20/07/2009

J'ACCUSE/SUITE DE PREUVE A L'APPUIE

Ce blog est perçu par des internautes comme un cri, un SOS d'un terrien en détresse, pour reprendre la chanson de Daniel Balavoine, parce que je me suis fait escroquer par une bande de crapules...

 

Ceci n'est malheureusement que la partie émergée de l'iceberg...

 

Que je me sois fait exploiter est un fait, mais là je parle d'esclavage, faut pas avoir peur des mots. A une nuance près, un esclave travaillant pour des gens bien pensant, sans que ça lui rapporte un rond mais en étant logé et nourri. J'ai travaillé à mes frais, sans absolument rien, dans des conditions techniques et humaines scandaleuses pour des gens qui pensent à l'envers...

Pour les conditions : Dans des locaux publics ou sans locaux tout court, parfois en faisant les poubelles comme un malheureux, j'avoue, et n'en ai pas honte ! Je n'ai pas à baisser les yeux devant des êtres aussi vils mais honte à ces gens là ! Pour l'Université, en toute illégalité et sans aucune assurance, en me faisant croire que tout était dans les règles et avec le minimum de matériel, ce qui m'a coûté des mois et avec, en prime, des fournisseurs qui passaient leur temps à m'appeler pour me dire qu'ils n'étaient pas encore payés, ce qui est très désagréable quand on n'a rien à bouffer soi-même et qu'on mendie l'aide sociale pour sa famille, en ravalant son amour propre pour sauver sa planète, en le signalant à une vieille ordure qui vous dit simplement que ce n'est pas votre problème... Enfin c'est quand même moi qui répondait au téléphone et qui ne savait pas quoi dire à ces gens, tout en ne pouvant pas dire que ce n'était pas mon problème, que j'avais déjà les miens et franchement, les miens été bien pire que les leurs !

Pour qui pense à l'envers, tout dépend de quel point on se place, j'ai perdu beaucoup d'argent et de temps, et certains complices de cette crapule de Mr Garnier ont perdu, si j'en crois les cessions faites de façon illégale, plus de 125000 euros dans cette affaire... Alors en pensant "à l'endroit" le soutenir est une aberration et une connerie monumentale bien que je ne doute pas une seconde qu'ils ont gagné beaucoup d'argent dans cette histoire et que "leur arnaque", même si je ne peux le prouver est bien rodée et je vous en expliquerai le fonctionnement un peu plus tard dans cette article.

En ce qui concerne la partie immergé de l'iceberg...

Avant tout j'aimerais faire le point sur ce que les gens de la rue savent du réchauffement planétaire en m'appuyant sur un radio trottoir fait à Bordeaux, ma propre ville :

 

En fait en voyant ce document il y a une chose évidente qui nous frappe... Bon Dieu ! ils sont à des millions d'années de savoir ce qui se passe !

La situation n'est pas grave... elle est désespérée !

On parle de 2050 pour une chaleur étouffante et la fonte des glaces aux pôles, qui pour parenthèse représente une augmentation du niveau des mers de plusieurs mètres qui rendront invivables une grande partie des principales villes du monde et toutes les réactions en chaine qui suivront... Maintenant 2050 ça parait loin et comme la plupart des gens ne pensent qu'à eux dans nos sociétés occidentales... Après nous le déluge !

Sauf que les choses s'accélèrent, 2050 ce n'est déjà plus d'actualité, aujourd'hui on parle de 2015, selon certains spécialistes il n'y aura même plus de glace aux pôles au cours de l'été 2012... Autant dire que c'est la cata, la cata, la cata... Allez un petit effort (comme dans les 3 frères) c'est la cata, la catata, la catastrophe... Hé bien dit donc, c'est dur à dire... Dur de voir la vérité en face aussi...

Et ça, sans être pessimiste, ce n'est rien ! Des milliards d'individus vont devoir se déplacer et alors ? Quand l'eau arrivera dans leurs salons ils verront bien qu'il y a un problème et puis ils iront plus loin... Au Bangladesh et dans d'autres pays c'est déjà le cas, vous savez !

Le pire, peut être, ce sera la bouffe. On ne nourrit déjà pas la totalité de la population, bientôt ce sera pire... Mais bon, sans être cynique une « bonne guerre » et ça devrait s'arranger, pas de problème ! En plus, ça relancera peut être l'économie mondiale et remplira les poches de nos enfoirés de capitalistes. De quoi ce plaint-on ?

 

Le plus dégueulasse, c'est pour la Vie dans sa globalité... Je me souviens que dans certains films de super héros, on disait souvent au héros pour qu'il n'use pas de ses super pouvoirs à de mauvaise fin : « De grand pouvoirs impliquent une grande responsabilité... » L'humanité a acquis de grands pouvoirs mais n'assume pas ces responsabilités... Ce qui fait de notre espèce pleine de belles promesses un super zéro de la vie... Pour rire, un petit film qui m'a personnellement fait mourir de rire... Je sais c'est limite, mais bon ! Savoir ce que je sais pour pouvoir m'y opposer et être contraint par une bande d'abrutis et de criminels en cols blancs à regarder sans rien faire pourrait me rendre fou, alors j'en rigole... Une soupape de sécurité, quoi !

