19/01/2013

La vérité sur les "brevets" preuve écrite de l'Office Européen des Brevets

 

Avez-vous entendu parler de Didier Feret ?

Ce monsieur est, pour certains, et en particulier pour des experts en propriété industrielle, et des personnes impliquées dans la propriété industrielle, un charlatan…

Pour les petits inventeurs, chaque jour plus nombreux à s’apercevoir qu’ils sont toujours les « dindons » de la farce, c’est une sorte de « sauveur » qui leur offre une alternative au brevet, via son concept de droits d’auteur industriel.

 

Ce monsieur Feret a été condamné en 2011 à verser 3.000 euros de dommages et intérêts à la CNCPI (Compagnie Nationale des Conseils en Propriété Industrielle) et à verser 10.000 euros à l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI), en application de l’article 700 du code de procédure civile…

On peut trouver dans certains journaux :

« L’INPI attire en particulier l’attention des inventeurs sur un jugement du tribunal de grande instance de Paris du 4 mars 2011, reconnaissant la responsabilité de Didier Feret, pour pratiques commerciales trompeuses, usurpation du titre de conseil en propriété industrielle et publicité trompeuse.

Ce jugement fait interdiction à Didier Feret de se livrer à tout démarchage et toute publicité en faveur du concept de « logistique en propriété intellectuelle» et de « l’acte déclaratif de la qualité d’auteur ».

Vous trouverez ci-dessous un extrait du jugement, que vous pouvez télécharger dans son intégralité ici :

 

 

Nom : 110304-TGI Paris, 3.3 INPI c. Feret (droit au.pdf
Taille : 1 Mo

TGI Paris (3e ch. 3e sect.), 4 mars 2011, INPI et CNCPI c/ M. Didier Féret

 

Mr Feret a donc été finalement condamné à cesser tout démarchage et toute publicité en faveur de son concept de logistique en propriété intellectuelle et de l’acte déclaratif de la qualité d’auteur… Etonnant non ? Il a été condamné à cesser tout démarchage et toute publicité… Etrange jugement il me semble, vous ne trouvez pas ?

Car même si le juge lui a « interdit » de faire de la publicité, il ne lui a pas « interdit » de poursuivre… Perturbant non, s’il s’agit d’un escroc ?

Voici l’extrait le plus intéressant, demandé par l’INPI, de ce jugement rendu le 4 Mars 2011 :

 

 

extrait jugement feret.jpg

 

 

Nous sommes ici au cœur d’une bataille qui ne dit pas son nom, on nous parle du droit de l’INPI, du droit des conseils en propriété industrielle, et on fait passer, l’air de rien, Mr Feret pour un homme qui « abuse » des inventeurs et personnellement, je trouve cela d’un cynisme sans égal… Car les droits des inventeurs dans tout ça… Qui s’en soucie ?

Notez ici le coté vicieux de cette phrase qui, pour quelqu’un qui n’y connait rien semble bienveillante, elle dit dans le bon ordre : « Il est rappelé que toute divulgation fait obstacle au dépôt du brevet » et aussi « seul le brevet assure une protection légale ».

 

Après décryptage, elle dit simplement ceci : inventeur, pour protéger vos droits sur votre travail, vous devez déposer un brevet, et attention si vous communiquez sur votre travail avant de déposer un brevet, car vous ne pourrez plus prétendre pouvoir déposer un brevet et donc vous perdrez tout…

C’est vicieux et retord, et on ne peut qu’admirer le savoir faire de celui qui a « pondu » ça…

Seulement derrière les grand mots, il y a d’autres vérités beaucoup plus écoeurantes que ces mots vides de sens, pour ceux qui voient cela de loin...

Mr Feret parle souvent de « l’obsession » du brevet pour l’inventeur, mais la réalité est là, on assène aux inventeurs et à la population que seul le brevet protège l’inventeur, ce n’est pas moi qui le dit, c’est l’INPI, ce sont les experts en PI… C’est le gouvernement français et tous les gouvernements du monde… C’est aussi les industriels qui refusent toute négociation avec un inventeur avant qu’il n’ait un brevet…

Mais vous qui n’y connaissez rien… êtes vous si sûr qu’un brevet puisse protéger l’inventeur ?

Etes vous sûr qu’un brevet existe pour protéger les droits de l’inventeur ?

Si la réponse à votre convenance est oui, c’est que vous êtes naïf, mais ceci étant, je l’ai été aussi jadis…

Et je l’ai payé cher ! Et dans tous les sens du terme…

Mr Feret a proposé une alternative aux brevets en s’appuyant sur la protection intellectuelle et sur le traité de Berne, qui accorde des droits moraux et matériels aux créateurs sur leur travail.

La scission sans aucune justification apparente entre la propriété intellectuelle et la propriété industrielle sur le plan légal, et ce de façon internationale, nie donc de fait les capacités créatives des inventeurs et les exclut de façon arbitraire de leurs droits intellectuels selon le traité de Berne.

Pourquoi ?

Mais pour abuser les inventeurs bien sûr…

Les organismes de protection industrielle voudraient faire croire aux inventeurs et à la population qu’eux seuls se soucient des droits de l’inventeur et qu’il n’existe rien d’autre que le brevet…

D’après mon expérience, il vaut pourtant mieux ne pas avoir de protection que d’avoir un brevet…

Mr Feret a ceci de gênant qu’il dit haut et fort aux inventeurs que ce système ne leur est pas favorable et qu’il leur offre une alternative… Ceci étant, « pas favorable », pour un système permettant à des criminels de nuire en toute impunité, c’est assez gentillet !

Alors, intéressée l’alternative de Mr Feret ? Parce qu’il prenait 800 euros par client ?

Mais savez-vous combien coûte un brevet ? Combien coûte un expert en PI ?

Des dizaines, voir des centaines de milliers d’euros par brevet…

Alors, je suis peut être naïf dans mon raisonnement, mais si le montant de la facture est proportionnel à notre interprétation collective du « charlatan intéressé » à quel niveau doit on placer l’INPI et ces organismes de « protection » qui coûtent des dizaines voire des centaines de milliers d’euros sur la durée de vie d’un brevet ?

Ou encore l’expert en PI qui lui, prend minimum 200 euros de l’heure, et sur des durée de plusieurs dizaines d’heures pour un simple dépôt ?

Je vous laisse libre de répondre à la question de savoir qui est le charlatan intéressé, déjà sur le seul facteur économique...

L’approche alternative de Mr Feret a fait du tort à l’INPI et aux experts en PI, et ça je veux bien le croire, vu le coût d’un brevet… C’est beaucoup d’argent perdu pour eux !

En ce qui me concerne, je préfère ne pas contourner le problème et révéler aux inventeurs le fonctionnement réel du système qui menace jusqu’à leur vie et viole notre constitution et les droits de l’homme, le plus « légalement » du monde.

Le 3 mai 2010, j’ai envoyé une lettre recommandée avec accusé de réception à l’INPI et une autre à l’OEB.

Je n’ai à cette heure reçu aucune réponse de l’INPI ce qui démontre au passage, avec ironie, de quelle façon l’INPI se soucie des inventeurs, mais l’Office Européen des Brevets (OEB) m’a répondu.

Voici un lien sur ma lettre envoyée à l’OEB le 3 mai 2010 :

http://razlebol.skynetblogs.be/archive/2010/05/24/courrier-et-reponse-a-l-office-europeen-des-brevets.html

Et celle envoyée à l’INPI à la même date :

http://razlebol.skynetblogs.be/archive/2010/06/11/inpi-et-les-faux-et-usage-de-faux-hallucinant-mais-tristemen.html

 

Je devais à l’époque faire l’objet d’un reportage télévisé, mais ça n’a pas eu lieu… L’omerta autour du système des brevets, les pressions et les « accidents » n’arrivant pas toujours qu’aux autres ou simplement le « hasard » avec une vision naïve des choses et sans tomber dans le cliché du paranoïaque, font que ça n’a pas eu lieu…

Un complot ? 

Non, nul ne peux parler de complot sans être automatiquement taxé de « parano » et donc de « dingo » que personne ne doit écouter…

M’écouteriez vous si je vous parlais d’un complot mondialisé permettant des violations des droits de l’homme sur une frange de la population, à seule fin d’enrichir davantage une minorité de nantis ?

Non ?

Alors je ne le dirais pas, mais je vais me permettre de vous montrer et de vous démontrer un certain nombre de points fort éloquents qui pourraient vous laisser penser que ce n’est pas si farfelu…

J’ai fini par recevoir une réponse écrite de l’OEB en date du 8 octobre 2010, que j’ai mis longtemps a « digérer », d’où ma publication tardive.

Voici la lettre en question, mais je me permettrais de la « déchiffrer » après, car la forme et le fond sont dissimulés par un jargon juridique pompeux et rébarbatif qui n’a pour but que de convaincre les victimes du bien fondé de la situation et d’endormir le poisson… Ce qui, à mon sens, est à la limite du sordide absolu, quand on sait ce qu’il y a derrière.

 

 

 

 

2010_10_08_REPONSE DE L'OEB1.jpg


 

 

2010_10_08_REPONSE DE L'OEB2.jpg

 

 

 

Que ressort-il de cette lettre ?

Primo, la direction Droit des brevets ne peut fournir que des informations générales, concernant la procédure devant l’Office Européen des Brevets (OEB)…

En clair : restons dans le flou donc… Mais n’y voyez là aucun mal, c’est si compliqué tout ça, et vous êtes simplement trop bête pour comprendre…

Je pense que ma traduction s’approche de la pensée de son auteur, mais ceci n’engage que moi bien évidemment, et chacun peut laisser libre cours à son interprétation.

En ce qui concerne le deuxième paragraphe relatif aux abus de confiance que j’ai subis de la part de Mr Roland Nithardt, expert en PI, qui lui-même l’a reconnu par écrit de façon maladroite peut être, mais sans aucune ambigüité ( consulter le lien suivant) :

http://razlebol.skynetblogs.be/archive/2010/05/03/mr-nithardt-expert-en-pi.html )

 

Cette lettre donc, stipule que l’OEB ne peut s’immiscer … En clair ce n’est pas leur problème…  Et peu importe si sur la base de fausses informations fournies par le dit « expert » ils ont normalisé et établi des faux documentsFaux documents qui ont permis à des criminels en col blanc de réduire à l’esclavage l’inventeur que je suis, de me faire « chanter », de me menacer, et le tout comble du sordide, le plus « légalement » du monde !

Une des preuves des plus flagrantes de mes propos réside dans cette lettre recommandé envoyé par Mr Nithardt, expert en PI…Où ce dernier énnonce les phrases suivante :

"Etant donné que nous n'avons jamais réussi à obtenir de l'inventeur une formule précise..."

Et c'est pas faute d'avoir éssayé (Chantage, intimidations, menaces...)

"On peut cependant affirmer (sous réserve de vérificationauprès de l'inventeur ou d'une personne qui maitrise ce problème chimique)"


Et ceci issue de cette lettre recommandé :


 

2008_11_19_copie_de_recommendé_envoyé_a_garnier_par_nithardt_faisant_reference_au_rejet_de_lexaminateur_pour_brevet_dans_mon_dos1.jpg


 

2008_11_19_copie_de_recommendé_envoyé_a_garnier_par_nithardt_faisant_reference_au_rejet_de_lexaminateur_pour_brevet_dans_mon_dos2.jpg

 

2008_11_19_copie_de_recommendé_envoyé_a_garnier_par_nithardt_faisant_reference_au_rejet_de_lexaminateur_pour_brevet_dans_mon_dos4.jpg




Cette missive était accompagné d'un rapport de 5 pages de l'examinateur de l'OEB qui énonce de multiple violation d'articles dont le 84-CBE...

Violation de l’article 84-CBE « normal » puisque ces crapules ont osé déposer un brevet dans mon dos et donc sans mon savoir faire pour pouvoir me faire « chanter » et me spolier  légalement !

Ayant refusé de céder au chantage ils sont allez jusqu’à menacer ma vie !

Ceci étant, ça ne dérange personne dans cette « glorieuse » institution, de faire comme s’ils n’avaient rien vu !

D’ailleurs un peu plus loin dans la lettre, suit une forme de justification de la normalisation de faux en écriture par leurs soins, et je cite :

« Veuillez noter à cet égard que l’OEB n’a pas à se préoccuper de savoir quelles sont les personnes dûment habilitées en termes de droit matériel »

Ceci signifie en termes plus clairs que l’OEB, bien que garant des « droits des inventeurs » n’a pas à se soucier de savoir à qui appartiennent les droits matériels de l’invention, et donc qu’ils n’ont pas à vérifier les informations qu’on pourrait leur fournir…

Y compris si on leur fournit des fausses informations, des faux documents, conduisant à les rendre complices d’actes criminels !

Donc, s’ils normalisent et établissent des faux documents permettant de spolier le dit inventeur, ils n’en sont pas responsables puisqu’ils n’ont pas à se soucier de savoir à qui appartiennent les droits « matériels»…

Des plus éloquent pour le moins !

Cette phrase d’ailleurs introduit ici un concept sans doute novateur pour les non initiés et les inventeurs qui sont très loin d’imaginer cela: les organismes de « protection industrielle » font la distinction entre droits « matériels » et un droit sans doute « moral », droits de fait indivisibles lorsqu’on parle de propriété intellectuelle, mais parfaitement différenciés en propriété industrielle.

Sachant que les inventeurs vont en toute confiance déposer un brevet pour protéger leurs droits, on parle bien ici d’abus de confiance, car un brevet, ne vous déplaise, protège seulement les droits moraux d’un inventeur et comme c’est clairement spécifié sur ce document, l’OEB (comme tout autre organisme de ce type) n’a pas à se préoccuper de savoir quelles sont les personnes dûment habilitées en termes de droits matériels… Mais ils fournissent bien des actes de propriété industrielle et ce même sur la base de faux documents… Contradictoire non ?

Un peu plus loin dans ce courrier, je cite :

Les conflits intervenant entre demandeurs et inventeurs à propos du droit au brevet européen, doivent être réglés devant les juridictions nationales.

L’article 61CBE concernant la demande de brevet européen déposée par une personne non-habilitée forme le cadre de la procédure qui permet de dégager l’OEB des litiges sur des questions ayant trait au droit matériel au brevet.

Donc l’article 61CBE forme le cadre de la procédure qui permet à l’OEB de se « dégager » des litiges sur des questions ayant trait aux droits matériels du brevet… En termes clairs ils ne sont pas responsables de leurs actes

Je comprends mieux pourquoi ils se permettent sans « broncher » de normaliser des faux documents, puisqu’ils n’ont pas à se préoccuper de savoir quelles sont les personnes dûment habilitées en termes de droits matériels et que ce point doit se régler devant les tribunaux nationaux !

Evidemment, ils ne sont pas responsables de leurs actes !

Ceci étant, selon leur point de vue c’est logique puisqu’ils ne sont là que pour accorder des droits moraux aux inventeurs et à leurs ayant droits !

Moraux, ce n’est pas matériels, il n’y a pas d’argent en jeu…

Mais dites, pourquoi c’est si ruineux alors un brevet ?

C’est vrai, puisque c’est juste moral, n’est ce pas immoral de demander des fortunes aux inventeurs pour leur accorder un droit moral sur leur invention et donc leur travail, lequel les a déjà bien souvent ruinés puisqu’ils ont dû en assumer seuls les frais !

En fait, c’est peut être juste pour permettre à des « demandeurs » d’apporter l’argent ou des faux documents pour « protéger » leurs « droits » et ainsi de leur permettre de spolier l’inventeur « légalement »  s’ils le désirent ?

Et vers qui l’inventeur doit il se tourner, s’il se fait spolier de ses droits matériels ?

Ils l’ont dit : tous conflits doivent êtres réglés devant les juridictions nationales, et toute décision à ce sujet (ayant trait aux droits matériels) est laissée aux juridictions nationales compétentes.

Ne soyons donc pas mauvaise langue… Certes, l’inventeur croit en déposant un brevet protéger ses droits (moraux et matériels) mais c’est lui qui le croit, ces organismes de protection, eux, ne protègent vraiment que les droits moraux de l’inventeur…

Ce n’est quand même pas de leur faute si l’inventeur est mal informé non ?

Si ? Non ? Peut être ? Sans blague…

Ce n’est pas de l’abus de confiance, ça ?

On note le cynisme d’un tel système !

 

Ces organismes se permettent de « normaliser » des faux mais comme déjà vu, ils n’ont pas à se préoccuper de savoir quelles sont les personnes dûment habilitées en termes de droit matériel

En conséquence, comment pourraient ils être jugés « responsables » si un expert en PI indélicat ou toute personne non « habilitée » leur fournissait de fausses informations, qui entraîneraient pour l’inventeur des conséquences sans doute regrettables, telle que la spoliation de son travail,  le chantage, des intimidations ou des menaces de mort…

L’inventeur a toutefois le droit de se diriger vers les juridictions nationales pour faire valoir ses droits, et nul n’étant sensé être au dessus des lois, l’inventeur pourra obtenir gain de cause…

 

Croyez vous ?

 

Primo et avant tout, il faut savoir qu’un acte de propriété industrielle fourni par l’INPI ou l’OEB ou tout autre organisme de « protection industrielle » est un acte légal, même s’ils ont normalisé des faux documents, voire plus « pudiquement » de fausses informations…

Secundo, seul un tribunal peut casser un tel acte (peut être ?) tel que c’est spécifié dans la lettre par « l’inventeur ayant eu gain de cause par une décision nationale passée en force de chose jugée, soumet cette dernière à l’OEB qui la prendra en compte. »

Peut être parce que une fois « jugée », il faut « soumettre » la décision de justice à l’OEB qui la prendra en compte… Pas sûr que ce ne soit trop tard, vu la durée d’une procédure…

Et juridiquement « prendre en compte », ne veut pas dire qu’ils modifieront quoique ce soit…

Tertio, au niveau d’un brevet européen et je cite : « La personne vraiment habilitée doit alors se tourner vers chacun des états désignés pour lequel le brevet européen est délivré afin d’engager une action en revendication de propriété du brevet selon le droit national. »

En termes clairs, pour réparer le fait que l’OEB n’a pas à se préoccuper de savoir quelles sont les personnes dûment habilitées en terme de droit matériel, l’inventeur ou « victime présumée coupable » doit lancer une action juridique dans chaque pays d’Europe concerné…

 

En France une telle procédure coûte grosso modo 150.000 euros et peut durer 20 ans, puisqu’en France il n’existe qu’un seul tribunal compétent pour traiter ce genre d’affaires, de façon bien pratique sans doute… Pour les crapules !

 

Libre à vous d’imaginer aussi le coût d’une telle procédure lancée dans plusieurs dizaines de pays… (on parle bien de millions d’euros !)

De plus, il faut savoir que les affaires en propriété industrielle sont les seules en France qui n’ouvrent pas droit à l’aide juridictionnelle, ce qui sous entend clairement que faute de moyens, il ne peut y avoir de justice et ceci constitue de fait, une rupture d’égalité entre l’inventeur, devenu citoyen de seconde zone et le citoyen ordinaire, et de fait aussi, un déni de justice à peine dissimulé aux populations par un « La personne vraiment habilitée doit alors se tourner vers chacun des états désignés pour lequel le brevet Européen est délivré afin d’engager une action en revendication de propriété du brevet, selon le droit national. ».

En résumé :

Faute de moyens, l’inventeur floué avec la participation active mais « non responsable » des organismes qui prétendent défendre ses droits, n’a aucun recours juridique…

 

il faut le savoir !

En ce qui concerne les « dérives » à l’encontre des inventeurs, qui vont de « pressions » à l’intimidation et jusqu’aux menaces de kidnapping, de torture et de mort et jusqu’au réel passage à tabac et kidnapping de gosse à la sortie des écoles (un inventeur m’a rapporté ce fait mais refuse par peur, de témoigner), on parle bien ici de véritable crime qui devrait dépendre du droit pénal…

Seulement voilà, ayant un brevet, l’inventeur perd de fait accès à la justice de droit commun au « bénéfice » d’une justice dépendante du code de la propriété industrielle… Et si les menaces, chantages, intimidations, le passage à tabac et le kidnapping de nos gosses reste interdit par la loi, il n’en reste pas moins vrai que c’est la parole de l’inventeur contre celles de gens « honorables »…

Or l’inventeur quel qu’il soit, bénéficie d’une réputation à la dent dure, d’une image de paranoïaque un peu malade et certainement déficient mental que personne, et surtout pas les médias et la justice ne doivent croire, ce qui conduit inévitablement à rien

On peut donc en toute impunité menacer, intimider et réduire à l’esclavage un inventeur parmi bien d’autres réjouissances, puisque de toutes façons il ne pourra rien faire par manque de crédibilité, sous le prétexte fallacieux et entendu que l’inventeur est un paranoïaque que personne ne doit croire…

 

Personnellement je me suis entendu dire que faute de décès (le mien) il n’y avait rien à faire, et sous réserve que ce ne soit pas vraiment un accident…

Cela ne manque pas d’humour mais il reste bien évidemment à définir la notion d’accidentqui reste subjective !

Une exagération d’inventeur ? Encore un délire paranoïaque d’inventeur foldingue ?

Un exemple parmi d’autres mais qui vaut le détour…

Un inventeur qui prétend avoir subi l’implantation d’une puce sous la peau sans même en avoir été informé et donc de fait, contre sa volonté… une puce qui lui aurait déclenché un cancer…

Autant vous dire que beaucoup ont bien ri !

Un inventeur que l’on puce comme un chien pour pouvoir le suivre à distance et l’espionner…

Avouez que ça fait vraiment cliché !

La première fois qu’on lui a enlevé sa tumeur, aucun médecin n’a osé mentionner sur le dossier médical, qu’elle en était la cause… Après plus d’un an à chercher une équipe médicale qui accepterait de monter le dossier (photo + appui médical), l’inventeur « parano » et « dérangé » s’est fait de nouveau opérer d’une tumeur et là, surprise, le chirurgien a trouvé une autre puce de la taille d’un grain de riz… Depuis, une procédure pénale est en cours, mais n’aboutira sans doute jamais…

Pour en savoir plus :

Inventeur et puce.docx
131 Ko  
Afficher   Télécharger  

Paranoïaques, les inventeurs ?

Non, c’est ce qu’on vous fait croire pour les discréditer et ainsi poursuivre leur exploitation des plus rentable, au mépris des droits de l’homme… Et ceci est une simple vérité !

Vous croyez toujours qu’être un inventeur c’est « formidable » ?

Les inventeurs, on leur dit, redit, et redit encore et toujours, que sans brevet ils n'ont aucun droit...

Donc la première chose qu'ils font est de déposer un brevet. Or, et c'est là que c'est vicieux, pour obtenir le dit brevet, on est contraint de communiquer le savoir faire... Ce qui est la seule vraie valeur de l'invention, même si on n’en a pas conscience, puisqu’ on croit que seul le brevet vaut de l'argent (c'est ce qu'on nous dit !).

Une fois le brevet déposé, l'inventeur croit avoir protégé ses droits, dans les faits il a déjà tout perdu...

En effet après un an, l'INPI et tous les organismes de ce genre s'autorisent à diffuser les brevets (on publie) et à revendre pour 25 euros la totalité des documents que vous avez fournis pour obtenir votre brevet...

Pour un industriel qui a seulement besoin de votre savoir faire, vous êtes devenu inutile (d'ailleurs tous demandent à ce que vous ayez un brevet et de préférence déjà publié et ce n'est pas une coïncidence…).

Pourquoi vous verserait il donc le moindre centime ?

Parce que vous avez un brevet ?

Mais voyons, ayez les pieds sur terre, un procès pour plagiat coûte sur le seul sol français 150.000 euros et peut durer 20 ans...

On vous souhaite bon courage !

Ex : protéger un brevet sur le seul sol américain (la partie justice seulement, hors coût lié aux brevets qui sont déjà ruineux) a été estimé à en moyenne un million de dollars par an...

Pouvez-vous suivre ?

De plus les organismes qui nous "protègent" ou prétendent le faire pour nous abuser se permettent d'accepter tout brevet sans aucune vérification, sous prétexte d'être indépendants financièrement...

Ce qui permet à d'autres de copier légalement votre brevet et d'en redéposer derrière vous, et même de vous poursuivre en justice afin de vous ruiner en procès fumeux dans la foulée... Et à huis clos en prime, pour que ce genre de saloperie soit dissimulé au grand public...

Pire encore, comme ces organismes n'ont pas à se soucier de savoir à qui appartiennent les droits matériels, car un brevet, il faut le savoir, vous accorde un droit "moral" seulement, ils se permettent même de normaliser des faux en écriture qui permettent de vous spolier "légalement" et c'est à l'inventeur de se ruiner en procédures durant des décennies, afin de faire valoir ses droits "moraux"...

D'où les sanctions si faibles au niveau juridique si toutefois vous avez les moyens de suivre, ce qui est loin d’être donné à tous… Puisque c’est « moral » !

En moyenne une procédure dure 10 à 20 ans et coûte 150.000 euros par pays et au mieux si vous parvenez à gagner, vous obtiendrez des dommages et intérêts souvent très inférieurs aux coûts de la procédure, puisque pour un juge on parle de vos droits moraux... Vous voyez le problème ?

Tout ceci constitue des faits !

Mais tout ceci est sciemment dissimulé aux populations et donc aux inventeurs pour permettre à ce système ruineux pour les inventeurs et contraire à notre constitution et aux droits de l'homme, mais des plus lucratif pour des industriels sans foi ni loi, les états et des crapules, de perdurer...

 

Rappel du fonctionnement du système des brevets et critique constructive :

 

-officiellement, quand vous déposez un brevet vous DONNEZ votre savoir faire à l'humanité, en échange de quoi, on vous "DONNE" l'exclusivité de votre invention durant 20 ans... dans les faits si vous DONNEZ bien votre savoir faire (bien contraint pour avoir le brevet) on vous "DONNE" l'exclusivité sous réserve que vous puissiez payer des annuités durant 20 ans et ce dans chaque pays, et si vous ne pouvez pas, vous perdez tout... Donc on ne vous donne rien en échange, on vous vend...

Nuance !

En prime, un brevet ne vous donne pas réellement l'exclusivité durant 20 ans, il vous donne la possibilité d'empêcher des industriels d'exploiter votre invention, (ce qui est très différent)... Ceci à condition toutefois, que vous ayez les moyens économiques de les en empêcher par voie juridique (ruineux et long, surtout à l'échelle de la planète)...

La nuance est de taille car "protéger vos droits » vous ruinera en frais de brevets et en frais juridiques alors qu'un brevet ne vous rapportera rien s’ il n'est pas exploité.

Et comme votre savoir faire (seule vraie valeur de votre invention) vous l'avez donné pour obtenir le brevet , les industriels, seuls capables d'exploiter votre invention, n'ont pas besoin de vous pour l'exploiter et ils leur suffit d'attendre patiemment que vous soyez totalement ruiné en frais de brevet ou/et en frais juridiques, pour l'exploiter sans aucune restriction et sans vous verser le moindre centime...

Toujours envie de déposer un brevet ?

Posez vous une simple question :

Quelle crédibilité doit on, et peut on accorder à un organisme public qui prétend défendre nos droits pour un coût qui vous enverra à la soupe populaire ou à défaut, si vous êtes millionnaire vous rendra extrêmement vulnérable, et qui se permet de normaliser des faux en écriture sous le prétexte scandaleux qu'il n'est pas responsable de ses actes, et qu'il n'a pas à se soucier de savoir à qui appartiennent les droits matériels de l'invention ?

 

Vous avez encore envie de déposer un brevet ?

Sérieux ?

 

Envie d’endosser l’image « glorieuse » de l’inventeur breveté peut être  ?

En sachant que puisque vous êtes breveté on pourra vous faire chanter, vous menacer et menacer vos familles en toute impunité puisque en tant qu’inventeur on vous taxera automatiquement de « dingo » « parano » que personne ne doit croire et qu’on vous refusera l’accès à la justice de droit pénal, puisque breveté vous tomberez directement sous la coupe de la justice dépendant du code de la PI… Laquelle, longue et ruineuse vous sera simplement interdite d’accès, faute de moyens…

 

Réfléchissez sérieusement avant d’envisager de déposer un brevet qui vous mettra à la merci d’un système aussi abject.

Il en va réellement de vos vies et de celles des membres de votre famille !

09/08/2010

Protain gérard... Avocat fiscaliste, Ami de Mr Boorloo et crapule infâme...

Cette technologie dont ce blog est l’objet, est d’une importance capitale pour la survie de notre espèce, et que vous le croyez ou pas, telle est la vérité.

Depuis plus de 5 ans, je suis totalement bloqué par des crapules infâmes…

Abus de confiance, faux et usage de faux normalisés par des organismes de protection industrielle, harcèlement moral, esclavage, chantage, intimidations, menaces de kidnapping, de torture et de mort…

Bref le sordide le plus dégueulasse qui soit, afin de me spolier de mes droits sur ma création et de me réduire à l’esclavage à vie...

Je ne reviendrai pas sur tous ces points, largement démontrés dans ce blog, avec preuves à l’appui et vous ferai simplement remarquer que ces crapules sont informées de l’existence de ce blog et qu’il suffit de taper leurs noms pour tomber sur mon blog, en première page du web.

Aucun d’eux n’a osé me poursuivre en justice pour diffamation, alors que la plupart m’en ont largement menacé pour me contraindre au silence !

Et ceci n’a rien d’un hasard…

La diffamation est un crime odieux, mais la dénonciation est un devoir civique et c’est mon devoir de prévenir les victimes potentielles des actes de ces infâmes individus, attendu que ne rien faire, serait une non assistance à personne en danger, ces individus n’ayant pas peur de menacer de mort leurs victimes, si cela sert leurs intérêts et je les crois tout à fait capables d’organiser des meurtres.

