14/08/2009

ecrire aux député(es) ?

Un contact grâce à ce blog se propose d'écrire à son député pour qu'il agisse afin de ne pas payer la taxe carbone devant ce scandale... Pourquoi payer 300 euros annuel alors qu'une solution plus éfficace, plus rentable et moins couteuse pour vos portes feuilles existe ? Hein que c'est une bonne question ?


Il m'a communiquer une lettre type... Libre à vous d'en faire autant si vous le voulez en vous servant de sa lettre que je ne me suis pas permis de modifier, libre à vous de vous en servir comme modèle ou pas ou de ne rien faire... A votre convenance Messieurs Dames... J'ai l'impréssion d'être un vendeur de poissons et d'appeler les clients... Langue tiréeMarrant...Enfin la situation est loin d'être comique et les enjeux dramatique... Enfin comme vous voulez !

 

Vos Nom et adresse                                                                          

 

                                                                                              Nom (nom du député)

                                                                                              Député de (votre département)

                                                                                              Assemblée nationale
                                                                                              126, rue de l'Université
                                                                                              75355 Paris 07 SP

                                                                                             

 Monsieur le Député,

 

Vous n’êtes pas sans savoir que la commission conduite par M. Rocard a rendu, ces derniers jours, ses conclusions sur « la taxe carbone » qui devrait entrer en vigueur dès le mois de janvier 2010.

Je vous invite à visiter le blog de M. Jean-Luc Quéré, biotechnologiste qui a réalisé avec succès des essais l'université de Bordeaux 2, Il travaille depuis maintenant près d'une décennie sur le développement de technologies pour la réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2)

Il soutient avoir atteint un point tel que, non seulement il pourrait réduire les émissions de CO2 des usines (60% du total des émissions humaines au minimum) pratiquement à zéro pour un coût minime, mais en plus il a développé une technologie permettant de générer, par le biais du CO2, une source d’énergie propre et renouvelable à l’infini moins cher que le charbon….

De quoi pouvoir créer, en plus, des millions d’emplois nouveaux dans le monde dont des dizaines de milliers en France, et permettre aux Français, non seulement de ne pas payer de taxe carbone, mais d’en tirer parti et permettre à l’Humanité d’inverser le processus de réchauffement planétaire qui nous menace bien plus que ce que l’on nous dit...

Ses recherches sont paralysées pour plusieurs raisons détaillées sur son blog parmi lesquelles l'imbroglio juridique entre les législations européennes et françaises en matière de protection des droits des inventeurs dans le cadre de développement de procédés industriels innovants.

Il devrait, sous réserves, participer à une conférence internationale sur le sujet, au cours de laquelle il compte présenter sa découverte et l'avancée extraordinaire de ses recherches aux théories scientifiques inconnues jusqu'à ce jour.

Il a informé les plus hautes autorités de l'État qui pour le moment n'ont pas répondu à sa demande alors que cette innovation offre un avantage significatif à la France et à l'Europe pour se placer à la pointe des innovations technologiques en matière de traitement du CO2 et d'utilisation d'énergies propres et renouvelables à faibles coûts.

Il raconte toute son histoire dans son blog :  http://razlebol.skynetblogs.be  où il dénonce la situation scandaleuse dans laquelle il se trouve aujourd'hui.

Nous sommes tous concernés et je vous rappelle que le réchauffement planétaire est responsable, selon des experts, de 300 000 morts par an et d’un taux d’extinction d’espèces 100 à 1 000 fois supérieur à la normale et ce n’est que le début…

Il ne nous reste peut-être que 10 à 15 ans pour inverser cette tendance, sinon tout s’accélèrera. Il en va de la survie de toute l’humanité et nos dirigeants, bien qu’informés, préfèrent envisager de taxer le droit de polluer, ce qui va alourdir les charges des petits ménages de 5 a 20%  supplémentaires… sans pour autant résoudre le problème ni à court terme, ni à long terme. Mais ce choix n'est pas incontournable.

Je suis persuadé, Monsieur le Député, que vous accorderez toute l'attention nécessaire à cette requête et que vous n'hésiterez pas à soutenir une cause dont dépend la survie de vos compatriotes et de leurs enfants, tout comme l'ensemble des habitants de la planète et des formes de vie qui y prolifèrent.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Député, mes salutations distinguées.

 

Fait à :                                                                  Le :                                                        Signature :

 

 

 


Chacun sa route, chacun son chemin... Passe le méssage à ton voisin...Clin d'oeil

 

liste des députés en France

 

http://www.assemblee-nationale.fr/12/qui/circonscriptions/

Et écrivez aussi à vos gouvernements... Refusons tous de payer une taxe inique à plus forte raison que des solutions existent et que des criminels les paralysent par pure cupidité en ayant recour en toute impunité en France à l'esclavage...

Chacun sa route, chacun son chemin, passe le méssage à ton voisin...Clin d'oeil