 


 

 

J'adore le moment où le singe, du haut de son arbre, se met à chialer comme un gosse... Finalement il se pend ! LOL... Quoi ? On peut agir et ça dépend de vous ! En ce qui me concerne, j'ai assez donné et je suis dans le même état que ces pauvres bêtes... On ne peut pas se battre toute sa vie, seul, contre des abrutis et des êtres si pourris par l'argent ! J'ai donné et ceci est ma dernière cartouche... Après je vends mon savoir faire et je me casse dans un pays qui me donnera les moyens de protéger son territoire de telles catastrophes ou m'offrira quelques années de bonheur avant le grand plongeon dans le monde du futur qui sera devenu invivable et inévitable... Avec mes technologies je devrais être capable d'une part, de fournir une énergie propre qui dépolluera l'atmosphère au cours du temps et d'autre part, de limiter l'impacte d'un réchauffement planétaire global... L'idéal serait de développer ces technologies en masse mais je suis bloqué et tout le monde s'en fout... Au pire, il subsistera ainsi une petite poche de vie dans ce monde à l'agonie... Une arche de Noé, en quelque sorte ! C'est franchement déprimant ! Et sans garantie... ça va dépendre de la durée de l'agonie du reste de l'humanité et je ne sais pas si cette idée ne me tuera pas... Enfin CARPE DIEM... Ou alors, je me trouve un boulot peinard, sans prise de tête dans mon pays auprès de ceux que j'aime et je vous laisse tous vous démerder... ça, ça serait une belle revanche... S'assoir et attendre que tout crève comme ceux qui nous dirigent font en attendant de pouvoir vous dire que c'est trop tard pour agir... (Faut en avoir gros sur la patate pour oser penser ça et ça ne me ressemble pas...  Dommage ça aurait pu être marrant et ce qu'on m'a fait subir ne mérite pas mieux... Je commence à m'interroger sérieusement sur mes changements de valeurs...  Que voulez vous, j'ai appris à mes dépens que le bien et le mal étaient des valeurs fluctuantes, que la Justice n'est pas forcément juste et que les fumiers gagnaient plus souvent qu'on le croit... Quand on s'est pris ça dans la gueule on sait que l'honnêteté est une valeur qui ne rapporte pas... Travailler plus, pour gagner plus ? A quel époque ? Pas à la nôtre, à moins d'être ¨Président et de s'augmenter soi-même évidemment...

Maintenant, soyons optimistes, si le Gulf Stream s'arrête, le climat de l'Europe et de l'Amérique du Nord va considérablement changer... Nous rentrerons paradoxalement dans une ère glaciaire... Une sorte de mécanisme d'autorégulation climatique planétaire... Le Gulf Stream est un courant marin qui fonctionne comme un radiateur. Il se charge en chaleur au niveau du golf du Mexique et la conduit jusque dans le nord de l'Europe... Sans lui, l'Europe aurait un climat de type canadien... Congelée sous des mètres de neige en hiver... Pour l'été, ça, qui peut le dire ?  La terre n'a jamais connu un réchauffement planétaire aussi rapide de mémoire d'homme. Alors, comment ça va tourner ? Et pour information le Gulf Stream en 2008 a ralenti sa vitesse... Les choses avancent mais pas forcément dans le bon sens...

Par contre, si l'Europe gèle, même 6 mois dans l'année, ça va être un problème pour ses habitants et surtout pour notre alimentation planétaire (l'Europe est un immense grenier)... Nos cultures auront du mal à s'adapter, évidemment...

Mais pas de panique ! C'est l'histoire d'un mec... (Non je ne cite pas Coluche ! ) Et donc le mec il tombe du cinquantième étage en lisant son journal (oui il a peur de flipper si il ne le lit pas... Remarque avec ce qu'il y a dedans comment il fait pour ne pas flipper ?) et à chaque étage qu'il voit passer à la vitesse de ouf où il tombe il se dit en tournant les pages de son journal : Jusqu'ici tout va bien... Oui, y a pas que la vitesse qui soit ouf !

Moi ça me donne la "RAGE" mais bon continuez de lire votre journal, je voudrais pas déranger et, au fond, vous avez raison la mort ne nous concerne pas... Avant de mourir, ce n'est pas notre problème et après ça ne l'est plus... Bonne philosophie mais bon ! Si on pensait comme ça en permanence, je vous dis pas le chaos dans cette société... Merde, c'est vrai c'est déjà le chaos... LOL

 

Maintenant je vais essayer d'être optimiste et de vous montrer comment le problème est perçu par nos dirigeants...

 

Une avancée énorme, au moins au niveau symbolique a été franchie avec l'élection de Mr Obama au USA... Mr Busch, ancien pétrolier, considérait bien évidemment qu'il n'y avait pas de problème de réchauffement planétaire, en toute mauvaise foi... La vérité étant qu'il ne se voyait pas se charger du problème qui va quand même plomber notre économie mondiale de 10 à 20% du PIB dans chaque pays dit développé... La facture s'annonce colossale et qui va la payer ? Les pollueurs ? On pollue tous mais 40% du CO2 émis sur la planète est lié à l'électricité... Pouvons nous raisonnablement nous passer d'électricité et avons nous le droit moral d'interdire aux pays en voie de développement de pouvoir aussi, à leur tour en profiter ? Il faut savoir qu'en Chine, par exemple, une centrale électrique au charbon est construite chaque semaine et une centrale au charbon, ce n'est pas les émissions d'une voiture... On parle en millions de tonnes de CO2 par an et par centrale... De quoi flipper non ?

De toutes façons, le CO2 émis aujourd'hui n'aura un impact que d'ici une à 2 décennies, le temps que ce CO2 atteigne une hauteur suffisante...

 

Les politiques proposent quoi ?