Pourquoi je les crois capables d’aller jusqu’au meurtre ?

Simplement parce qu’ils ont tenté de m’imposer à signature un contrat de copropriété dans lequel il était marqué noir sur blanc qu’en cas de décès (le mien bien sûr ) tout leur reviendrait, à eux et à eux seuls, quelques soient mes héritiers…

En outre, ils m’ont proposé de prendre une assurance vie dont ils auraient été les seuls bénéficiaires, quand ils ont vu que je commençais à devenir « difficile » à gérer ,et que je ne me laissais pas faire…  Par voie orale, il est vrai… Ce que j’ai refusé avec force et indignation !

Et si j’avais accepté, j’aurais valu plus d’argent pour eux mort que vivant, et je doute que ce « soit innocent »... Mais ils ont droit à la présomption d’innocence et moi à la présomption de culpabilité…

Et ceci est à noter, c’est un détournement scandaleux de notre système juridique par des malfaisants, pour imposer le silence à leurs victimes en les menaçant de poursuites!

Bref ce texte a pour but de vous expliquer pourquoi je suis paralysé pour sauver nos vies, et comment ces individus savent utiliser notre système juridique pour violer les droits de l’homme et contourner les lois et comment ils vont jusqu’à menacer la survie de notre espèce, pour leurs seuls intérêts crapuleux…

Laissez moi vous parler de Mr Protain Gérard, avocat fiscaliste et membre à part entière d’un réseau criminel organisé de NABO des plus dangereux.

Ce Monsieur est un avocat fiscaliste, c’est aussi le gérant de la société Brevets et associés et, à ses dires, un ami de Mr Borloo, ministre de l’écologie, de l’énergie et du développement durable mais c’est surtout une immonde crapule, et je le crois le plus dangereux de tous ceux à qui j’ai pu être confronté.

Si je devais échouer et que nous ne devions pas survivre à la stérilisation carbonique, ce Monsieur Protain, costume-cravate et parlant bien, en sera le plus responsable de tous, sans aucune contestation possible à mon sens.

J’ai connu ce Monsieur en 2007, mais il était déjà « propriétaire » de mon invention depuis 2005… Lors de notre première rencontre, il s’est présenté comme une victime de Mr Garnier, un escroc qui m’a abusé et spolié de mon brevet grâce à l’INPI, qui a normalisé des transactions illégales sans aucune vérification…

En faisant simple, car leurs manipulations sont très complexes, j’ai signé un contrat de partenariat avec la société Segitech, société française, de droit français, ayant ses locaux dans une structure publique d’aide à la création de sociétés de technologies innovantes…

Aucune raison d’être méfiant donc, puisque soutenue par une structure publique qui m’avait dirigé vers elle !

Dans la réalité, cette société « écran », a « revendu », cédé, donné, en fait je n’en sais rien du tout car on m’a toujours refusé l’accès à la moindre pièce, sauf une 3 ans après dont je me demande encore si elle est légale, et si elle n’a pas été antidatée…

Donc mon invention fut, en totale rupture de contrat, refilée à une société espagnole, Finercor… à moins que ce ne soit Finecor, société suisse dissoute la même année ?

Bref cette société, Finecor sur l’acte de cession que Mr Protain m’a remis en juillet 2007, a revendu des morceaux de mon brevet à la société Brevets et associés, sans que j’en sois même averti et en totale rupture de contrat, et pour un montant appréciable ( près de 120.000 euros à ma connaissance).

Mr Protain Gérard donc, après 2 ans de silence a débarqué dans ma vie, alors que je commençais à  devenir «ingérable» pour Mr Garnier…

Il faut préciser qu’à l’époque j’en étais réduit à travailler à mes frais et avec des moyens techniques très limités, ce Monsieur ne respectant pas ses engagements contractuels et cherchant par tous les moyens possibles et imaginables, à me spolier de la totalité de mes droits…

Ce Monsieur donc, qui se présentait comme un honnête homme m’a affirmé mordicus que ce Jean Garnier, ami personnel de Mr Lepen, président du Front National, était une crapule et qu’il l’avait escroqué sur mon affaire de plus de 150.000 euros !

Ceci étant dit, nous ne pouvions pas poursuivre cette crapule, car une action juridique était inutile… L’INPI ayant normalisé la cession Segitech/Finercor sans aucune vérification, et Finercor étant espagnole, une procédure juridique en plus d’être longue et coûteuse, n’aurait servi à rien !

En effet le droit d’un pays s’arrête aux frontières du dit pays… Et faire appliquer une décision de justice française hors de France, est un véritable tour de force !

Ceci me fut confirmé par un conseil juridique et je vous rappelle que le cabinet Derambure, chez qui fut déposé mon premier brevet, a un impayé de la société Finercor de près de 25.000 euros (pour mon dossier et différentes victimes)…

Et ce cabinet n’a pas poursuivi la société Finecor ou Finercor en justice pour autant… Une procédure juridique lui aurait coûté beaucoup plus cher et de toute façon, il est des plus évident qu’une fois condamnée par un tribunal, cette société aurait déjà été dissoute…

Ce qui fut le cas de la société Segitech et Finecor et de bien d’autres d’ailleurs dans de nombreux dossiers…

Bref ce Monsieur Protain s’est présenté comme une « victime » et comme mon conseil à l’époque. Il m’a dit qu’il valait mieux avoir un bon accord qu’un mauvais procès…

Lequel serait long et coûteux et n’apporterait rien puisque Mr Garnier, agissant d’Espagne à travers une société écran, ça ne mènerait nulle part. Ce dernier ne m’avait d’ailleurs pas caché son refus de lâcher la gestion de mes intérêts, sous peine de saborder les brevets…

Voilà ce que ce Monsieur Protain m’a envoyé pour obtenir ce qu’il voulait :


----- Original Message -----
From: Gerard PROTAIN
To: quere
Sent: Monday, July 16, 2007 9:10 AM
Subject: Votre dernier Mail


Bonjour,
Merci de votre transmission de votre Mail à Garnier.
Je suis effectivement raisonnable et espère que Garnier le sera aussi;
Il y aura deux points sur lesquels je serai intraitable et ce dans mo intérêt comme dans le vôtre bien sûr et si l'argent des honoraires arrive et que votre avocat se met au travail, je suis sûr qu'il sera d'accord:
1/ Aucune somme me revenant ne passera par les mains, directement ou indirectement de Garnier. Je me demande d'ailleurs si son refus de créer la société ne vient pas de sa crainte de de plus être le seul receveur de tous paiements pour les redistribuer ensuite à sa guise. Par ailleurs, il est tooujopurs mêlé à des dossiers bizarres et nous ne pouvons être sûrs qu'il ne sera pas saisi, notre argent avec. Je suis sur ce point d'accord avec vous que même les paiements à faire à des tiers,  Braun ou Poucucq par exemple, ne doivent pas passer par lui.
2/ Il faut absolument mettre en place une procédure précise de désignation du mandataire commun ou de son remplacement, majorité de plus 50% par exemple, ce qui veut dire que vous bloquez toute nomination quui vous déplaît. Pourquoi: Segitech est mandataire, il vend ses  parts et le gérant est hostile et bloque tout. Ou il décède, il est remplacé par Christine???? C'est d'ailleurs déjà elle la gérante! Il faut reparler de ce camouflage.
Par ailleurs, je rappelle deux points des négos à mener: La première concession de licence ne devrait porter que sur l'Europe. Par ailleurs, vous devrez, avec ou sans Mme. Wunenburger, et payé pour celà, établir un protocole précis de recherches complémentaires et être totalement associé à la fabrication et mise en place du proto industriel. A mon avis, Garnier va revenir avec une proposition de paiement comptant mais avec l'obligation pour nous de fabriquer le proto. pourquoi pas MAIS dans ce cas, à part le paiement des brevets nationaux, tout le reste devra rester bloqué entre vos mains car si l'argent est réparti, sa part ne reviendra jamais et c'est sur notre part qu'il faudra financer la suite.
Enfin, n'ayez pas peur que je bute sur des clauses hyperprotectives de vos droits, vous y avez droit et, indirectement, qui plus est, j'en profiterai car elle museleront Garnier.
Amitiés
Gérard

Voici un mail de ce même Gérard Protain, avocat fiscaliste ayant un cabinet à Paris, ami de Mr Borloo et gérant de la société Brevets et associés, après avoir obtenu ce qu’il voulait :

De : PROTAIN [mailto:gprotain@gprotain.com]
Envoyé : lundi 27 octobre 2008 15:15
À : QUERE JEAN LUC; 'Germain HAGENBACH'
Cc : pv.magis@orange.fr; GARNIER
Objet : Re: Projet CO2


Bonour,


Je constate que nous sommes, après une relative accalmie,  repartis dans une inondation d'Emails d'agression et de récrimainations et accusations diverses, des questions auxquelles vous n'auriez pas de réponses (lesquelles???), de bonne volonté abusée(quelle bonne volonté????, vous avez cessé toute activité depuis plus d'un an!!!), d'abus de la part de vos copropriétaires (lesquels????)....

Bref, je vous réitère que vous voyez maladivement des maux où il n'en existe pas et que, si Mr. Hagenbach n' a pas ses réponses avant, le RV du 5 saute et je ne reprendrai aucun autre engagement. Selon lui, vous n'avez besoin d'aucune experience nouvelle ni de matériel même peu coûteux, mais simplement de quelques heures de mise en forme de vos résultats. Le caractère dilatoire de vos réponses pour dissimuler votre refus de coopérer ne trompe personne.

Par ailleurs, je vous prie d'arrêter de raconter des histoires sur les droits qu'aurait la fac sur notre matériel (je vous rappelle qu'il ne vous appartient pas en propre mais appartient à notre communauté. Je suis d'ailleurs sûr que vous l'avez déjà récupéré et que c'est avec lui que vous avez pu faire votre démonstration!).

Comprenez bien que vous êtes au seuil de votre dernière chance de ne pas finir sans un sou pour perte totale de toute valeur de votre invention et que persister dans votre délire paranoiaque vous assure soit une vieillesse sans ressources, soit une vieillesse non seulement sans ressources pais qui plus est avec des contraintes pénales si vous essayez d'exploiter d'une manière ou d'une autre vos connaissances hors de notre association car ce serait de l'abus de confiance de votre part et nous ne le laisserions pas passer.

Désolé d'être brutal mais je suis excédé de vous voir repartir en vrille et redémarrer votre campagne de courriers délirants.

J'admire votre conseil de continuer à supporter un client ingérable tel que vous.

Inutile de tenter de me répondre par un flot de menaces et de lamentations, ,vous serez désormais et de nouveau en expéditeur bloqué.

PROTAIN

 

 

On note la différence !

Cet individu est une infâme crapule !

Ici nous avons clairement affaire à des êtres sordides, d’une cupidité maladive qui utilisent l’abus de confiance et l’intimidation pour obtenir ce qu’ils veulent… du fric !

Ils fonctionnent comme une meute de hyènes…  Ils vous tournent autour, prêts à vous arracher un morceau de chair, au premier signe de faiblesse…

Quand vous posez des questions à l’un d’entre eux, et que sans réponse, vous insistez, un autre vous répond par une question : Que voulez vous ? lesquels ? Je ne comprends pas, vous n’êtes pas clair expliquez vous ! Nous vous fournirons tout ce que vous voulez, dès que vous aurez clairement dit ce que vous voulez… De quoi parlez vous ? Je ne comprends pas… Vous n’êtes pas lisible…

Et le ponpon : Si vous voulez obtenir les documents relatifs aux brevets, ils vous suffit de les demander à Mr Nithardt !

Lequel Mr Nithardt, après plusieurs mois à chercher à m’abuser, m’a répondu qu’il ne travaillait pas pour moi et à refusé de me fournir le moindre élément pour respecter « sa déontologie »… Jolie la déontologie qui permet d’abuser de la confiance des inventeurs, d’établir des faux en écriture et permet de faire chanter les victimes !

 



De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : jeudi 9 juillet 2009 17:13
À : QUERE JEAN LUC
Objet : Re: TR: demande de situation

Monsieur,
Mon client est la société de Monsieur GARNIER qui vous représente. Je n'ai aucune instruction ni aucun ordre à recevoir de vous. Je vous prie de régler votre problème avec cette société et ses représentants qui détiennent toutes les informations relatives aux brevets.
Sentiments distingués
R. Nithardt

Vais-je trop loin là, Mr Nithardt ?

Allez vous enfin me poursuivre en justice, pour avoir rendu publics vos actes ou est-ce encore de l’intimidation déguisée ?


De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : lundi 3 août 2009 09:16
À : QUERE Jean Luc
Objet : Plainte pénale

Monsieur,
J'ai informé votre associé Monsieur GARNIER de vos agissements et je dépose une plainte pénale contre vous.
Roland Nithardt

Et Mr Protain savait cela

 


----- Original Message -----
From: Gerard PROTAIN
To: quere
Sent: Wednesday, July 11, 2007 9:33 PM
Subject: agent suisse


Bonsoir,

A la reflexion, je me demande si la demande de transférer des informations à un agent suisse ne cache pas autre chose: Garnier s'est fait jeter par son agent de brevets parisien qui m'avait téléphoné la veille pour me prévenir qu'il ne voulait plus travailler pour lui car il n'était pas payé.
Pouchucq lui réclame environ 15 000 Euros. Je me demande s'il ne veut pas le planter et confier le dossier à un autre agent, en Suisse qui plus est, c'est à dire sans contacts avec vous ni moi donc sans contrôle possible de ce qu'il fait. J'évoque cette possibilité car je  comprendrais qu'un ingénieur des allemands, par exemple, demande des infos mais pourquoi un agent de brevets?


Et il y avait de prévu contractuellement la parade... Mais lui comme aucun de ses complices associés n'a consenti à la mettre en place... Se faisant ainsi complice actif des agissements de leur complice !



Et quand, agacé par des mois, voire des années sans réponses ou avec des documents qui ressemblent à des puzzles, tellement ils sont morcelés , vous les demandez sèchement, on vous répond que vous êtes « ingérable », « délirant »,  « agressif », « bi-polaire », « paranoïaque »… Bref bon pour la camisole !

Que vous ne faites que vous lamenter ! Sordide, sordide… Ruiné, Rmiste, réduit à aller mendier à la soupe populaire avec des associés qui refusent de respecter leurs engagements contractuels et passent leur temps à vous menacer…

Dans ce texte, il me menace de finir sans le sou… Clodo quoi !

Et il évoque lui-même leur immonde et dernier chantage, s’appuyant sur le système de protection industrielle : « vous êtes au seuil de votre dernière chance de ne pas finir sans un sou pour perte totale de toute valeur de votre invention »

Car en plus d’être malhonnêtes, ils sont mesquins ces rats !

Mais ceci, ils n’auraient jamais pu le faire sans la complicité active de tout le système de protection industrielle !

Inventeurs, une fois encore, prenez conscience dans votre intérêt de la réelle menace du « système de dé-protection industrielle »…

On ne le dira jamais assez !

Me poursuivre en justice… Pourquoi au fait ? L’esclavage n’est pas interdit en France ? L’abus de confiance ? Quelle plaisanterie cynique de parler d’abus de confiance, lui c’est un expert qui en parle !

Quels êtres humains pourraient supporter un tel harcèlement moral, sans perdre pied ? Vous le pourriez vous, ou est-ce moi qui perd vraiment les pédales ?

D’autant que ceci, c’est par écrit… Par téléphone, c’était bien pire !

Menaces de kidnapping, torture, mort…

Et je reconnais que, bien plus tard, j’ai dit à ce Monsieur qu’il avait de la chance d’être tombé sur moi…

Un autre lui aurait sûrement défoncé la gueule à coups de barre de fer ou logé une balle dans la tête avec un profond soulagement je pense, et probablement avec un grand plaisir…

D’ailleurs, après réflexion et après des années de harcèlement et de menaces, n’aurait-ce pas été de la légitime défense ?

C’est une question à poser à un juriste…

A l’époque de ce mail, et après plus de 3 ans d’esclavage, puisque je travaillais sans aucune rémunération, j’avais fini par laisser tomber, en attendant qu’ils respectent leurs engagements et obligations contractuelles, lesquelles prévoyaient de me fournir tous les éléments qu’ils me dissimulaient et une rémunération mensuelle de 2.500 euros par mois…

Alors, quand il écrit que « j’avais cessé toute activité depuis un an », il est quand même gonflé !

Je suis comme tout le monde : je dois manger moi aussi, et je bossais à mi temps dans une petite boîte de travaux publics pour un salaire de misère, mais avec du temps libre, pour reprendre mes travaux, dès que ces «Messieurs » se décideraient à réellement respecter leurs engagements contractuels…

Ils ont d’ailleurs fini par me faire virer, en violant encore leurs obligations contractuelles !

Contractuellement aussi, il y avait une clause qui stipulait que si le gérant ne respectait pas ses obligations contractuelles, les copropriétaires devaient le révoquer… (la clause parade)

Je leur ai rappelé à tous par recommandé à plusieurs reprises, mais ils l’ont maintenu en place et ce alors même que cette crapule partait sans laisser d’adresse et sans aucune forme de réponse...

Alors Mr Protain, vous avez fini, vous et vos « associés », par renoncer à vos droits sur mes brevets…

Après avoir, bien sûr, mené votre ignoble et ultime chantage à terme, à savoir saborder les brevets qui n’ont aucune valeur sans mon savoir faire, puisque déposés dans mon dos pour me faire chanter !

Oseriez vous prétendre ne pas être complice de Mr Garnier, alors que ce dernier est parti sans laisser d’adresse, avec votre argent, et que vous pouviez le révoquer ?

Oseriez vous nier l’évidence, alors même que les documents de « renonciation », dont on peut se demander la légalité, m’ont été dissimulés durant plus de 8 mois après leur signature, afin que vous soyez tous certains que je ne pourrai plus sauver mes droits sur ces brevets ?

Vous avez paralysé cette technologie durant 5 longues années, et ainsi commis un crime contre l’humanité…

Le bon côté, c’est que maintenant vous ne pourrez plus vous servir abusivement de la justice pour m’intimider ou me paralyser puisque de fait, après avoir pourri ma vie durant 5 ans, vous avez fini par renoncer à vos droits sur mes brevets, et probablement grâce à ce blog qui vous fait de la pub, sinon vous auriez encore et toujours cherché un moyen de me pourrir la vie, comme vous me l’avez souvent dit…

Car il faut savoir que même si ces crapules n’ont jamais respecté leurs engagements, ils étaient en droit de me poursuivre en tant que propriétaires des droits sur mes brevets, et ce tant que moi je n’avais pas les moyens de faire appel à la justice…

Ce qui aurait coûté 150.000 euros et pris 10 ans ! D’autant que les affaires en propriété industrielle, sont les seules affaires justiciables qui n’ouvrent pas droit à l’aide juridictionnelle !

Droits aux brevets que lui et sa bande de NABO m’avaient volés, avec la complicité d’expert en PI, de l’INPI et de différents offices de brevets à travers le monde…

Aujourd’hui, enfin libre, je peux envisager de poursuivre… Pas trop tôt, mais nous avons perdu 5 ans et ça va être très dur de rattraper ce temps perdu, d’autant que depuis peu la planète subit une forme de processus de rééquilibrage, qui nous offrira un sursis au prix de nombreuses vies…

Mais il va falloir s’attendre à des hivers très froids entrecoupés de redoux et à des étés très secs…  Se qui sera désastreux pour l’alimentation humaine…

De même les fortes chaleurs qui sévissent dans les zones tropicales, vont favoriser l’évaporation et provoquer des pluies diluviennes, telles que nous en voyons au Pakistan, en Inde, en Chine, en Argentine… Et ce n’est qu’un début !

Et le seul espoir que nous avions, vous l’avez paralysé pendant 5 ans, par pure cupidité…

S’il y a un Dieu, votre place est en enfer, en avez-vous conscience ?

Quand vous rendrez votre dernier souffle, songez y… Et consolez vous avec votre pognon durement « gagné » et foutez vous le au cul !

Grossier ? Peut être, mais des êtres qui ne respectent rien ne doivent pas être respectés, ils sont une injure à l’humanité… Des parasites… La lie du genre humain, et ceci je vous assure, ça vient du fond du cœur et ça doit être dit : ces gens agissent ainsi, car personne n’ose dire ce qu’ils font…

Prévenir leurs futures victimes, c’est les empêcher de nuire et probablement sauver des vies, et ça vaut bien un vilain mot, il me semble...

 

11/06/2010

INPI et les Faux et usage de Faux... Hallucinant ! Mais tristement vrai...

Courrier envoyé à l'INPI ou institut Nationale de "Protection Industrielle"

1 INPI BLOG 1

 

 1 INPI BLOG 2

 

1 INPI BLOG 3
1 INPI BLOG 4

 

 1 INPI BLOG 5

 1 INPI BLOG 6

Ce courrier envoyé en recommandé avec accusé de réception a bien été reçu...

Pour l'heure sans réponse aucune...

 1 RECOMMANDEE INPI BIS


Et quand je dis que l'INPI a "normalisé" des cessions illégales c'est pas des blagues...

 

Voilà ce que m'envoyé le cabinet Breese-Derembure et Majerowich :

 

1 derambure

 

Alors là j'ai pas rêver... Comme prévu ce cabinet d'expert en Propriété Industrielle m'annonce en date du 1 mars 2005 qu'il communique les pièces en annexe (demande de brevet) à la société Segitech, tel que prévu au contrât me liant avec cette société...

 

Le truc c'est que et je n'ai eut accès a l'information qui suit que plusieurs mois après... A savoir que Ségitech n'est jamais apparu sur le moindre document... Segitech, société Française a laisser sa place en rupture de contrat à Finercor et Brevets associés... Et l'INPI a tout normalisé sans aucune vérification... Jolie l'INPI !

Ceci correspond ni plus ni moins qu'à une "normalisation de faux documents"...  Et par un organisme senser protéger les droits des inventeurs !

Très jolie l'INPI !

 

Preuve en main :

DOC INPI


Et ceci n'est que le sommet de l'iceberg !

 

Après près de 3ans de demande incéssante Mr Garnier gérant de Finercor et sa femme, gérante de Ségitech, ont consenti, non sans mal à me fournir un document "normalisant" le transfert de Segitech à Finercor...

 

 CESSION SEGITECH

Ils se sont réserver le droit de se subroger à toutes personnes physique ou morale de leur choix... En oubliant délibéremment le fait qu'un article du contrat stipuler qu'ils ne pouvaient ni vendre ni accorder de licence sans mon accord !

 

Plus drôle encore dans la mauvaise foi, outre le faite que ce "document" soit très contestable et m'a été fourni près de 3ans après (on se demande pourquoi !) il aurait été rédigé le 12 janvier 2005... Une semaine après l'établissement du contrât me liant à Ségitech se qui démontre la préméditation et 6 semaines avant de recevoir la lettre du cabinet Breese-derambure-Majerovicz...

 

De là a pensé que ces crapules ont délibéremment antidaté cette pièce pour répondre à mes demandes multiple et préssante qui les emmerder il n'y a qu'un pas... dans le cas contraire le cabinet Breese-Derembure-Majerovicz aurait clairement abusé de ma confiance en me dissimulant sciemment cette pièce et en me laissant croire que tout se passé tel que prévu au contrât...

Ce que leurs déontologies leur permet de faire il est vrai !

 

Mais le plus scandaleux c'est que l'INPI a tout "normalisé" sans la moindre vérification... En accordant des droits sur mon brevet a des sociétés qui n'avait aucun droit légale sur mon brevet...

Permettant à ces crapules de me faire chanter, de m'intimider, de me spolier, de m'abuser, de me menacer et libre a moi de me défendre en justice... Si je peux trouver les 25000 euros pour qu'un avocat accepte de lire le dossier et en sachant que les "affaires" en Pi n'ouvre pas droit à l'aide juridictionnelle, que la justice en PI coûte une fortune et que même si je gagne la société Finercor étant Espagnole il sera quasi impossible de faire appliquer une décision de justice Française... Et d'ici là... Finercor sera dissoute pour manque d'actif... (le sort de toute leurs sociétés écran dès que sa « pue » ou qu’elles deviennent inutile)

 

Plus drôle encore... Mr Garnier a "revendu" à des tiers des morceaux de Brevets (le mien plus divers autres) pour plusieurs centaines de milliés d'Euros...

 CESSION 300 1

 

CESSION 300 2

 

 

CESSION 300 3

 

Et ce parmi bien d'autres !

Et encor plus scandaleux en signant pour le compte d’une société nommer Finecor… Société dissoute pour faillite en Suisse  en juillet 2005…

( http://www.moneyhouse.ch/u/pub/finecor_sa_CH-660.0.123.99... )

Et qui elle-même avait été créé pour spolier un inventeur de 2 millions d’euros suite à l’affaire de l’aquasole !

L’INPI n’a jamais eut accès a ces documents et pour cause… Mais pourquoi n'ont ils rien demander ?

Avez-vous déjà vendu la maison de votre voisin ?

Comment peut on vendre ce qui ne nous appartient pas ?

Et bien grâce à l’INPI c’est possible !

L’INPI ne vérifie rien et « normalise » tout !

y compris des faux en écriture et comble du cynisme l’INPI n’est pas responsable de ses actes !

Libre aux victimes de poursuivre les criminelles en justice s’ils en ont les moyens et la patience… (Coût estimer d’une procédure 10ans et 150000 euros sans aucune droit à l’aide juridique car les affaires en PI n’ouvre pas droit à l’aide juridictionnelle... Comme c'est pratique pour les escrocs !). En attendant, présomption d’innocence oblige les crapules conservent leurs droits qu’ils ont spolier et peuvent se servir des brevets pour faire chanter leurs victimes !

 Merci Qui ? Merci l’INPI !

 

 

Par contre il faut savoir que ce Monsieur Garnier et ses complices ont un "système" bien rodé... ils agissent à travers des sociétés écran (Segitech, Finercor, Finecor, Ecotech...) qui sont dissoute dès que sa « pue » pour échapper à toute forme de justice mais leur but réel n'est pas de développer ou de géré des brevets d'inventions, leur but réel et de "blanchir" de l'argent et faire de l'évasion fiscale... Ce sont probablement des millions d'euros qui s'évade hors de France et qui sont "blanchi" à l'étranger... Maintenant si ils peuvent se faire du fric avec les inventions de leur victimes ils ne s'en privent pas !

On peut cité le cas de Mr Miriel ou l'affaire de l'aquazole... 2 millions d'euros Pour Mr Garnier et ses complices... 0 centimes pour l'inventeur...

 

Ces individus sont très dangereux mais sans le concours d’experts en PI et la complaisance "bienveillante" de l'INPI qui confine à la complicité ces individus n'auraient rien pû faire... Ne pourraient rien faire ! Car même si ce blog les gênes surement (d'où les rats quittent le navire) ils peuvent parfaitement poursuivre leurs agissements crapuleux en ce moment même... Informez les inventeurs... Ce que ces crapules font d'autres peuvent aussi le faire puisque l'INPI valide tout et n'importe quoi y compris les faux documents !

 

Avec mon affaire ces crapules ont franchi un nouveau cap… Le crime contre l’humanité par pur cupidité… En effet ils paralyse depuis plus de 5ans la seule technologie capable d’inverser le processus de réchauffement planétaire… Coût humain estimer par des « experts » : 100000 morts par ans…

Coût réel à long terme : La stérilisation carbonique et l’éradication totale de notre espèce et de toutes les formes de vie évolué de la planète…

 

Merci l’INPI !

 

Note pour les inventeurs : Si les organismes senser protéger nos droits peuvent en toute impunité et le plus légalement du monde "normalisé" des faux en écritures et ainsi participer à votre spoliation, votre mise en esclavage et donner des moyens de "préssions" pour ne pas dire "chantage" je ne saurais trop vous conseiller de cesser de déposé des brevets qui non seulement vont vous ruiner mais peuvent aussi vous mettre vous et vos familles en danger de mort face à de tels crapules... Et ceci est dès plus sérieux !

Ne prenez pas cette avertissement à la légère il en va de votre sécurité et de celles de vos familles !

 

Ps : Récemment j'ai rencontrer des responsables dans des structures de création de sociétés de technologie innovante et il m'a été dis une phrase hautement scandaleuse mainte fois ententendu  ces 8 dernières années : "un inventeur ce n'est pas crédible"... Et quand vous savez comment sont traité les inventeurs... Comment les organismes d'état senser protéger leurs droits peuvent valider des faux documents pour les spolier "légalement"... Comment les experts en PI bénéficie de loi les mettant au dessus des "lois" en violation même de la constitution on peut effectivement comprendre que les inventeurs soit "peu crédible" !

Puisque tout est fait pour pouvoir les spolier "légalement" au mépris des droits de l'homme...

 

24/05/2010

COURRIER ET REPONSE A L'OFFICE EUROPEEN DES BREVETS...

Lettre reçu de l'OEB :

 

1 COURRIER OEB

 

1 COURRIER OEB2

 

1 COURRIER OEB3

 

 

MA REPONSE :

 

1 COURRIER OEB REPONSE1

 

1 COURRIER OEB REPONSE2

1 COURRIER OEB REPONSE3

1 COURRIER OEB REPONSE4

 

1 COURRIER OEB REPONSE5

1 COURRIER OEB REPONSE6

 

Sans commentaires... Oh si normalement le premier titulaire c'est moi mais sa ne les dérange pas plus que sa...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18/05/2010

Les rats quitte le navire...


Preuve si besoin est, que ce blog les emmerde!.. Ceci dit, entre les menaces de procès de certains et les menaces de me faire "disparaître" d'autres, j'avais compris le message !

