué). Mais sans le moindre décompte (alors que nous sommes associés à 50% chacun) je ne peux rien prouver. 

Je suis dégouté. 

Jean-Luc Walem 

Alors pour information, je me suis permis de lui fournir un acte de cession de 100.000 euros sur son brevet, qui n’est sans aucun doute, qu’une partie de l’argent obtenu par ce Monsieur Garnier dans cette escroquerie, acte dont Mr Walem n’avait même pas eu connaissance et qui démontre clairement que ce Monsieur Garnier s’est rempli les poches en abusant de ses victimes. Si vous avez le temps, vous pouvez aller voir de vous-mêmes que de nombreux documents « louches » ont été remis à l’OEB pour normaliser cette cession, sans que ne soit jamais remis l’original, dont on peut s’interroger sur le caractère légal.

( https://register.epoline.org/espacenet/application?number... )

L’OEB a fini par « normaliser » la situation après de multiple relances pour obtenir des documents non entachés « d’irrégularité » ce qui démontre que l’Office Européen des Brevets avait conscience du caractère frauduleux, crapuleux même de ces cessions… Et ainsi à participé activement à la spoliation de cet inventeur en normalisant des actes des plus discutables (selon leur propre constat)… Vive le système de protection industrielle !

Dans mon cas c’est bien pire encore, de telles cessions ont eut lieu, mais elles étaient illégales au vu de mes accords passés avec mes « associés » et ont été dissimulées à l’OEB qui ne les a jamais eues, et pire encore l’OEB et l’INPI et tout les instituts de brevets nationaux impliqués ne les ont jamais demandées avant de les normaliser ( ou légaliser? )… Vive le système de protection industrielle ! 

Pire encore, ces organismes se permettent de faire de la rétention d’information en ne communiquant qu’à cette ignoble crapule, les éléments relatifs aux brevets des inventeurs que sont Mr Walem et moi-même. Ce faisant, ces organismes spolient complètement les inventeurs de leurs droits sur leur inventions, et jouent le jeu de criminels.

Sans être spécialiste du droit, lorsqu’un individu se fait complice d’un crime il est tout aussi coupable non ?

Donc on peut par extension, considérer que les organismes publics de protection des inventeurs sont des organisations criminelles, qui spolient les droits des inventeurs par complaisance avec des criminels.

Ce faisant, ces immondes crapules et le système de protection industrielle en place, ont commis un véritable crime contre l'humanité, en paralysant la seule technologie capable de prendre en charge le CO2 anthropique, qui coûte la vie chaque année à 100.000 êtres humains.

Une lettre ouverte aux inventeurs suis, et démontrera le sordide du système de protection industrielle en place, lequel se présente aux inventeurs comme le système qui leur permet de défendre leurs droits, mais qui en fait n’existe que pour les ruiner et favoriser leur spoliation, avec un mépris hallucinant pour les droits de l’homme et avec des lois anticonstitutionnelles votées pour légitimer ce type d’action (au moins en France, pays des droits de l’homme et je vous laisse apprécier l’ampleur de ce scandale !).

Ma technologie est donc paralysée depuis 5ans par ces immondes crapules, dans le but de me réduire en esclavage pour le reste de ma vie, de me spolier de tous mes droits sur mes inventions et de me contraindre au silence pour le reste de ma vie, et ce avec la complicité du système de protection industrielle.

La seule chance que l'humanité  ait de pouvoir un jour enrayer, puis inverser le processus de réchauffement planétaire qui tue chaque années 100.000 êtres humains, réside dans ma technologie, seule capable de maîtriser le problème du CO2 anthropique qui menace aujourd’hui notre planète d'une "stérilisation carbonique".

Il est d'autant plus scandaleux que ces faits réels et avérés soient dissimulés à la population française par les journalistes français... Lesquels, lorsqu'ils répondent ou me contactent, ont en règle générale, deux discours distincts :

Leur premier discours consiste après un début d’enquête, à refuser de parler d'un scandale impliquant le gouvernement français, de peur des conséquences éventuelles pouvant affecter leur vie personnelle.

Mr Borloo, ministre de l'écologie, de l'énergie et du développement durable est informé de la situation et j'en détiens la preuve : 

SCAN REPONSE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE revu

 

Comme vous pouvez le constater, il a en effet été informé de l'existence de ma technologie par l'intermédiaire du Président de la République Française lui même, Mr Nicolas Sarkozy et je tiens cette information de Mr Goubet, le secrétaire de cabinet de ce dernier.

Mais Mr Borloo n'a absolument rien fait. Nous pourrions croire à une certaine forme d'incompétence, mais je sais que Mr Borloo est un ami personnel de Mr Protain et ce dernier, par téléphone, m'a assuré que Mr Borloo n'agirait jamais contre ses intérêts… Est-ce vrai ou pas ? Je n’en sais rien mais les faits parlent pour eux, rien, absolument rien n’a été fait...

De plus, il est à noter que la taxe carbone est en train de se mettre en place, permettant de renflouer les caisses de l'Etat à hauteur de plusieurs dizaines de milliards d’euros, au grand préjudice du contribuable français moyen, ce qui va ruiner bon nombre de familles modestes, mais faire passer messieurs Borloo et Sarkozy pour les "Héros" sauveurs du monde, en tant qu’instaurateurs d’une taxe impopulaire pour sauver « la planète », tant en France qu'au niveau international…

Depuis la rédaction de ce texte cette taxe a été abandonné, mais une taxe Européenne est en négociation... A suivre donc...