De réduire d'ici 2050 les émissions planétaires de CO2 de 50% mais comment imposer cela aux pays en voie de développement qui émettent si peu aujourd'hui en comparaison des pays dits développés ?

De plus, 50% n'est pas un chiffre au hasard, c'est grosso-modo la quantité de CO2 émise par l'humanité et que notre mère la Terre ne peut absorber... Elle en assume quand même 50 % déjà ! Et on parle en centaines de milliards de tonnes (les chiffres sont hallucinants, inutile de faire peur aux foules).

 

Remarque ! Selon les nouvelles données, tout sera joué dans les 10 à 15 ans à venir, alors 2050...

 

De plus, même si la terre, via ce qu'on appelle des puits de carbones (des systèmes capables de capter et neutraliser le CO2) peut en absorber en masse, l'humanité lui en demande beaucoup... Beaucoup trop en fait...

 

Les puits de carbone principaux sont les végétaux (forêts) et les océans avec le plancton ou les carbonates qui précipitent au fond des mers... La vie joue un rôle majeur dans la captation du CO2, or la vie a considérablement évolué depuis sa création et a appris à maîtriser des mécanismes complexes de chimie et de physique... Entre autre le pH et les mécanismes d'osmoses et la vie a appris a exploiter ces mécanismes avec une efficacité remarquable... Cette capacité extraordinaire a atteint son paroxysme avec les mammifères dont nous faisons partie.

 

Le CO2 joue un rôle prépondérant dans le fonctionnement de nos organismes, il régule le pH de nos corps avec un pouvoir tampon important. De plus, il est notre principal déchet et notre corps se sert de la différence de pression en CO2 dans l'air (poumon) par rapport à celle de notre sang pour l'évacuer hors de notre organisme...

Le sang, plus il s'éloigne des poumons et plus il se charge de CO2, les cellules étant plus concentrées en CO2 échangent avec le sang par un mécanisme d'osmose, une fois dans les poumons il est évacué par différence de pressions en CO2 dans l'air... évidemment si l'air contient plus de CO2, le sang conserve plus de CO2... Le CO2 dans l'air a augmenté d'un facteur 2 en 50 ans... C'est peut être pas aussi anodin qu'on pourrait le croire malgré ses faibles proportions dans l'air...

Comme vous le savez la vie est sortie des océans il y a déjà très longtemps mais nos ancêtres ont emporter avec eux leurs acquis évolutifs lors de leur développement dans les eaux... Notre sang, par exemple, a le même taux de salinité que l'eau de mer et ce n'est pas un hasard...

Par analogie, on peut considérer que l'eau de mer à température égale devrait avoir le même taux de CO2 résiduel que notre sang... Or une curieuse maladie décime en ce moment même les coraux, 30% sont déjà mort, 50% des barrières de coraux sont atteintes...

 

Cette maladie est liée à un excès de CO2 dans l'eau, lié au pH peut être mais peut être aussi lié à la respiration cellulaire... 

Une cellule, pour respirer, a 2 besoins impératifs... Capter l'oxygène et, en parallèle, se débarrasser d'un déchet... Le CO2...

 

Ces 2 besoins impératifs, chez les coraux comme dans nos cellules doivent se faire en parallèle, l'oxygène ne pouvant pas être exploité si le CO2 n'est pas évacué de la cellule... C'est assez difficile à expliquer, c'est lié à des mécanismes d'autorégulation cellulaire car même si l'oxygène par osmose pouvait rentrer dans la cellule, ne pas rejeter le CO2 ralentirait la machinerie...jusqu'à l'asphyxie... Or si le taux de CO2 augmente dans l'air, même si on a de la marge par son pouvoir tampon, il y a une limite, un seuil à ne pas dépasser sinon les cellules les plus éloignées de la sources d'oxygène et qui bénéficient d'un sang surchargé en CO2 risquent de mourir étouffées... De là viendront des nécroses de tissus... Etc. jusqu'à l'amputation.

Je pense que ce qui arrive aux coraux à cause de leur grande capacité à capter le CO2 (pour leur habitat) est un signal d'alarme très fort sur ce problème qui pourrait déboucher très vite sur une nouvelle maladie qui pourrait toucher tout les mammifères dont nous faisons partie mais aussi d'autres espèces (Oiseaux, marsupiaux, reptiles, poissons et probablement toutes les espèces d'organismes ayant atteint un certain point évolutif à définir, dès que le taux de CO2 aura atteint un certain point dans l'air et de façon violente cette maladie fera son apparition et touchera absolument toutes les formes de vies évoluées. Bien sûr nous ne seront pas tous touchés de la même façon en fonction de la taille et du poids et de l'âge, du lieu où l'on habite, un jeune coeur pouvant aussi accélérer son rythme pour limiter les dégâts mais je pense que ceci est à prendre au sérieux dans les plus brefs délais... Mais à quoi bon en parler, qui écoute ? Regardez vos doigts de pieds... Si un jour ils virent au bleu en plein été ce ne sera pas forcement le froid, allez consulter en urgence absolue si vous tenez à garder vos jambes...Clin d'oeil

Et dire que je voulais être optimiste...

 

Allez je vous laisse un document que je trouve cocasse entre la différence de point de vue de Mr Obama et le matuvu de Mr Sarkozy... Pardon, le point de vue sur la recherche de Mr... Et ensuite je me permettrai de donner mon point de vue en m'appuyant sur mon expérience personnelle...Clin d'oeil

 

 

 


 

 

 

Au moins, ils sont tous les deux d'accord sur le fait que la science est la clef de l'avenir... C'est déjà ça... Et en effet, il faudra dans un avenir extrêmement proche pouvoir traiter le problème du CO2 pour soulager la planète sans quoi elle deviendra invivable... Trouver des puits de carbone artificiels ou développer les puits naturels tout en limitant nos émissions de CO2.