 

Ceci dit il faut que vous réalisiez la menace que ces individus représentent pour les inventeurs, que je préviens ici... Ces individus pratiquent l'esclavage, l'intimidation, le chantage et ont même recours aux menaces de mort, si besoin est, parmi bien des "pratiques honnêtes"... Que ceci soit "normalisé" par des organismes de défense des inventeurs comme l'INPI, par complaisance ou pour un peu d'argent ne change rien au sordide de leurs actes, et au sordide tout court d'ailleurs... Et ces individus agissent pour certains, depuis au moins une décennie en toute impunité !

Informez les inventeurs de l'existence de telles pratiques soutenues passivement par le système de "dé-protection industrielle", qu'ils cessent de déposer des brevets qui non seulement vont les ruiner, mais peuvent mettre leur vie en danger avec de telles crapules !

Et n'oubliez pas que ce qu'on nous bassine chaque jour sur l'impact du CO2 n'est qu'une infime partie de la vérité... Ce n'est pas pour rien qu'on nous augmente régulièrement le prix de l'énergie et qu'on nous vante la faible consommation de telle ou telle voiture... La menace est réelle !

Si j'ai raison, et j'espère que non même si je n'y crois pas trop, notre espèce est menacée d'éradication... Si j'ai tort, on peut estimer en pertes humaines l'impact du réchauffement planétaire et de l'acidification des océans à au moins 1 milliard d'individus, en valeur basse, dans les trente ans... Ceci est la réalité et ces crapules dont les noms apparaissent sur ces documents ont sciemment sabordé notre seule chance d'inverser le problème, pour étouffer ce scandale et préserver leurs magouilles de blanchiment d'argent et de fuite de capitaux hors de France...

Et je me contrefous que ces crapules abusent et détournent les lois pour faire croire aux faibles d'esprit et à ceux dont ils pourrissent la vie, que leurs actes sont "honnêtes" avec la complicité complaisante d'organismes d'Etat... Et je me contrefous que Mr Garnier, dirigeant de sociétés écran, qui m'a longtemps pourri la vie et menacé à de nombreuses reprises de kidnapping, de torture et de mort,  soit un proche de Mr Lepen... Tout comme je me contrefous que Mr Protain Gérard soit un ami de Mr Borloo, ministre de l'écologie, de l'énergie et du développement durable !

On m'avait appris qu'en France nul n'est au dessus des lois... Ceci est une connerie, la loi est faite pour ceux qui ont les moyens de se payer des avocats, et donc pour ceux qui ont de l'argent... Les autres n'ont qu'à fermer leur gueule... Et ne me parlez pas d'aide juridictionnelle... Dans les affaires de propriété industrielle ça n'existe pas... Soyez naïf et demandez vous pourquoi...

Et bien moi je l'ouvre ma gueule, prévenez toutes les futures victimes de ces immondes crapules... Prévenez leurs employeurs, leurs clients, leurs associés, informez les et empêchez les de nuire à nouveau à l'avenir...

Si vous pensez que ceci ne vous concerne pas, vous avez tort, ceci a déjà un lourd impact dans votre vie, car vos factures énergétiques augmentent et cette technologie qu'ils ont paralysée durant 5 ans est une source d'énergie propre et moins chère que le charbon...

Ceci vous regarde car plus on perdra de temps et plus notre écosystème en pâtira... 30% de la biodiversité planétaire est clairement menacée d'extinction et ce n'est pas seulement moi qui le dis !

Ceci vous regarde car, que j'ai tort ou raison, 1 milliard d'êtres humains minimum d'ici 30 ans, va souffrir de cette catastrophe liée à nos sources d'énergie... Ceci est un fait, c'est comme ça, c'est une certitude.

Ceci dit, si j'ai raison aucun de nous n'y survivra et ce ne sera plus utile de vous en soucier... Vous voyez, ceci vous regarde bien plus que vous ne pouvez l'imaginer.

Pour information ces individus ont "acheté" pour plusieurs dizaines de milliers d' euros (plus de 120.000 à ma connaissance) des droits sur mon brevet sans que j'en soit même informé et ils ont délibérément "choisi" de soutenir l'individu qui a pris leur "argent", alors que ce dernier partait sans laisser d'adresse et ne donnait suite à aucune de ses obligations contractuelles...

Mauvais en affaires ? Si oui il faut prévenir tous les clients du Cabinet Fédula, tous les clients de Mr Protain Gérard, avocat fiscaliste et surtout les dirigeants du groupe Affine, société ayant plus d'un milliard d'actifs immobiliers et qui a pour contrôleur de gestion Mr Protain Florent... Comprenez... Si ces gens acceptent de soutenir un escroc parti sans laisser d'adresse au point de perdre plus de 100.000 euros qui leur appartiennent, il faut prendre garde à leur confier des millions qui ne leur appartiennent pas !

Mais la réalité est bien différente : ces individus n'en sont pas à leur coup d'essai, ils se servent de cette "technique" pour blanchir de l'argent sale ou plus précisément pour faire de "l'évasion fiscale"... Et on parle ici de lourd ... plusieurs centaines de milliers d'euros que je peux prouver, et sans aucun doute possible, beaucoup plus....

 

 CESSION 300 3

 

Ceci est un "extrait" d'actes de cession difficilement obtenus auprès de ces crapules et impliquant au moins 8 victimes différentes... Et en prime c'est un faux ! Car signé au nom de Finecor et non de Finercor ! Et la nuance et de taille... Si vous vendez votre maison pouvez vous signer au nom de votre voisin ?

 

 

Pour rappel :

 1nithardt lettre

 

 

Ceci, ces individus en sont informés depuis plus de 2ans... Le gérant de vos intérêts disparaît sans laisser d'adresse et en rupture de contrat on ne le remplace pas... On attend que tout soit foutu à la poubelle Bien sûr !

Ceci avec des brevets déposés dans le dos de l'inventeur et sans le savoir faire en sachant que l'inventeur ne cède pas aux chantages ni aux menaces. A part lui faire perdre 10 ans de sa vie et tout l'argent qu'il a investi, que pouvaient ils faire ? Me faire vraiment kidnapper et torturer comme ils m'en ont menacé ? Non... La torture, sur une technologie aussi complexe ça ne servirait pas à grand chose... Quand on souffre on dit n'importe quoi et comme ma technologie est totalement novatrice, qui aurait pu savoir ce qui était "vrai" ou pas... Bonne question... Aucune réponse... Et puis un kidnapping ce n’est pas leurs magouilles "ordinaires"... Cela ne passe pas inaperçu et ça peut rapporter des années de prison ferme...

Et maintenant, le courrier envoyé par ces individus peu fréquentables :

 1 LETTRE PROTAIN

 

 1 LETTRE PROTAIN 2

1 LETTRE PROTAIN ANNEXE TABLEAU


Personnellement, j'ai "adoré" le « pour information »... Quel faux jeton !

Ils sont gentils, ils me rendent ce qu'ils m'ont volé mais après que leur chantage ait été mené à terme et que tout soit perdu... Un tel individu ça porte un nom... Dois-je le dire ? Un « fumier », ça fait un bien fou !

Mais vous avez vu il parle bien, sans un mot de trop, sans une faute sans doute... Presque sans une faute, mais je reviendrai dessus plus tard.

Ils n’en mènent pas large croyez moi, sinon jamais ils n'auraient fait cette démarche !

D'ailleurs j'ai demandé à d'autres "victimes" s’ils avaient eut droit à la même lettre mais non... C'est un traitement de faveur ! Trop délicats, sérieux... Ceci dit, sans moi ce brevet c'est un gros tas de merde juste bon à me gêner pour déposer de nouveaux brevets et permettre à des sociétés de me spolier "légalement" dès que j'aurais montré comment ça marche pour sauver le monde... Mes pauvres amis, avec la "haine" que j'ai, ce n’est pas gagné... Moi j'ai déjà tout perdu et après 5 ans à m'entendre dire qu'un accident ça pouvait vite arriver, je vois la vie différemment. Maintenant j'en suis "détaché" dirons-nous... C'est con hein ?

Il vaut mieux mourir debout que vivre à genoux... Naguère j'entendais des histoires complètement folles de gens qui, pour se battre étaient prêts à tuer... Je n’en suis pas encore là... Mais laisser mourir des gens qui se foutent de me laisser mourir, ça ne me pose aucun problème de morale. Je ne suis pas Jésus Christ, moi !

En résumé : si vous voulez un pecnaud qui accepte d'être cloué vif à une croix pour sauver l'humanité... Après vous, je vous en prie !

Je parlais de "faute", je vous en montre une belle de ces crapules :

 1 PROTAIN FLORENT RENONCE

Ce qui est important ici, c'est la "faute" de la date... Le 28 juillet 2009... 

Alors, pour commentaire, ils avaient prévu cette "conclusion" en juillet 2009 et ils m'en informent en avril 2010...Cherchez l'erreur ! 

D'autant que si j'avais été prévenu de l'évolution de mes droits à l'époque, j'aurais pu prendre la gestion et sauver les brevets ! 

La volonté de nuire est des plus évidente et démontre clairement la complicité avec le gérant, parti sans laisser d'adresse...

Mr Protain Gérard, apprenez donc à votre fils à antidater les documents compromettants à l'avenir, chose que vous savez faire... Et à défaut, apprenez à vérifier les pièces que vous envoyez à vos "victimes"... 8 mois avec cette pièce et vous ne l'avez même pas vu ? Cela frise l'incompétence... Je vous rappelle que si procès il y a pour spoliation de brevet, vous risquez tous plusieurs années de prison ferme, et chacun 1 million d'euros d'amende si on peut démontrer le caractère "en bande organisée" et vous venez de m'en fournir une preuve indiscutable... Merci !

Ceci dit, quand on voit ce que ça vous a coûté pour pouvoir dire "je n'y suis pour rien, je n'ai plus aucun intérêt dans cette histoire" avec l'appui de l'INPI, je suis plus qu'outré !

1 FACTURE INPI RENONCEMENT

26 euros... Avouez que pour spolier un inventeur, le réduire en esclavage, le faire chanter, le ruiner, le menacer... 26 euros c'est donné pour pouvoir faire croire qu'on n’y est pour rien et avec le soutien "passif" de l'INPI ! 

Franchement, c'est à gerber... 

Déposez des brevets, les moutons... On vous tondra si ça ne vaut pas grand chose, sinon c'est la boucherie avec le soutien d'un organisme sensé protéger vos droits !

Si joint ma réponse, envoyée à chacun d'eux (seuls les noms et les adresses changent) :

 1 REPONSE A PROTAIN1

1 REPONSE A PROTAIN2

 1 REPONSE A PROTAIN3

1 REPONSE A PROTAIN4

 

1 REPONSE A PROTAIN5

1 REPONSE A PROTAIN6

 


Toujours aucune réponse... J'ai reçu certains des accusés de réception mais aucun d'eux n'ose me répondre...  

Ma lettre est assez explicite, inutile que je la commente...  

Ceci pour bien prévenir les inventeurs des agissements de ce genre d'individus...

Ayez la plus grande méfiance, dès que leurs noms apparaissent dans vos vies. Ces gens sont très dangereux (abus de confiance, chantage, intimidations, menaces...) méfiez vous en comme de la peste et d'autant plus qu'avec leur costume cravate et leur grand mots, ils vous abuseront très facilement et vous ruineront pour vous empêcher de les poursuivre devant les tribunaux, comme ils l'ont fait à des dizaines d'autres...

 

 

 

 

07/05/2010

Made in USA... Expert en PI volume 1

Suite à "l'abandon" si tardif de son mandat par Mr Nithardt... Des nouvelles venu des USA !

Made in USA...

 

2-BLOG DB1

Et en pièce jointe :

2-BLOG DB2

 

Traduction :

 

Lettre du 23 Mars 2010


Référence : Jean-Luc Quéré
Dépôt de patente US No 11/912 archivée de façon effective en date du 20 Avril 2006
Séparation de gaz et/ou gel purificateur et équipements associés
Notre référence : QUEJEA PO1AUS

Cher Jean Luc,
Comme indiqué dans la lettre jointe, nous avons pris note que vous avez assumé la responsabilité dans le cas identifié ci-dessus. En conséquence nous avons marqué votre dossier et nous vous feront parvenir personnellement toutes communications relatives à cette affaire.
Notre bureau étant toujours en attente de communication officielle du bureau américain des patentes et marques déposées veuillez noter qu’aucune action de votre part n’est requise.
Cependant avant que nous ne prenions action, en votre nom, dans le futur, concernant la demande ici identifiée, nous vous demandons un dépôt de garantie convenable confiants que cela vous est acceptable.
Prenez note du nouveau numéro de dossier qui est QUEJEA PO1 AUS.
Si vous avez des questions relatives à ce qui est mentionné ci-dessus ou dans la pièce jointe, prière de contacter ce bureau.

Bien à vous
Signature


Pièce jointe :

J’accepte de faire suivre un dépôt de garantie acceptable à Davis et Bujold, PLLC , avant toute instruction à ce bureau pour qu’il prenne action en relation avec la demande identifiée ci-dessus

Signature ………………… Date………………….





Deuxième correspondance au Cabinet Nithardt (En copie)



Référence : identique à la précédente à l’exception des numéros
Notre référence : NITROS P18/US
Votre référence :BR-11095 US

Chère Madame Hugly
Merci de votre lettre du 10 Mars 2010 concernant le sujet ci-dessus. Nous prenons note que votre société n’est plus responsable du dépôt de la demande ci-dessus et indexons en conséquence notre dossier.
En conséquence toutes les communications futures serons acheminées à l’inventeur , veuillez nous le confirmer.
Par souci de facilité vous pouvez indiquer votre réponse en marquant la case ci-dessous, en datant et signant et en nous retournant le document.
Si vous avez des questions relatives au texte ci-dessus ou à la note ci-dessous, prière de nous contacter.

Bien à vous
Signature



SVP, faire suivre toute communication future en relation avec cette demande à l’inventeur

Signature et cachet du cabinet Nithardt le 22 Mars 2010

 

Et voici ma réponse :

 

De : QUERE JEAN LUC [mailto:jeanluc.quere@club-internet.fr]
Envoyé : jeudi 8 avril 2010 10:18
À : 'PATENT@DAVISANDBUJOLD.COM'
Objet : RE: CONTACT

 



Cabinet                                                                                       Mr Quéré

DAVIS et Bujold, P.L.L.C                                                              Jean-luc

112 Pleasant Street                                                                         

Concord, NH 03301-2931                                                                

USA                                                                                             France

                    

                                                                                                          Le 6 avril 2010

 

Référence : Jean-Luc Quéré    
Dépôt de patente US No 11/912 archivée de façon effective en date du 20 Avril 2006    
Séparation de gaz et/ou gel purificateur et équipements associés    
Notre référence : QUEJEA P01AUS 

Monsieur,

Avant toute chose, étant de nationalité  française, et maîtrisant peu l’anglais, je vous réponds après avoir fait appel aux services d’un ami traducteur, ce qui explique le retard de ma réponse.

C’est avec plaisir que je prends acte de votre prise de contact, n’ayant été traité par le passé, qu’avec le plus grand mépris, par les agents experts en propriété industrielle.

Je vous prie de prendre note, que contrairement à vos affirmations, je n’ai pas pu assumer jusqu’à ce jour la responsabilité dans le « cas identifié ci-dessus », malgré mes nombreuses demandes pendant plus de 2ans, pour les raisons évoquées ci-après…

Mais je ne demande pas mieux que de tenter de sauver ce qui reste éventuellement à « sauver» …

Mr Jean Garnier, gérant de la société  Finercor et gérant des brevets en objet, est parti de façon certaine depuis plus d’un an, sans laisser d’adresse.

Depuis Février 2008, il ne m’a jamais donné directement le moindre signe de vie, si ce n’est par personne interposée (associé, expert en propriété industrielle, huissier…). De plus, il n’a jamais respecté ses engagements contractuels.

Ses associés et complices, informés, le maintiennent comme gérant des brevets malgré ces faits et malgré mes demandes répétées pour le révoquer et pour prendre la gérance, tel que prévu au contrât en cas de disparition du Gérant.

Il s’agit malheureusement d’un escroc notoire, qui agit en Europe depuis au moins une décennie en toute impunité, abusant des inventeurs pour gagner très bien sa vie, avec la complicité complaisante d’experts en propriété  industrielle peu scrupuleux, et la complicité « passive » du système de protection industrielle.

Je me suis d’ailleurs entretenu avec plusieurs victimes, auxquelles ces individus dissimulent toutes les pièces, comme à moi même, pour plus facilement les abuser.

J’ai même la conviction que Mr Garnier est la partie « visible » d’un réseau criminel de grande ampleur, qui exploite des « faiblesses » du système de protection industrielle, pour spolier les inventeurs de leurs droits sur leurs créations.

Mr Nithardt est informé de ces faits depuis plus de 2 ans, et il me dissimule sciemment la totalité des pièces en sa possession, pour soutenir Mr Garnier par son silence et ses abus de confiance.

Mr Garnier, après m’avoir abusé, réduit en esclavage, ruiné, fait chanter et menacé ( de kidnapping, torture et mort), m’a finalement menacé de saborder les brevets, en ne payant pas les taxes nationales si je ne cédais pas à leur volonté de se mettre en position de me spolier totalement, et de me réduire à vie à une forme d’esclavage, ce qui est du chantage... Auquel je ne pouvais en aucun cas me soumettre.

Sans détour : qu’en est il pour les brevets US ?

Car comprenez, qu’en étant déjà  victime des agissements criminels de Mr Garnier et de ses « complices », il serait des plus scandaleux que de me demander de payer la facture, à des experts en propriété industrielle qui ont rendu possibles les agissements de cette crapule.

Ce serait d’autant plus scandaleux que, si l’immonde chantage de cet individu et de ses complices a été  mené à terme, ( ce que j’ignore encore, puisque tout m’est dissimulé sciemment ), rien ne soit plus «  sauvable » et que je n’ai plus aucun droit sur ma création, bien que je sois le seul au monde à en détenir la maîtrise !

En effet, le cabinet Nithardt a osé déposer un brevet européen dans « mon dos » en janvier 2008 et en violation totale de l’article 84-CBE (évidemment, puisque dans mon dos !), en total abus de confiance, et il me refuse encore à ce jour de me fournir le moindre élément sur mes brevets d’invention…

De plus, il m’a imposé  de signer deux documents en anglais, en refusant toute explication, dans des délais trop courts pour que je puisse faire traduire ces pièces, et en me menaçant de me faire perdre tous mes droits en cas de refus de signer.

Quelle était la nature et le contenu de ces documents et que sont ils devenus ? Question toujours sans réponse…

Aujourd’hui, Mr Nithardt me refuse l’accès à la totalité des pièces et à la moindre information. Il a même fait bloquer mes mails par une société privée, pour que je cesse de lui demander des explications, auxquelles il ne veut de toute évidence pas répondre depuis plus de 2 ans. Il ne répond ni au téléphone (on me raccroche au nez), ni même aux lettres recommandées, sous le prétexte que sa « déontologie » lui interdit de me communiquer le moindre élément…

J’ai contacté son conseil de l’ordre, pour dénoncer ses agissements, et avoir enfin accès au dossier . Apparemment et comble du scandale, des lois françaises anticonstitutionnelles et violant les droits de l’homme, permettent aux experts en propriété industrielle en France, de ne pas avoir à répondre de leurs actes, devant les tribunaux de droit commun. Ils peuvent ainsi échapper à la justice, et commettre en toute impunité les nombreux abus dont j’ai été victime, comme certainement, de nombreux autres inventeurs.

De plus, j’ai étendu mes travaux concernant la captation du CO2, à l’impact du CO2 sur notre planète, et il s’avère que ce ne sont pas les modifications climatiques qui sont les plus préoccupantes !

En fait, le CO2 menace de ressortir des océans  de façon massive et brutale.

D’une part, les 120 milliards de tonnes de CO2 anthropique dissous, qui sont responsables aujourd’hui de l’acidification des océans et menacent de famine 700 millions d’êtres humains, peuvent ressortir en fonction du réchauffement planétaire.

D’autre part, le réchauffement des eaux et la perturbation des courants halo-thermiques menacent de relâcher massivement 1.200 milliards de tonnes de méthane, encore emprisonnées dans de microscopiques cages de glace, à des profondeurs abyssales…

Si tel est le cas, ce méthane pourrait s’enflammer au contact de l’air, suivant le même principe que les « feux follets », ce qui générerait aux alentours de 3.000 milliards de tonnes de CO2…

Ceci , au delà des conséquences climatiques, constituerait un impact dramatique sur la vie terrestre et menacerait notre monde, d’une véritable « stérilisation carbonique » totale.

Dans cette optique, ma technologie aujourd’hui paralysée par ces crapules depuis plus de 5 ans, est le seul espoir de survie de l’humanité.

Je vous dis ceci pour que vous preniez note et acte, de l’ampleur de ce scandale et des réelles conséquences pour l’humanité de « cette escroquerie aux inventeurs », qui me révolte au plus haut point, et qui surtout peut coûter à l’humanité la perte de la seule carte que l’on puisse jouer, pour éviter à la vie sur terre de graves bouleversements et une extinction massive de différentes espèces, dont la nôtre, qui sera totalement éradiquée.

Le gouvernement français est informé, mais Mr Sarkozy préfère de toute évidence développer l’idée d’une « taxe carbone mondiale ou européenne » plutôt que de réellement agir pour la survie de l’humanité… Le nom d’un de ses proches collaborateurs a été mentionné dans mon affaire. Il faut, sans doute n’y voir qu’une coïncidence… Mais on ne peut s’empêcher de s’interroger sur l’étendue de la folie humaine ou de sa cupidité !

Des négociations sont en cours avec une nation étrangère pour obtenir des fonds conséquents pour éviter le pire au genre humain. Cela se présente bien, mais sans garantie totale de succès, à cause de cette escroquerie dont je suis victime…  Et quoi qu’il arrive, le temps perdu ne se rattrapera pas !

En conclusion, avant de me demander d’assumer la responsabilité dans « le cas identifié ci dessus » je souhaite obtenir la totalité des pièces en votre possession, copies des brevets, copies de toutes les communications entre vous et le cabinet Roland Nithardt.

Je vous prie aussi d’insister fortement auprès de Mr Nithardt pour qu’il me communique l’ensemble des pièces en sa possession, ce qu’il se refuse à faire depuis plus de deux ans, pour des raisons qui me paraissent évidentes, mais sur lesquelles je ne m’étalerai pas, pour ne pas être déplaisant.

Comprenez bien, que je ne peux en aucun cas assumer la gestion d’un dossier, pour lequel tous les faits et acte me sont systématiquement dissimulés, afin de toute évidence, de me spolier de mes droits, et ce depuis le premier dépôt de brevet français.

Comprenez bien, que l’obtention de tous les documents, de toutes les pièces, constitue pour moi une condition incontournable, avant que vous ne puissiez songer à me faire payer le moindre centime, ou me faire signer le moindre document qui engagerait ma responsabilité.

Dans le cas où vos factures seraient restées impayées ( pratique apparemment des plus commune chez Mr Garnier, et qui ne m’étonnerait pas), pourriez vous m’en fournir copie en même temps que le dossier complet.

Le cabinet Nithardt, s’étant clairement fait complice des actions de Mr Garnier et de la société Finercor, par des abus de confiance et de position, il est des plus probable que ce cabinet vous ait tout autant abusé que moi, et il ne serait guère dans votre intérêt de couvrir leurs actes criminelles.

Pourriez vous éventuellement me mettre en relation avec un cabinet d’avocats américains, pour poursuivre ces criminels aux Etats Unis. Ceci fait aujourd’hui partie d’un accord en cours de négociation avec une des nations intéressées par ma technologie, mais je préférerais avoir mon indépendance juridique.

Ne pouvant décemment pas admettre que ces individus puissent échapper à la justice, après tout ce qu’ils m’ont fait subir, et après qu’ils aient mis l’humanité en danger d’éradication, par leurs pratiques honteuses et abjectes, il est des plus évident que je n’en resterai pas là.

Aujourd’hui, je ne pourrai probablement pas payer ce cabinet, mais mes technologies (brevetées et non brevetées), représentent un marché potentiel de plusieurs centaines de milliards de dollars par an.

Un échec de leur développement, aurait des conséquences monstrueusement dramatiques dans les années à  venir, qui rendraient le pouvoir de l’argent réellement insignifiant, et ceci, mes contacts en ont apparemment pris conscience à la lecture de mes travaux théoriques, ce qui me laisse espérer qu’ils accepteront mes conditions, sans conditions.

Cordialement 

Jean Luc Quéré

Traduction en anglais :

 

De : QUERE JEAN LUC [mailto:]
Envoyé : jeudi 8 avril 2010 10:18
À : 'PATENT@DAVISANDBUJOLD.COM'
Objet : RE: CONTACT

 

 

 

 

Cabinet                                                                                              Mr Jean-Luc Quéré

Davis and Bujold PLLC                                                                                                

112 Pleasant Street                                                                                                     

Concord NH 03301-2391                                                                   France

USA                                                                                                     

 

 06 April 2010   

 

Reference : Jean-Luc Quéré

US patent application 11/912, 074 filed with an effective filing date of 20 April 2006

Gas separating and /or purifying gel and associated devices

Our reference: QUEJEA PO1AUS

 

Dear Gentlemen,

 

Before all, being a French national with a very little English understanding ability I have used the services of a translator. This explains the delay in responding to you.

 

It is with great pleasure that I acknowledge receipt of your correspondence having been mistreated in the past by experts dealing with patent applications.

 

I would like you to take note, that contrarily to your statement, I have not assumed,  up to date, a further responsibility in the “above identified case” despite several requests during more than two years for reasons exposed hereunder.

 

I am very eager  to try to save what can be saved .

 

Mr Jean Garnier, CEO of FINERCOR and in charge of the patent application management has left more that a year ago, his whereabouts being unknown.

 

Since February 2008 he never gave any direct information except thru middlemen. In addition he has never respected his contractual obligations.

 

His associates and accomplices have maintained him as the sole patent manager, though I asked them to take over the management, a case which is foreseen by law and under the terms of the contract. 

 

It is very unfortunate but this man is a notorious white collar crook who has been operating all over Europe for at least a decade, spoiling inventors with the complicity of  experts dealing with industrial  property matters and the passive complicity of an entire system.

 

I have discussed with several victims who are exactly in the situation as myself.

 

I am entirely convinced that Mr Garnier is the only emerged part of a huge criminal network which exploits the structural weaknesses of the industrial property.

 

Mr Nithardt, on the other hand, has been fully aware of the situation for more than two years. He has, on purpose, been hiding all documents he is retaining to support Mr Garnier.

 

Mr Garnier did all what possible to do – abuse, blackmail, threats including death.

 

The ultimate point was to sink the all process by not paying the national taxes if I was not agreeing to their requests, which was impossible to me to accept.

 

By the way, what about the US processing in the matter? 

 

You will easily understand that being already a victim it would be incongruous to ask me to pay the bill to industrial property experts who have rendered this situation possible.

 

 

Still more scandalous is the following . If the blackmail of this individual- sink the whole process- has been fully completed, which I d o not know yet, it is greatly possible that nothing might be saved with no remaining rights over my invention.

 

 I am indeed the only one, worldwide , to master this technique.

 

Indeed Mr Nithardt has deposited, without my knowledge and consent, in contradiction with the article 84-CBE, a European patent. Up to date he has refused to provide me with any information.

 

Moreover, he forced me to sign two documents written in English, denying any explanation and threatening me to lose absolutely everything if I was not signing. At this moment, time left  was too short for me to have the documents translated.

 

The question still remains. What was the exact content of the documents, and where are they right now ?

 

Today Mr Nithardt still denies me access to the file and to any possible information. With the help of a private company  he has blocked my entering internet mails and does not respond to phone calls, letters  and so forth,  claiming a “good conduct code”.

 

I have even contacted the counselling/monitoring body of his profession to denounce his acts. The French law is on his side. He can not be summoned and consequently evades a judicial process.

 

I have expanded my works concerning the capture of carbon  dioxide and  its impact on the planet. It is not the climatic change which the most worrying.

 

In fact carbon dioxide threatens to burst out from oceans massively and brutally.

 

On one hand, the 120 billions of tons of man made carbon dioxide dissolved in the oceans and responsible of their acidification might burst out owing to the climatic warming thus threatening  700millions of human beings.

 

On the other hand, sea water warming and halo-thermal changes threaten to release 1.200 billions of tons of methanol imprisoned in tiny ice cages at abysmal depths.

 

If it were the case, methanol might flame up in contact with air which might create an additional 3000 billions of carbon dioxide.

 

This is what I call the global carbon sterilisation process.

 

In this optic, my technique blocked during more than five years, is the only solution to cope with the survival of the humanity.

 

I tell you this so that you can take note of the size of the scandal and its consequences for the entire humanity. It is the only card that can be played if one wants to avoid a complete destruction of live on earth.

 

The French government is perfectly aware of the situation and its recourse.

 

Unfortunately, our president,  Mr Sarkozy, prefers obviously “a world or European carbon tax”. The name of one of his ministers has been mentioned in “my affair”, which is probably very coincidental.

 

Negotiations are underway with a foreign nation to raise funds. It is very promising but in this process the time which has been lost is irremediably lost.

 

In order to conclude and before asking you to entirely assume the responsibility in the “above mentioned case” I wish I could get an hand on all pertinent documents detained by your office as well as all communications between Mr Nithardt and your office.

 

I do further ask you to put some pressure on  Mr Nithardt so that he might  release  all documents in his possession.

 

You will clearly understand that I can not endorse the managerial responsibility of a file for which  entire/part of  documents are hidden to spoil myself of my rights.

  

  

 

You will moreover understand that my obtaining of all documents is for me a « sine qua non » condition before accepting  :

 

-          to pay any “suitable retainer”, even a single dime.

