22/01/2014

message ouvert à une lectrice.

 

Hier j’ai reçu ce mail via mon blog :

 

"Bonjour, Monsieur Ferré est un homme charmant, intelligent et drôle. L'INPI est une bande d'incapables obtus et abrutis qui défendent le brevet qui n'est pas une protection comme ils le disent, car si l'on a un brevet et que l'on est copié, c'est à vous de vous démerder. Ce n'est qu'un enregistrement comme j'en fais à 10 euros sans avoir des annuités à payer. Pour ce qu'il est de leur "protection", demandez à Monsieur Ferraye ce qu'il en pense !!!!! J'ai édité une page à ce propos à cette adresse : http://www.climaverna.com/compresseur31.htm

Cordialement, C.Verna"

 

j'ai déjà beaucoup écrit sur le sujet mais ceci nécessite d’être mis en avant et d’être complété, et je m’excuse d’avance pour mon orthographe mais malheureusement mon emploi du temps ne me permet plus de passer plus de temps à faire corriger mes textes.

L’INPI et tous les organismes de « -protection industriel » à travers le monde ne sont pas des bandes d’incapables obtus et abrutis… Et on ne doit pas laisser dire de tel choses car un incapable ou un abrutie n’est pas forcement responsable de ces actes et ceux qui travaillent dans ces organismes sont eux totalement responsable de ce qu’ils font... et ce sont eux qui "abusent les inventeurs" en les dirigeant vers les douches... (voir plus bas pour l'allusion)

Ce sont des organisations criminelle légalisé…

Je sais que mes propos peuvent choquer mais pour les avoir vu à l’œuvre je peux vous assurer que je pense chacun de mes mots et que les faits déjà évoqué sur ce blog confirment mes propos sans l’ombre d’un doute...

Le fait que ce soit des organismes d’état qui commette des « crimes  » légalisé ne rendent les choses que plus inacceptable et intolérable et sont sans doute très comparable d’une certaine façon à la déportation légalisé et institutionnalisé des juifs par l’état allemand durant la guerre de 39-45… et de la complicité active mais légal de tout ceux qui fermaient les yeux et qui conduisaient femmes et enfants vers les douches avant de les gazer et de brûler leurs cadavres le tout le plus légalement du monde pour effacer les traces de cette forfaiture.

La comparaison peut paraitre sordide et pourtant le système de « dé-protection industriel » est malheureusement très comparable…

Et est des plus sordide !

Les inventeurs sont diriger de façon organisé vers le brevet qui est présenté comme la seule et unique façon de protéger leurs bien… tout comme les nazis qui dirigeaient les juifs vers les salles de douches pour soit disant leurs bien… puis on leurs prend beaucoup d’argent pour assurer leurs « protection » et on les met à nue « dans leurs intérêt » en déposant un brevet qui soit dit en passant n’a de valeur que si un homme de l’art peut exploité l’invention sans l’inventeur… (puisqu’après la douche… Clin d'œil)

Information qui via le dit brevet sont revendu « légalement » à tout ceux qui sont prêt à les exploités par ces mêmes organismes qui prétendent défendre les intérêts des inventeurs… tout comme les affaires, bijoux et autres objet de valeurs collecté après que les juifs soit passé prendre leurs douches dans « leurs intérêts »…

 

Alors en effet le brevet vous donne le seul droit de poursuivre en justice ceux qui vous copie avec la complicité active mais légalisé de l’INPI et de ces organismes de « -protection industriel » et de vous ruiner en frais de justice pour faire valoir ce droit…

Il faut savoir que la protection industriel est le seul domaine de la justice en France qui n’ouvre pas droit à un avocat commis d’office… On se demande pourquoi quand on est naïf !

Il faut aussi savoir qu’une procédure en PI coûte environ 150000 euros en France et s’étale sur minimum 10ans… Et que ces coûts sont a multiplier par le nombre de pays impliquer… ce qui rien qu’à l’échelle Européen enverrait n’importe quel millionnaire à la soupe populaire assez rapidement…

Alors un petit inventeur !

Et comble du sordide et soit disant pour protéger les « affaires », toutes procédure juridique en PI se passe à huit clos pour que personne n’en entendent parler… L’affaire Ferraye en est une, il y en a malheureusement beaucoup…

On parle donc bien là d’un déni de justice contraire à la constitution et au droit de l’homme légalisé et institutionnalisé et mieux encore dissimuler à la population pour permettre à se système abjecte de perdurer… tout comme les juifs été brûler pour faire disparaitre les preuves !

 

C’est un système ignoble et entendre dire que l’INPI est une bande d’incapable me parait dès plus légers…

La population n’a pas idée de ce que permet ce système et ce que ce système se permet de faire…

Dans cette article :

http://razlebol.skynetblogs.be/archive/2010/06/11/inpi-et...

je montre comment l’INPI s’autorise à établir des faux documents qui permettent de spolier légalement les inventeurs…

Dans celui-ci :

http://razlebol.skynetblogs.be/archive/2010/05/24/courrie...