Et la conséquence est que leur inaction paralyse tout autant que ces crapules notre dernier espoir «  Quel cynisme !!! » 

Le second discours des journalistes contactés, consiste à assimiler le terme dénonciation au terme diffamation et laissez moi seulement vous dire ceci : « si la diffamation est des plus sordide, la dénonciation est un droit et même un devoir civique pour empêcher des criminels d’agir ».

Maintenant imaginez que les forces de l'ordre fassent le même amalgame, une femme violée qui irait dénoncer son agresseur aux policiers pourrait être emprisonnée pour diffamation et ainsi se retrouver de la position de victime à  celle de coupable... C'est vrai, sa jupe était trop courte, c'est courant, elles le cherchent et après elle diffament (c'est de l'ironie mesdames, pour vous montrer le sordide d’un tel amalgame).

De la même façon, si les témoins d'un meurtre dénonçant l'assassin étaient accusés de diffamation et se retrouvaient en prison, il semble évident que nos rues seraient livrées aux meurtriers et que plus personne n'irait témoigner contre eux...

Et bien des journalistes, croyez le ou pas, confondent ces mots et osent me dire que je suis très diffamant ! Je rêve, c'est vraiment scandaleux d'autant que les preuves de mes affirmations existent et sont pour la plupart en ligne ou accessibles sur simple demande..

Les coupables ont droit à  la présomption d'innocence, la victime que je suis réclame seulement d'avoir le même droit et qu'on ne me juge pas coupable de dénoncer des criminels qui pourrissent la vie de leurs victimes pour se remplir les poches... Trop demander ?

Voilà mes derniers mails à ces crapules, et en copie à des associés de Mr Rouzé...

Comme déjà dit, ils ont connaissance de l'existence de ce blog et ils ont un droit de réponse...

Ceci dit je n'ai plus aucun signe de vie de ces crapules depuis des mois... Sans doute, n’ont ils rien à se reprocher ?

Clients de ces individus et victimes potentielles, prenez garde, ces êtres sont atteints de « pourrititude » avancée et sont prêts à tout par pure cupidité...

Une personne avertie en vaut deux, rappelez vous en et évitez ces crapules infâmes. 

De : QUERE JEAN LUC [mailto]

Envoyé : jeudi 18 février 2010 15:04  
À : 'jdga78'; '
jdga78@com'; 'Jean Louis Rouzé'; 'PROTAIN'  
Cc : '
bdesaintsauveur@com'; 'paris@com'  
Objet : Demande d'adresse de Mr Garnier pour me libérer de l'exclavage que vous m'imposez depuis 5ans pour me spolier.   
 
 

Messieurs,  

Nous sommes en fevrier 2010, je n’ai plus aucune forme de nouvelle de Mr Garnier comme vous le savez depuis Fevrier 2008.   

Ceci est une rupture de contrat caractérisé et unilatérale de cet infâme crapule.  

En outre je n’ai aucune nouvelle des brevets, y compris celui qui fut déposé dans mon dos, par abus de confiance de Mr Nithardt sous vos ordres, ceci encore en rupture de contrât et ce dans le but de me faire chanter et de m’imposer un esclavage pour des décennies et vous mettre en position de me spolier de tous mes droits sur mes inventions... Est-ce que votre chantage odieux est arrivé à terme ? Avez-vous abandonner les brevets sans m’en avertir et encore en rupture de contrât ?  

Nous parlons ici d’abus de confiance, d’abus de position, de faux et d’usage de faux. Je pourrais aussi rajouté les chantages, menaces et intimidations dont j’ai été victime et bien d’autres pratiques sordide au possible.   

Ajouter à cela les actes de cession illégales qui ont eut lieu dans mon dos en rupture de contrât et nous sommes bien devant une escroquerie.  

Messieurs, vous n’êtes pas sans savoir que depuis septembre dernier j’ai le droit contractuel de quitter le syndic et enfin retrouver ma liberté, et j’entend bien par là échapper à cet esclavage que vous m’avez imposer par des abus de confiance, abus de position, dissimulation, chantage et menace parmis bien d’autres manœuvres sordide qui relève plus du grand banditisme que d’affairistes… J’attendais de voir jusqu’où vous iriez dans le sordide et je constate que vous êtes du genre à aller jusqu’aux bout.  

Je dis bien vous en parlant bien ici des copropriétaires, à savoir :  

-Mr Protain Gérard  

-Mr Protain florent  

-Mr Surelle  

-Mme Protain  

-Mme Lebeau Cécille  

-les actionnaires de « Brevet et associés »                     

-Mr Rouzé jean-louis, PDG de la société Fidelio et président du directoire du groupe Fisalis et divers actionnaires dont plusieurs sociétés.  

Mr Garnier a disparu sans laissé  d’adresse depuis 2ans sans respecter, ni ses engagements contractuelle, ni ses obligations financière et les copropriétaires mentionner ci dessu l’ayant soutenu activement dans ses actes crapuleux par leur silence et/ou leur prise de position sont ses complices, car je vous rappelle que sans votre soutien à tous à titre individuelle ce Monsieur n’avait aucun pouvoir ce qui fait de vous tous sans aucune ambiguité ses complices actifs.  