 

-          to sign any document which might engage my responsibility.

 

It might be possible that some of your bills are still unpaid, which is a current Garnier’s practice. I wish you could provide me some proof together with the entire file.

 

It is no secret that Mr Nithardt is/has been an accomplice to Garnier’actions. In the same manner he abused me , he might have abused you too.

 

Additionally, I would like to ask you to put me in contact with a knowledgeable barrister office in the states so that I can trigger a judicial action.

This is part of the MOU under discussion with one of the nation interested by my technology. However I would prefer to remain judicially independent.

 

I indeed can not admit to let these two persons walk free and unpunished after all the ill actions they did to me and others.

 

Today I am probably not be in the position to pay the lawyer office. However my techniques (patented and non-patented) are worth many hundreds of billions a year.

 

A failure to develop my techniques would have dramatic consequences far above the power of money. The people in contact with me have clearly realized this, which let me think that may accept my conditions, without pre conditions or restrictions.

 

Sincerely yours

 

Jean-Luc Quéré  

 

Made in USA... Expert en PI volume 2

 

Leur réponse :

 

2-BLOG DB3

2-BLOG DB4

 

 

Pour le dossier il n'y avait qu'un rapport de recherche en anglais établi par un Mr Lawrence en 2007... Sérieux ! Que je n'avais d'ailleurs jamais vu ! Et Un amalgame de document ne m'éclairant nullement avec en prime un dossier très complet et Hors sujet d'un brevet déposé au japon et écrit en Japonais... Sérieux !


Si joint une page sur un totale de 18 ! Les experts en PI ici comme la bas sont décidemment très fort pour noyer le poisson et prendre les gens pour des cons !

 

2-BLOG DB5J

 

 

 

 

Impréssionant non ? Bref aucune trace sérieuse de réponse à mes demandes mais un tas de truc hors sujet en anglais et en japonnais époque Ming (j'exagère un peu) mais mon dossier... Toujours tin-tin !

 

Traduction :

 

 

Cher Jean-Luc,

Merci de votre correspondance du 08 Avril concernant le cas cité ci-dessus. En réponse à votre demand nous joignons une copie intégrale de votre dossier pour votre réétude et révision.

Nous avons de plus reçu une prise en compte  officielle de votre demande que nous vous joignons à une copie des références de la personne chargée de  l'examen de votre demande. La date d'expiration est fixée au 05 Juillet , date qui peut être prorogée de six mois à compter du 05 Avril 2010, date de prise en compte de l'action officielle, contre paiement des honoraires au moment où une réponse est enregistrée.

A ce jour nous n'avons pas pris intégralement en considération les rejets soulevés mais notons que les demandes 15 à 18 sont permises. Dans tous les cas c'est avec plaisir que nous procéderons à la réception de votre demande et du dépôt de garantie. Alors nous vous ferons parvenir commentaires et propositions.

Nous attendons vos instructions concerant cette demande.

 

Important. Il est de notre devoir de vous rappeler que le devoir d'honnêteté et de bonne foi envers le Bureau des Brevets  des Etats Unis est de la responsabilité de l'inventeur, de tout avocat ou agent ayant préparé ou jugé cette demande de brevet US ou de toute personne qui est notoirement impliquée dans cette affaire.  Toutes ces personnes ont le devoir de révéler au dit bureau les informations ( y compris les propres brevets et demandes, US ou étrangères du demandeur et de ses représentants) dont elles ont connaissances  ou qui,  pendant le traitement de la demande, seraient importantes pour l'examen de la demande.

Un non respect de cette exigence peut faire perdre les droits à brevet.  Vous voudrez bien nous informer de telles informations en votre possession et nous en fournir les copies, y compris les traductions en anglais d'un texte étranger.Une pétition et/ou demande d'honoraire légal peuvent  être exigés en cas de soumission de l'information sauf si le bureau des brevets recçoit cette information ,immédiatement, après que vous en ayiez vous-même été informé.      

 

Dans le cs ou FINERCOR SA et /ou Brevet Associés souhaitent poursuivre plus avant cette demande notre bureau exige le paiement de la somme de 1000 US$.

Ce dépôt de garantie couvre les services déjà consentis ainsi qu'une partie des côuts à venir.

Comme nous n'avons pas de relations commerciales avec aucun de vous nous nous permettons d'insister pour que cette somme soit reçue avant que notre bureau ne prenne action sur ce dossier.

Nous espérons que vous comprenez notre position sur le sujet.

En cas de question prière de nous contacter 

 

 

Un peu mon neveu que je les ai contacter !

 

 

Ma réponse :



Cabinet                                                                                         Mr Quéré

DAVIS et Bujold, P.L.L.C                                                                Jean-Luc

112 Pleasant Street                                                                         

Concord, NH 03301-2931                                                                

USA                                                                                                   France

 

                                                                                                          Le 18 avril 2010

 

Référence : Jean-Luc Quéré    
Dépôt de patente US No 11/912 archivée de façon effective en date du 20 Avril 2006    
Séparation de gaz et/ou gel purificateur et équipements associés    
Notre référence : QUEJEA P01AUS 

Monsieur,

Ce mail fait suite à votre courrier du 8 avril dernier.

 

Etant toujours français et toujours francophone, il m’a encore fallu faire traduire votre courrier et certaines pièces jointes. Il était d’ailleurs inutile de me fournir un document de 18 pages en japonais, alors que ce dernier est de toute façon hors du sujet !

 

Avant toute chose, la référence ci-dessus est celle que vous m’avez communiquée, et je n’ai pas réétudié le dossier ou révisé ledit dossier, Mr Roland Nithardt n’ayant jamais voulu me communiquer la moindre pièce, en se cachant derrière sa déontologie, comme le démontrent ses mails, en pièces jointes.

 

Que les choses soient claires : comme je vous l’ai déjà dit par mail, le 8 avril dernier, je n’ai obtenu depuis des années aucune information de quelque nature que ce soit, sur les brevets d’invention qui ont été déposés dans mon dos, par ce que j’appelle des criminels dans divers pays, dont le vôtre.

 

Je sais que Mr Nithardt a exploité des documents techniques partiels que je lui ai fournis en toute confiance en sa profession, pour m’abuser en déposant des brevets dans mon dos.

 

Ceci a permis à Mr Garnier, son client, et à ses comparses de me faire chanter, pour tenter de me contraindre à leur communiquer toutes les informations techniques nécessaires pour compléter les brevets déposés dans mon dos, et leur faciliter ainsi « la vente » de mon invention, de laquelle je n’aurais certainement pas retiré le moindre centime.

 

Ils m’ont pour cela menacé de ne pas payer les taxes sur la totalité des brevets en rupture de contrat, pour les faire tomber dans le domaine public, en cas de refus de ma part de leur communiquer toutes les informations techniques relatives à mon invention.

 

Ils voulaient ainsi se placer en position de me spolier totalement de mes droits, et me réduire à l’esclavage à vie.

 

Je  vous le répète, je n’ai jamais eu accès à aucun document ni à aucune information fiable, malgré mes innombrables demandes.

 

En conséquence, quand vous me parlez de mon dossier, de ma demande et de ma réévaluation sur des pièces des plus vagues, et de plus en anglais, excusez moi, mais moi je ne comprends pas… Ces brevets ont été déposés dans mon dos, vous ne pouvez donc pas utiliser ces termes !

 

Ce n’est que le 14 avril 2010 que j’ai lu pour la première fois, le rapport de Franck Lawrence daté d’octobre 2007, en pièce jointe dans votre courrier.

 

Ses conclusions me paraissent d’une stupidité renversante et comme je ne pense pas que ce Monsieur soit stupide, je ne peux qu’imaginer l’étendue des stupidités qui furent déposées à mon insu, dans ce brevet dont je n’ai jamais eu copie !

 

Vous comprendrez, compte tenu des dissimulations et des abus que j’ai subis, que je ne puisse donner aucune information technique en l’absence de la plus grande clarté sur cette affaire… Ceci est vrai aux USA comme en France, malgré le fait que certains politiques français rencontrés, aient présenté ma position comme une atteinte à la sûreté de l'Etat.

 

Ceci dit, je ne me considère absolument pas responsable de cette situation scandaleuse qui m’est imposée et que je subis pour mon plus grand préjudice, à cause du soutien à des infâmes crapules, du système de « dé- Protection Industrielle » de nombreux pays, dont l’Europe et les USA...  Et ce, que cette dérive soit voulue ou non, ce qui n’est pas mon problème.

 

Messieurs Davis et Bujold, il est inutile de se disperser.

 

Avant toute chose, il me semble évident qu’il est de votre devoir et de votre responsabilité de me transmettre la totalité des pièces en votre possession (ceci veut dire toutes les pièces des dépôts, toutes les communications entre vous et le cabinet Nithardt, et tous autres documents utiles), car vous comprendrez aisément que je ne peux en aucun cas normaliser des actes crapuleux, en signant des documents qui vont engager ma responsabilité, à « l’aveuglette », c’est à dire sans avoir accès au moindre document probant, et sans savoir ce qui s’est passé dans mon dos pendant des années !

 

Ceci est une évidence et une condition essentielle !

 

De même, comme je vous l’ai déjà dit dans mon mail du 8 avril dernier, en l’absence d’informations sur l’état de mes droits sur ma création, je ne verserai pas le moindre centime pour payer la facture de ma propre spoliation, et pour normaliser des crimes dont j’ai été victime en Europe, aux USA et ailleurs également.

 

Personnellement, je suis un homme honnête et de bonne foi, mon casier judiciaire en France comme ailleurs est totalement vierge, et je ne vous permets pas de remettre en cause mon honnêteté et ma bonne foi, ce que vous semblez faire de façon sous entendue dans votre dernier courrier.

 

Mr Garnier Jean et ses complices ont abusé de ma confiance dans votre profession, par l’intermédiaire de Mr Roland Nithardt, pour déposer des brevets dans mon dos.

 

Ils ont très probablement abusé de votre cabinet et à travers vous, du Bureau des Brevets  des Etats Unis, afin de me faire chanter, de me spolier de mes droits sur ma création, et de me réduire en esclavage avec vos soutiens, volontaires ou non.

 

Comme je vous l’ai déjà dit, ils m’ont pour cela menacé de ne pas payer les taxes sur les brevets, pour les faire tomber dans le domaine public, en cas de refus de ma part de leur communiquer les informations techniques qu’ils me demandaient, tout en refusant de répondre à mes interrogations légitimes et sans me fournir le moindre élément, parmi d’autres méthodes bien plus « dégueulasses ».

 

Ces brevets sont apparemment incomplets, si j’en crois l’interprétation de Mr Lawrence, l’examinateur des brevets US et les différents documents fournis qui sont hors sujet, mais pouvez vous prétendre en toute bonne foi, que cela soit de ma responsabilité ?

 

Devant mon refus de céder à leurs exigences, leurs chantages, Mr Nithardt, Mr Garnier et ses complices, ont mené de façon évidente leur chantage à terme au moins en Europe je pense, puisque Mr Nithardt a fini, enfin, par abandonner la gestion des brevets, mais refuse encore de me fournir le moindre élément du dossier…

 

Qu’en est-il aux USA ? Je vous pose la question franchement et j’attends une réponse claire et précise.

 

Vous comprendrez que si vous refusez d’obtempérer, et que vous vous obstinez à tourner autour du pot, en me communiquant des dizaines de pages en japonais, pour ne pas répondre à mes questions, ou si vous refusez de me fournir les pièces demandées, afin de me laisser dans le « brouillard », je devrai en toute logique considérer que vous n’avez pas été abusé par Mr Nithardt, mais que vous avez participé sciemment à ses actes immondes.

 

Devant la catastrophe écologique majeure qui s’annonce et que j’ai baptisée « stérilisation carbonique », et la paralysie de ma technologie qui est notre seule planche de salut, je n’ai pas d’autre choix que de dénoncer avec la plus grande force les actes infâmes dont j’ai été victime, pour éviter à notre espèce une éradication totale.

 

Je n’ai pas d’autre choix que d’effectuer cette dénonciation, malgré les menaces de mort que Mr Garnier et ses complices ont proférées à mon encontre, pour me contraindre au silence.

 

Je n’ai pas d’autre choix que d’effectuer cette dénonciation, malgré les menaces de Mr Roland Nithardt et de nombreuses personnalités impliquées dans cette affaire, de me poursuivre devant les tribunaux, si je ne cessais pas mes actions de dénonciation, et ceci pour m’intimider, sans aucun doute possible, en se servant de la peur de la justice du citoyen « ordinaire », ce qui est des plus odieux compte tenu du fait que je suis la victime.

 

Je vous annonce qu’un blog en anglais est en voie d’élaboration pour dénoncer les crimes dont j’ai été victime et pour informer les victimes potentielles, et je vous informe que je publierai toute pièce en anglais que j’aurai, y compris vos courriers et mes réponses traduites… Ce site pour l’instant, a reçu 300 visites environ, mais ses équivalents francophones eux, en ont déjà reçu 30.000.

 

Je suis convaincu que ma prise de contact avec une équipe de télévision française et avec mes interlocuteurs étrangers avec lesquels je suis en négociation, ne feront qu’amplifier l’intérêt manifesté pour ces blogs, ce qui permettra d’informer les victimes potentielles que sont les inventeurs, sur ces dérives du système de protection industrielle qui « légalise et soutient d’une certaine façon » le chantage et l’esclavage, pour les spolier de leurs droits, en violant les Droits de l’Homme !

 

Dans le cas où, comme je le pense, vous avez été abusé par le cabinet Nithardt, veuillez informer l’Office des Brevets US de la situation, afin que cet office et vous-même :

 

-puissiez vous démarquer par tout moyen, y compris juridique, de ces infâmes crapules, ce qui  vous évitera toute publicité déplaisante auprès des inventeurs du monde entier.

 

-puissiez demander officiellement au cabinet Roland Nithardt de s’expliquer sur ses actes, et puissiez me fournir toute pièce que vous pourrez obtenir, en vue de poursuites pénales en Europe comme aux USA et partout où ce sera nécessaire.

 

Je reste à votre disposition et à celle de l’office US pour fournir les preuves de mes propos, si celles envoyées en copie ne vous suffisent pas.

 

A défaut de me fournir la totalité des pièces en votre possession, il est inutile de me recontacter : je vous considérerai sans détour et sans retenue, comme complice des agissements du cabinet Nithardt, et vous présenterai comme tel dans tous mes blogs et devant tout média, étant fatigué d’essayer de communiquer avec des experts en propriété industrielle qui agissent comme d’ignobles crapules, alors que nous inventeurs, sommes sensés leur faire confiance.

 

J’espère que vous aussi, comprenez ma position sur le sujet.

Cordialement

 

Mr Quéré Jean-Luc


Traduction en anglais envoyée :

 


 

De : QUERE JEAN LUC [mailto:]
Envoyé : mercredi 21 avril 2010 13:19
À : 'PATENT@DAVISANDBUJOLD.COM'
Objet : REPONSE A BD ANGLAIS A LA LETTRE DU 8 AVRIL.pdf - Adobe Reader

 



Cabinet                                                                           Mr Quéré Jean -Luc

Davis et Bujold, P.L.L.

112 Pleasant Street                                                          

Concord, NH 03301-2931                                              

USA                                                                               France

 

                                                                                       18 April 2010

 

 

 

Référence : Jean Luc Quéré

Dépôt de patente US No 11/912 archivée de façon effective en date du 20 avril 2006                                                                                                          Séparation de gaz et/ou gel purificateur et équipements associés     

Notre référence : QUEJEA P01AUS

 

 

Reference: Your letter dated 08 April 2010

  

Mister,

 

This mail follows your correspondence dated 08 April 2010

 

Being more than ever French, I have been forced to have your mail and enclosed documents translated. It was, by the way, strictly useless to forward a document composed of eighteen pages written in Japanese, this document being in any way outside of the scope of the matter.

 

Before all, the above mentioned  reference is the one you forwarded to me. I have not reviewed nor revised the aforementioned file, this because Mr Roland Nithardt, hiding behind a so called ethical process, always refused to communicate any piece of information as demonstrated in his own mails, attached for your easy reference.

 

Things must be clear : as previously said in my correspondence of April 08, 2010, I never obtained, for years,  any piece of information on invention patents which were deposited, in my back,  by people who are to be considered as criminals in several countries including yours.

 

I do know that Mr Nithardt exploited partial technical documents that were given to him, in entire trust, to abuse me.

 

This allowed Mr Garnier, his client, and all his accomplices to blackmail me in order to force me to release all required  technical information to complete the patent deposit, thus facilitating the sale of my invention without any benefit to me.

 

They have threatened me, in case of my non-communicating of all pertinent information, not to pay the due taxes on the entire patent,  in order to let it  fall into the public domain.

        

By this way, they expected me to be spoiled from my rights and enslaved me.

 

 

 

I do repeat, once again, I never got access to any document, any information despite repeated requests.

 

Consequently, when you speak about my file, my request, my reviewing on vague pieces of document, moreover in English, I do not understand. I am sorry for that.

 

Everything  was done without my formal consent and knowledge. It is only on 14 April 2010, that I read for the first time the report of Mr Franck Lawrence, dated October 2007, attached to your correspondence.

 

His conclusions are for me a sheer stupidity. As I do not think that this gentleman is a stupid person, I am wondering which kind of patent document has been forwarded to you and analysed. Once again, a document that was not copied to me.

 

You will easily understand that after all these attempts to spoil me, these dissimulations and abuses I can not divulge any technical information in the absence of a complete and entire clarity in this matter.

 

This is true in the United States as well as in France, though some French politicians I met considered my position as a breach of state security.

 

This being said I do not consider myself having any responsibility in this scandalous matter, imposed on me with all the sufferings and prejudices, because of crooks acting in gang within Europe and the United States.

 

Gentlemen , there is no need to try to voluntarily disperse things around.

 

Before all, it is obvious to me that it is your obligation and responsibility to forward to me the entire file in your possession ( this include all deposited documents, all correspondences between your office and Mr Nithardt and all useful documents).

 

You will easily understand that I can not normalize illegal acts, in signing documents which engage my own responsibility without having access to probing documents and without knowing exactly what happened, without my full knowledge, during years.

 

It is a clear cut and essential condition.

 

In the same vein, as stated in my mail of April, 08, 2010 in the absence of information regarding my rights in relation with my invention, I will not disburse any cent to cover my own spoiling and normalize crimes for which I have been victimized in Europe, the States and everywhere else.

 

I am a honest person acting in good faith. My personal judicial file is blank. Consequently I do not authorize you to cast any doubt about my honesty as you seem to do, between the lines,  in your latest correspondence.

 

 

 

 

 

Once again, Garnier, Nithardt and their respective accomplices have abused me. They might have abused your own office and thru you  the United States Patent Office in order to blackmail, spoil and enslave me with you support, voluntarily or not.

 

Based on the work done by Mr Franck Lawrence, the examiner, the patent documents are apparently incomplete and some document completely outside of the scope of my invention.

Can you pretend, in total good faith, that this is my responsibility?

 

 

In front of my refusal to cooperate Nithardt, Garnier and their respective accomplices have brought their blackmail to terms, at least in Europe, for Mr Nithardt has abandoned the patent management, but still refuses to provide me with any information in relation with the file.

 

What about the States? I frankly question you and I expect a clear cut and precise reply.

 

You will easily understand that if you refuse to cooperate and continue to play with deception, such as the document in Japanese, to not reply to my queries, to let me in the blue, I will be incline to think that you have not been abused by Mr Nithardt, but that you are part of the plot.

 

In front of the major climatic disaster that I called the “carbon sterilization process” together with the paralysing of my technology which is our only recourse, I have no other choice but to disclose all infamous acts which have victimized me in order to prevent our total annihilation.

 

I have no other choice but to proceed with this disclosure, despite the death threats from Mr Garnier and his accomplices to silence me.

 

I have no other choice but to proceed with this disclosure, despite judicial threats from Mr Nithardt and others people associated in this issue to intimidate me, the ordinary citizen fearing the court.

 

I would like to inform you that a blog in English is beeing developed to disclose the crimes that I have been subjected to as well as all piece of information in relation with this matter, including yours. It has been consulted by approximately 300 persons, but its equivalent in French has been visited at least 30.000 times.

 

I am convinced that the contacts taken  with a French Television team and with foreign personalities with whom I am in relation,  will increase the interest for these blogs which will inform potential victims over the mischief /misdeed of industrial protection bodies which legalize and support blackmail, modern slavery and violate human rights.

 

In the case you have been abused by Nithardt’s office, please inform the US Patent Office of such, so that :

 

-          you can demarcate yourself from those bandits. This will prevent you any unpleasant advertising to worldwide inventors

 

 

 

-          you can request Nithardt’office to fully explain its various actions over the years  so that you might be in the position to provide me with the necessary information in order to built up a court case in Europe, the States and wherever it might be deemed necessary.

 

I remain at your entire disposal as well as the US Patent Office to provide you with the proofs of my wordings, if those already forwarded were not judged sufficient.

 

Failing to provide me fully and integrally with the file in your possession, there is no need for you to contact me. I will then consider yourself as an integral and conscious part of

 

 

Nithardt’s actions  and  I will consequently picture your office as a Nithardt’ accomplice in all blogs and media assets at my disposal.

 

 I am indeed tired to communicate with industrial property experts who act like white collar crooks when we, inventors are trusting  them.

 

I do hope that you will also understand my own position.

 

Sincerely yours

 

Signed Mr Quéré Jean-Luc    

 

 

 

 Depuis j'attend la réponse... A suivre donc...





03/05/2010

Mr Nithardt, Expert en PI !

 

 

 

Après un Brevet Européen déposé dans mon dos et diverses choses très "honnêtes":

 

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : vendredi 23 janvier 2009 08:32
À : jean luc quere
Objet : Re: recommandé/Garnier

 

Monsieur Quéré,

Soyez rassuré, M. GARNIER est toujours en excellente santé et s'occupe des affaires qui le concernent avec beaucoup d'attention et de professionnalisme. Il est atteignable par courrier et par mail. Utilisez le mail, de préférence, c'est plus rapide et plus sûr que le courrier postal en Espagne.

Meilleures salutations

Roland Nithardt
 

 

Après des envois recommandés revenus avec la mention « n'habite pas à l'adresse indiquée » et des millions de mails sans réponse (Millions, peut être exagéré... Quoi que !):

 

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : mardi 17 février 2009 09:08
À : QUERE JEAN LUC
Objet : Re: APPEL DE CE JOUR

Monsieur Quere, Bonjour
Il m'a été rapporté que vous avez harcelé à plusieurs reprises mes collaboratrices du Cabinet Nithardt et Associés SA de Mulhouse.
Je me permets de vous rappeler que le mandat de gestion de brevets qui vous concerne a été confié à la société Cabinet Roland Nithardt, Conseils en PI , SA qui se trouve à Yverdon les Bains en Suisse, et que le Cabinet de Mulhouse n'est ni en droit de vous répondre et en outre ne connait pas les dossiers.
Ce mandat  a été confié au Cabinet par Monsieur GARNIER qui représente l'ensemble des copropriétaires dont vous faites partie, selon des accords qui ont été signés entre vous. En conséquence, en raison des obligations déontologiques qui sont imposées à notre profession, nous ne pouvons répondre qu'aux personnes habilitées, en l'occurrence Monsieur GARNIER.
Je vous signale que, contrairement aux affirmatiopns insensées que vous divulguez, mon Cabinet communique très bien et très facilement avec Monsieur GARNIER, qui n'a pas disparu sans laisser d'adresse, comme vous le prétendez stupidement sans avoir fait une quelconque vérification (comme je vous ai conseillé de le faire, si vous ne faites confiance à personne !).
Je vous demande avec insistance d'arrêter de harceler mes collaboratrices et de nous menacer sans aucune raison puisque nous avons effectué le travail qui nous a été confié avec professionnalisme, même en l'absence de toute coopération efficace de votre part.
Je vous demande de ne pas dépasser certaines limites dans vos agissements épidermiques, parce que je serais tenté de déposer une plainte pour diffammation à votre égard.
SAentiments distingués
Roland Nithardt

 

Après confirmation de ma "stupidité" ou de sa complicité avérée ou de ses abus de confiance, au choix:

 

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : lundi 2 mars 2009 17:37
À : QUERE JEAN LUC
Objet : Re: TR: APPEL DE CE JOUR

 

Bonjour,

L'adresse de Monsieur GARNIER est :

CALLE JOSE ALDEGUER 7

03016 ALICANTE

Espagne
 



Diable ! Finalement, il avait bien changé d'adresse. Alors, toujours stupide ??? Ce ne serait pas de la diffamation ça, d'ailleurs ?

 

Après des centaines de mails restés sans réponse, et des dizaines de coup de téléphone, pour lesquels cet "honnête" homme me raccrochait au nez   :


De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : jeudi 9 juillet 2009 17:13
À : QUERE JEAN LUC
Objet : Re: TR: demande de situation

Monsieur,
Mon client est la société de Monsieur GARNIER qui vous représente. Je n'ai aucune instruction ni aucun ordre à recevoir de vous. Je vous prie de régler votre problème avec cette société et ses représentants qui détiennent toutes les informations relatives aux brevets.
Sentiments distingués
R. Nithardt

 

Après avoir commencé à dénoncer ses actes dans ce blog :

 

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : lundi 3 août 2009 09:16
À : QUERE Jean Luc
Objet : Plainte pénale

Monsieur,
J'ai informé votre associé Monsieur GARNIER de vos agissements et je dépose une plainte pénale contre vous.
Roland Nithardt

 

Et encore...

 

 

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : lundi 3 août 2009 14:58
À : QUERE JEAN LUC; info@nithardt.ch; info@nithardt.fr
Cc : 'Jean Louis Rouzé'; jdga78@gmail.com; 'jdga78'; 'Germain HAGENBACH'; 'PROTAIN'
Objet : RE: Plainte pénale

 

Soyez rassuré, Monsieur QUERRE, le dossier de la plainte pénale est en préparation et vous serez informé en temps utile.

 

Ceci, ça ne s'appelle pas une intimidation ? 

Pour l'heure, aucune nouvelle... Patience, cela ne fait que 10 mois !

 

Et pour finir, cet homme si "honnête", m'envoie "ça" après plus de 2 ans de dissimulations totales...

 A BLOG ECHANGE NITHARDT1

 

Aucune contradiction ? Honnête homme, va...

Notez le cynisme de cet individu qui signe ici ce qu'est vraiment cette lettre recommandée avec accusé de réception, l'air de rien... Vous avez vu ? Non ? Regardez le logo en haut à gauche... Un parachute ! Ceci est un message personnel déguisé... En prime il se fout du monde !  Mais Mr Nithardt, vous ne réalisez pas que vos actes auront de graves répercussions sur l'avenir du genre humain... En paralysant cette technologie pour le compte de vos clients, vous avez gagné quoi ? 10 à 20.000 Euros à la louche ? L'humanité elle, a peut être perdu la seule chance qu'elle avait de survivre à une éradication de masse... Merci qui ? Merci Mr Nithardt !

Suivi bien évidemment, de ma réponse en recommandé :

 

 

 

 A BLOG ECHANGE NITHARDT2

 

 

 A BLOG ECHANGE NITHARDT3

A BLOG ECHANGE NITHARDT4

 

A BLOG ECHANGE NITHARDT5

 

A BLOG ECHANGE NITHARDT6

 

Et pour info... Toujours rien, nada, quedale... pas l'ombre du début d'une réponse...

Alors pour information, selon Mr Pochart et Mr Derambure, respectivement secrétaire et président du CNCPI  (l'équivalent pour les experts en PI, du conseil de l'ordre des médecins ou des avocats), ce Monsieur Nithardt a "respecté" sa déontologie... Laquelle permet donc les faux et les usages de faux, les dissimulations et la spoliation des droits d'un inventeur entre différentes choses, si tenté que l'expert en PI soit payé pour ça...

Ceci est bien évidemment une interprétation personnelle, mais les faits parlent d’eux mêmes !

Mr Nithardt n'est donc de fait, pas une crapule mais bel et bien un "expert en PI" !

Ceci vous encourage donc à déposer des brevets et à vous ruiner pour innover, j'espère !

 

Ps : Attention toutefois à la déontologie des experts en PI qui, bien que payés entre 250 et 400 euros de l'heure, ne sont déontologiquement et juridiquement pas responsables de leurs actes...

 

Cela fout les boules non ? Je n'aurais jamais du être honnête... J'ai loupé ma vocation, j'aurais du être expert en PI !

Ceci dit, faut pouvoir le faire car c'est vraiment gerbant... Mais bon, pour 400 euros de l'heure et une immunité juridique, ça se discute je trouve... Comme quoi on apprend à tout âge, sur soi !

 

27/08/2009

scandale du CO2 et de l'innovation en France

 

Avant toute chose il est à signaler quelques chose d’assez incroyable… Des lecteurs remettent toute mon histoire en question à cause de mon orthographe ! La question qu’ils se posent c’est ''Comment un individu aussi intelligent peut-il faire autant de fautes ?'' Et la réponse c’est que forcément ce n’est pas possible et donc mon histoire… Faut il être prétentieux quand même pour oser croire que sous prétexte que quelqu’un est intelligent, celui-ci doit être doué pour tout !