 

De plus, et à mon avis, Mr Sarkozy se permet d'émettre des jugements un peu dégueulasse et à la limite du tolérable... On peut dire des choses, on est en démocratie, mais il y a des façons de les dire... Oui je sais je n'ai pas de leçon à donner, mais je n'ai plus de patience et question cons j'ai largement donné alors...

Le problème de la recherche française, la première en Europe, en étant de bonne foi, vient en grande partie de notre système d'enseignement... 

Notre système d'enseignement, à mon avis, le meilleur du monde, a tout de même 2 défauts de taille...

PRIMO :

 

                  -L'enseignement est fait pour la masse et c'est formidable mais, malheureusement, c'est un éléphant dans un magasin de porcelaine avec les enfants "hors norme".

En effet il y a de quoi se poser des questions quand on sait qu'un bon nombre de surdoués n'arrivent pas à avoir leur bac et que si peu parviennent à faire des études supérieures.

Les enseignants en France ne sont pas formés pour ces gosses et c'est dommage !

Pour l'avoir vécu, un bon nombre d'enseignants les prennent pour des imbéciles car ils sont plutôt renfermés à cause de leur différence à tel point que ça devient un véritable handicap à leur intégration et certains enseignants, par maladresse certainement (J'espère que ce n'est pas par bêtise), vont jusqu'à les traiter de tricheurs lorsque leurs résultats révèlent leur vraie nature.

Difficile donc pour ce genre de gosse qui se savent différents car ils en sont conscients et cherchent à le cacher (les enfants ne se font pas de cadeaux entre eux je ne vous apprends rien) de s'intégrer dans un système éducatif basé sur le rabâchage, eux qui comprennent tout très vite, et très vite ils s'emmerdent et regardent par les fenêtres ou font les idiots pour attirer l'attention ce qui renforce l'idée du cancre chez leur enseignant... Bref...

 

Ceci dit j'ai quand même eu de la chance avec certains professeurs, comme Mme RIVER, en 3ème, lorsque j'ai demandé mon passage en seconde dans un lycée où l'enseignement était basé essentiellement sur les sciences et après qu'elle ait tenté de me dissuader car elle était convaincue que je n'aurais jamais le niveau. Après avoir vu mes notes de sciences, elle est tombée de haut et a reconnu son erreur... Ceci aussi est un point à signaler, comment un élève considéré comme un cancre par la plupart de ses enseignants, avec des notes minables, peut être premier de sa classe dans certaines disciplines, sans qu'aucun de ces dits enseignants ne se pose de question ? Une aberration, non ? et ceci fut vrai dans mon cas de la sixième à la troisième sans que personne ne s'en rende compte ou ne se pose de question.

De même pour passer en seconde j'ai dû "m'arranger" avec certains professeurs, comme Mme Castellani, professeur d'allemand... Comment j'ai dû lui proposer l'impensable à ses yeux, soit apprendre 2 ans d'allemand en moins de 15 jours pour faire mes preuves et qu'elle ne s'oppose pas à mon passage... Faut dire que l'allemand me faisait chier mais vous n'avez pas idée à quel point... J'avais déjà un mal fou à me faire comprendre en Français alors l'allemand... Curieusement 15 jours plus tard on eut le devoir d'allemand le plus dur de l'année, un niveau licence si ma mémoire est bonne et deviner quoi ? j'eus avec 3 autres malheureux élèves la moyenne... Loin de se démonter elle poussa le vice au cours suivant en m'installant à son bureau sans rien d'autre sur la table qu'un stylo et une feuille et nous fila à tous une interrogation surprise. Et pendant tout le devoir, le sourire au coins des lèvres je l'ai vu m'observer, guetter le moindre signe de tricherie de ma part, assis à son propre bureau... Je ne sais pas ce qu'en pensaient les autres élèves mais personnellement j'ai trouvé ça assez amusant et même pathétique et bien évidemment, j'ai malgré tout eu la moyenne, moi le dernier des derniers en allemand et nous ne fûmes que très peu (2 je crois)...

Suite à cela elle ne s'opposa pas à mon passage mais elle me choppa entre 4 yeux pour me dire que pour elle je m'étais foutu d'elle depuis 2 ans... Pourtant ça n'avait rien  de personnel... C'était vraiment trop chiant, c'est tout... Et comme me l'a fait remarquer un prof de math après une situation analogue en seconde c'est à moi que je faisais du tort... Si ces profs avaient seulement su que dès mon très jeune âge je lisais des livres traitant d'évolution des espèces, de biologie et de chimie et que je les dévorais littéralement... En troisième c'était l'électronique mon truc... En seconde les accélérateurs de particules et la physique quantique... J'ai même tenté d'en fabriquer un d'un nouveau genre en ellipse en récupérant des pièces de télé et de différents matériels courants et je l'ai testé... La plus grande peur de ma vie car j'ai failli y laisser ma vue avec cette saloperie... 2 minutes avec un flash rouge pour toute vision... La vache j'ai toujours pas compris ce qui s'est passé mais quand j'ai ouvert les yeux tout avait littéralement fondu... J'avais 16/17 ans... On est pas sérieux quand on a 17 ans c'est vrai... Et vu la théorie que j'avais pondu, bien heureux que ce fut un échec... Enfin passons mais c'est vrai que c'est dommage que des gosses comme ça puissent passer des années à l'école sans que personne ne se pose de question.