Mr Garnier ayant disparu sans laissé d’adresse et ne répondant ni aux mails ni même aux recommandés (D’où ma demande) j’aimerais que vous me communiquiez dans les plus brefs délais l’adresse où je dois envoyé  mon recommandé pour quitter le syndic et échapper à votre esclavage.  

Je me réserve bien évidemment toujours le droit de poursuivre tous les intéressés devant les tribunaux compétant et de dénoncer avec la plus grande force par tout moyens en ma disposition vos agissement qui sont loin d’être isolé.  

En effet même si il est très difficile de retrouver vos victimes dans cet enchevétrement de sociétés écrans j’ai pû m’entretenir avec plusieurs d’entre elles mais je ne vous apprend rien Mr  Walem ayant signalé notre prise de contact à Mr Garnier, lequel ne lui a toujours pas donner signe de vie.  

Mr Walem a été étonner d’apprendre que Mr Garnier avait revendu un morceau de son Brevet pour 100000 euros car vous vous doutez bien que je lui ai communiquer l’acte de cession en ma posséssion qui le concerner et je ne doute nullement que ce ne soit que la partie émergé de l’iceberg de vos manœuvres des plus scandaleuse et je me suis permis de prévenir les services fiscaux Français pour étudier de plus près vos « affaires » car ces actes de cessions dont les montants ce chiffre en centaines de milliés d’euros (sur ce que je sais) n’apparaissent nulle part et que ces actes sont dissimulé aux victimes ce qui de toute évidence est des plus suspect pour le moins.  

Comptez sur moi en outre pour prévenir toute vos victimes potentielle et ainsi vous mettre or d’état de nuire en faisant en sorte que vos noms et les noms de vos sociétés se trouve en première page du web.  

Je vous rappel de plus que depuis 5 ans vous bloquez la seule technologie capable de lutter efficacement contre le réchauffement planétaire par pure cupidité.

Ce réchauffement est responsable de la mort d’environ 100000 personnes par ans, vous êtes donc au bas mot responsable de la mort d’un demi millions d’individus et je crains que ce ne soit qu’un triste début mais je suis sur que sa ne vous empêche pas de dormir puisque vous n’avez aucune morale et aucune conscience.     
 

Au déplaisir de vous lire mais dans l’attente d’une réponse... Où dois-je envoyer ce courrier recommandé pour mettre un terme à votre esclavage ?   

Mr Quéré  

De : QUERE JEAN LUC [mailto]   
Envoyé : vendredi 19 février 2010 18:07  
À : 'jdga78'; '
jdga78@com'; 'Jean Louis Rouzé'; 'PROTAIN'  
Cc : '
bdesaintsauveur@com'; 'paris@com'  
Objet : RE: Demande d'adresse de Mr Garnier pour me libérer de l'exclavage que vous m'imposez depuis 5ans pour me spolier.  

Bonjour messieurs,   

Toujours votre vieilles manie de ne pas répondre et d’ainsi prendre les gens pour des cons ? Ah non, selon Mr Protain ne pas répondre pas écrit est une preuve de politesse… Chacun appréciera !  

Qu’à cela ne tienne, si je n’ai pas l’adresse de votre complice et crapule de Mr Garnier ou je pourrais lui envoyer cette lettre pour me soustraire à votre esclavage, je rendrais public ce document avec vos nom, nom de sociétés, nom de vos associés ce qui aura 2 avantages énormes…  Primo je serrais désengager de mes obligations de plein droit devant votre rupture de contrât évidente de par vos silences et secondo vos clients et victime potentiel auront un point de départ pour s’informer de vos « pratiques ».  

Cordialement   

Mr Quéré  

De : QUERE JEAN LUC [mailto]   
Envoyé : lundi 22 février 2010 10:58  
À : 'jdga78'; '
jdga78@com'; 'Jean Louis Rouzé'; 'PROTAIN'  
Cc : '
bdesaintsauveur@com'; 'paris@.com'  
Objet : RE: Demande d'adresse de Mr Garnier pour me libérer de l'exclavage que vous m'imposez depuis 5ans pour me spolier.  

Messieurs,  

Comme à  vos habitudes aucunes nouvelles.  

Mr Garnier est en rupture de contrât et je note que vous le soutenez activement dans sa démarche criminelle tout comme vous l’avez fait dans de nombreux dossier de façon peut être plus intelligente car contractuellement Mr Garnier n’avait pas besoin de votre soutien pour agir ce dont il avait impérativement besoin dans mon dossier.  

Ce faisant vous êtes complice de cette infâme crapule et ne pouvez en aucun cas prétendre ne pas l’être d’autant que certain mail écrit par Mr Protain démontre clairement que vous n’aviez aucune confiance en cette crapule alors le soutenir jusqu’à ce qu’il saborde tout le projet parcequ’il refuse de se soumettre à ses obligations contractuelle envers moi démontre clairement que vous avez abusé de ma confiance et que vous faite partie d’un véritable raiseau criminelle organisés dont j’ai été une victime et Mr Walem une autre parmi bien d’autre victime.  

J’ai pris note que Mr Boorloo, ministre de l’écologie, de l’énergie et du développement durable est un ami personnelle de Mr Protain et que comme Mr Protain me l’a dit par téléphone il ne bougera pas.  

Je vous confirme que ce dernier a été informer par Mr Nicolas Sarkozy, président de la république Française comme me l’a confirmer par écrit Mr Goubet, secrétaire de Cabinet du président et qu’il n’a pas « bougé ».   