99% de la population Mondiale ne parle pas Français… Est-ce que cela veut dire qu’ils sont tous stupides ? Un peu de modestie aux francophones s.v.p…

J’aimerais vous expliquer pourquoi dans ma jeunesse j’ai fait un tel blocage sur l’orthographe, ce qui est resté,  mais on me taxerait encore de me disperser… Alors…

Certains lecteurs de ce blog me taxe d’être difficile à comprendre, taxent mes textes d’être limite orduriers et truffés d’insultes… Tout ceci est sûrement vrai mais comme ce blog est une lettre ouverte à tous et à toutes et surtout à ces crapules qui me pourrissent la vie depuis des années pour pouvoir se mettre en position de me spolier davantage que ce qu’ils ont déjà fait… Qui pratiquent en France et peut être ailleurs et en toute impunité l’esclavage, des abus de toutes sortes (chantage, abus de confiance, dissimulation, menaces et j’en passe !), qui m’ont complètement ruiné et tout ça pour avoir toujours plus… Et avec un résultat nul car je ne céderai plus jamais à leurs ignobles chantages… Lesquels chantages me conduiraient sans aucune contre partie et de façon plus qu’évidente compte tenu de mon expérience avec ces individus à être leur esclave durant au moins les 20ans à venir ce qui ne m'intéresse guère et vous le comprendrez aisément.

J’ai essayé je vous assure de discuter avec ces êtres méprisables, de trouver un compromis et à plusieurs reprises et à mes seul dépends afin de débloquer la situation et à chaque fois pour toutes réponses, abus de confiance et foutage de gueule… C’est épuisant des gens si malhonnêtes.

 

Aujourd’hui nous en sommes où ?

 

Le gérant auto-proclamé par chantage et différents abus de confiance et qui continue de se torcher le cul avec ses engagements et obligations, soutenu par tous ses associés sans qui il n’a aucune légitimité et que l’on peut donc qualifier à juste titre de complices est parti sans laisser d’adresse…

Ces associés aimeraient faire croire que ce conflit se limite à moi et Finercor et qu’ils n’y sont pour rien… Eux qui ont acheter des morceaux de mon invention à ce Mr Garnier pour 125000 euros dans mon dos, en rupture de contrat et qui se présentaient jadis comme des victimes de celui qu’ils soutiennent tous aujourd’hui… Mr Garnier, gérant ne donnant aucune nouvelle depuis février 2008 et qui est parti sans laisser d’adresse ! Je pourrais vous dire qu’il me doit encore 85000 euros d’investissements auxquels s’ajoutent les frais de brevets et d’expertise dans le cadre de ces engagements initiaux et qu’il a laissé des ardoises très importantes un peu partout (Il doit dans les 10000 euros au cabinet aquinov et autour de 15000 aux cabinets Breese et Darembure), tout ça mes pseudo-associés le savent mais ils le soutiennent envers et contre tout. Et quand je parle d’esclavage c’est la vérité, moi je suis Rmiste et depuis des années, à mes frais, je travaille sans la moindre forme de rémunération en subissant les pressions et les chantages de cette crapule et de ces complices tandis que lui a réellement encaissé 125000 EUROS sur ma seule affaire dans le même temps… Versés par ses complices qui on dû y trouver leur compte (via fuite de capitaux, blanchiments d’argent ou magouille fiscale même si je ne peux le prouver) sinon ils n’auraient aucun intérêts à le soutenir au point d’en perdre leurs investissements !

Je n’ai toujours aucune réponse d’aucun de ces individus à mes innombrables mails, pas plus qu'aux recommandés que je leur ai envoyés et ce depuis que leur dernière tentative d’abus de confiance en janvier dernier soit tombée à l’eau…  Et il y a bien eu quelques essais d’intimidation et de manipulation mais quand la corde est usé ça ne mène plus à grand-chose vous le savez bien…

Bien sûr ils m’ont fait chanter : Ou je cédais à leur chantage en leur communiquant tout afin de pouvoir me spolier ou de ce mettre en position de me spolier (comme si on pouvait mettre 10ans de sa vie sur la table ou le griffonner sur un bout de papier de façon clair et à plus forte raison des choses extrêmement complexes qui sont dans ma tête et qui ne sont même pas sensées exister…) et ainsi m’empêcher à titre définitif de pouvoir me défendre et pour continuer en toutes impunité leurs saloperies qui m’ont conduit à être un assisté social au RMI, un parasite de la société pour ces gens là à les écouter, une victime de leur action à mon sens ou bien, en rupture de contrat ils abandonnaient les brevets et les font tomber sans même m’en avertir dans le domaine public… Ce qui semble être le cas, même si n’ayant aucune information depuis près de 2ans hormis des menaces qui s’apparentent à des intimidations c’est difficile à affirmer avec toutes les dissimulations dont je fais l’objet...

 

Les recours en justice sont court-circuités : Ils m’ont complètement ruiné et une affaire en propriété industrielle outre le fait de ne pas donner droit à l’aide juridictionnelle, coûte une fortune… Un avocat spécialiste me demande la bagatelle de 25000 euros juste pour regarder le dossier et m’annonce clairement qu’outre le fait qu’obtenir une décision de justice  pourrait prendre des décennies et que même si un tribunal statue, faire appliquer une décision de justice Française à l'étranger, y compris en Europe peut prendre encore plus de temps… Le Gérant imposé au dernière nouvelle étant en Espagne et ne répondant ni aux mails, ni au téléphone et les recommandés revenant avec la mention n’habite pas à l’adresse indiquée, une telle procédure en dehors de me ruiner encore plus ne mènera de toute évidence à rien… Déni de justice plus que flagrant ou comment se mettre au dessus des lois ? La justice des riches et celle des pauvres quoi… Vive la Justice… Vive la République… Vive la France ! Comme disait le Général…

Ses associés, Mr Protain par exemple, qui lui, me promettait son soutien naguère pour m’inciter à signer un contrat de copropriété normalisant des cessions illégales et tous les autres associés le soutiennent sans le préciser par écrit après avoir versé à cet escroc plus de 125000 euros à ma connaissance (confère les actes de cession illégale et qui me furent dissimulés pendant des années avant de m’être imposés par chantage) alors qu’ils savent pertinemment qu’il est en train de mener à bien son ignoble chantage avec leur complicité et celle de Mr Nithardt agent au brevet et que tous leurs fonds seront perdus… Mais ce ne sont pas des complices non… Ils aiment juste donner de l’argent à un escroc et le jeter à la poubelle en le soutenant… Je vous l’ai dit, ils ne sont pas normaux ces gens là mais on ne sait pas tout…

Depuis plusieurs mois maintenant je dénonce via ce blog les agissements de ces criminels en cols blancs et de tout ce système qui fragilise les inventeurs indépendants et apporte une forme de complicité passive à des êtres aussi sordides.

Je ne reviendrai pas ici sur les dysfonctionnements des nombreux organismes publics qui confinent à la complicité et qui m’ont conduit à rencontrer cette crapule de Mr Garnier, lequel m’a quand même été présenté par le biais d’une structure publique qui accueillait dans ses propres locaux une société écran (Segitech) de cet individu dont la gérante est sa femme et n’ayant aucune activité propre et qui n’est en fin de compte qu’une boîte au lettre servant à piéger des inventeurs…

Je ne reviendrai pas ici sur l’INPI qui a accordé un brevet dont je suis le seul inventeur à une société étrangère sans aucune vérification sur les droits de cette société, pour encaisser son chèque alors que j’avais signé un contrat avec une société Française qui a disparu du dossier avant même d’avoir déposé le brevet sans que j’en soit même informé avant des mois et ce en rupture de contrat rendant ainsi possible les innombrables abus (esclavage, cession illégale, peut être aussi blanchiment d’argent et fuite de capitaux hors de France…).

Et je ne jette pas la pierre qu’à l’INPI, l’OEB a fait de même et il est probable que pour toucher leurs chèques ce genre d’organisme à travers le monde soit peu regardant sur les droits des inventeurs… D’ailleurs ils existent pour la protection industrielle et en aucun cas pour la protection des inventeurs… Lesquelles si ils sont spoliés doivent avoir recours aux tribunaux compétents et engager un marathon de plusieurs décennies pour leur plus grande ruine qui ne conduira à rien d’autre comme vu plus haut. Et vu les tarifs que ces organismes pratiquent, ceci ressemble plus à un racket organisé qu’à un système assurant réellement la protection des inventeurs et des inventions, lesquels inventions peuvent être déposées, incomplètes et sans le concours de l’inventeur sans que personne ne soit choqué d’une situation aussi scandaleuse... Ce qui fut le cas, grâce à la complicité de Mr Nithardt, expert en propriété industriel, lequel, comble du sordide et pour se justifier le reconnait dans ce mails :

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : mardi 17 février 2009 09:08
À : QUERE JEAN LUC
Objet : Re: APPEL DE CE JOUR

 

Monsieur Quere, Bonjour

Il m'a été rapporté que vous avez harcelé à plusieurs reprises mes collaboratrices du Cabinet Nithardt et Associés SA de Mulhouse.

Je me permets de vous rappeler que le mandat de gestion de brevets qui vous concerne a été confié à la société Cabinet Roland Nithardt, Conseils en PI , SA qui se trouve à Yverdon les Bains en Suisse, et que le Cabinet de Mulhouse n'est ni en droit de vous répondre et en outre ne connait pas les dossiers.

Ce mandat  a été confié au Cabinet par Monsieur GARNIER qui représente l'ensemble des copropriétaires dont vous faites partie, selon des accords qui ont été signés entre vous. En conséquence, en raison des obligations déontologiques qui sont imposées à notre profession, nous ne pouvons répondre qu'aux personnes habilitées, en l'occurrence Monsieur GARNIER.

Je vous signale que, contrairement aux affirmatiopns insensées que vous divulguez, mon Cabinet communique très bien et très facilement avec Monsieur GARNIER, qui n'a pas disparu sans laisser d'adresse, comme vous le prétendez stupidement sans avoir fait une quelconque vérification (comme je vous ai conseillé de le faire, si vous ne faites confiance à personne !).

Je vous demande avec insistance d'arrêter de harceler mes collaboratrices et de nous menacer sans aucune raison puisque nous avons effectué le travail qui nous a été confié avec professionnalisme, même en l'absence de toute coopération efficace de votre part.

Je vous demande de ne pas dépasser certaines limites dans vos agissements épidermiques, parce que je serais tenté de déposer une plainte pour diffammation à votre égard.
SAentiments distingués

Roland Nithardt

 

Et j’ajouterais même et surtout en l’absence de toute coopération de ma part, moi, le seul inventeur… Faut en avoir pour être aussi abject mais ceci démontre bien qu’il a osé déposer moyennant finance un brevet dans mon dos dans des conditions telles que sa déontologie lui interdit de m’informer mais qui doit donc l’autoriser à déposer un brevet dans le dos des inventeurs et en abusant de leurs confiances ? J'attends une réponse du CNCPI (Conseil de l’ordre Français des experts en propriété industrielle) à cette question… patience.

Et comble du sordide de cette crapule il me menace de porter plainte pour diffamation à son égard si je dépasse certaine limites… Ce blog en étant de toute évidence une il m’a confirmé il y a déjà un mois qu’il déposerait plainte… Le temps bien sûr de monter le dossier… Il lui faudra encore un peu de temps pour trouver des arguments à me reprocher tout en essayant d’expliquer de façon pseudo-honnête ses abus de confiance et de position envers moi et ses dissimulations qui confinent à la dissimulation de preuves mais que sa pseudo-déontologie lui autorise si je l’en crois… Patience donc…

Par contre, à titre gracieux ou moyennant finance et encore dans mon dos le brevet déposé en janvier 2008 sans m’en parler a été depuis profondément modifié en abusant encore de ma confiance lorsque j'essayais d’arranger les choses pour sauver ma planète et ainsi empêcher tout nouveaux dépôts à l’avenir alors que de toutes évidences les frais (taxes) relatifs au brevets ne seront pas payer par mes pseudo-associés en rupture de contrat et ils vont ainsi aller au bout de leur ignoble chantage après avoir neutralisé toutes possibilité de nouveaux dépôts, ce qui va foutre en l’air près de 10ans de ma vie et me faire perdre tout l’argent que j’y ai mis… Pourrititude quand tu nous tiens… Et pire encore, va profondément gêner  tout développement de cette technologie et mettre en péril la survie de l’espèce humaine et de toute forme de vie évoluée sur la surface de la Terre… La pourrititude c’est vraiment quelque chose d’extraordinaire…

 

Quand au gérant auquel il me renvoi, il est parti sans laisser d’adresse et je n’en ai aucune nouvelle depuis février 2008 en rupture de contrat mais il n’est plus a ça près... La pourriture c’est vraiment quelque chose d’incroyable... Et le comble du scandale c’est qu’aucune vérification n’a été faite par l’organisme impliqué (OEB), c’est à se demander si on leur a fourni des faux documents ou si pour toucher leur chèques ces organismes sensés protéger les inventions sont prêts à tout… La question se pose et dans tous les cas, c’est scandaleux et on doit en avertir les inventeurs, qu’au moins ils sachent où ils vont mettre les pieds avant de se ruiner.

 

Maintenant que mes textes soit limites orduriers à l’encontre de mes pseudo-associés est plus que probable mais si on doit parler avec correction à des gens corrects… On ne peut évidemment que parler en des termes limite orduriers à des…  (je vous laisse finir la phrase) 

Lesquelles de toutes façon ne comprenant pas la correction ne peuvent en aucun cas comprendre autre chose sans prendre tout signe de conciliation pour une forme de faiblesse et s’en servirent de façon systématique pour chercher à vous abuser davantage... Curieuse mentalité… Bah ! Faut pas chercher à comprendre des gens atteints de pourrititude avancée… Ils ne sont pas normaux ces gens là !

Et puis je n’ai ni la patience, moi qui fût naguère des plus patients, ni l’envie d’être correct avec ces gens là… Pour ce à quoi ça mène… La dernière fois ça m’a couter 2 ans de ma vie et 1500 euros et pour un RMISTE c’est une véritable fortune et ça m’a même coûté un boulot qui aurait pu me sortir de cette galère du RMI car en rupture de contrat ce Mr Garnier m’a imposer un RDV encore stérile pour m’abuser sans se soucier de mon emploi du temps et toujours avec mépris pour ses engagements contractuels… ayant du choisir entre ce RDV et mon travail j’ai fini par être viré… Normal vous me direz car c’était loin d’être la première fois…

 

Je pourrais parler de ce qu’ils m’ont fait subir durant des heures, ces gens là sont d’un sordide et d’une bassesse à faire vomir. Et le pire c’est qu’ils s’habillent en costume cravate et vous regardent de haut avec leur langage de la haute société… Moi, sérieux, si j’avais fait la moitié du quart du commencement de ce que ils m’ont fait subir à quelqu’un, je ne pourrais plus me regarder dans une glace sans me donner envie de vomir… Messieurs, vous êtes écœurants vous pouvez vous déguiser en gens présentables et faire bonne impression vous savez ce que vous êtes et je préfère être à ma place qu’à la vôtre car tout ce paie à un moment ou à un autre et comme je l’ai déjà dit à Mr Garnier, si Dieu existe, à votre mort je sais où sera votre place... Et je le confirme comme une évidence… Maintenant chacun vit avec sa conscience et ses croyances…

 

Bref, dans un des articles (j’accuse) je les accuse tous de crime contre l’humanité et de crime contre toute forme de vie évoluée sur cette planète et ceci n’est même pas exagéré.

Leurs agissements sordides paralysent ma technologie depuis près de 5ans maintenant or ma technologie est la seule à pouvoir inverser le processus de réchauffement planétaire et par effet papillon (confère théorie du Chaos) on peut considérer que par pure cupidité ces êtres méprisables sont co-responsables des effets toujours croissants des dégradations climatiques qui sont responsables de la mort de (déjà) 300000 personnes par an et d’un taux d’extinction d’espèces de 100 à 1000 fois supérieur à la normale… Et ce n’est malheureusement qu’un triste début…

Je m’explique :

Mine de rien l'humanité à émis en plus d’un siècle suffisamment de CO2 pour rendre l'air de la planète irrespirable et si nous vivons encore c'est grâce aux océans qui en absorbent en masse... Mais jusqu'à quand ?

Car cette réaction chimique de dissolution du CO2 par les eaux est réversible faut le savoir… Le jour ou les océans ne pourront plus capter tout ce CO2 il y a un risque énorme qu'ils relâchent tout le CO2 capté durant plus d’un siècle dans notre atmosphère de façon rapide et brutale ce qui aura pour effet d'éradiquer toute forme de vie évoluée à la surface de la terre et ce en quelques mois voire quelques années en provoquant une horrible maladie d’empoisonnement du sang aux CO2…
Ceci est connu par les spécialistes qui pensent que ce phénomène sera lent et s'étalera sur plusieurs siècles rendant impossible ce danger à court terme...

Ils ont tord. Le CO2 dont on parle (plusieurs centaines de milliards de tonnes) est issu du pétrole et produit dérivé et il a été retiré du cycle de la vie depuis des millions d'années…

Ces spécialistes s'appuient sur les connaissances que nous avons sur le CO2 observées dans le passé pour dire de telles affirmations or le CO2 anthropique n'a pas été en relation avec l'atmosphère et les océans depuis des millions d'années et depuis la vie a évolué avec des taux de CO2 très bas... La terre pouvait compenser un ajout de CO2 brutale et elle l’a déjà fait par le passé lors de grands incendies ou lors d’activités volcaniques mais le CO2 que nous émettons depuis un siècle  est très différents… Pas d’un point de vue chimique ni d’un point de vue biologique… Il est différent car en quantité monstrueuse et émit pendant une période très importante et sans aucune compensation en terme de biomasse…

Je m’explique encore… Dans le passé il y a eut des activités volcaniques qui ont émis du CO2 en importance… La vie a compensé dans les années qui ont suivi ce type de catastrophes pour absorber ce CO2 et les océans ont joué un rôle de régulateur…

De même, de gigantesques incendies ont dû se déclarer comme on en observe un peu partout encore aujourd’hui et libérer des millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère mais ceci étant ils libéraient aussi des surfaces très riches des cendres de ces incendies pour la végétations qui réparait les dégâts dans les décennies suivantes…

 

Aujourd’hui et depuis plus d’un siècle nous émettons des millions de tonnes de CO2 chaque jour, des centaines de milliards de tonnes chaque année sans aucune compensation en terme de biomasse… Bien sûr la végétation a été dopée par cette excès de CO2 mais nous coupons nos forêts à un rythme effréné ce qui rend cette compensation végétale quasi neutre voir déficitaire…

Bien sûr et heureusement les océans de la planète qui représentent en superficie les ¾ de notre monde ont joué leur rôle de régulateur sur le CO2, et maintiennent depuis plus d’un siècle et malgré nos émissions toujours plus croissantes de CO2 un taux de CO2 suffisamment bas pour protéger la vie mais… Car il y a malheureusement un mais ce mécanisme chimique de dissolution du CO2 à une limite et il est réversible.

Avant toute chose un cours élémentaire de la chimie du CO2 :

 

Le CO2 est un anhydre d’acide, c’est un gaz à température ambiante qui en se dissolvant dans l’eau forme un acide, l’acide carbonique, qui lui-même se décompose en hydrogénocarbonate puis en carbonate  selon :

CO2 + H2O (-----------) H2CO3  (----------------) HCO3-   et H+  (----------------) CO32-  + H+

 

Ces réactions sont réversibles c’est à dire que si le CO2 en présence d’eau peut former de l’acide carbonique qui lui-même étant instable peut relâcher un proton (acide H+) et devenir un hydrogénocarbonate (HCO3-), puis en bicarbonate (CO32-)  les réactions inversent se font tout aussi facilement ; ainsi les hydrogénocarbonates en présence d’acide forme de l’acide carbonique qui lui-même peut se retransformer en CO2 gazeux…

 

A cause de ce mécanisme de réversibilité le CO2 ne peut se dissoudre qu’à certain pH (Considéré supérieur à 6,8 ).

Maintenant la disparition d’une ou plusieurs de ces molécules peut déplacer ces mécanismes vers l’un ou l’autre de ces composés dans la limite de certaines constantes (solubilité et précipitation)…

 

Ainsi si par la présence d’ion OH- les ions H+ disparaissent du système, on pourra dissoudre encore et toujours plus de CO2.

Par contre dans un milieu acide (avec ion H+ en excès) les ions HCO3- vont se transformer en acide carbonique puis en CO2 ce qui empêchera toute dissolution du CO2 d’où la nécessité d’avoir un milieu basique ou neutre sinon le CO2 même si il se dissout est libéré aussitôt formé par action des acides sur les hydrogénocarbonate… Et ceci bien évidemment selon les connaissances actuelles…

Ma technologie exploite d’autre possibilité pour réaliser ce qui est impossible selon ce que je viens de dire mais j’y reviendrai plus tard.

Le CO2 a joué un rôle prépondérant et joue encore un rôle majeur dans la vie.

Inutile de vous rappeler sont rôle majeur dans la photosynthèse ?

Sans CO2 il n’y aurait pas de photosynthèse telle que :

 

(CO2)n +( H20)n + n énergie lumineuse --------------------)  (CH20)n  +  nO2

 

n étant un nombre de fois et le composé noté par facilité (CH20)n étant des oses ou hydrate de carbone, composé sous multiple formes en fonction du nombre n (glucose, fructose…) et de différents paramètres physiques dont on se moque ici.

Ceci étant exposé, pour bien montrer le rôle essentiel du CO2 dans la photosynthèse afin que les plantes puissent produire les sucres sous différentes formes qui sont la base alimentaire de tous les êtres vivants via la chaine alimentaire (hormis une forme de vie découverte au large du japon mais je ne dois pas m’égarer...).

 

Maintenant si le CO2 joue un rôle prépondérant dans la photosynthèse, il joue un rôle tout aussi prépondérant dans la respiration de tous les organismes (sauf ceux au large du japon mais on commence à peine à se pencher sur ces organismes et ce n’est toujours pas l’objet).

Parlons de vous et de votre respiration… Savez vous pourquoi vous respirez ? Je sais ça à l’air d’une question stupide… Pour vivre évidemment !

Mais plus encore pour que votre sang puisse apporter à vos cellules de l’oxygène qui va servir de comburant dans les réactions chimiques qui vont permettre à votre corps de pouvoir fonctionner… Et ainsi de rejeter du CO2 via votre sang et vos poumons en sens inverse à l’oxygène…

Selon en résumer :

 

Hydrate de carbone + O2 -----------énergie ---------) CO2 + H2O en simplifiant beaucoup

 

Ce qui énonce une nécessite à laquelle on ne prend garde c’est que l’acte de respirer impose 2 impératifs… Capter de l’oxygène et rejeter du CO2… Car si nous pouvons respirer c’est que nous captons de l’oxygène et aussi que nous pouvons rejeter du CO2 et ceci bien qu’évident est rarement pris en compte.

Si nos cellules ont accès à de l’oxygène mais ne peuvent rejeter le CO2  ce qui arrivera si le taux de CO2 dans l’air devient trop élever elles vont mourir par asphyxie tout aussi bien que si elles manquaient d’oxygène… Plus le taux de CO2 augmentera et plus les dégâts sur nos corps seront important…  Jusqu’à la mort… mort peu réjouissante, si il en est, car pouvant trainer en longueur avec des pertes de certain membres les plus éloigner du cœur et donc alimentés par un sang surchargé en CO2…

Que les soit disant experts du climat soient dépassés et disent des conneries comme on le lit souvent sur les forums et autres articles c'est une évidence... Le CO2 anthropique a de lourdes conséquences et son taux dans l'atmosphère, relativement bas (400ppm environ) n'est pas le seul impact qu'il a... LOIN DE LA !
Les experts parle d'un doublement du taux de CO2 dans l'air pour expliquer le réchauffement planétaire mais le CO2 n'agit pas seulement sur l'air... Depuis plus de 100ans nous émettons chaque années des milliards de tonnes de CO2, des centaines de milliards de tonnes de CO2... Pourtant le taux de CO2 dans l'air reste toujours très bas (400ppm) alors qu'avec tout ce qu'on a émis son taux dans l'air devrait avoir tué toutes forme de vie évoluée sur la surface de notre Terre et nous avec.

Si nous sommes toujours en vie c'est que les océans, immense éponge à CO2 en dissolvent des quantités gargantuesques... La chimie des océans a dû considérablement changer au cours du siècle passé et il est de notoriété que les océans aussi ont un impact important sur le climat (ex du gulf stream).

Les glaciers sont en recul partout sur la planète... L'arctique fond si vite qu'il n'y aura probablement plus de banquise en 2015/2020.

Maintenant la principale menace du CO2 anthropique n'est pas le changement climatique...

Les océans ne vont pas pouvoir absorber tout ce CO2 plus longtemps.

Y a des limites à tout et des rapports tombent confirmant que les océans captent de moins en moins de CO2. Le risque majeur c'est que les océans cessent de capter le CO2, car outre le fait que nos émissions vont s'accumuler dans l'atmosphère et ainsi accentuer le réchauffement climatique, l'augmentation de la températures des eaux et son acidification  risquent d'amorcer un relargage monstre de CO2... Ceci est connu par les scientifique qui pensent que ça prendra plusieurs siècles... Mais comme je l’ai déjà dit, ils font erreur à mon sens, ce relargage monstre (et on parle en centaine de milliard de tonnes) pourraient bien au contraire être très rapide par des mécanismes d’auto-amplification (plus de CO2 dans l’air égal plus de chaleur au niveau des eaux de surface égal plus de CO2 émis) et pourrait atteindre des conséquences critiques et incontrôlables non pas en plusieurs siècles mais en quelques mois jusqu'à rendre irrespirable notre air et menacer d'extinction toute forme de vie évoluée à la surface de la planète.

Les signes avant coureurs de cette libération monstre de CO2 sont déjà observables mais encore faut il savoir où regarder dans le flot d’information dont on nous accable :

-Libération de méthane gelé depuis des millions d'années par augmentation des températures des océans…

- Disparitions des coraux pour exemple criant par acidifications des océans par le CO2...

-Ralentissement des capacités de captation du CO2 par les océans...

-Réchauffement des eaux de surfaces…

 

Le jour où les océans ne pourront plus capter de CO2, l’inversion du système va s’enclencher… Déclenchant une libération monstre du CO2 anthropique…

Je rappel que cette libération monstre de CO2 sera incompatible avec les formes de vie les plus évoluées, l'air deviendra irrespirable et toute forme de vie incapable de s'adapter à ces nouvelles conditions en quelques mois sera purement et simplement éradiquée…

Ceci est effrayant mais c’est seulement la vérité aussi cru soit elle et j’espère ne jamais voir et vivre cela... Maintenant il y aura toujours des imbéciles pour vous dire que la Terre n’a jamais connu ce phénomène et que sa n’arrivera pas… Et ils auront raison en partie… Ce CO2 anthropique étant bloqué sous forme d’hydrocarbure depuis des millions d’années effectivement la terre n’a jamais connu ça mais ça risque de changer sous peu  ne vous déplaise…

Maintenant soyons honnête, ce mécanisme, même si c’est dur à accepter semble s’amorcer et si ma technologie n’est pas suffisamment développée avant ce relargage monstre du CO2 par les océans rien ne pourra endiguer cette catastrophe.

 

Pourquoi ma technologie serrait seule capable d’endiguer cette catastrophe ?

 

Pour plusieurs raison en fait :

 

                                   -D’une part ma technologie a une capacité de captation/dissolution du CO2 absolument époustouflante estimée à au moins un milliard de fois supérieur à un mécanisme de dissolution naturelle par l’eau. Plusieurs millions de fois supérieurs à celles de toutes les technologies de captation du CO2 existantes que ce soit du projet castor ou de CO2 solution.

 

                                   D’autre part ma technologie s'affranchit des contraintes physico-chimiques inhérentes aux propriétés du CO2… Par exemple ma technologie peut dissoudre du CO2 en milieu très acide et en quantité monumentale ce qui nous offre la possibilité d’avoir accès à une source d’énergie propre, renouvelable et en quantité illimité...

Une des technologies dérivée nous permet ainsi en exploitant cette propriété d’obtenir par action du CO2 sur l’eau et par des procédés chimiques sur lesquels je ne m’étalerai pas d’obtenir donc de l’hydrogène à l’état natif…

 

Or vous n’êtes pas sans savoir que le frein le plus important au développement-de l’économie hydrogène qui est tout de même bien développé  (pîle à combustible, véhicule électrique, turbine thermique) est que l’hydrogène est aujourd’hui un vecteur énergétique… A savoir que nous avons besoin d’énergie fossile (Charbon, méthane, pétrole) pour le produire… Ce qui d’un point de vue énergétique et économique est quasi neutre et d’un point de vue environnemental est inintéressant...

Ma technologie inverse toute la donne, car permettant de produire de l’hydrogène natif, directement exploitable comme source d’énergie sans apport d’énergie fossile et donc sans émissions de CO2… Dans ma technologie l’hydrogène n’est pas un vecteur énergétique mais une source d’énergie propre et renouvelable à l’infini et le CO2 n’est plus le déchet ultime si encombrant que l’on va nous taxer pour notre plus grande ruine mais devient un vecteur énergétique à haute valeur ajoutée ce qui pourrait doper l’implantation de ma technologie au niveau industriel de façon mondiale et nous aider à répondre à deux problèmes majeurs…  Un besoin toujours croissant d’énergie et une problématique émissions toujours croissante de CO2 qui est désormais devenu un problème quasi vitale pour notre monde…

Pourquoi payer des millions,voire des milliards de taxe sur un déchet (le CO2) alors qu’il peut servir de vecteur énergétique et générer des millions voire des milliards de chiffre d’affaires et créer des millions d’emplois à travers le monde ?

Le problème évidemment c’est que moi et ma technologie nous sommes coincés par ces crapules et ce système à la con depuis 5ans et que je n’y peux rien à part râler et hurler mon désarrois et ma rancoeur sur ce blog … Scandale quand tu nous tiens !