Secundo  :

                 -L'enseignement en France est extrêmement cartésien avec un axe particulier sur les mathématiques... ça a du bon mais aussi du mauvais... Les mathématiques ne sont qu'un outil et comme tout outil, si tu ne sais pas t'en servir ça ne sert pas à grand chose. De plus, l'imagination et la créativité ont toujours été le moteur de l'humanité et avec un enseignement basé essentiellement sur les math... à la poubelle l'imagination et la créativité dans les sciences... Pourtant c'est pas incompatible, en biologie par exemple on doit être capable d'émettre des hypothèses pour tenter de comprendre comment fonctionne un phénomène biologique et les confronter aux faits expérimentaux mais sans imagination c'est pas une table de multiplication qui te fournit tes hypothèses et la méthode pour les vérifier !

Rare sont ceux qui parviennent au bac avec un potentiel de créativité et d'imagination intact à cause de cette omniprésence des mathématiques et c'est dommage et pire, il y a plusieurs générations de matheux en place en science qui considèrent que l'imaginaire et la créativité n'ont rien à faire en science et c'est ainsi que quand un petit jeune avec des idées pleines de créativité et d'imagination arrive avec une idée qui sort des sentiers battus il se fait purement et simplement aligner... Et puis vas y, ils y vont pas avec le dos de la cuillère...

La vérité vous la voulez ? nos laboratoires public sont remplis de scientifiques avec de véritables encyclopédies dans la tête et ils sont les meilleurs du monde mais le problème c'est que leurs esprits sont englués dans leurs connaissances et qu'ils sont simplement incapables de sortir de ce qu'ils ont appris...

De fait ils se contentent de faire et de refaire ce que d'autres ont fait et d'améliorer le tout au mieux...

La science avance avec des idées nouvelles, toutes les grandes découvertes ont été faites par des gens qui sortaient des sentiers battus et qui ont osé rêver la science et laisser y vagabonder leur imagination... Einstein, Lavoisier, Pasteur et beaucoup d'autres ont dû se battre pour s'opposer à ce que les savants considéraient comme acquis à tort et c'est dommage... La science c'est avant tout une ouverture d'esprit... Je ne sais qu'une chose c'est que je ne sais rien, ceci devrait être le serment d'Hippocrate des scientifiques mais au lieu de ça dans nos facultés certains disent avec conviction : « si je ne peux le faire, personne ne le peux » et ils s'opposent à tous et vous mettent des bâtons dans les roues... C'est usant et épuisant et écœurant mais c'est un fait qui ne finit pas en « ant » mais qui nous laisse tous perdant...  

Enfin j'en ris mais ce n'est pas risible je vous assure... Certain m'ont aidé (Comme le Pr G) et je les en remercie mais d'autres m'ont plombé bien des possibilités convaincus qu'ils étaient par leur ignorance et leur nombrilisme que je n'avais pas le profil (trop con quoiEn pleurs) et que mes idées, preuve à l'appui quand même tenaient plus de la connerie que du sérieux... maintenant je me permets de leur Langue tirée  mais le mal est fait, je me suis retrouvé piégé par des enfoirés à cause de leur connerie... Enfin c'est la vie... prions pour que ça se débloque avant la cata... la catata... la catastrophe bien sûr !

 

Le problème majeur de la recherche Française hors les imbéciles qui ne regardent que leur nombril c'est le manque de fonds...

Une de mes amies, une femme extrêmement brillante fait des stages depuis une petites dizaines d'années, non rémunérée évidemment et dans l'espoir d'avoir un poste dans la fonction publique... Et ce avec un doctorat en biologie moléculaire !

 

Un autre de mes amis, plus malin est simplement parti... Il bosse depuis plus de dix ans aux USA pour 10000 euros par mois, appartement et voiture de fonction inclus...

 

Mon amie, quand elle aura un poste et si elle a un poste un jour pourra espérer quoi ? 2 à 3000 euros par mois, sans voiture ni appartement de fonction... Et ça n'a rien à voir avec le sexe... C'est une question de mentalité, en France un cerveau a moins de valeur que de la merde...

 

Évidemment il faut préciser que nos sociétés bénéficient d'aides publiques à l'innovation absolument délirante... L'anvar par exemple car il y en d'autres (ADEME...), organisme public, avec des fonds publics finance jusqu'à 70% des frais de recherche et en cas d'échec pas un centime n'est à rembourser par les sociétés publiques ou privées... Autant dire qu'en gonflant les factures la recherche privée en France ne coûte pas un centime à nos sociétés privées en cas d'échec et en cas de réussite banco... Alors pourquoi payer un cerveau ?

D'autant que si ces cerveaux veulent un poste ils doivent se satisfaire de faire des stages qui durent et perdurent durant des décennies...Non décidé

 

De même les chercheurs qui cherchent on en trouve mais des chercheurs qui trouvent on en cherche... ( Blague patronale qui en dit long !)


Le plus scandaleux dans la recherche publique c'est le manque de fonds... pas pour payer les salaires non mais plutôt pour payer les consommables... Quand vous voyez que certains laboratoires publics ont de quoi payer tous leurs employés mais que la plupart du temps ils ont à peine de quoi payer des boites de culture (pour les laboratoire de culture cellulaire par exemple) pendant quoi ? 4 à 6 mois ? Et le reste du temps ils attendent d'avoir de nouvelles boites... C'est vraiment scandaleux ! sérieux.