Je vous confirme aussi que le gouvernement Français semble disposé à imposer la taxe carbone qui va « plomber » l’économie Française plutôt que d’agir en développant cette technologie et ce pour de toute évidence par amitié pour Mr Protain de Mr Boorloo et ce afin d’étouffer ce scandale. J’espère que vous appréciez le geste ? A moins que ce scandale ne soit que l’arbre qui cache la forêt ? Je pose la question mais j’en connais la réponse qui sera mise en ligne dès que je le pourrais et dont copie a été communiquer à de multiple contact en France comme à l’étranger dans le cas ou vos menace de mort téléphonique à mon encontre serrait mise en application.  

Je vous informe de plus que ces mails seront publié sur mon blog sous peu et diffuser à travers la toile à différents contact en France comme à l’étrangers pour faire éclater ce scandale.  

Vous avez un droit de réponse tend le blog que sur ma boite mails et  je publierais toutes vos réponses sans en changer une virgule ainsi que toutes les pièces en ma posséssion visant à démontrer vos infâmes agissements et vos plausibles négations de mes affirmations.  

Cordialement   

Votre esclave libéré. 

Je n’ai ,à ce jour, toujours aucune nouvelle de ces crapules infâmes… Je sais, vous allez dire que mes propos ne sont pas corrects, mais après 5 années d’esclavage, d’abus, de chantages, de menaces comment peut on rester correct avec de telles ordures ?

Comme je l’ai déjà dit, nous devons parler avec correction de gens corrects, mais nous ne pouvons parler des ordures, qu’en terme orduriers … Surtout, qu’entre nous, ils en ont une sacrée couche !

Voici un échange de mail entre Mr Walem, PDG de la société Logibox, en date de juin 2009, avec Mr Garnier, que Mr Walem m’a fourni et qui vous donnera un aperçu du niveau de pourrititude atteint par ce Mr Garnier, par une autre voix que la mienne mais je vous laisse vous faire votre propre opinion :  

----- Original Message -----

From: "Jean-Luc Walem" <jl.walem.be>

To: "'GARNIER'" <jdga78@>

Sent: Monday, June 08, 2009 2:29 PM

Subject: RE: Brevet ASM 
 

Monsieur Garnier, 

Je tenais à vous faire part de ma réserve concernant les informations que

vous m'avez communiquées oralement ce matin. Le fait de ne pas mettre cela

par écrit (un simple mail ne demande pas d'effort) ne me rassure pas du tout

sur la situation réelle du brevet. 

Faute de recevoir une situation plus "officielle" de votre part et dans le

cas où l'évènement auquel je participe (à mes frais!) donnerait des

résultats, je ne vous communiquerais pas les contacts que j'aurais pu

établir. 

Je vous demande donc une fois de plus de bien vouloir me décrire la

situation administrative du brevet.

C'est inimaginable que cela n'a JAMAIS été fait. Ne trouvez vous pas?

Mettez-vous à la place de l'inventeur qui a remis entre vos mains l'avenir

de son invention et qui n'a plus aucune nouvelle officielle (uniquement des

paroles) par la suite. Cela vous semble-t-il correct? 

Bien à vous, 

JL Walem 
 

-----Message d'origine-----

De : GARNIER [mailto:jdga78@ ]

Envoyé : jeudi 11 juin 2009 11:18

À : Jean-Luc Walem

Objet : Re: Brevet ASM 

Monsieur Walem, 
 

Votre mail m'a profondément chqué

Je vous transfère copie de mon mail a ROBIC pou lequeel je suis en attente

de réponse.

Courtoisement 

Jean D.Garnier 
 

-----Message d'origine-----

De : Jean-Luc Walem [mailto:jl.walem@be]

Envoyé : vendredi 12 juin 2009 17:01

À : 'GARNIER'

Objet : RE: Brevet ASM 

Monsieur Garnier, 

Le but n'est pas de vous choquer mais d'obtenir une situation administrative du brevet.

Ce ne sont pas les deux mails en annexe qui m'apportent cette info.

Comprenez-moi, depuis le début, vous refusez de me fournir l'état des dépenses et les documents officiels.

Les seuls documents que j'ai reçus provenaient de vos prestataires de services pour m'informer que le brevet allait perdre toute valeur pour cause d'impayés.

Comment voulez-vous que je ne mette pas en doute votre volonté ou votre capacité à respecter vos engagements financiers. Ici encore, à l'occasion de la présentation du brevet au Storage Forum, vous avez totalement ignoré ma demande de participation aux frais. Cela est plus que choquant, c'est totalement incorrect par rapport à l'esprit de notre collaboration. De mon côté, je consacre trois jours complets de mon temps et du vôtre, vous ignorez ma demande de participation aux seuls frais de location du stand. 

Maintenant pour être concret, j'ai rencontré un consultant travaillant dans le domaine du stockage.

Cette personne est en rapport direct avec tous les intervenants de l'industrie du stockage parce qu'il fait partie de son comité de normalisation. Pour lui, l'idée est vendable mais il y a du travail et donc des dépenses à envisager. De plus, il est hors de question pour lui de travailler sur l'ASM sans en connaître le statut complet. Je lui ai avoué que nous n'avions aucune chance d'obtenir ces infos. Il doit reprendre contact avec moi pour que je lui confirme cela afin de ne pas nous lancer dans des négociations inutiles. 