 

Le gouvernement Français est informé mais ne fait rien… Certains internautes pensent que c’est parce que je ne suis pas pris au sérieux… Enfin, simple remarque mais avant de penser à taxer les foyers les plus pauvres d’une taxe aussi inique et qui ne changera rien au niveau écologique on vérifie normalement toutes les possibilités alternatives ce qui ne fut pas fait dans mon cas et malgré mes propositions de démonstration…

De plus Mr Protain prétend être l’ami de Mr Boorloo, ministre de l’écologie, de l’énergie et du développement durable,  et peut être que ce dernier, par amitié pour cette crapule préfère vous faire payer une taxe inique plutôt que de faire éclater ce scandale… Tout est possible non ?

Moi je croyais bien impossible en France certaine chose et j’ai appris à mes dépends que c’était possible malgré tout :

 

                        -Que la protection industrielle, en France comme ailleurs est une fumisterie monumentale visant à fragiliser les inventeurs indépendants ce qui permet au gros groupes où des  individus mal intentionnés de faire à peu près tout ce qu’ils veulent en toute impunité…

On parle de chantage, d’ intimidation, de menace de morts, de menace de kidnapping, menace de torture, d’abus de confiance… Et  contrairement à ce que l’on pourrait penser après avoir rencontré plusieurs inventeurs ce genre de pratique sont plus que courantes dans le milieu de l’innovation et comme elles sont faites par des gens connaissant très bien les lois, sans témoins, ni preuves bien évidemment, elles sont sans aucun risque pour ces crapules… Et certaines crapules vont très loin… Un ami de galère lui aussi inventeur de plus de 80ans il y a moins d’un an s’est vu menacé de faire brûler sa maison et sa femme avec si il ne donnait pas tout sont savoir faire... Heureusement il a les moyens de se défendre mais ça lui a coûté plusieurs milliers d’Euros de frais d’avocat pour de se dépêtrer de ses crapules…

Mais le sordide ne s’arrête pas là, on m’a relaté l' histoire d’un homme qui ayant refuser de vendre pour un euro symbolique son invention a vu sa fille de 6ans disparaitre à la sortie de l’école alors qu’il venait la chercher… Après quelques minutes d’angoisse son « acheteur » l’a appelé pour lui dire qu’il était très dangereux de laisser une aussi jolie petite fille trainer dans la rue avec tout ce qu’on voyait et qu’il s’était permis de la raccompagner jusqu’à son domicile et pour finir de renchérir : êtes vous sûr de ne pas vouloir vendre ? Intimidation à peine voilée mais aucun recours possible… On n'envoie pas en prison un bon  samaritain voyons !

Pour info il l’a vendu et fissa…

 

Voilà comment on traite les innovateurs en France et ça doit être pareil ailleurs ceci dit…

 

-Que l’INPI (Institut National de la Propriété industrielle), annonce clairement la couleur comme l’OEB (Office Européen des brevets ) à savoir qu’ils s’occupent des brevets et que les inventeurs c’est pas forcement leur problème… En gros vous devez payer pour pouvoir dire que c’est à vous et c’est à vous tant que vous pouvez payer… Après vous perdez tout…

 

-De plus il n’y a aucune vérification, si l’inventeur se fait spolier, c’est à lui de le prouver devant des tribunaux ce qui coûte une fortune et peut durer des décennies…  d'où le déni de justice flagrant.

-De même vous pouvez déposer un brevet sur n’importe quoi et même dans le dos de l’inventeur…

La terra formation de Mars ? Allez y… le voyage temporel ? Allez y… la vie extraterrestre ? Un peu gonflé mais pourquoi pas… si des petits hommes verts débarquent un jour il faudra qu’ils vous payent des royalties ou vous devrez leur faire un procès… Sinon ils n’auront qu’à repartir…

La connerie humaine dans toute sa splendeur… Tiens ça aussi c’est une idée à breveter… Y a du fric à se faire !

 

Et puis quoi ? les grands groupes agro-alimentaires brevettent bien la vie pour vous la faire payer une fortune dans l’indifférence générale… Et ça marche alors pourquoi pas ?

Dans certains pays, ils attaquent même au tribunal des agriculteurs bio après avoir pollué leurs champs avec des semences transgéniques vendus par des distributeurs ou du pollen venant de champs voisins pour les faire casquer quand même, alors vous savez… Et pire, ils éradiquent l’air de rien ou tente d’éradiquer les espèces naturelles afin d’être les seuls à vendre les semences alimentaires par contamination génétique et les pays pauvres… N’ayant pas les moyens de payer les semences devront un jour crever de faim ou payer quand même… Au choix il payeront le semencier ou ils iront au tribunal… Et ceci est une réalité qu’on vous cache pour continuer les saloperies en toute impunité…

 

La connerie humaine dans toute sa splendeur…

 

Ceci existe pour témoigner que ces gens et organisations m’ont fait ça, et que si vous n’en parlez pas autour de vous ils le feront à d’autres sans l’ombre d’une hésitation comme ils l’ont fait avant moi.

Ceci existe pour vous dire que le pire arrive et qu’il faut s’y préparer pour éviter la pire catastrophe de tout les temps qui menace la survie de notre espèce mais aussi la vie telle qu’on la connait sur notre Terre et que nous avons des responsabilités auxquelles nous n’avons aucun droit moral de nous détourner.

Ceci existe pour vous dire que la solution existe, paralysée par des gens atteints de pourrititude avancée et chronique aidé en cela par un système à la con basé sur le fric, par le fric et pour le fric...

Maintenant en ce qui me concerne, ma situation se dégrade rapidement, je n’ai plus rien à perdre ayant déjà tout perdu mais je n’aurai désormais plus un accès internet me permettant de venir souvent répondre à vos questions et mes moyens et ma santé se dégrade aussi très rapidement maintenant mais je suppose que ça finit par être le lot de tous les exclus de nos sociétés quelques soit le chemin qui les conduit à être des laissés pour compte.

Atteint par un herpès de la corné, de toute évidence une maladie psychosomatique induite par ce que ces gens m’ont fait, qui me laissera des séquelles j’ai encore 3 mois de traitement.

Je vais essayer, très vite maintenant, de mettre une démonstration en ligne de ma technologie pour prouvez mes dires même si leurs actions sordides démontrent mes propos (On ne cherche pas à s'approprier ce qui n’existe pas) et puis je vais me retourner vers l'étranger pour éviter de devenir clochard en France n’ayant aucune alternative désormais ayant été complètement ruiné et en partie détruit moralement par ces crapules qui se font passer pour des gens bien.

Mesdames et messieurs je ne sais quand je pourrai revenir sur ce blog et je conclurai par des mots pleins d’ironie :

 

Vive la Justice, vive la République, vive la France !

 

16/08/2009

Enfin publié !

 

Enfin,

Le brevet que mes pseudo-associés ont déposé dans mon dos vient d'être publié au journal officiel... Je peux donc en parler sans risque de divulgation. J'ai pu constater qu'ils l'ont modifié depuis la copie que j'avais reçue de Mme Wunenberger... C'est toujours de la merde avec d'énormes énormités et plein de conneries et de trous mais ça donne illusion...

Si vous voulez y jeter un coup d'oeil :

https://data.epo.org/publication-server/getpdf.jsp?pn=2082799&ki=A1&cc=EP

 

 

Et pour rappel, une courbe de résultats réels sur les tests faits en 2006 :

RESULTAT TRAITEMENT EN CONTINU

 

 

EN ROUGE CE QUI ENTRE DANS L'APPAREIL (60% DE CO2) ET EN NOIR CE QUI SORT (AUTOUR DE 2% EN MOYENNE)

 

Entre nous, ce brevet a été déposé sur la base d'informations techniques que j'ai confiées en toute confiance à Mr Nithardt complétées par celles que Mr Hagenbach a pu, je suppose, retirer de la démonstration que je lui ai faite, mais sans mon concours, puisque déposé dans mon dos. C'est un tas de merde que personne ne pourra exploiter... Bien... Un énorme scandale non ? Comment peut on déposer un brevet dans le dos de l'inventeur sans que des organismes d'état (OEB), supposés sérieux, ne daignent vérifier quoique ce soit ?

Et déposer un truc inexploitable ! Scandale vous avez dit scandale ! C'est proprement révoltant !

 

extrait du registre Européen :

EP2082799 - Procédé et dispositif de régénération d'un gel absorbeur d'anhydride carbonique contenu dans un gaz   
[ Cliquez sur ce lien avec le bouton droit de la souris pour le conserver dans vos signets ]

Statut

  La demande a été publiée
Base de données mise à jour au   13.08.2009

Dernier événement

26.06.2009

Publication dans la section I.1 du Bulletin européen des brevets

publié le   29.07.2009  [2009/31] 

Demandeur(s)

Pour tous les Etats désignés
Finercor
Avenida de Niza 29 Bloque "La Turquesa", San Juan de Alicante
03540 Alicante / ES

Pour tous les Etats désignés
Quere, Jean-Luc

Pour tous les Etats désignés
Brevets Associés S.à.r.l.
73, rue Rivay
92300 Levallois-Perret / FR

Pour tous les Etats désignés
Protain, Gérard
73, rue Rivay
92300 Levallois-Perret / FR

Pour tous les Etats désignés
Protain, Florent
1, rue Ernest Cognac
92300 Levallois-Perret / FR

Pour tous les Etats désignés
Protain, Michèle
73, rue Rivay
92300 Levallois-Perret / FR

Pour tous les Etats désignés
Lebeau, Cécile
53, chemin de la Sauvegarde
Ecully / FR

Pour tous les Etats désignés
Surelle, André
135, avenue des Mimosas Domaine des Roches Rouges
83530 Agay / FR

[2009/31]

Inventeur(s)

01 / Quere, Jean-Luc

[2009/31]

Représentant(s)

Nithardt, Roland
Cabinet Roland Nithardt Conseils en Propriété Industrielle S.A. Y-Parc / Rue Galilée 9
1400 Yverdon-les-Bains / CH

[2009/31]

Numéro de la demande, date de dépôt

08000083.9

04.01.2008

[2009/31]

Langue de dépôt

FR

Langue de la procédure

FR

Publication

Type :

A1 Demande avec rapport de recherche     

N° :

EP2082799

Date :

29.07.2009

Langue :

FR

[2009/31]

Classification

Internationale

B01J20/34, B01D53/04

[2009/31]

Etats contractants désignés

AT, BE, BG, CH, CY, CZ, DE, DK, EE, ES, FI, FR, GB, GR, HR, HU, IE, IS, IT, LI, LT, LU, LV, MC, MT, NL, NO, PL, PT, RO, SE, SI, SK, TR    [2009/31]

Etats autorisant l'extension

AL

Pas encore payé

BA

Pas encore payé

MK

Pas encore payé

RS

Pas encore payé

Titre

Allemand

Verfahren und Vorrichtung zur Regenerierung eines absorbierenden Gels für Kohlendioxid, das in einem Gas enthalten ist

[2009/31]

 

Anglais

Method and device for regenerating a gel absorbing carbon dioxide contained in a gas

[2009/31]

 

Français

Procédé et dispositif de régénération d'un gel absorbeur d'anhydride carbonique contenu dans un gaz

[2009/31]

Cette demande est traitée à (/n° de fax)

THE HAGUE/(+31-70) 3403016

Documents cités:

Recherche

[XD] WO2006111686    

 

[A] US3141729    

 

par le demandeur

WO2006111686    

 

Alors, en contradiction avec le document reçu de l'OEB en avril dernier, comme vous le voyez, je suis bien seul inventeur, et encore parmi les déposants mais suis-je toujours titulaire ?

Je rappelle qu'un document signé en mes lieux et places a été déposé la veille de ce dépôt Européen à l'INPI... Je rappelle que Mr Garnier a vendu des morceaux de Brevet dans mon dos en rupture de contrat et pour son bénéfice exclusif tout en me maintenant en esclavage durant des années sans rien financer, ce qui nous a fait perdre des années... Durant lesquelles le réchauffement climatique a coûté la vie à 300000 personnes par an... Que j'ai dû "normaliser" ces actes par chantage n'efface en rien ces actions.

Je rappelle que ce Monsieur continue en rupture de contrat à ne pas respecter ses engagements et est déjà parti sans laisser d'adresse... Après m'avoir annoncé, par recommandé daté du jour même de ce dépôt, avoir réduit mes droits (suis-je encore titulaire de mon brevet ? vu leurs innombrables manquements et abus et le fait qu'ils se permettent de signer des documents à ma place, la question se pose...).

Ces associés (Qui ont acheté des morceaux de Brevet en rupture de contrat pour 125000 euros) le soutiennent malgré tout et me font tous chanter depuis janvier 2008, date de ce dépôt pour que je leur donne la totalité de mon savoir faire sans avoir à respecter leurs engagements et obligations contractuelles sous peine de ne pas payer les frais de brevets (Ce qui est le cas (VOIR LES MOTIONS : PAS ENCORE PAYE)... Pardon c'est Mr Garnier, gérant autoproclamé par chantage et abus et ses sous-fifres qui le font... les autres se contentent de le soutenir passivement... Nuance, plein de pourrititude pour que la plupart échappent à toutes poursuites potentielle... Le coupable auto-désigné étant, lui, déjà parti sans laisser d'adresse...

 

Comble du scandale ce brevet déposé dans mon dos est dès plus incomplets et ne permettra pas d'exploiter l'invention mais devrait gêner tout nouveau dépôt, afin que plus personne, dont moi, ne puisse déposer de nouveau Brevet... Ce qui fait que tout tombera à l'eau... Car sans brevet aucune société n'investira le moindre centime... Or cette technologie, mal présentée et très mal brevetée par ces enfoirés puisque déposée dans mon dos est la seule technologie capable d'inverser le réchauffement planétaire et de fournir une source d'énergie propre et renouvelable à l'infini pour moins cher que le charbon...

J'ai été suffisamment abusé par ces gens là pour ne plus jamais leur faire confiance... La dernière fois que j'ai fait un effort ça m'a coûter 1500 euros (Pour un Rmiste je vous laisse apprécier), un boulot et près de 2ans de ma vie... Dites ce que vous voulez je ne vous croirai plus.

J'exige que cette pourrititude faite homme de Mr Garnier soit révoquée pour faute grave et d'avoir accès à tous les documents qu'Ils me dissimulent tous sciemment. Ceci est conforme aux obligations prises par toutes les parties et violées par abus de confiance depuis plus de 18mois par l'ensemble des copropriétaires qui se font ainsi complices d'une crapule qui est déjà partie sans laisser d'adresse !

Est-ce trop demander ?

Moi j'ai donné, travailler pendant des années à mes frais sans la moindre forme de rémunération et il est hors de question que perdure cette esclavage durant 20ans même pour sauver l'humanité... Si on en est à trouver normal ce genre de pourrititude c'est qu'on mérite ce qui va nous tomber sur le coin de la gueule...

 

Chacun sa route, chacun son chemin... Passe le méssage à ton voisin...

 

 

Pour information : contractuellement ces gens ne peuvent ni vendre, ni accorder de licence sans mon accord, je sais pour l'avoir vécu qu'ils se torchent le cul avec leurs obligations contractuelles mais en cas de céssions sans mon accord toutes céssions sera illégale et ils devront ce passé de moi... A tout leurs conccurrents et à bon entendeur...

Maintenant si ces pourris vont au bout de leur chantage et ne paient pas les brevets, y compris celui déposé dans mon dos et qui est inexploitable sans mon concour mais qui genera tout nouveau dépots, tout sera perdu et plus rien ne pourra arrêter le réchauffement planétaire... A bon entendeur !Clin d'oeil

 

Autre chose a signaler sur la symbiose entre les institutions des brevets et leurs actes d'enfoirés c'est que les brevets ont des échéances stricte... On a jusqu'à tel date pour déposé un brevet PCT (Ou Wo qui ouvre des droits à déposé dans le monde) et d'autres dates très stricte à chaque échéance... Une fois que vous avez signer un contrât avec ces gens là (Et sa doit être pareil avec d'autre), ils ont la gestion des brevets et des parts dedans et vous l'avez dans le cul sans être vulgaire. A chaque étape des brevets j'ai eut droit à des chantages, des intimidations et alors qu'ils ne respectaient pas leur engagements ils me faisaient chanter en m'imposant des modifications de contrât qui les mettaient systématiquement en position de me faire tout perdre et de me maintenir en esclavage... Ce fut le cas à chaque échéance brevet mais pour exemple lors du dépots PCT du premier brevet où ils sont aller jusqu'à me mettre une clause de décès sur ma tête avec le fameux en gros tu signe ou tout est perdu... Ceci envoyer par un cabinet de conseil en PI s'il vous plait... Et avec ce genre de crapule si tu signe je ne doute pas qu'on m'aurait retrouver suicidé avec 2 balles dans la tête ! Evidemment j'ai refuser mais résultat des courses le dépot fût fait en catastrophe... J'ai appeller l'expert de l'époque le dernier jour du dépôt à 15h et il n'avait pas encor fini... Autant vous dire que des coquilles il y en avait et pas qu'un peu... Et oui à attendre le dernier moment pour faire chanter l'inventeur sa fait faire des conneries à ceux qui boss... Des gens plein de pourrititudes je vous dis et maintenant je suis hors de moi et je les emmerde c'est con hein ? Et le pire c'est que cette technologie est la seul capable d'inverser le processus de réchauffement planétaire et que la survie de toutes formes de vie évoluer sur la planète est dans la balance... A mourrir de rire vous ne trouvez pas ?

 


 

A tout les inventeurs ne faite plus rien vous n'avez pas idée de l'enfer que ce genre de pourriture peuvent vous faire vivre en toute impunité puisque vous n'aurez pas les moyens de vous défendre en justice !


Enfin chacun sa route, chacun son chemin... Passe le méssage à ton voisin...



 

12/08/2009

J'ACCUSE

Excusez mon silence mais j’ai eu un problème de santé plutôt emmerdant… Un herpès de la cornée.

C’est très douloureux et j’ai été assez sensible à la lumière de mon écran… Mais tout va bien, un mois de traitement et mon œil devrait être sauvé…

ça aussi c’est un truc à signaler… Avant de connaitre ces gens là je faisais un herpès ou un zona (même virus) tous les 4 à 5ans… Depuis j’en fais 4 à 5 par an… Pour vous dire à quel point ça me rend malade de telles pourrititudes… Mais je continue de leur demander des infos… En vain, certes, mais ça fait plaisir de leur rappeler que je ne les oublie pas…

Comme je me tue à le dire, en France depuis 2006 est validée une technologie capable de traiter le problème du CO2 de façon extraordinaire…  Mieux encore une variante nous permet de produire une source d’énergie propre et renouvelable à l’infini et pour un coût inférieur au charbon. De quoi non seulement ralentir le réchauffement planétaire mais aussi de nature à nous permettre de l’inverser dans les 5 à 10 ans… A condition, bien sûr, que cette technologie ne reste pas dans un tiroir…

 

RESULTAT TRAITEMENT EN CONTINU

 

En rouge ce qui rentre et en noir ce qui sort et sur une concentration en entrée 4 fois supérieur à ce que crachent nos usines...

 

 

J’accuse ouvertement mes pseudo-associés, dont les noms et adresses suivent, par effet papillon  de leurs agissements, de crime contre l’humanité et de crime contre toute forme de vie sur notre Terre car depuis 4 ans, ils paralysent sciemment par cupidité cette technologie qui, comme je l’affirme et le prouverai en temps utile, est la seule capable de ralentir puis d’inverser le réchauffement planétaire qui coûte la vie, selon des spécialistes, à environ 300 000 personnes par an et est responsable d’un taux d’extinction d’espèces de 100 à 1000 fois supérieur aux taux d’extinction naturel et ceci n’est malheureusement qu’un triste début... Le temps me donnera malheureusement raison j’en suis convaincu !

 

-Mr Garnier, Gérant de Finercor SA et gérant auto-désigné par chantage des brevets, domicilié 29 avenida de NIZA, bloque la turquesa, playa san juan 03540 Alicante, Espagne ou 7 CALLE JOSE ALDEGUER 03016 ALICANTE Espagne…. (Enfin ceci est difficile à définir) en rupture de contrat, ne répond ni au mails, ni au téléphone et les recommandés que j'ai envoyés à ses 2 adresses sont revenus avec la mention ''n’habite pas à l’adresse indiquée'' pour la première, et ''non retirée'' pour la seconde, pour les autres, en attente de réponses, rien ne garantie qu’il n’a pas encore déménagé sans laisser d’adresse...

 

Adresse mails connues: jdga78@terra.es et jdga78@gmail.com

 

Malgré donc le fait que ce Monsieur soit en rupture de contrat et soit parti sans me laisser d’adresse, Mr Nithardt (l’agent au brevet qui se permet d’abuser des inventeurs pour déposer des brevets dans leur dos et refuse par « déontologie » de leur fournir les pièces du dossier…) dont je ne doute pas qu'il ait ses coordonnées, tout comme mes associés imposés dont les noms et adresses vont suivre, continuent de le soutenir comme gérant et sans leur soutien à tous, cette crapule n’a aucune légitimité contractuelle ce qui fait d’eux des complices actifs à ses agissements :

 

-Mr Protain Gérard, habitant 73 rue Rivay, 92300 LEVALLOIS PERRET, France

Adresse mails connu : gprotain@gprotain.com 

 

-Madame Michèle Protain, née Régerat, demeurant 73 rue Rivay, 92300 LEVALLOIS PERRET, France et qui (j'en ai acquis la certitude après une conversation téléphonique) est parfaitement au fait des agissements de son mari qu’elle soutient, en étant désolée pour moi… C’est gentil mais, entre nous, j’en ai rien à foutre et je ne suis pas la seule victime de leurs agissements : Le blocage de ma technologie demeure une menace pour toute forme de vie sur cette planète.

 

-Monsieur Protain Florent, demeurant 1, rue Ernest Cognac, 92300 Levallois Perret. France

 

-Madame Lebeau Cécile, née Protain, demeurant 53, chemin de la sauvegarde, 69 Ecully.France

 

-Monsieur André Surelle, demeurant 135, avenue des mimosas, domaine des roches rouges, 83530 AGAY, France

-La société Brevets et associés, Gérant Mr Protain Gérard, domicilié  73 rue Rivay, 92300 LEVALLOIS PERRET, France et à travers elle de nombreux autres complices indirects :

 

            -Mr Jean-Louis, François Rouzé qui lui-même à tenté de m’abuser pour me faire « cracher  le morceau » : demeurant 1, square de l’avenue du bois à Paris France

Adresse mails : jlrouze@noos.fr

                        Adresse  professionnelle : Mr Rouzé préside la Société Fidelio, Cabinet d’expertise comptable et conseil, 41, avenue de Friedland, 75008 Paris.

Tel : O142892863

 Adresse mails : paris@groupe-fisalis.com

 

            Mr Hervé de Tymoski, demeurant 4, square du roule à Paris (75008) France

 

            Mr Jean-louis Baticle, demeurant 125, chemin de l’equinoxe à Sète (34200) France

 

            Mr Protain Florent, demeurant  1, rue Ernest Cognac, 92300 Levallois Perret. France

 

            Mr Gerard Protain, gérant, habitant 73, rue Rivay, 92300 LEVALLOIS PERRET, France.

 

Auxquels s’ajoutent d’autres sociétés (écran peut être) :

 

                        Cimmo SARL

 

                        Neuilly Finances SARL

 

 

Je n'ai pas osé chercher plus loin car à travers ces sociétés il y a probablement des dizaines d’autres complices indirects à cette magouille internationale (Le gérant désigné par magouille, abus de confiance et chantage est en Espagne… Le cabinet qui gère le brevet en Suisse…)  Et j’ose parler de Magouille…

J’ai envoyé des centaines de mails à leurs représentants sans réponse satisfaisante (pour le peu), voir sans réponse aucune, j’ai envoyé plusieurs recommandés à tous ses « complices » directs… Lesquels n’ont même pas daigné répondre, ce qui démontre leur soutien actif à Mr Garnier malgré ses ruptures de contrats, ses abus de pouvoir et de confiance et même son départ sans laisser d’adresse !

Pourtant il s’avère que ces gens ont versé à Mr Garnier, en rupture de contrat initial, au moins 125000 euros pour acheter des parts de mon brevet (sous réserve que ceci n’ait pas été bidonné pour mieux m’abuser et escroquer les impôts)… Ce dernier, pratiquant le chantage pour me contraindre à l’esclavage, me sort littéralement par les yeux et je ne peux en aucun cas poursuivre ma collaboration avec cette crapule qui ne respecte pas ses engagements et obligations mais qui, je le rappelle, est déjà parti sans laisser d’adresse !

Quant au chantage, ou je faisais ce qu’ils voulaient ou je perdais tout, car ils ne renouvelleraient pas les brevets…  Ce qui est bien un chantage mais de toutes façons selon des documents de l’INPI et de l’OEB je n’ai déjà plus aucuns droits sur mes brevets et Mr Garnier m’a annoncé avoir réduit mes droits, ce qui correspond à de l’abus de confiance, abus de position et de la spoliation pure et simple et donc à priori j’ai déjà tout perdu, moi, alors je les emmerde et leurs sales organisations des brevets, qui par laxisme ou complicité passive n’ont même pas cherché à savoir si les accords passés entre l’inventeur et ces gens là, avaient été respectés et se sont empressés de permettre des dépôts de brevets pour encaisser leur putain de chèque... Résultats la technologie est breveté en dépit du bon sens et elle est réellement dans ma tête…  Une belle merde quoi…

 

J’accuse ces gens là, donc, qui soutiennent activement cette crapule, d’abus de confiance, d’abus de position et de spoliation en bande organisée car faudrait être très naïf pour croire qu’après qu’ils aient payé 125 000 euros à cet individu, ils s’assoient dessus en continuant de le soutenir en sachant qu’ils sont dans une impasse et que leur argent est perdu… Et à plus forte raison, si tout fut fait de façon correct comme ils ont tenté de me le faire croire par le biais de Mr Protain, de Mr Rouzé, de Mr Hagenbach et de Mr Nithardt, à tour de rôle et en réunion pour mieux m’affaiblir moralement (ça ressemble fort à de la torture mentale d’ailleurs)… Ces derniers me refusent tous l’accès aux documents que je demande avec force depuis 18 mois en vain, en signe de bonne foi sans doute...

 

J’accuse Mr Hagenbach de la société Hagenbach consulting, domicilié au 33, avenue du Belloy 78110 le Vesinet, Tel : 0139523654, ADRESSE MAILS : germain.hagenbach@wanadoo.fr d’avoir  sciemment ou inconsciemment tenté de m’abuser pour ses employeurs et d’avoir tenté de vendre mon bébé et moi-même sans me consulter et sans me demander mon avis, ce qui est une aberration et une rupture de contrat mais bon ! il était sûrement payé pour...

J’accuse le Cabinet Nithardt et Mr Roland Nithardt, Conseil en propriété industrielle d’avoir abusé de ma confiance en exploitant des documents que j’ai fournis à ses cabinets en toute confiance, d'avoir déposé un brevet dans mon dos, avec toutes les conséquences que cela a eu pour encaisser ses chèques et dans des conditions annoncées par Mr Garnier, en ayant réduit mes droits, en total abus de confiance et de position et dans des conditions que sa pseudo-déontologie lui interdit de me communiquer… Bien pratique la déontologie !

 

Maintenant il faut distinguer, d’un point de vue légal, le Cabinet Roland Nithardt domicilié au parc scientifique et technologique, 9 Rue galilée,  CH 1400 Yverdon-les bains en Suisses (Tel 41244239601, (Mail : info@nithardt.ch) qui, lui, a clairement abusé de ma confiance d’inventeur pour déposer un brevet dans mon dos et refuse depuis de me communiquer les pièces… Et Le Cabinet Roland Nithardt

14, Bd Alfred Wallach, BP 1445, 68071 Mulhouse Cedex France (Tel : 0389318440) (Mail : info@nithardt.fr) qui, lui, n’est pas sensé avoir de lien avec cette affaire… Comme c’est pratique…

 

Ceci dit, si il suffit à ce genre d’experts de franchir une frontière pour abuser des inventeurs, déposer dans leur dos un brevet et se cacher derrière une pseudo-déontologie pour ne pas avoir de comptes à rendre à un inventeur ruiné et réduit au Rmi par ces agissements et ceux de ces employeurs j’invite tout les inventeurs de France et d’ailleurs de se méfier de ces dits experts… Et j’espère que la compagnie des experts en propriété industrielle en France, comme en Suisse, le sanctionnera à la hauteur de ces actes… A moins qu’ils le soutiennent et dans ce cas, j’invite tous les inventeurs de France et du monde à cesser de déposer des brevets… C’est déjà un piège à cons car, faute de moyens, ce système vous ruine et permet à des crapules de vous voler vos idées plus facilement et libre à vous de les poursuivre… Durant des années à grand frais et pour un résultat quasi-nul si il faut leur courir après…

 

D’ailleurs j’invite tout les internautes à demander des informations (Puisque, comble du cynisme pour un expert qui refuse par déontologie de donner la moindre information à l’inventeur que je suis : info@nithardt.ch  ou info@nitardt.f ) à leur demander donc des informations sur ce sujet en leur posant cette simple question :

« Est-ce que votre déontologie vous autorise à abuser des inventeurs et à déposer des brevets dans leur dos dans des conditions que la dite déontologie vous autorise à dissimuler aux dit inventeurs ? »

Et ceci vous concerne tous, car de tels agissement me paralysent et paralysent ma technologie qui elle-même est la seule technologie capable d’inverser le processus de réchauffement planétaire qui tue déjà chaque années 300 000 personnes dans le monde et à terme nous menace tous (homme, femme et enfants…), je le rappelle car ce détail est accessoirement important il me semble.