 

Pour obtenir des fonds et ainsi travailler à temps plein certains laboratoires font des partenariats avec des société privées, qui, pour une véritable aumône, s'approprient la totalité ou presque des résultats du travail des chercheurs publics... Alors un cerveau en France ça n'a vraiment aucune valeur... Disons quelques boites de culture à peine...Déçu  Et vous contribuable, vous payez pour ça...

Mr Sarkozy vous parlez de réformes... Commencez déjà par fournir des moyens de travailler à vos laboratoires publics, quitte à fermer des unités et à concentrer vos efforts, faites ensuite que le fruit de leur travail payé en grande partie par vos contribuables ne soit pas volé pour une somme grotesque que l'état Français daigne mettre dans la balance et que les sociétés privées cessent de tirer partie de cette politique délirante et inconsciente de l'innovation publique Française...

 

Ceci est dit... Une bonne chose de faite...

 

Maintenant parlons de la protection industrielle Française, de l'INPI... Une belle fumisterie !

 

Un brevet est sensé protéger une invention de plagia mais apparemment ne protège pas les inventeurs ce qui est un scandale sans commune mesure...

 

Un brevet coûte une véritable fortune, un dépôt fait par un professionnel, ou expert en propriété industriel, coûte de l'ordre de 3000 euros rien que pour un dépôt français et le faire sans le conseil de ce genre d'expert est une ânerie car un brevet est très facile à copier en toute légalité... On m'a raconté l'histoire d'un tracteur qui copié, avait vu le copieur gagner son procès à cause d'un boulon placé à un endroit différent d'un demi-centimètre... Autant dire qu'un brevet une fois le contenu de la tête de l'inventeur sur papier ne le protège pas forcément, bien au contraire... Car sur un brevet vous êtes sensé tout mettre pour qu'un homme de l'art puisse le reproduire... Dans mon cas c'est trop compliqué car il n'y a pas que la technologie, mais des milliers de données inconnues de la science à ce jour... J'ai quasiment une nouvelle science dans ma tête, c'est ce qui m'a sauvé en fait... Enfin façon de voir bien sûr...

Un Brevet ça sert à quoi ? on fond, c'est une question essentielle... Théoriquement un brevet c'est senser dire, voilà l'invention de Mr X, décrite telle quelle appartient à Mr Untel... ça ne vous paye pas vos avocats si vous vous faites voler, et en fait ça ne sert à rien hormis que vous pouvez dire que vous êtes l'inventeur et que cette invention appartient à ceux qui ont payé les droits (Une sorte de racket organisé sur le droit de dire : C'est moi qui l'ai fait !)... Si on vous le vole... A vous de payer votre avocat et de vous lancer dans un marathon judiciaire ruineux pouvant atteindre et dépasser 20 ans... Bon courage !Criant

 

Alors maintenant, on va définir ici 3 notions essentielles aux brevets avec des nuances de tailles...

Sur un brevet apparaît 3 dénominations particulières qu'il est bon de connaitre lorsqu'on est pas expert soit même :

                         -Le ou les inventeurs, ceux qui ont trouvé le bébé...

                         -Le ou les déposants, ceux qui ont payé le dépôt du brevet... Le ou les inventeurs n'ayant pas forcément les moyens de le faire (bref résumé... 3000 euros pour un brevet Français + 5000 euros pour le brevet PCT 18mois plus tard + 2 a 3000 euros pour chaque pays du monde hors Europe et là ça coûte 7000 euros)... Vous comprendrez je pense que peu d'inventeurs peuvent être seuls déposants ça coûte beaucoup trop cher... Et je le rappelle pour pouvoir dire « c'est moi qui l'ai fait ! »

                           -Le ou les titulaires, ceux qui ayant acheté des droits à un ou des déposants ont des droits au brevet et en fait les seuls bénéficiaires du brevet...

 

En effet vous pouvez être seul inventeur et déposant, si vous n'êtes pas titulaire vous n'avez aucun droit sur votre invention...

 

C'est d'ailleurs mon problème, j'ai céder 50% de mes droits sur mon invention à une société Française (Ségitech) contre un investissement que mes associés n'ont jamais fait, de plus cette société fantoche (car ce n'est qu'une boite aux lettres) en rupture de contrat a cédé ses droits à une société espagnole (Finercor sa), laquelle a revendu des droits à d'innombrables personnes et sociétés... Toujours en rupture de contrat...

Là où c'est un scandale c'est que le contrat initial n'a jamais été remis à l'INPI et que l'INPI ne leur a pas demandé d'où pouvait venir leurs droits sur mon invention... Si l'INPI l'avait fait, toutes les cessions, y compris la cession initiale de la société Française Fantoche (Segitech) à la société Espagnole (FINERCOR) n'auraient pas eu lieu car en violation de l'article 9.

 

L'INPI pourra dire que ce n'est pas leur travail de faire la police... Peut être mais la moindre des choses aurait été de vérifier que tout était fait en règle avant d'accorder un brevet... Et d'encaisser leur chèque !

 

Ce contrat initial n'a jamais été fourni à l'INPI, pire encore, des faux documents lui ont été fournis... Moi j'appelle faux, des documents signés en mes lieux et places sans même m'en tenir informé et évidemment l'INPI n'a rien vérifié :

 

FAUX INPI

 

 

Il parait que ça se fait fréquemment ce genre de chose... C'est dingue non ?