Dommage car il est impossible de trouver meilleur interlocuteur. En effet, vu son implication dans le domaine, il ne peut se permettre de proposer d'examiner un produit bidon. Hors, il est venu sur notre stand parce que la description de notre activité  dans le catalogue du salon avait suscité sa curiosité et après description, il a bien compris l'idée et l'a trouvée judicieuse. Son intérêt est une nouvelle preuve, pour moi, de la validité  de l'ASM.  

Pour ma part, si j'ai la preuve matérielle que le brevet est toujours vendable, je suis prêt à financer les frais de ce consultant et de le rémunérer en cas de vente. En compensation, je vous demanderais de me céder 25% supplémentaires du brevet. 

Qu'en pensez-vous et que comptez-vous faire? 

Bien à vous, 

JL Walem 
 

Ceci n’a été suivi d’aucune réponse et d’aucun acte par Mr Garnier… Comme d’habitude dirais-je…

Le problème, c’est que les victimes de cette crapule ne perçoivent pas l’intérêt que ce Monsieur a de paralyser les choses, car le fait est qu’il ne finance rien ou alors le minimum, pour que ses victimes ne puissent lui dire qu’il ne respecte pas ses engagements contractuels, et ce, tant que ceci lui est utile…

Mr Garnier abuse de ses victimes par différents moyens, abus de confiance, dissimulation, cession dans leur dos mais aussi chantage, faux et usage de faux, menaces de kidnapping, menaces de torture et menaces de mort… Bref tous les moyens sont bons, pour ce genre d’individu !

Dans mon affaire, il est même allé jusqu’à tenter de m’imposer par chantage une clause de décès, par laquelle il entendait clairement spolier mes héritiers, ce qui laisse supposer, que devant l’énormité de la valeur de ma technologie (estimée en milliards) il était prêt à me faire supprimer, et  de plus, lui et un de ses « associés » (Mr Protain Gérard) m’ont même proposé de prendre une assurance vie dont ils auraient été les seuls bénéficiaires… Chose refusée avec force pour des raisons évidentes… Un bus ça vous passe facilement dessus, pour une grosse prime d’assurance, et avec ce genre de crapule, de façon fortuite et accidentelle bien évidemment, et il ne faudrait y voir qu’une coïncidence sans doute !

De plus, en farfouillant dans le passé de ce Monsieur Garnier et de sa femme, Mme Pussey-Garnier Christine, j’ai découvert une multitude de sociétés que l’ont pourrait considérer comme des sociétés écran (Finécor(Suisse), Ecotec (France), ASC-M (Belgique), Ségitech (France)…) en France, Belgique et Suisse et toutes ont déposé le bilan dans les années qui ont suivi leur création pour insuffisance d’actifs... Mais entre temps, ils ont fait des victimes bien évidemment ! Et ça ne s’arrête probablement pas là, dans la liste de sociétés écran.

Il est à noter que Finercor est quant à elle une société espagnole, et que je n’ai aucun doute que comme toutes les sociétés précédemment citées, elle finira elle aussi par finir devant un tribunal de commerce, pour insuffisance d’actifs… Pas de société = plus de coupable… Et il est très difficile après ça de retrouver leurs victimes.

On parle bien ici de Finercor, société espagnole n'ayant rien à voir avec Finécor, société suisse citée plus haut, on note le manque d’imagination ou la capacité sans bornes de cette ignoble crapule à se foutre du monde ?

Finécor faisait suite à l'affaire de l'aquasole dans laquelle, Garnier et son ami avaient totalement spolié un inventeur avec une autre société (Ecotech France ou une filiale parisienne du même nom ?).

Ils avaient revendu le brevet pour 13 millions de francs français, soit 2 millions d'euros, et l'inventeur n'ayant pas perçu le moindre centime, avait porté plainte contre X (en fait Garnier et son complice). Pour brouiller les pistes, Ecotech (France)avait été dissoute et Finécor (suisse) avait pris sa place.

A voir :

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elf-le-pen-et-... 

Comme cela est clairement exposé dans cet article, Mr Garnier est un proche de la famille Lepen, et cette affaire n’a pas fait beaucoup de bruit, n’est-ce pas étonnant ?

Je suppose qu’Ecotec (France) dissoute et ses intérêts transférés à Finécor en Suisse, il a été très difficile à sa victime flouée de 13millions de francs, d’obtenir gain de cause, d’autant que quelques années plus tard Finécor a cessé d’exister, faute d’actifs, et  qu’en parallèle une société espagnole du nom de Finercor apparaissait et faisait d’autres victimes, via des sociétés écran tant en France qu’en Belgique, et Dieu seul sait jusqu’où cela a pu  aller, et le nombre de victimes que cela concerne...

Je sais de façon certaine qu’il existe au moins une dizaine de victimes avérées, mais je n’ai pu pour le moment qu’en contacter deux, Mr Walem en Belgique et Mr Touron Jean-Bernard en France, ce dernier, ruiné par son invention et ayant atteint un grand âge, est prêt à témoigner mais ne compte pas poursuivre cette crapule, ce qui serait vain de toute façon, puisque cet crapule a quitté la France. De plus, les lenteurs et le coût de la justice  ne feraient que le ruiner davantage...