Hein que c’est une bonne question ? Si vous obtenez une réponse, ce qui est peu probable, ayez l’obligeance de me la communiquer… Je vous en remercie d’avance.

j’essaie d’avoir des réponses depuis des mois mais je n’ai droit qu’au silence et aux menaces  pour m’intimider et me contraindre au silence et à accepter cette situation dégueulasse et même abjecte… Faut être honnête…

 

Dernières menace en date parce que je dénonce leurs agissements :

 

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : lundi 3 août 2009 09:16
À : QUERE Jean Luc
Objet : Plainte pénale

 

Monsieur,

J'ai informé votre associé Monsieur GARNIER de vos agissements et je dépose une plainte pénale contre vous.

Roland Nithardt

Et après ma réponse, peu cordiale il est vrai et remettant en cause cette possibilité de poursuite au pénal s’il vous plait ! (Et pour info Mr Garnier est parfaitement informer de mes agissements car ils reçoit copies de tout mes mails... Moi j'ai rien à cacher !)

 

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : lundi 3 août 2009 14:58
À : QUERE JEAN LUC; info@nithardt.ch; info@nithardt.fr
Cc : 'Jean Louis Rouzé'; jdga78@gmail.com; 'jdga78'; 'Germain HAGENBACH'; 'PROTAIN'
Objet : RE: Plainte pénale

 

Soyez rassuré, Monsieur QUERRE, le dossier de la plainte pénale est en préparation et vous serez informé en temps utile.
 

 

-----Original Message-----
From: "QUERE JEAN LUC" <jeanluc.quere >
To: <roland.nithardt@nithardt.ch>, <info@nithardt.ch>, <info@nithardt.fr>
Cc: 'Jean Louis Rouzé' <jlrouze@noos.fr>, <jdga78@gmail.com>, "'jdga78'" <jdga78@terra.es>, "'Germain HAGENBACH'" <germain.hagenbach@orange.fr>, "'PROTAIN'" <gprotain@gprotain.com>
Date: Mon, 3 Aug 2009 14:37:15 +0200
Subject: RE: Plainte pénale

Vous avez des droits mais aussi des devoirs et répondre à vos client en est un… Vous cacher derrière votre déontologie pour dissimuler vos actes criminelles ne vous menera plus a rien et renvoyer en boucle à Mr Garnier, lequel ne répond pas depuis pres de 2ans en total rupture de contrat et ayant même déménager sans laisser d’adresse pour ne pas me répondre et la cause de cette situation que vous avez pleinement provoquer par vos agissement scandaleux voilà ce que je répondrais au juge si vous faite ce que vous dite ce dont je doute fortement compte tenu de vos agissement légalement réprésensible.

 

Cordialement

 

Mr Quéré.

 

Ps : je vous dis a demain et au jours suivant jusqu’à avoir obtenu réponse et toutes les pièces du dossier que vous me dissimuler sciemment depuis plus de 18mois pour dissimuler vos agissement de criminelle en suisse comme en France, car si il suffit de franchir la frontière pour vous soustraire à votre déontologie et à la justice ce serrait beaucoup trop facile et sa ce doit d’être dénoncer avec la plus grande force  et au plus haut niveau.

 

De : QUERE JEAN LUC [mailto:jeanluc.quere@]
Envoyé : lundi 3 août 2009 14:32
À : 'roland.nithardt@nithardt.ch'; 'info@nithardt.ch'; 'info@nithardt.fr'
Cc : 'Jean Louis Rouzé'; 'jdga78@gmail.com'; 'jdga78'; 'Germain HAGENBACH'; 'PROTAIN'
Objet : RE: Plainte pénale

 

 

 

En ce qui concerne mes réponses c’est une obligation contractuel du gérant de me tenir informer, de faite sa révocation est une nécessité absolu et vos positions de soutien enver cette crapule déjà partie sans laisser d’adresse le résponsable de ma réaction juste et plus que motivé.

 

De plus vous ne pouvez en aucun cas vous cacher derrière votre déontologie pour me dissimuler vos actes ce qui constitu un abus tout comme le fait d’avoir abusé de moi et des documents que je vous ai fourni en toute confiance pour déposé un brevet dans mon dos et dans des conditions que votre déontologie vous interdit de me communiquer.

Faite moi de la publicité moi je vais vous en faire à un tel point que vous ne pourrez plus travailler, ni en France, ni en Europe et j’espère que votre ordre saura vous sanctionnez comme vous le mériter pour vos nombreux abus. 

 

De : QUERE JEAN LUC [mailto:jeanluc.]
Envoyé : lundi 3 août 2009 14:17
À : 'roland.nithardt@nithardt.ch'; 'info@nithardt.ch'; 'info@nithardt.fr'
Cc : 'Jean Louis Rouzé'; 'jdga78@gmail.com'; 'jdga78'; 'Germain HAGENBACH'; 'PROTAIN'
Objet : RE: Plainte pénale

 

Mr Garnier ne répondant pas et ayant vous-même abusé de votre position envers moi ne vous géner pas.

 

J’ai moi-même dénoncer vos agissement aupres de votre ordre qui étudie l’affaire et je continuerais de dénoncer vos agissement via mon blog afin que tout vos client et client potentiel connaissent vos agissements scandaleux.

 

Ceci dit j’attend toujours mes réponses juste et motivé que vous me dissimuler depuis plus de 18mois et qui est cause de ma réaction de raz le bol qui m’anime aujourd’hui.

 

Cordialement

 

 

 

Alors en commentaire… Suite à ma dénonciation de ses agissements ce Monsieur m’annonce avoir déposé plainte au pénal, s’il vous plaît… Puis voyant que je m’en fou il m’annonce que le dossier de la plainte pénale est en préparation… Ceci dit Mr Garnier est bien plus doué que vous dans l'art d'intimidé et sans laisser de trace (menace à mot couvert de me faire disparaitre (Des gens qui disparaisse il y en a tout les jours), de torture (Il existe plusieur façon de faire parler les gens...) de vendre à la mafia russe (euphémisme : amis russe...) et j'ai jamais céder alors la justice dans la position ou vous vous êtes mis... Je rigole ! Au propos des "amis russes", moi j'ai été contacter par un certain yanos (excusez l'orthographe) qui prétendait représenter des intérêts privé dans un pays de l'est et se proposait par téléphone d'aplanir le problème en lui communiquant les adresses des principaux associés... Bizarre vous avez dit bizarre ? C'était très tentant ceci dit et ne me coûtait rien mais j'ai refusé... C'est con d'être un mec bien parfois... 

 

Pour le pénal, bon courage, Monsieur, moi je n’ai rien à perdre, de plus une plainte au pénal… laissez moi rire et à quel titre ? Vous vous croyez dans une République bananière ou quoi ?

 

Allez, on va dire que c’est en préparation et je vous fournis quelques motifs de poursuites si vous manquez d’imagination :

 

                        -D'avoir mis un terme à 4 ans d’esclavage ce qui est du plus répréhensible sans doute en France ?

 

                        -De vous avoir demandé en vain depuis 18 mois les documents que vous me dissimulez sciemment pour dissimuler vos actes… Ce qui est peut être dans une dictature un crime  ?

 

                        - D'avoir refusé de céder à vos chantages, à vous et vos clients qui me menacent, d’abandonner les brevets si je ne vous donnais pas tout le savoir faire, sans aucune garantie que mes droits étaient respectés, puisque vous, comme vos clients, me refusez l’accès aux pièces demandées  que, contractuellement, votre client qui représente toutes ces crapules a obligation de me fournir.

 

Est-ce que ce chantage a été mené à terme sans même prendre la peine de m’en informer et encore en rupture de contrat ? Vouloir le savoir est ce un crime sérieusement ? Si oui je suis un criminel… Messieurs mettez moi en prison j’assume mon crime.

 

                        -De vous harceler pour obtenir ces réponses ? Peut être  depuis une dizaine de jours… Etant las d’envoyer des mails hebdomadaires depuis 18 mois sans réponses je vous en envoi en effet une bonne centaine par jour désormais, ceci dit si tout est correct comme vous le prétendez pourquoi me dissimuler ces pièces avec autant de pourrititude ?

 

Une simple réponse avec les documents permettant de vérifier vos dires (Vous avez abusé de ma confiance donc ne me demandez pas de vous croire sur parole… Votre parole à mes yeux valant moins que de la merde désormais, laquelle, fort dénigrée, peut servir à faire de l’engrais… Votre parole, elle… là je bloque, je manque d’imagination…) Une simple réponse, avec justificatif,  donc  pourrait largement suffire à apaiser la situation que vous préférez envenimer depuis plus de 18 mois par votre mépris et vos dissimulations et vos méthodes de maitre chanteur... Belle preuve de bonne foi certainement…

 

Selon moi, vous êtes une insulte faite à votre profession et si il suffit pour des experts en propriété industrielle de franchir une frontière pour abuser des inventeurs, c’est un devoir civique de dénoncer de tels agissements et je doute sincèrement qu’un juge, en France comme en Suisse, me condamne pour ça… Ce serait inique et même dégueulasse et dans ce cas il est un devoir civique de s’assoir sur des lois et des décisions de justice qui protègent de tels agissements et une telle pourittitude.

 

 Comme vous le voyez, j’ai tellement subi de menaces et de pressions diverses et variées que maintenant je n'en ai plus rien à foutre car j’ai déjà tout perdu, je suis totalement vidé alors je vous emmerde… Poliment peut être pas, mais du fond du cœur certainement et ce n’est qu’un début je le crains étant des plus rancuniers... Un vilain défaut, je sais, mais que voulez vous… On ne se refait pas !

 

Maintenant revenons à mes chers associés, ceux qui soutiennent un gérant déjà parti sans laisser d’adresse et à qui ils ont versé un total de 125 000 euros selon ce que je sais dans le cadre de cession illégale bien que normalisée par un contrat de copropriété que j’ai signé en pensant que tout irait mieux… Mr Protain après m’avoir fait, lui aussi, chanter en me disant que c’était ça ou ils cessaient le financement, ce qui me révolta ! Il arriva à me convaincre en m’assurant de son soutien et après m’avoir signifié, chose plausible pour un mec bien, que si ses intentions étaient incorrectes il n’aurait pas mouillé ses enfants… Ce qui semblait et vous le reconnaitrez aisément plausible… Depuis il a oublié ses belles promesses et il soutient cette crapule de façon passive  selon ses dires téléphoniques… De façon active selon les miens puisque sans leur soutien à tous Mr Garnier n’a aucune légitimité et cela ils le savent tous, pour leur avoir dit et écrit et envoyé en recommandés avec accusés de réceptions sans réponses en retour… Et si il a impliqué ses enfants qui sont déjà grands précisons le, c’est que ce n’est pas un mec bien mais encore un individu souffrant de « Pourrittitude » avancée. Une véritable bande organisée vous ne pensez pas ?

 

Mais pourquoi le soutenir malgré tout ?

 Parce que sans mon concours leurs brevets déposés dans des conditions qu’ils refusent tous de me préciser, sont de la merde faut être clair…

 

Peut être comme le montre les documents reçus de l’INPI et de l’OEB ils sont allés trop loin dans leurs fumisteries et qu’ils m’ont totalement spolié…  Ce qui interdit un retour en arrière ?

Peut être l’ont-il déjà vendu dans mon dos en l’état  ? D’où l’envoi de l’huissier fin mai pour m’intimider et me faire cracher le morceau… Car si ils l’ont vendu, va falloir que ça marche… Et sans moi ça va pas être évident… (Un Euphémisme !)

 Tout est possible, ils ont bien essayé de le vendre (et moi avec, en prime !) à Total et Air liquide mais sans les prototypes ni l’inventeur évidemment ce fut loin d’être facile…  Mais ils ont peut être trouvé une boite moins regardante, histoire de bloquer le truc…

Peut être aussi que leur arnaque est déjà suffisamment rentable à leurs goûts ?

Il faut dire que Mr Rouzé est le président d’un gros cabinet comptable à Paris, près de la place de l’étoile… Un cabinet pour de riches personnalités et de grosses sociétés toujours demandeuses de truc comptable pour payer moins d’impôts…

Il se trouve aussi que Mr Protain est un jeune retraité qui se trouvait être, selon lui, un avocat fiscaliste hors paire dont le métier est de trouver des trucs pour permettre à ses riches clients de payer moins d’impôts… Comme par hasard…

 

Ajouté à cela 2 sociétés, une Française, appelons la « Brevets et associés » et une espagnole, appelons la « Finercor »

Connaissant maintenant la législation sur le bouclier fiscal qui permet à des gens plus qu’aisés de ne payer que 50% d’impôts sur leurs revenus et une législation sur les brevets d’invention qui ne les taxe qu’à quoi ? 10%...

Imaginons maintenant que de riches clients, de Mr Protain ou des amis avocats ou comptables… Par exemple de riches clients du cabinet de Mr Rouzé qui cherchent à faire des placements pour payer moins d’impôts…

 

Imaginons que la société française vendent des morceaux de brevets pour 100 000 Euros par exemples (l’avantage avec un brevet c’est que ça représente une idée… Une idée pouvant valoir des millions ou zéro de tels chiffres n’ont rien d’extraordinaire vous en conviendrez… ) Donc un client X achète un morceau de brevet 100 000 euros… Il ne paie donc plus d’impôts sur ces 100 000 euros… Il a économisé donc 50 000 euros d’impôts… Mais il a 100 000 euros de bloqués dans un truc qu’il ne veut pas forcément garder…

 

Qu’à cela ne tienne, il revends à une société Espagnole, Finercor par exemple, pour le montant de la somme moins disons 10 000 euros… Le client X a économisé 50 000 euros d’impôts et fait passer en toute légalité 90 000 euros dans un autre pays… De là a parler de fuite de capitaux et de blanchiment d’argent il n’y a qu’un pas que je vous laisse franchir… Tout étant occulte dans leurs affaires ceci n’est qu’une supposition bien sûr…

Donc Mr X à économisé 50 000 euros d’impôts et a fait sortir 100 000 Euros moins la commission hors de France… Et au lieu de perdre 50 000 euros il a gagner 50 000 euros dans cette « transaction » moins la commission (10 000 c’est bien 10 000 partagés en deux à ne rien faire…)

 

Finercor revends alors l’équivalent des parts achetées à Mr X à la société Française au même prix moins sa commission et aucune déclaration à faire autre qu’aux impôts pour payer moins d’impôts… Tout le monde y gagne sauf les inventeurs qui sont menés en bateau et dans le cas présent, vous tous, car ceci bloque la seule technologie capable d’inverser le réchauffement planétaire… Youpi… C’est beau la pourrititude appliquée au capitalisme le plus libéral…Surpris

 

Et multipliées par un nombre important de clients ça chiffre vite, ce genre de transactions et qui sait l’argent en excédent passe peut être même sous la table… Très rentable cette affaire… Et légal en prime, hormis certains actes envers les inventeurs, mais comme ils les ruinent et que les affaires juridiques en propriété industrielle n’ouvrent pas droit à l’aide juridictionnelle et que les avocats experts dans ce domaine coûtent une fortune (On m’a demandé 25 000 euros, juste pour regarder le dossier, pour exemple criant)…Le déni de justice parait plus qu’évident…

Je me suis permis de prévenir les services fiscaux pour qu’ils enquêtent pour vérifier ma théorie… Affaire à suivre donc…

Ceci dit Brevet et associé avait un capital initial de 2 250 euros à sa création en 2005 or, après 4 années d’existence et entre 15 000 et 100 000 euros de perte annuelle, le capital de cette société pèse plus de 300 000 euros… Cherchez l’erreur… Un miracle du capitalisme ? Faut donner la recette aux pauvres, Messieurs, qu’ils deviennent riches, ça relancera l’économie mondiale, sérieux…

 

J’accuse la protection industrielle d’être une forme de racket organisé   qui ne protège en rien sans moyens financiers importants pour défendre ses intérêts et qui ruine de nombreux inventeurs indépendants et favorise ainsi leur spoliation par des gens ou des sociétés aisées et peu correctes… Bien sûr, ces organismes vous diront que ce n’est pas à eux de faire la police et de porter plainte… Ce qui coûte dans le milieu de la protection industrielle une fortune (On parle en centaines de milliers d’Euros répartis sur une à 2 décennies, le temps que la justice tranche et de procédures en appels, je ne vous cache pas que le pauvre con d’inventeur déjà ruiné par ses innovations et les frais de brevet ne fait pas le poids). Et encore, dans mon cas, le gérant étant à l’étranger, même si une décision de justice tombait demain il faudrait encore beaucoup de temps et d’argent pour la faire appliquer en Espagne… L’Europe s’est faite sur l’argent… La justice est facultative, bien évidemment… Et d’ici là... le monde est grand allez lui courir après…Non décidé

Pire encore, pour encaisser leurs chèques ces organismes permettent qu’on dépose tout et n’importe quoi sans aucune vérification, confère un document signé en mes lieu et place le 3 janvier 2008 à l’INPI (voir article précédent), la veille d’un dépôt Européen fait dans mon dos, dans des conditions telles que ces organismes, comble du cynisme, pour protéger l’invention dont je suis le seul inventeur, refusent de me communiquer les pièces avant publication, à moi, seul inventeur, et à qui mes associés et Mr Nithardt m'en refusent copies, sans doute par un soucis de clarté, à moins que ce ne soit pour dissimuler leurs actes légalement répréhensibles, avouez que la question se pose en toute bonne foi… NON… A  les écouter c’est moi qui suis paranoïaque et psychotique… Heureusement que les temps ont changé sinon ils m’auraient fait interné pour mieux cacher leur crime… La pourrititude c’est quelque chose ! Clin d'oeil

 

J’accuse des personnalités « vertes »qui paradent devant vous d'être informées de ces faits et de ne rien faire…  Un représentant d’une de ces personnalités m’a même dit entre 4 yeux qu’il fallait comprendre que ma technologie, si elle était développée, aurait de lourdes conséquences sur le nucléaire Français et pire encore résoudrait à elle seule 90% des problèmes écologiques, ce qui nuirait fortement aux partis politiques verts… Hé oui, si il n’y a plus de problème écolo nous n’aurons plus besoin d’eux quoi…

Tout ceci m’écœure au plus haut point je ne vous le cache pas…

 

J’accuse le gouvernement Français de connaître ces faits et de ne rien faire

Pire encore d’envisager sérieusement de surtaxer les petits ménages jusqu’à 300 euros minimum par an, pour commencer… Oui cette taxe devrait tripler pour atteindre 100 euros par tonne de CO2 d’ici moins d’une décennie… Et si le gouvernement veut et doit taxer à ce tarif le CO2 c’est qu’effectivement il y a un problème… Et encore on ne vous dit pas tout par méconnaissance réel du problème…

 

Une tonne de CO2 peut rendre impropre à la respiration environ 40 à 50 000 mètres cube d’air… Et nous émettons des milliards de tonnes de CO2 par an, depuis une centaine d’années… Pourtant et paradoxalement le taux de CO2 dans l’air n’a que doublé en 100 ans… Et heureusement, sinon nous serions tous morts étouffés par notre environnement… Mais que devient tout ce CO2 car comme l'a démontré Lavoisier : père de la chimie moderne : ''Rien ne se perd, rien ne se créé tout ce transforme''…  Si le CO2 n’augmente quasiment  pas dans l’air il va où ?

Ceci est la question prépondérante… Où va tout ce CO2 que nous émettons depuis un siècle… La réponse se trouve dans les océans… Et depuis 100 ans on parle de centaines, voire de milliers de milliards de tonnes de CO2 qui se sont dissouts dans les océans… Fixés par la biomasse peut être ? Non, on déboise plus qu’on ne plante, vous le savez bien…

Ceci n’a rien d’anodin… Les eaux dissolvent de gigantesques quantités de CO2 depuis plus d’un siècle… La chimie des océans et des mers a dû changer forcément… Le CO2 étant un anhydre d’acide le pH des eaux a dû diminuer… Déjà les coraux, plus sensibles, meurent par excès de CO2… bientôt le CO2 ne pourra plus se dissoudre… Des spécialistes prévoient la disparition des récifs coralliens d'ici 2015/2020... Pour dire à quel point ça urge !

 

Imaginez : 300 mg de CO2 dans un litre d’eau et ça devient de l’eau gazeuse… Pour une tonne il faut combien de litres d’eau ? et pour des milliards de tonnes il en faut combien pour que l’eau ne soit pas encore gazeuse, sérieux ? ( grosso modo il faut 3 tonnes d’eau pour dissoudre au point que l’eau soit gazeuse 1kg de CO2… Donc 3000 tonnes d’eau pour dissoudre une seul tonne de CO2… Pour le calcul de la masse d’eau nécessaire pour des centaines de milliards de tonnes je vous laisse faire…)

Il arrivera bien un moment ou nos océans ne pourront plus dissoudre ce CO2 et là que va-t-il se passer ?

Posez vous la question… On va arrêter sur toute la planète en simultané d’émettre du CO2 ?

A savoir ne plus utiliser d’électricité, sa voiture, arrêter les usines, les chauffages… Arrêter de vivre quoi … Sérieux, vous pensez qu’on nous dira de tout arrêter ?

Non, on continuera d’émettre et chaque tonne de CO2 émise ne sera plus absorbée par les océans et à ce moment le taux de CO2 va monter en flèche sans qu’on puisse rien y faire et pire encore… L’effet de serre va s’amplifier de façon hallucinante et contribuer à libérer des milliards de tonnes de méthane aujourd’hui  gelé qui amplifieront l’effet de serre et chaufferont les océans qui eux même re-largueront en masse des centaines de milliards de tonnes de CO2 absorbés au cours de ces 100 dernières années…

Très vite, en quelques mois à peine de nouvelles pathologies inédites dans l'histoire de la vie arriveront, votre sang et celui de toutes les espèces évoluées vont s’empoisonner au CO2… On amputera des jambes par millions dans nos hôpitaux, le bétails crèvera comme tout ce qui vit et notre espèce que deviendra t-elle alors hein ?

 Des culs de jattes dopés à l’oxygène industriel qui se boufferont entre eux car ils auront détruit leur monde et toute forme de vie évoluée ?

C’est ça l’avenir que vous voulez ?

Je suis un bargeot il ne faut pas m’écouter… Du méthane dégèle déjà dans le Nord de l’Europe… Au niveau de l’équateur d’énorme bulle de méthane remontent à la surface… Cet avenir, il a déjà commencé mais vous ne le savez pas voilà tout…

Ma technologie a beaucoup de point commun avec ces mécanismes de déplacement d’équilibre chimique que j’esquisse ici… ça se passera comme ça, pour moi c’est une certitude, mais vous n’êtes pas obligés de me croire… Perdons encore notre temps et bientôt vous le verrez vous-même et en serrez convaincus…

Il faut être comme Saint Thomas et croire ce que l’on voit… Moi aussi, c’est ma philosophie désormais… Je comprend je vous assure... Alors attendons de voir combien de temps ça prendra encore… Qui ouvre les paris ? 1 ans… 2 ans… 10/15ans peut être ? plus me semble impossible mais tout le monde peut se tromper…

 

Sans voir aussi noir, l’état Français va vous taxer 300 Euros par an et pourquoi ? Vous faire consommer moins ? Peut être mais là on parle de solution à long terme et il faut agir vite maintenant… Car ne nous faisons pas d’idée, c’est pas parce que vous allez baisser d’un degré vos chauffage l’hiver que le CO2 émis va chuter en masse au niveau planétaire…

EDF a des sites qui émettent des millions de tonnes de CO2 par an…

Total idem…

Sollac atlantique a le pompon en émettant 20 millions de tonnes par an… Et partout dans le monde les usines crachent des milliards de tonnes de CO2… L’électricité, à elle seule, via les centrales thermo-électriques émettent 40% du CO2 anthropique mondiale faut le savoir…

Pourtant faut bien qu’ils travaillent ces gens qui y bossent… Et vous croyez qu’en réduisant votre chauffage et en taxant les plus faibles revenus (majoritaires) le CO2 émis va chuter ? Sérieux… C’est une blague non ?

Ma technologie pourrait non seulement réduire les émissions de CO2 de ces sites de 80 à 95% dès la première année de mise en service mais en prime pourrait générer des milliers d’emplois nouveaux impossibles à délocaliser et nous offrir une source d’énergie propre et renouvelable en quantité telle que les besoins pétroliers vont chuter à une vitesse vertigineuse… Et pour le prix d’une centrale nucléaire dont on nous vante les mérites (en terme de non émissions de CO2 ou de déchets radioactifs ?) nous pourrions équiper des dizaines voire des centaines de sites qui génèreraient chacun presque autant (ou plus) d’énergie que la dite centrale…

 

Le gouvernement Français sait tout cela… J’ai même proposé des démonstrations mais aucun représentant n’a daigné faire le déplacement… Faut dire qu’il faut économiser les déplacements désormais… LE CO2 ça pollue…Clin d'oeil

Peut être qu’ils ne me prennent pas au sérieux après tout mais un déplacement pour une démonstration avant de taxer les Français les plus pauvres de 300 euros, avouez que c’était plus que raisonnable non ?

Maintenant Mr Protain est un ami de Mr Boorloo à ses dires et a partagé un bureau avec lui durant 7 ou 9 ans… ça créé des liens et peut-être que Mr Boorloo, ministre de l’écologie, de l’énergie et du développement durable tient à ne pas rendre cette affaire publique, après tout… Et taxer tous les Français de 300 Euros pour protéger un ami c’est pas très cher payé non ?

ça se comprend… L’amitié, même d’une crapule aussi abjecte qui pratique l’esclavage en France en se cachant derrière un gérant parti à l’étranger sans laisser d’adresse ça se respecte… Vous ne verrez donc pas d’inconvénient à payer 300 Euros par mois pour protéger cette crapule d’un scandale…

 

Moi si, mais je ne suis pas objectif je le reconnais… Mon œil me fait mal à regarder cette écran, saloperie d’herpès, saloperie de parasite…

 

Quelles sont les perspectives maintenant ?

 

J’ai la possibilité de quitter le syndic dès septembre et de me débarrasser de ces gens là… Ceci dit je perdrai tout et n’aurai rien (Hormis les factures qu’ils sauront m’envoyer pour des actes fictifs ils en sont plus que capables ces gens là… La pourrititude !) comme ils me dissimulent sciemment (Autant Eux que Mr Nithardt) l’état des brevets si ça se trouve tout est déjà perdu… Car, délire du capitalisme libéral, aucune société privée ou public ne mettra un centime sur la table sans brevet… Si ils le font ce sera avec un monopole lié aux brevets… Et il faut comprendre la perversion de ce système de tordus pour le comprendre… Comment une société payerait, admettons un million d’Euros pour monter une unité de traitement du CO2 sans brevet en sachant que tous leurs concurrents pourront se servir de leur travail et donc de leur argent pour les copier à moindre coût sans qu’ils puissent rien faire car il n’y aura pas de brevet…

Un système de tordus, je vous jure… Dans l’idéal, il me faut ces informations avant la conférence mais faut pas rêver, ces tordus me cachent tout depuis plus de 18 mois et même depuis près de 5 ans et il y a peu de chance que j’ai accès à ces documents avant ma conférence de présentation… Quant au conseil de l’ordre des conseil en propriété industrielle (CNCPI) celui qui s’en occupe est parti en vacances… Normal faut bien... Moi j'ai pas les moyens et je passe mon temps à glander depuis que j'ai été viré de mon dernier boulot à cause de cette crapule de Mr Garnier... Mr c'est de l'ironie...

 

Avant la conférence de Copenhague je suis invité à une conférence internationale pour présenter ma technologie… Ceci devrait faire du bruit… Il reste bien sûr à faire sortir les prototypes du territoire Français… On m’a déjà proposer en avril dernier de faire sortir les prototypes par valise diplomatique… Je suppose que ce sera encore faisable et si besoin je peux refaire toutes les pièces du prototype en quelques jours hors de France… Mon savoir faire étant seul incontournable.

 

Que fera le gouvernement Français et les nombreux politiques de tous bords que j’ai tenté de contacter via leurs sites de partis politiques ou les organismes publics ?

Franchement aucune idée, rien probablement, car ils n’ont rien fait jusqu’à maintenant et si Mr Boorloo est bien l’ami de Mr Protain il se pourrait même que le gouvernement Français devienne un problème… Ce serait drôle de me faire arrêter dans un aéroport de façon arbitraire non ? Et si je pars moi-même par valise diplomatique comme un objet est-ce que ça fera une affaire d’état ou est-ce que ça passera inaperçu ?

 

Certains de mes contacts étrangers voient mes dénonciations sur ce blog d’un très mauvais œil… ils préféreraient ne pas faire de vagues… Mais si je dois, contraint et forcé m’exiler, je veux le hurler au monde entier et que tous sachent que ceci a été… Moi j’ai un herpès de la cornée… leur mauvais œil s'en remettra vous ne croyez pas ?  Sinon je m’en fou… Au pire je balance une vidéo d’un prototype en fonctionnement et j’invite tous les Français et Européens et humains du monde à envoyer se faire foutre Rocard, le gouvernement Français et leur putain de taxe au carbone, Copenhague, et toutes ces conneries dont ceux qui décident se foutent en nous prenant pour des cons…  Si on doit crever à cause de leur connerie faisons le gaiement… Assez d’Hypocrisie dans ce pays et sur cette planète pitié… ça aussi ça me sort par les yeux maintenant…

 

Un contact obtenu sur ce blog m’a proposé de monter un site de soutien et de demander des fonds pour poursuivre ces gens là devant les tribunaux et développer la techno… L’idée n’est pas mauvaise mais je ne veux pas demander d’argent, je n’ai jamais rien volé de ma vie et je ne vous demanderai pas le moindre centime ce qui serait perçu par certain comme la preuve d’une escroquerie…  Ce qui est loin d’être le cas.