En fait à partir du moment où ils sont payés l'INPI semble se moquer de tout...

 

Pire encore, après avoir cessé toute collaboration avec mes associés tant que le gérant ne respecte pas ni ses obligations ni ses engagements et avoir subi leur tentatives d'abus de confiance...

ECHANGE DE MAIL 4
Le document en annexe :

ECHANGE DE MAIL 5
ECHANGE DE MAIL 6
ECHANGE DE MAIL 7

Ce à quoi j'ai répondu...

 

 

ECHANGE DE MAILS 2
ECHANGE DE MAILS 3

Mr Protain répondit à mon mail...

 

reponse protain

Et encore :

BOORLOO 2


Ce à quoi je lui répondis ceci...

ECHANGE MAILS 1

 

 

 

 

Alors maintenant, je vais commenter tout cela au regard du passif...

Le Pr G (Guénard) avait signé un accord de collaboration avec la société Finercor, et là on en revient au problème cité plus haut... Les chercheurs sont des chercheurs et non des juristes et face à ce genre de crapules ils ne font vraiment pas le poids, d'autant qu'il a agit pour débloquer ma situation et faire avancer le projet (d'autres auraient dit simplement « au revoir Monsieur »)... Donc suite à mes essais extrêmement concluants et après la "demande" de collaboration de la société Finercor afin de faire des analyses chimiques, l'Université de Bordeaux 2 a découvert l'état de fait dans lequel je me trouvais... A savoir que je travaillais en toute illégalité (l'accord passé étant illégal ce qui les arrangeait bien d'ailleurs) sans la moindre rémunération et à mes frais dans leurs locaux avec un contrat sans aucune valeur légale (Ce qui les dérangeait moins sauf pour l'assurance)... Or suite à la loi sur l'indépendance des Universités passée dans les mêmes eaux et sachant que dans leurs locaux était développée une technologie pouvant représenter un marché de plus de 60 milliards d'Euros sur le seul territoire Européen sans compter le marché de l'énergie, les responsables universitaires  (Cellule valorisation et vice président de l'Université et Dieu sait qui d'autres) ont bien évidemment voulu leur part du gâteau, ce qui est des plus normal et personnellement, je n'en avais rien à foutre... Du moment qu'on avance...

Maintenant, parlons de Mr Protain, ce dernier n'a pas cessé d'essayer de répondre aux obligations du gérant à sa place en m'informant de manière partielle afin de m'abuser et quand j'insistais pour avoir les pièces, comble de la mauvaise foi, il me répondait qu'il n'avait pas à me répondre et qu'il était bien gentil de le faire...

De plus, il aurait bien voulu me faire croire que "mon conflit" avec le gérant auto-imposé par chantage ne concernait que moi et le dit gérant, Mr Garnier. Or, il s'avère que sans le soutien de Mr Protain et de tous les autres associés ce Mr Garnier n'a aucune légitimité... De fait, ils le soutiennent tous dans ses magouilles et sont ses complices... Mais selon eux, ils n'y sont pour rien, ces petits innocents... C'est pourquoi, malgré le blocage ils le soutiennent, alors qu'ils ont versé à ce Mr Garnier 125000 euros... Et la marmotte, elle met toujours le chocolat dans le papier d'alu... En Suisse (Toujours le même problème de déontologie...Clin d'oeil En Suisse...)

 

Il est Gentil... Mon cul oui ! ils m'ont pris pour un con voilà tout... Et tente de m'abuser pour mieux pouvoir me spolier... Et moi je les emmerde ! Ça,  ça vient du fond du cœur...

En ce qui concerne mon avocat... J'étais déjà ruiné par ces gens là, il travaillait bénévolement... Autant dire qu'il n'a rien fait... Merci !

Moins d'un mois après cette échange de mails, (il y en eut d'autres sans aucune réponse à mes demandes), Mr Garnier avec la complicité de Mr Nithardt déposèrent un brevet dans mon dos et comme par un curieux hasard Mr Protain déposa des documents à l'INPI en signant ce document vu plus haut à ma place... La veille... Dans la foulée Mr Garnier m'annonça par recommandée avoir réduit mes droits :

 

 

LETTRE GARNIER 1

LETTRE GARNIER2

 

 

 

 

 

Bien évidemment, après avoir constaté que sans mon concours ils n'avaient rien, ils m'ont tous dit ou presque (Mr Garnier ne répondant pas depuis Février 2008 en rupture de contrat mais bon, c'est moi qui suis anormal de considérer cette situation anormal et scandaleuse...Non décidé) ils m'ont tous dit, donc, que ceci était faux mais en refusant obstinément de me fournir la totalité des pièces or quelques mois plus tard je recevais différents documents dont les copies suivent...

 

 

DOC INPI

Comme vous pouvez le constater sur ce document émis par l'INPI je suis seul inventeur, déposant mais... Au miracle plus titulaire et par voie de conséquence je n'ai plus aucun droit sur mon brevet !

 

Il parait que c'est une erreur de l'INPI (vu leur je m'en foutisme ça n'aurait rien d'étonnant mais bon)... Ok... Prouvez le ! Mais jamais malgré mes multiples demandes je n'ai obtenu la totalité des documents demandés... 

Quant à l'INPI... Il faut attendre la publication et donc attendre que ce soit trop tard et payer pour avoir les infos... Scandale quand tu nous tiens...