Le problème majeur des victimes, c’est que n’ayant accès à aucune information, ils ne perçoivent pas quel intérêt peut avoir ce monsieur à tout paralyser, car effectivement il paie les brevets, ce qui lui coûte de l’argent… Des dépenses et aucune recette ? On comprend que ses sociétés affichent des rentabilités commerciales de -878%  (http://www.manageo.fr/fiche_info/379880024/60/ecotec-fran... ).

Ce que ces victimes ignorent, c’est qu’en réalité il laisse des impayés absolument partout, et ceci me fut confirmé par une autre « victime » , Mr Protain Gérard qui a payé, sans que je le sache,  plusieurs dizaines de milliers d’euros à Mr Garnier, pour obtenir des parts dans mon brevet… le mot « victime » est bien entre guillemets, ce n’est pas une erreur, car il s’est présenté à moi sous ce terme, pour pouvoir mieux m’abuser . Cet avocat fiscaliste a un cabinet :

Protain Gerard 
Cabinet d'avocats, 25 rue du Général Foy, 75008, Paris 8ème

Notez le cynisme de l’infâme individu qu’est Mr Protain Gérard, dans ce mail de juillet 2007 : 
 

----- Original Message -----

From: Gerard PROTAIN

To: quere

Sent: Monday, July 16, 2007 9:10 AM

Subject: Votre dernier Mail 
 

Bonjour,

Merci de votre transmission de votre Mail à Garnier.

Je suis effectivement raisonnable et espère que Garnier le sera aussi;

Il y aura deux points sur lesquels je serai intraitable et ce dans mo intérêt comme dans le vôtre bien sûr et si l'argent des honoraires arrive et que votre avocat se met au travail, je suis sûr qu'il sera d'accord:

1/ Aucune somme me revenant ne passera par les mains, directement ou indirectement de Garnier. Je me demande d'ailleurs si son refus de créer la société ne vient pas de sa crainte de de plus être le seul receveur de tous paiements pour les redistribuer ensuite à sa guise. Par ailleurs, il est tooujopurs mêlé à des dossiers bizarres et nous ne pouvons être sûrs qu'il ne sera pas saisi, notre argent avec. Je suis sur ce point d'accord avec vous que même les paiements à faire à des tiers,  Braun ou Poucucq par exemple, ne doivent pas passer par lui.

2/ Il faut absolument mettre en place une procédure précise de désignation du mandataire commun ou de son remplacement, majorité de plus 50% par exemple, ce qui veut dire que vous bloquez toute nomination quui vous déplaît. Pourquoi: Segitech est mandataire, il vend ses  parts et le gérant est hostile et bloque tout. Ou il décède, il est remplacé par Christine???? C'est d'ailleurs déjà elle la gérante! Il faut reparler de ce camouflage.

Par ailleurs, je rappelle deux points des négos à mener: La première concession de licence ne devrait porter que sur l'Europe. Par ailleurs, vous devrez, avec ou sans Mme. Wunenburger, et payé pour celà, établir un protocole précis de recherches complémentaires et être totalement associé à la fabrication et mise en place du proto industriel. A mon avis, Garnier va revenir avec une proposition de paiement comptant mais avec l'obligation pour nous de fabriquer le proto. pourquoi pas MAIS dans ce cas, à part le paiement des brevets nationaux, tout le reste devra rester bloqué entre vos mains car si l'argent est réparti, sa part ne reviendra jamais et c'est sur notre part qu'il faudra financer la suite.

Enfin, n'ayez pas peur que je bute sur des clauses hyperprotectives de vos droits, vous y avez droit et, indirectement, qui plus est, j'en profiterai car elle museleront Garnier.

Amitiés

Gérard 

Moins de 4 mois après avoir écrit cela, cette ignoble crapule qu’est Mr Protain Gérard, avocat fiscaliste, soutenait Mr Garnier dans ses agissement et niait par téléphone m’avoir dit que Garnier était un escroc… Il continua même à le soutenir en sachant qu’il était parti sans laisser d’adresse et continua par téléphone ou lors de RDV, à tenter de m’abuser et à me faire chanter  en soutenant Mr Garnier  dont il avait dit en termes peu élogieux qu’il était mêlé à des affaires bizarres, et alors même qu’il craignait que son argent fut saisi !

Moi je suis peut être anormal, mais peut on considérer comme normal de soutenir un gérant qui part sans laisser d’adresse, après lui avoir versé plus de 100.000 euros, alors qu’on a reconnu par écrit savoir que ce type trempait dans des affaires bizarres et qu’il pouvait être saisi ?

Mieux encore, ce monsieur est parfaitement informé que Mr Garnier ne paie pas les factures, comme le confirme ce mail :

----- Original Message -----

From: Gerard PROTAIN

To: quere

Sent: Wednesday, July 11, 2007 9:33 PM

Subject: agent suisse 
 

Bonsoir, 

A la reflexion, je me demande si la demande de transférer des informations à un agent suisse ne cache pas autre chose: Garnier s'est fait jeter par son agent de brevets parisien qui m'avait téléphoné la veille pour me prévenir qu'il ne voulait plus travailler pour lui car il n'était pas payé.

Pouchucq lui réclame environ 15 000 Euros. Je me demande s'il ne veut pas le planter et confier le dossier à un autre agent, en Suisse qui plus est, c'est à dire sans contacts avec vous ni moi donc sans contrôle possible de ce qu'il fait. J'évoque cette possibilité car je  comprendrais qu'un ingénieur des allemands, par exemple, demande des infos mais pourquoi un agent de brevets? 