Je montre comment l’OEB se moque des inventeurs et je vous met en copie une lettre recommandé avec accusé de réception où je m’étonne et me scandalise de voir cet organisme établir des faux documents… qui permette légalement de faire chanter l’inventeur que je suis.

Et dans celui-ci :

http://razlebol.skynetblogs.be/archive/2013/01/19/la-veri...

Ce trouve une réponse de l’OEB à ma lettre recommandé où avec aplomb on me répond que l’OEB ne peut être tenu pour responsable de ces actes…

 

Tout est dit sur le sérieux de ces institutions et la nature criminelle de leurs actes…

 

Moi qui est connu et subi ce système de plein fouet je suis encore surpris du nombre d’inventeurs qui subissent des choses d’un autres temps et qui me contact pour échanger sur leurs vécu…

Chaque cas est particulier mais il y a toujours le même schéma de fonctionnement…

 

L’inventeur est isolé, dé-socialisé, mis au banc de la société et pour finir totalement dévalorisé… Et on le pousse au suicide souvent… sa va jusque là !

 

Mr Ferrayé, si ma mémoire est bonne, est passé du stade d’industriel reconnu et faisant vivre plusieurs familles au stade du « fou furieux » au RMI… devenu RSA ! Un miracle qu'il soit toujours en vie !

 

Horrible à dire mais : Schéma classique…

 

Personnellement je suis tomber sur des « cols blanc », des gens bien en apparence avec costume cravates et amis haut placé (en relation avec des ministres)…

 

Humainement c’était et ce sont des merdes sans être vulgaire…

 

Des individus ignobles qui ont utilisés le système des brevets pour établir des faux documents pour s’approprier mon travail et me réduire à l’esclavage… Légalement !

Le problème c’est qu’ayant déposé des faux documents pour me spolier ils ont été incapable de rentabilisé mon travail sans mon soutien…Puisqu'il n'y avait rien dans les brevets !

 

Comble du grotesque !

 

Ayant refusé de céder aux chantages et autres menaces de ces individus peu fréquentable… Ils sont aller jusqu’à me menacer de kidnapping et de torture pour s’approprier mon savoir faire…

 

N’ayant plus rien à perdre… j’avais déjà tout perdu et quand je dit tout c’est vraiment tout… j’ai refuser de céder.

Il voulait me torturer… qu’ils le fassent, ma technologie ne repose sur rien de connu et sous la torture j’aurais surement dit tout et n’importe quoi et je doute que sa les auraient avancé…

 

Il me menaçait d’hypothétique « accident », me conseiller de "regarder derrière moi" et m'ont même demander de prendre une assurance vie (dont ils auraient été les seuls bénéficiaires)… qu’ils aillent ce faire foutre c’est ce que je leur ai dit…

Psychologiquement ces années ont été si dur  que j’en été rendu à un point ou l’idée de mourir était pour moi une vrai délivrance et même une forme de soulagement…

 

Ma vie était devenu un calvaire avec menace et intimidation d’un coté…moquerie et indifférence de l’autre…

 

Aujourd’hui on appelle sa de la torture mentale dans le code du travail… sauf que j’étais même pas payer !

 

Je suis aller voir la police fasse à de tels agissements… on m’a répondu que j’étais un « inventeur », sous entendu un dingo parano et le policier c’est pratiquement foutu de moi et a refuser de donner suite parce qu’il avait autre chose à faire…

Et on parle de justice ?

 

Loin de me détruire j'ai ressenti de la colère, une rage folle serait plus juste…

 

Qui c’est atténuer mais ne c’est toujours pas éteinte à ce jour…

 

J’avoue même avoir pensé faire des choses épouvantables… J’ai même travaillé à la conception d’une arme virale…(j'ai brûler le protocole pour la produire depuis...)

Quitte à crever dans l’indifférence pourquoi partir seul après tout ? Le raisonnement ce tenait.

Quant on a plus rien à perdre on est prêt à tout, c'est effrayant d'en prendre conscience.

 

Heureusement j’ai retrouvé mes esprits avant de réalisé ce projet fou mais pour ma défense j’étais au fond du trou… Comme un lion en cage avec des êtres ignoble qui n’arrêtaient pas de me piquer derrière les barreaux de ma cage et se moquer de moi… J’étais prêt à tout pour sortir de ce piège et quand je dis tout c’est loin d’être un euphémisme…

J’ai pris un conseil juridique aussi… ce dernier m’a trahi et a fini par me faire « chanter »… il voulait que je lui communique mon savoir faire et que je lui signe un mandat pour prendre la gestion de mes intérêts et pour me forcer la main il m’a menacer de me faire couper le RMI (ce qui aurait fait de moi un clodo !) et de me faire interner dans un asile de fou avec la complicité de psys…

Vous voyez les histoires et les personnalités change mais le schéma reste le même…

C’est juste le curseur du sordide qui bouge plus ou moins…

Ce système est sordide et sa ne m’étonne jamais d’apprendre que certain inventeurs se suicide sans que personne n’en fasse état…

Avec le recul J’ai perdu beaucoup dans ce combat… Aujourd’hui j'oscille entre deux conceptions de l’humanité…

Entre cette chose horrible et abjecte prête à tout pour du fric et que je sais exister… et l’idée peut être naïve que la majorité de l’humanité ne ressemble pas à ces merdes humaine et que sa vaut peut être le coup de se battre pour que des petits bout de choux que je croise dans la rue parfois aient un avenir sur ce monde à l’agonie.