Après la conférence j’aurai les fonds pour poursuivre ces tordus et lancer la techno… Hors de France et d’Europe mais hors de France et d'Europe cette technologie ne se développera peut être pas assez vite pour sauver la situation au niveau climatique c’est ce que je crains… L’Europe est l’un des principaux émetteur de CO2 avec la Chine, l’INDE et les USA… Or en Europe nous pouvons très vite implanter cette technologie car nous avons les infrastructures, les moyens techniques de passer à un nouvel ordre énergétique non polluant et nos constructeurs de moyens de transports (voitures, camions, avions…) occidentaux pourront exploiter cette énergie avec une réactivité que nous n’aurons pas ailleurs… Le faire en Europe ou aux USA c’est gagner 5 à 10 ans pour le développement de cette technologie et ce temps c’est à peine moins que le temps qu’il nous reste pour sauver la planète d’un désastre annoncé…

Il faut comprendre aussi que ma technologie est beaucoup plus complexe qu’il ne semble en voyant l’appareil en fonctionnement… Car si les prototypes, à les voir fonctionner, ressemble à un jeu d’enfant, ils utilisent une propriété de la matière inconnue encore par la science et dont je suis le seul à en comprendre les mécanismes de fonctionnement pour en avoir élaboré les théories et qui sont extrêmement complexes avec d’innombrables mécanismes d’auto-régulation que l’on doit maitriser… Les phénomènes chimiques observés selon les connaissances actuelles ne sont même pas sensés exister !

Il me faudra des années pour effectuer un transfert de technologie satisfaisant… La barrière de la langue et des intérêts gouvernementaux et ceux de riches investisseurs seront potentiellement autant de frein au développement de cette technologie et nous n’avons plus de temps à perdre…L'Europe et la France sont donc un endroit plus sérieux pour que cette technologie soit prête à temps pour sauver la situation mais à défaut il faudra tenter le coup ailleurs ou se faire à l'idée de l'inévitable.

 

Nous n’avons pas dix quinze ans pour réagir… Nous avons dix quinze ans pour réussir…

"ISABELLE DELANNOY, EXPERTE ENVIRONNEMENTALE"

 

Nous pouvons le faire avec ma technologie mais la montre tourne… 

 

Chaque minute perdue ne se rattrapera pas et il y aura des tas de cons pour vous dire que ce n’est pas vrai, comme ils le font déjà sur tous les forums et dans nos rues mêmes… Mais attendre pour voir si ils ont tord ou raison seraient purement et simplement un suicide… A chacun de voir maintenant…

 

Si vous voulez m’aider dans cette guerre, car c’est une guerre qui à terme peut faire autant de morts voir bien d'avantage que toutes les guerres de notre histoire réunies, je vous demande, par mails, téléphone, dans la rue, chez le boulanger… N’importe où et par n’importe quel moyen de demander à mes pseudo-associés en costume cravate et à la voix mielleuse de bonne éducation qui dissimule leur pourrititude, pourquoi ils soutiennent un gérant parti sans laisser d’adresse et si ils vous disent que ça ne vous regarde pas, n’oubliez pas que le réchauffement planétaire nous concerne tous… Et que même si les "anti-réchauffement" ont raison (ce qui est loin d’être le cas), dès janvier la taxe carbone vous coûtera au moins 300 euros par an et en conclusion ceci vous concerne tous quoi qu’on en dise.

 

Quand aux clients de ces gens là : posez vous une simple question… Si ils sont capables de me faire subir ce qu’ils m’ont fait subir par pure cupidité, moi qui suis désormais Rmiste demandez vous, vous qui avez de gros moyens ce qu’ils pourraient vous faire subir si ils en ont un jour la possibilité… Et tirer en vos conclusions.

 

 

Ensuite vous internautes, pouvez par le biais de forum, de commentaires sur des articles parlant du sujet, de chat et de tout support  ajouter ce commentaire à ma place afin de couvrir plus de terrain  :

 

 Monsieur,

 

Vous n’êtes pas sans savoir que la commission conduite par M. Rocard a rendu ces derniers jours ses conclusions sur « la taxe carbone » en étude actuellement.

Je suis biotechnologiste et je travaille moi-même depuis une petite décennie sur le réchauffement planétaire et sur des technologies visant à réduire les quantités de CO2 émis  et j’ai atteint un point tel que non seulement je pourrais réduire les émissions de CO2 des usines (60% du total des émission humaine au minimum) pratiquement à zéro pour un coût minime, mais j’ai même développé une technologie permettant de générer, par le biais du CO2, une source d’énergie propre et renouvelable à l’infini et pour moins cher que le charbon…. De quoi pouvoir créer, en plus, des millions d’emplois nouveaux dans le monde dont des dizaines de milliers en France, et permettre aux Français, non seulement de ne pas payer de taxe carbone, mais d’en tirer parti et permettre à l’Humanité d’inverser le processus de réchauffement planétaire qui nous menace bien plus que ce que l’on nous dit...

 

Mes recherches sont paralysées par des escrocs qui utilisent les failles de la construction Européenne et les failles juridiques et le laxisme des certains organismes de notre pays. Ils m’ont complètement ruiné pour se soustraire à toute poursuite juridique. En effet, un expert en propriété industrielle coûte 25000 euros pour étudier le dossier alors que je suis maintenant Rmiste.

Je devrais, sous réserves, participer à une conférence internationale sur le sujet au cours de laquelle je compte faire éclater ce scandale. Celui-ci est de nature à éclabousser le gouvernement et les plus hautes personnalités de l’état qui sont parfaitement informées, comme le prouve la réponse du 30 mars 2009 du secrétaire de cabinet du Président de la République. (jointe en fin de page)

 

Je raconte toute mon histoire dans mon blog :

 

http://razlebol.skynetblogs.be

 

Et j’y ai mis la plupart des pièces du dossier en ligne.

Je vous invite à vous y rendre. J'ai d’ores et déjà pris contact avec des journalistes étrangers pour dénoncer ce scandale, dans un contexte où le réchauffement planétaire est responsable, selon des experts, de 300 000 morts par an et d’un taux d’extinction d’espèces 100 à 1 000 fois supérieur à la normale et ce n’est que le début…

 

Il ne nous reste peut-être que 10 à 15 ans pour inverser cette tendance, sinon tout s’accélèrera. Il en va de la survie de toute l’humanité et des autres formes de vie sur Terre.

 

Nos dirigeants, bien qu’informés, préfèrent envisager de taxer le droit de polluer, ce qui va alourdir les charges des petits ménages de 5 a 20%  supplémentaires…

 

 Je vous invite à prendre contact avec moi pour des informations complémentaires.

 

Bien cordialement,

Jean-Luc Quéré

 

 

Ci après : courrier du 30 mars du chef du cabinet du Président de la république française

 

 

 

De : Présidence de la République [mailto:courrier.president@elysee.fr]

Envoyé : lundi 30 mars 2009 08:16

À : jeanluc.quere@

Objet : RE:Présidence de la République

 

 

 

SCP/CdO/C045978

 

 

 

Cher Monsieur,

 

 

Le Président de la République a bien reçu votre message.

 

Chargé de vous répondre, je puis vous assurer qu'il a été pris connaissance avec attention de vos préoccupations avant de les signaler au Ministre d'Etat, Ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire.

 

Bien cordialement.

 

 

Le Chef de Cabinet

Cédric GOUBET

 

 

Parlez en autours de vous et envoyez à tous les journalistes et média de toutes sortes (presse, écrite, tv, radio), aux politiques qui le savent pour bon nombre d'entre eux et qui se moquent de vous, une copie de ce texte, que tous sachent et ne puissent nier que ceci existe.

Que la taxe carbone n’est pas incontournable et que le réchauffement planétaire n’est pas inévitable et que la justice et le bien triomphe face à la pourrititude ou préparons nous à l’inévitable.

 

 

Bien évidemment mes associés et leurs préstataires de service ont étaient prévenu de ce blog et l'adresse leur a été communiquer...

Ils ont un droit de réponse, par mails ou par commentaires qui sont libre... Je doute qu'ils répondent, la meilleur solution pour eux étant de faire la sourde oreille en attendant que la tempète passe et c'est pourquoi, vous internautes vous avez la possibilité d'agir pour déffendre vos intérêts en communiquant sur mon blog... En leur posant a eux des questions par téléphone, mails, courrier, dans la rue... Par tout moyens en faite et en interpellant les pouvoirs politique et médiatique afin que ce scandale éclate et le plus tôt sera le mieux...

 

En vous remerciant par avance...Clin d'oeil

 

 

26/06/2009

preuve a l'appuie

preuve a l'appuie :

 

Cet article sera complété chaque jour, en effet il y a des dizaines de documents qui atteste mes dires et que je compte vous présenter et vous expliquer ce qui est impossible en une seule fois... Merci de votre compréhension et de votre patience et bien venu dans le Dallas de l'invention... Un monde des plus écoeurant vous verrez...

 

Cet article a pour but de démontrer les agissements de mes "pseudo-associés"preuves à l'appuie et de faire en sorte qu'ils ne puissent plus nuire a qui que ce soit car j'estime de mon devoir civique de mettre ces gens la or d'état de nuire, ou au moins de prevenir d'autres victimes potentiel de la galère ou ils vont mettre les pieds et de dénoncer les organisations internationales des brevets conduisant, par laxisme ou toute autre raisons a la ruine de beaucoup d'inventeurs au profit d'individu riche ou indélicat ou de société puissante pouvant s'assoir sur la justice grâce à l'existence scandaleuse et non dite, d'une justice a deux vitesses, celle des riches et celle des pauvres...


Dans un second temps je chercherais a expliquer par des hypothèses et des faits comment et pourquoi ces associés, qui ont mis beaucoup dans la balance soutiennent un gérant pour le moins indélicat pour permettre à des gens aisé d'alléger leurs impôts et de faire sortir en toute "légalité des fonds hor du térritoire français et ainsi de "blanchir" des capitaux et pourquoi le gouvernement Français, bien qu'informer n'agit pas, se faisant ainsi complices "passif"de tel agissements.


Par agissements je parle de leur mauvaise foi et a ce stade celà devrait être considérer comme un veritable crîme, les abus de position, leur interprétation abusive d'un contrat dont ils se torchent le cul, ayant conduit à mon exclavage et a celui d'autres victimes potentiel dont vous pourrez voir les travaux vendu à leur insu, la dissimulations de documents en rupture de contrât avec de probable actes illégal dont je ne peux avoir accès grâce au soutien "passif" d'organisme senser protéger les intérêts des inventeurs et qui perverti leur nuie gravement, de céssion illégale, d'abus de position et d'abus de confiance et n'étant pas expert d'abus de bien sociaux il me semble...


Premier élément :


Une lettre faite par votre serviteur au dernier avocat connu de la société Finercor faisant suite, comble du cynisme de ces gens là, à une sommation interpellative qui suivra dans la foulée.


Cette lettre envoyé en recommandé avec accusé de reception et dont un bon nombre d'intéressés ont eut copie sans aucune forme de réponse à ce jour et qui résume la situation pour plus de clarté :

 

LETTRE AVOCAT 1

 

 

LETTRE AVOCAT2

LETTRE AVOCAT 3

 

LETTRE AVOCAT 4

Pour information "la clause de décès' exposer dans la premiere page de ma lettre et que Mr Garnier a tenter de m'imposer par des méthodes de maÎtre chanteur, du mien de décès j'entend et que j'ai refuser bien évidemment est appeler de façon assez drôle dans les milieux informer sous le nom d'une tontine... En référence surement au Tonton-Flingueur...Clin d'oeil C'est drôle sauf que dans l'expréssion le but d'une tel clause est largement sous-entendu et à ma place vous ne trouveriez pas sa drôle du toutLangue tirée... 

 

 

Ceci résume à mon sens ma position et fait suite au passage d'un huissié de justice à mon domicile pour connaître ma position, qui est et demeure inchangé depuis 18 mois et qui a fait l'objet de ma part de centaines de mails, de dizaines de recommandés et de nombreux appel téléphonique ou on me raccrocher au nez... D'où mon affirmation quand je parle du cynisme de ces gens là... Non décidéQuant a l'huissié, bien que n'ayant pas été heureux de le voir (On a dû m'entendre hurlé ma colère a 5 kilomètres à la ronde), après avoir repris mon calme et lui avoir expliquer la situation je l'ai trouver très sympa et je vous le conseil si besoin est. Ils font un sale boulot mais faut bien que quelqu'un le fasse et c'est pas de leur faute si de tel crapules usent et abusent de la justice pour tenter d'abusé des gens honnète et les contraindre par peur de grand mots a faire ce qu'ils veulent... Et celà doit fonctionner avec les déficients mentaux ou des gens affaiblie mentalement par des années à se faire bourré le crâne de leur saloperie... Car a force de les entendre dire, tel une meute de hyenne hurlante et ricanante, que vous êtes fou et paranoïaque et que vous inventez des problèmes et que vous êtes seul, ruiner par ces gens et pousser dans une situation scandaleuse d'exclavage dans un dénoument le plus absolu tout peut sembler possible même le faite que peut être ils pourraient dire vrai et être dans leur droits et que tout ce que vous subissez est normal... Et la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu...

Mais en effet après de tel lavage de cerveau, de torture mentale, de chantage déguisé et d'abus de toute sorte pendant des années il y a de quoi perdre la raison même pour le plus raisonable des êtres...

Personnellement pour avoir été un des êtres les plus patient et compréhensif que j'ai pû connaître (ce n'est plus le cas desormais j'ai épuisé tout mes stocks pour plusieurs vies je pense...) je crois que même un pape perdrait la raison et deviendrait fou de rage devant autant de mauvaise foi et de pourrititude...

 

Pourrititude : mot inventé par votre serviteur pour définir l'acte, le fait, d'être pourri jusqu'à la moelle et bien au delà au point d'en faire un véritable art de vivre... Car pousser a ce stade c'est de l'art je vous l'assure...  Langue tirée

 

SOMMATION1

SOMATION2

SOMATION3

SOMMATION 4

Ma lettre à l'avocat explique plus en détail mon point de vue et n'a pour l'heure reçu aucune réponse, ceci correspondait de toute évidence à une nouvelle tentative d'intimidation pour me contraindre à l'exclavage, comble du cynisme et de leur "pourrititudes".

 

Je vous ferrais remarquer que ce document parle de leur droit mais en aucun cas de leurs obligations, et de mes obligations et en aucun cas de mes droits... choses baffoués avec un mépris qui relève de l'écoeurement depuis plus de 4 ans et qui paralyse depuis tout ce temps la seul technologie capable de lutter éfficacement contre le réchauffement planétaire ce qui est un véritable crime contre l'humanité et il est domage que le tribunal pénal internationale ne puisse juger que les criminels de guerre, car le rechauffement planétaire a dejà tuer 300000 personnes à travers le monde selon des specialistes et couteras des millions de vie dans les années à venir et a mon avis ces gens là en sont si ce n'est responsable tout au moins y auront ils largement apporté leur pierre par pur cupidité.

 

La pièce qui suit est un document de ce cher Monsieur Garnier, un recommandé que cet individu a osé m'envoyer le jour même d'un dépôt de brevet fait dans mon dos (il devait avoir hâte de se foutre de ma gueule a mon avisPied de nez), en total abus de confiance par Monsieur Nithardt (a sa demande bien evidemment), agent expert au brevet, qui c'est largement servi de pièces que je lui ai fourni en toute confiance 3 mois avant (Pour le largement, en faite c'est à la virgule près...) et dont il est fait allusion dans ma lettre a l'avocat de la société Finercor SA dont Mr Garnier est le gérant   "honnête" :

LETTRE GARNIER 1

LETTRE GARNIER2

Alors maintenant je vais vous commenter ce document et vous expliquer la façon dont sa c'est passé pour vous montrer a quel point cet individu est prèt a toutes les bassesses pour être conforme à sa "pourrititudes"... Et vu de loin c'est quand même comique compte tenu de l'aplomb et de la mauvaise foi qu'il est capable d'exploité sans la moindre gène... "LA VRAIE POURRITITUDE"

 

Il me dit dans cette lettre que je suis un vilain petit garçon pas gentil du tout qui refuse de respecter ses engagements (et de se laisser faire en réalité), notament l'article 7 avec lequel pour parenthèse il m'a maintenu en exclavage déjà à l'époque de cette lettre depuis 3ans et que faute de ma "participation" je l'ai contraint et c'est là que c'est très fort, je l'ai contraint donc à utilisé "la compétance d'ingénieur de haut niveau" qu'il a, et c'est ce qui est sous-entendu (c'est sournois vous ne trouvez pas ?) payé une véritable fortune...

 

Donc le méchant petit garçon que je suis a contraint le brave enfoiré qu'il est a payé bien cher des experts pour me remplacer... Et C'est pourquoi, il regrette d'avoir dû en arriver à cette solution... A savoir réduire mes droits en rupture de contrât qu'il rappel lui même via l'article 4 (a savoir qu'il me payait mon apport de mon invention contre 50% des droits au brevet (plus les fonds qu'il n'a jamais mis sur la table sinon sa aurait été trop généreux de sa part mais il l'a aussi oublié ce léger détail !Rigolant)) et m'avoir donc a prioris totalement volé !Cool (partie souligné)

 

Mais dans son immense générosité il m'a toutefois laisser l'honneur de me nommer comme seul et unique inventeur... Comme c'est gentil... Vous n'auriez vraiment pas dû, c'est trop... C'est trop... C'est trop quoi en faite ?Non décidé

 

Bref, ce Monsieur me dit donc que j'ai été un gros vilain garçon pas gentil et que pour me punir il a simplement décider de me spolier avec le soutien de Mr Nithardt (agent au brevet) et de ces associés puisqu'il a mis se brevet et les autres au nom de tout les copropriétaires du premier brevet, en me citant, cependant, (vraiment trop sympa sais pas quoi direClin d'oeil) comme seul inventeur...

 

Alors pour information, fin octobre 2007 j'ai décidé de cesser toute collaboration tend qu'il ne s'obligeait pas à respecter leurs engagements contractuels, chose des plus raisonnable après avoir été abusé pendant des années... Ils ont de toutes évidences choisie une autre solution, celle de ce passé de moi... et de me soustraire de l'équation plutôt que d'être juste correct !

Et avouez que si vous n'êtes ni juriste (car ce qu'il dit il n'en avait aucun droit, c'est purement est simplement du vol avec abus de confiance et abus de pouvoir) , ni au fait de la situation on pourrait presque lui donner le beau rôle à cet crapule !Langue tirée

 

Maintenant il faut savoir aussi que pendant 1ans et demi il n'a pas finançé le moindre centime sous le prétexte qu'il était le gérant de mes intérêts et que sur le contrât il a mis un "jusqu'à 100000 euros" pour justifier qu'il n'avait pas a mettre le moindre centime dans cette histoire ! Faut vraiment être juriste face a des gens souffrant de "pourrititude" sinon vous êtes vite dépassé !En pleurs Et encore...

 

Pendant ce temps, j'ai dû me demerdé, j'ai même fait les poubelles mais passons ce genre de détail qui fache et ne mêne à rien...

 

Au bout d'un an et demi a lui rappeler ses obligations et a paré ses attaques régulières pour me spolié légalement les 50% qu'il m'avait laisser dans sa grande générosité pour pouvoir me pièger et pendant laquel sans que je le sache et en violant son contrât qui de toute evidence lui servait de papié cul, ce Monsieur et sa femme revendait pour des dizaines de millié d'euros des morceaux du brevet comme un vulgaire voleur de bagnole qui revend des pièces de voiture volé...

 

Au bout d'un an et demi donc, il finança enfin ce projet (avec l'argent des ventes illégalClin d'oeil), un accord fût passé avec le Pr G et des éssais furent lancer... Je vous passe les détails sordide et fastidieux pour en venir a l'essentiel... Il s'avère que ce contrât passé avec le Pr G était illégal et que non seulement je n'étais pas payé mais en plus je n'avais aucun statut ni aucune assurance et cela je ne le su que plusieurs mois après... Durant cet interval, la technologie fonctionna comme prévu a mes risques et péril et a ceux du Pr G (On avait une technologie de traitement du CO2 qui générait d'énorme quantité d'hydrogène, gaz autement explosif... Flipant non ???) et bien evidemment, cet accord illégal fût contesté par l'université de bordeaux 2 qui, connaissant les résultats voulait bien évidemment avoir leur part du gateau...(Estimer a 60 milliard d'Euro pour la seule Europe et pour le seul traitement du CO2 le gateau...) Enfin ceci n'est pas l'objet et a déjà était évoquer avec plus de détail dans l'article "le piège".

 

Faisant suite a cette "lettre" de Mr Garnier, m'annoçant ma spoliation et après avoir obtenu copie de la partie technique de ce nouveau brevet déposé dans mon dos auprès de Mme W, chercheuse aux CNRS, consultante de la société FINERCOR SA sur mon projet... (qui fut informer de ce depot avant moi... C'est vexant je trouve et preuve sans doute que tout fût correct... Et la marmotte...Langue tirée)

Je m'empressais de demander des comptes auprès de Mr Garnier et Mr Nithardt... lesquels ne répondirent bien évidemment pas avant plusieurs semaines mais je ne manquais pas de leur faire remarquer que ce brevet était plus qu'incomplet et que tôt ou tard sa pauserait des problèmes...

Cette remarque dû les faire réflechir et Mr Protain, qui s'était engager à me soutenir lors de la rédaction du contrât de copropriété et qui oublia se point dès la signature de ce document qui "normaliser" les agissementrs illégaux passé de la société Segitech, puis FINERCOR SA... Me recontacta pour me dire, apres plus d'un mois qu'il n'était absolument pas d'accord avec ce documents et que c'était faux... Ce point me fut confirmer par Mr Nithardt et Mr Hagenbach... Mr Garnier refusant de répondre...


Enfin si ces derniers me dirent par voie verbal que mes intérêts avait était préservé, en contradiction avec ce document, malgré mes innombrables demande aucun ne me fourni les documents relatif à ces dépôts de façon complêtes... Ce contentant au mieux de m'envoyer à plusieurs reprise des pièces parcelaires, tenant plus du pulze qu'autre chose dans le but évident de me convaincre sans me fournir les documents demander que mes intérêts rester intouchable...


Mais après des années a subir leurs agissement je suis comme saint Thomas... Moi je crois ce que je vois or plusieurs documents reçu de l'OEB et de l'INPI au cours de l'année 2008 prouver les dires de Mr Garnier et en aucun cas ceux de Mr Hagenbach, Protain ou Nithardt... Alors qui croire ? Selon Mr Protain c'est une erreur de l'INPI... Evidemment ces incapables de fonctionnaires ont beau dos !Clin d'oeil

Alors qui croire ?

Mr Garnier qui m'annonce m'avoir spolié, avec des documents officiel de l'INPI et de l'OEB qui le prouve ou reste vague sur mes droits ou des gens qui me disent, insistent, me bourre le crâne que c'est faux tout en refusant,sans le dire, de me fournir les pièces en intégralité ? ACTE OEB

Ce document m'a été envoyer par l'OEB car la législation impose de prevenir les inventeurs, par contre déposant et titulaire c'est FINERCOR et al... Avouez que sa fait court !

 

Pour la pointe d'humour j'ai eut droit a des commentaires du genre : Faut nous faire confiance et arrêter d'être paranoïaque... Tout en m'abusant comme le prouve ces copies de mails :

 

De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@(EFFACER CAR SUIS PAS UN CHIEN MAIS FACILE A TROUVER SI VOUS VOULEZ)

Envoyé : mardi 17 février 2009 09:08
À : QUERE JEAN LUC
Objet : Re: APPEL DE CE JOUR

 

 

 

Monsieur Quere, Bonjour

Il m'a été rapporté que vous avez harcelé à plusieurs reprises mes collaboratrices du Cabinet Nithardt et Associés SA de Mulhouse.

Je me permets de vous rappeler que le mandat de gestion de brevets qui vous concerne a été confié à la société Cabinet Roland Nithardt, Conseils en PI , SA qui se trouve à Yverdon les Bains en Suisse, et que le Cabinet de Mulhouse n'est ni en droit de vous répondre et en outre ne connait pas les dossiers.

Ce mandat  a été confié au Cabinet par Monsieur GARNIER qui représente l'ensemble des copropriétaires dont vous faites partie, selon des accords qui ont été signés entre vous. En conséquence, en raison des obligations déontologiques qui sont imposées à notre profession, nous ne pouvons répondre qu'aux personnes habilitées, en l'occurrence Monsieur GARNIER.

Je vous signale que, contrairement aux affirmatiopns insensées que vous divulguez, mon Cabinet communique très bien et très facilement avec Monsieur GARNIER, qui n'a pas disparu sans laisser d'adresse, comme vous le prétendez stupidement sans avoir fait une quelconque vérification (comme je vous ai conseillé de le faire, si vous ne faites confiance à personne !).

Je vous demande avec insistance d'arrêter de harceler mes collaboratrices et de nous menacer sans aucune raison puisque nous avons effectué le travail qui nous a été confié avec professionnalisme, même en l'absence de toute coopération efficace de votre part.

Je vous demande de ne pas dépasser certaines limites dans vos agissements épidermiques, parce que je serais tenté de déposer une plainte pour diffammation à votre égard.
SAentiments distingués

Roland Nithardt

 

 

Alors pour info, en guise de harcelement j'ai appeller 3 fois et a 2 reprise on m'a raccrocher au nez... En guise de menace je les ai prevenu que je rendrais cette affaire public et il m'a répondu  que si je le faisais il porterait plainte pour diffamation... Maintenant que Mr Garnier soit parti sans laisser d'adresse c'est un faite... Des recommandés étant revenu avec la mention n'habite pas à l'adresse indiqué !

 


 

recommandé Garnier

 

 

 

Preuve a l'appui, ce courrier (le second) est revenu avec la mention n'habite pas a l'adresse indiqué et vous pouvez vérifier qu'il a donner la même adresse a son avocat qui m'a envoyé l'huissié... Sera t'il payé ? la question se pose sinon pourquoi lui avoir donner une mauvaise adresse ! lol.

Allons plus loin dans la mauvaise foi de ce Mr Nithardt...

 

REPONSE NITHARDT A V

Courrier envoyé... De mulhouse ! Qui a la charge du dossier ? le cabinet Français ou celui en Suisses ? C'est à perdre son latin... Une fois... Langue tirée

Et aux crayon a papier les commantaires de mon conseil de l'époque à ses allégations... Mr Nithardt dit que tout à été fait dans les règles mais si tel est le cas pourquoi nous refuser l'accès aux documents demander ?

Mr Nithardt parle de confiance des uns et du profféssionalisme des autres... Mais peut on parler de profféssionalisme quand un expert en propriété industriel dépose en brevet dans le dos du seul et unique inventeur et ose lui parler de confiance pour obtenir les éléments manquant tout en lui refusant de lui communiquer les pièces prouvant que ces intérêts n'ont pas été spolié ? Sérieux ?

Pour parenthèse, moins de 2 mois plus tard, mon conseil, qui travailler dans le cadre associatif (je suis ruiner donc...) n'ayant toujours pas eut la moindre pièce, à changer de position après un déjeuné avec Mr hagenbach et plusieurs coup de téléphone avec ces gens la... Il n'avait toujours aucune pièce mais considérait que je devais faire ce qu'ils voulaient, sans avoir accès à rien et que je devais faire confiance... Et alla lui même jusqu'à me traiter de paranoïaque... Ceci dit rien n'avait changer depuis ses commentaires sur cette missive sauf qu'il considérer ne rien me devoir et en aucun cas des informations (qu'il n'avait pas lui même) et que je devais faire confiance... Moi je me demande ce qu'ils lui ont proposer pour les laisser faire ?  Enfin je ne peux rien prouver... Evidemment... Mais moi je veux les pièces avant toutes choses, c'était vrai hier et ce serra vrai dans 10 ou 20 ans si necessaires.. Comprendé ? Et le pape peut venir me dire de faire confiance ou même Dieu en personne... Je crois ce que je vois maintenant... J'ai donné merde !

 

Pour en revenir a Mr Nithardt agent au brevet, il me fait remarquer que le dossié est gérer par son cabinet suisse et que sa déontologie lui interdit de me fournir, à moi, seul inventeur, déposant et normalement titulaire de 50% des droits aux brevets, lui interdit donc de me répondre par déontologie... La déontologie en suisse ne doit pas être la même qu'en France alors mais si il suffit de franchir la frontière pour se torcher le cul avec sa déontologie sa en dit long sur cette profféssion et j'invite les inventeurs a faire très attention à leur conseils...

Je me suis d'ailleurs permis de prevenir son ordre en France afin qu'il regarde de plus prêt sa pseudo-déontologie :

COURRIER DAREMBUR

COURRIER DAREMBURE 2

J'espère que son "ordre" aura a coeur d'étudier ses agissements avec le plus grand soins étant donner les conséquences que devront tirer les inventeurs si il apparait qu'il suffit à ces experts payé une fortune de quitter le pays pour pouvoir les voler ou participer à leur spoliation en toutes impunité...J'attend encore la réponse...


Et comble du cynisme de Mr Nithardt, il ose me dire qu'il a fait le "travail" avec proféssionalisme, même et j'ajouterais "malgrés" l'absence de toute coopération éfficace de ma part... Et pour cause puisque ce brevet a été déposé dans mon dos et dans des conditions qui me sont encore inconnue malgré mes innombrables demande mais sa déontologie lui interdit de me répondre sur ce sujet et de me fournir les documents que je demande... Bien pratique la déontologie !Bouche cousue


Pour information, 15 jours après, à force de le faire "chier", ce Monsieur m'a renvoyer la balle en me communiquant la nouvelle adresse de Mr Garnier, chose fourni aussi par Mr Protain 2 jours apres le premier méssage (cette voie ayant été exploité suffisament longtemps pour me faire perdre mon temps je suppose) :