 


Il reconnait dans ce mail savoir que le cabinet Breese et Derambure n’a pas été payé par Mr Garnier, et il reconnait savoir que Garnier doit à Pouchucq (Agent PI sur Bordeaux) 15.000 euros.

Mieux encore, il aborde l’existence de Nithardt, agent expert en PI, qui non seulement a abusé de ma confiance et m’a ensuite dissimulé tous les documents… Il a fait exactement ce que Mr Protain avait dit !

Comble du dégueulasse, la parade à cet agissement est prévue dans le contrat de copropriété qu’ils m’ont imposé par chantage, laquelle consiste à révoquer Garnier… Sauf que ses complices le soutiennent pour le maintenir en place, y compris Mr Protain Gérard !

La réalité la voilà, Mr Garnier n’est que la partie visible de l’iceberg, il fait partie d’un réseau criminel organisé, conçu, et réalisé par des NABO « Notables Agissant en Bande Organisée ».

Ces individus sont extrêmement dangereux (abus de confiance, faux et usage de faux, chantage, intimidation, menaces de kidnapping, de torture et de mort). Des démarches de ces crapules à mon encontre laissent même entendre qu’ils seraient capables d’organiser des meurtres (clause de décès, demande de prendre une assurance vie, menaces pour me faire taire, ou pour me faire parler, selon leurs besoins).

De plus ces individus ont de gros moyens financiers et ont une parfaite connaissance des rouages de la justice… Mr Protain Gérard m’a dit, la dernière fois que je l’ai eu au téléphone, qu’il me faudrait prouver mes accusations et que vu l’état financier dans lequel ils me laissaient, une telle procédure juridique me ruinerait complètement, avant même que son nom n’apparaisse, et qu’ils ne risquaient rien… De belles ordures !

En plus de ça, Mr Protain m’a dit être l’ami de Mr Borloo, ministre de l’écologie et du développement durable et qu’il avait partagé un bureau avec lui pendant près de 10 ans et qu’il était inutile d’attendre une aide du gouvernement… Et le fait est que Mr Borloo, informé, n’a absolument pas bronché !

L’affaire de l’aquasole a démontré aussi que Mr Garnier était un proche de la famille Lepen… Mais jusqu’où cette histoire remonte, sérieux ? 

-Une autre des personnalités impliquées, est le fils de Mr Protain Gérard, Mr Protain Florent , contrôleur de gestion chez Affine, société ayant plus d’un milliard d’euros de bien immobiliers…

(http://www.groupeaffine.com/pages/articles/fiche.php?s_co... )

Une autre des personnalités impliquées est Mme Lebeau Cécile,  analyste informatique.

Un autre membre éminent de ces NABO est Jean-Louis ROUZÉ, membre du Directoire du Groupe FISALIS. 

Président fondateur de FIDELIO (anciennement FIDULA).

Lauréat de l’Institut du Droit des Affaires de Paris, il est titulaire d’une Maîtrise de Sciences

Economiques. Expert-comptable et Commissaire aux Comptes, il est également membre

de l’association Droit et Procédures. Il dispose d’une forte expérience de l‘évaluation

d’entreprises et d’une expertise approfondie dans les secteurs du voyage et de l’hôtellerie,

des services aux entreprises, de la communication, des professions libérales et plus

généralement, du conseil aux entreprises. 

Le Groupe FISALIS, réalise un chiffre d’affaires de 7 M € avec un portefeuille de clients composé de PME, de filiales de grands groupes, notamment anglo-saxons, et d’entreprises cotées à la Bourse de Paris.

Le groupe rassemble quatre entités, situées à Paris et à Tours. Il est organisé  autour de deux pôles métiers autonomes :

l’audit et le commissariat aux comptes, exercés par le cabinet DAUGE & ASSOCIÉS, qui rassemble désormais,

dans ses bureaux situés au 22 avenue de la Grande Armée à Paris 17ième, l’ensemble des équipes d’audit du

groupe,

l’expertise comptable et le conseil, exercés par les cabinets FIDELIO, TOURS EXPERTS et la SOCAF, placés

sous une direction opérationnelle commune. 

Je ne sais pas si dans le groupe Fisalis, seul Mr Rouzé est impliqué, mais son soutien à Mr Garnier a été manifesté par différents mails, dont l’un dans lequel il me fait clairement comprendre qu’il ne fera rien, tant que je n’aurai pas cédé au chantage qui m’avait été fait, et tant que je ne serai pas en position de ne plus pouvoir les contrer, ce qui démontre clairement son implication dans cette affaire sordide et dans les agissements de Mr Garnier et ses comparses, dont il fait partie.

Voir mail de Mr Rouzé :

De : Jean Louis Rouzé [mail]  
Envoyé : samedi 13 juin 2009 19:30 
À : QUERE JEAN LUC 
Cc : PROTAIN; Jean GARNIER; Hervé de TYMOWSKI 
Objet : Re: Alors? BONNE QUESTION
 

Monsieur Quéré, 

N'ayant que très peu de loisirs ces derniers mois, je ne prends qu'aujourd'hui tout le temps qu'il me faut pour lire avec beaucoup d'attention, d'abord différents exposés techniques, de Messieurs NIthard et Hagenbach, et ensuite vos très nombreux messages qui ne me semblent répondre aux questions techniques posées. 

Loin de moi la prétention de vouloir entrer dans ce débat. 