Honnêtement je ne sais plus…

Autrefois quand je voyais un gamin je souriais, je l’amusais… quand il courait je flippais comme un malade au cas où il se ferrait mal… maintenant je me demande si il va devenir un de ces horribles monstre à l’apparence humaine et j’hésite avant de le rattraper… je m’excuse mais c’est comme sa.

J’adore les enfants mais je suis heureux de ne pas en avoir, l’idée que je puisse engendrer un jour de tels individus m’est simplement intolérable.

Il y a des choses qui laissent des traces indélébiles dans nos âmes et qui ne s’oublie pas.

 

Dieu pardonne peut être… moi j’en suis incapable et c'est aussi quelque chose que j'ai perdu.

 

J’ai perdu beaucoup dans cette histoire, j’ai perdu ma foi en l’humanité et pour être tout à fait franc si ces merdes que j’ai connu dans cette histoire font partie de l’humanité, je me dis que je ne suis pas un être humain.

 

Je ne veux pas être un être « humain » parce que l’humanité pour moi sa n’est pas sa. Ils me donnent envie de vomir avec leurs grand air.

Le simple fait de savoir que je  respire le même air qu’eux même à plusieurs centaines de kilomètres me donne la nausée… c’est horrible.

Comment peut on vivre dans un monde où de tel être aussi ignoble sont autorisés à agir en toute impunité ? Des êtres humains sa ? C’est une blague…

L’idée même me parait saugrenue et infamante pour toute l’humanité.

Au risque de choquer… pour moi ils ne sont pas humain, ils nous ressemblent certes, ils ont 2 bras, 2 jambes, une tête… mais c’est de la merde… rien de plus et j’insulte la merde…

 

Le changement climatique, qui n’est pourtant que la partie visible de l’iceberg cause déjà la mort d’un million d’être humain par an et ce n’est qu’un triste début....

Ces individus peu fréquentable et ce système des brevets m’ont bloquer durant des années et me bloque encore d’une certaine façon…

En effet sans brevet il est très difficile de trouver des fonds et des soutiens… sans parler de ceux que j’égratigne dans ce blog sans pourtant cité de nom mais qui se sont reconnu et qui saborde certaines de mes démarches pour étouffer le scandale…

Bref en me bloquant ils ont commis un véritable crime contre l’humanité et face au mécanisme de stérilisation carbonique (face caché de l’impact du CO2), ils ont commis un véritable crime contre toute les formes de vies de cette planète.

Aujourd’hui je travaille sans état d’âmes (pas le temps) pour développer de nouvelles technologies de traitement et de valorisation du CO2… sans brevet.

N’importe qui pourra donc me copier mais il n’y aura pas de brevet pour les aider et j’espère que personne n’y parviendra… en effet lutter contre le CO2 va nécessiter de développer de nouvelles technologie sur lesquelles je travaille déjà et ceci va consommer énormément d'énergie et d’argent pour nous permettre d’agir à l’échelle planétaire… (On parle en centaine de milliard !)

En cas d’échec, par manque d’argent essentiellement (d’où l’espoir que je ne serrais pas copier car si tel est le cas adieu les moyen financier qui iront dans d’autres poches), notre monde devra faire face à une stérilisation carbonique qui provoquera une quasi totale extinction de toutes les formes de vies évoluer de la planète. L’humanité n’y survivra pas…

Et je dois admettre que pour une partie de cette « humanité » l’idée me plait assez…

Et le pire c’est qu’une autre partie de moi en est vraiment désolé pour l'autre partie !

 

Je vais finir par vraiment devenir schizophrène !  Langue tirée

 

Le mécanisme de stérilisation carbonique est en marche, ceci est un fait… Que la population en est conscience ou pas ne changera rien mais il sera plus dur de me bloquer si la population en est informé.

 

Je suis convaincu que ce blog, malgré mes fautes et ce coté « sombre » qui rend mes textes si dérangeant parfois, que ce blog donc  m’a d’ores et déjà sauver la vie et je vous en remercie, vous qui me lisez et je vous confirme que malgré qu’on me demande fortement d’y mettre un terme et de l’effacé du weeb en échange d’un éventuel soutien hypothétique il restera ce qu’il est : un témoignage à charge contre le système des brevets et de la façon scandaleuse et révoltante dont on traite les inventeurs.

 

Pour la stérilisation carbonique : http://sosterrien.skynetblogs.be/

L’information est une arme…

Et c’est la seule que nous avons !

Jean luc Quéré