Je souhaiterais savoir si oui ou non les objections de l'examinateur de l'Office Européen des Brevets, reprises dans le message de Monsieur Hagenbach adressé le 24 novembre 2008 à Monsieur Nithard, et dont vous êtes également destinataire, peuvent faire l'objet de réponses précises. 

Vous trouverez aprés mon message la copie du mail de Monsieur Hagenbach. 

Nous ne pourrons débattre  sur les griefs, fondés ou non, dont vous nous faites part, qu'après être convaincus de l'avenir des procédés que vous avez mis au point.

Nous y avions cru. 

Je vous remercie de votre réponse et vous saurai gré de veiller à ne pas mêler la polémique au débat sur le fond.

Cordialement

Jean-Louis Rouzé  

 


Notez le côté comique de la façon extrêmement maligne dont il présente les choses :   nous ne pourrons débattre sur les griefs fondés ou non (te mouille pas, j’en ai les preuves) qu’après être convaincus de l’avenir des procédés que vous avez mis au point … Donc, afin que vous puissiez comprendre : après que j’aie communiqué à Mr Hagenbach (ingénieur) mon savoir faire,  ils auraient analysé mes griefs, après être sûrs bien entendu, qu’ils pouvaient se passer de moi ! C’est sûr, mes griefs auraient été entendus !!!!… Il y avait un contrat, Garnier le violait, il suffisait d’appliquer le contrat et de le virer… Ils l’ont gardé comme gérant et il part sans laisser d’adresse, mais ça ne les choque pas… Evidemment ils sont complices !

Quant à être convaincus de l’avenir de mon procédé, ils en étaient si peu convaincus, que d’une part ils m’ont abusé avec l’aide de Mr Nithardt, en déposant un brevet européen dans mon dos.

Ils en étaient si peu convaincus que Mr Hagenbach, après une démonstration que je lui ai faite, a reconnu par écrit le fonctionnement du prototype et ils étaient si peu persuadés du fonctionnement de ma technologie qu’ils ont essayé de la vendre dans mon dos à Total et Air liquide  et moi avec, par la même occasion !

Je suis peut être le roi des cons, peut être, mais il me semble que quand on essaie de vendre quelque chose, on est convaincu que ça marche, sinon c’est une escroquerie non ?

Surtout à Total (7milliards d’euros de bénéfices en 2008) et Air liquide (aussi des milliards de bénéfices)… Ces sociétés avaient de quoi répondre à des escrocs !

Ces gens là sont des NABO, «  Notables Agissant en Bande Organisée ». Ils sont extrêmement dangereux et d’une extrême cupidité. Si vous voyez leurs nom apparaître dans votre vie, méfiez vous en, comme de la peste.

Ils sont d’une extrême hypocrisie et savent flirter avec les limites de la légalité, et quand bien même ils dépasseraient ces limites, ils connaissent suffisamment les rouages de la justice pour vous ruiner avant que vous puissiez dénoncer leurs actes publiquement, ou feront porter le chapeau à un prête nom qui aura déjà quitté le pays, et qui sera de fait intouchable. 

De plus, de part les professions des personnes impliquées, il est des plus probable que leur arnaque soit basée sur le blanchiment d’argent, la fuite de capitaux et la réduction d’impôts… (avocats fiscalistes, experts comptables, et Dieu sait qui encore… )

Il ne faut pas se plier aux règles que des crapules nous imposent, il faut dénoncer leurs agissements et faire en sorte qu’ils ne puissent plus nuire à qui que ce soit à l’avenir…

En espérant que la paralysie qu’ils font peser sur ma technologie depuis plus de 5ans, ne cause pas l’éradication de notre espèce dans un avenir bien plus proche que vous ne pouvez l’imaginer.

Je vous rappelle que Mr Garnier sévit en Europe en toute impunité depuis au moins 10 ans et que nul n’en parle, malgré ses relations étroites avec des personnalités politiques en France, ce qui est des plus scandaleux.

Je vous rappelle aussi que la taxe carbone va coûter aux français des dizaines de milliards d’euros d’impôt supplémentaire, et que cette taxe va sûrement s’étendre au monde entier.

Je vous rappelle aussi que cette taxe carbone ne changera rien à court et moyen terme au réchauffement planétaire, et que la situation climatique empire chaque jour un peu plus… Et je ne vous parle pas ici du mécanisme de « stérilisation carbonique » qui va entrer dans sa phase terminale sous peu, selon moi, et qui va éradiquer toute forme de vie évoluée…

Le plus scandaleux, c’est que la solution technologique existe et qu’elle est paralysée par cette bande de NABO, que le gouvernement français est parfaitement informé, mais que nos dirigeants préfèrent imposer une nouvelle taxe qui pèsera encore sur les plus pauvres.

Mais le comble, c’est que ces crapules n’agissent pas dans le domaine de l’innovation par hasard, mais bien parce que le terreau de la protection industrielle est des plus fertile pour ce genre de crapules, car le système de protection industrielle est fait pour spolier les inventeurs…

La preuve, je n’ai accès à aucune information sur mes brevets qui vont tomber dans le domaine public, si ce n’est déjà fait, et comble du ridicule les brevets déposés sont inexploitables sans mon savoir faire…

Mais cette situation me gênera pour faire valoir mes droits… Ce qui va potentiellement gêner le développement de ma technologie et nuire à l’humanité toute entière…

Scandale ! Scandale !