 

 

Mais ceci ne s'arrête pas là... Je reçu aussi celui là :

 oeb JANVIER 2008

 

 

Alors là on peut voir que je suis bien le seul inventeur sur le brevet Européen qu'ils ont déposé dans mon dos en janvier 2008, mais je ne suis plus déposant et encore moins titulaire... Là où on rigole c'est que l'INPI n'a jamais eu le contrat initial, mais uniquement pour ce brevet, les droits au brevet de FINERCOR ont été acquis par contrat (Ils l'ont eu, eux, ou on leur a filer un document bidonné ??? ). Impossible à savoir, il faut attendre la publication quand ce sera trop tard bien sûr... De plus ce contrat ne fût jamais respecté mais ceci n'est qu'un détail sans doute... L'OEB faisant donc comme l'INPI, du moment qu'on les paie...Non décidé

 

Et pendant ce temps les experts du climat brassent de l'air et qui s'en soucie... Hein ? Je vous le demande !

 


Mais pour reprendre le document de comparaison de point de vue entre Mr Obama et Mr Sarkozy je vous confirme que l'un des enjeux majeurs du XXI ème siècle pour la science sera de développer des technologies pour ralentir le réchauffement planétaire... En fait, ralentir c'est bien faible, l'idéal serait d'inverser ce processus en retirant le CO2 de l'atmosphère...

Maintenant soyons clair, à moins d'arrêter nos conneries et de changer de façon radicale nos vies, il y a peu de chance que ça arrive sans la nouvelle grande idée, la révolution scientifique qui pourrait changer nos vies... Comme le dit Mr Obama et nous sauver tout court en réalité car dans l'état, il est illusoire de penser qu'il y aura un miracle et que de façon idéal, au bord du gouffre ceux qui dirige nous dirons de nous arrêter...

Maintenant je vais vous raconter une énorme blague, un canular fantastique... Cette révolution scientifique que Mr Obama appel de ces vœux, la nouvelle grande idée... Elle est déjà là... Dans ma tête et ces gens là m'ont pourri la vie pendant des années pour se l'approprier et me maintenir en esclavage... Et au pays des libertés en prime... C'est pas drôle ça ? Sérieux c'est pas hilarant ?

Faisons le point de la situation :

Depuis plus d'un siècle notre société capitaliste nous pousse à consommer toujours plus et pour avoir plus, nous consommons toujours plus de produits pétroliers et avons émis tellement de CO2 que la terre est au bord du gouffre... La température moyenne de la terre par effet de serre a pris déjà 1 à 2°C ce qui est considérable car une valeur moyenne... A certains endroits la température a varié de près de 10°c et la machine climatique mondiale s'emballe de plus en plus... Aujourd'hui la terre voit un taux d'extinction d'espèces 100 à 1000 fois supérieur à la normale et dès qu'on passera les points critiques (biologiques et climatiques) la machine sera incontrôlable et menacera toutes les formes de vie de la planète... Un rappel en dessin animé... C'est plus sympa mais tout aussi vrai...


Ceci en toute bonne foi, vous avez pu le vérifier par vous même... Et ce n'est que le commencement... 10 à 15 ans pour éviter l'inévitable...

 

A moins de se passer des énergies fossiles et de s'entendre à un niveau mondiale sur la gestion des végétaux au niveau planétaire, comment pourrons nous éviter l'inévitable ?

Pensez vous avec la vaste inégalité qui existe au niveau planétaire entre les hommes qu'un début de commencement d'un accord puisse germer, peut être... Sérieusement ?

Pas de panique... Nul ne peux fuir... Le bateau coule et il n'y a aucun canot de sauvetage...

Maintenant je vous confirme que cette révolution scientifique, cette idée nouvelle qui changera nos vie est déjà là et elle est validée depuis 2006...

Une technologie capable de traiter le CO2 en quantité hallucinante... 1 milliard de fois plus qu'en milieu naturel, au moins 1 millions de fois plus efficace que la vie elle même ne peut le faire et mieux encore se permettant le luxe d'utiliser le CO2 à des fins de production énergétique... De quoi totalement inverser la vapeurs dans les 5 à 10 ans...

 

Aujourd'hui le CO2 est émis par nos sources d'énergie (Même l'électricité qui représente 40% du CO2 mondiale)... Si demain on retire le CO2 tout en produisant de l'énergie de ce CO2 c'est autant de CO2 qu'on émettra pas...

 

Cette technologie non seulement va ralentir le réchauffement planétaire mais peux aussi permettre d'inverser ce réchauffement planétaire... Et si Mr Obama espère une technologie de ce genre, en France et pour le monde entier, cette technologie existe déjà...

Je vous présente une courbe de traitement du CO2 par ma technologie :

 

RESULTAT TRAITEMENT EN CONTINU

Comme vous pouvez le constater l'efficacité est extraordinaire et sur un mélange gazeux à 60% de CO2 soit 4 fois plus concentrer que ce qui sort de nos usines et un déchet de ce traitement est de l'hydrogène quasi pur qui pourrait nous fournir une quantité phénoménal d'énergie de nature à nous faire oublier le pétrole et pour un coût inférieur au charbon !

 

J'aimerais vous dire que Mr Sarkozy n'est pas informé... Mais il l'est, comme me l'a confirmé Mr Goubet, son secrétaire de cabinet... J'aimerais vous dire qu'il va se bouger le cul pour débloquer la situation et faire avancer les choses comme on me l'a laisser croire :

 

 

De : Présidence de la République [mailto:courrier.president@elysee.fr]
Envoyé : lundi 30 mars 2009 08:16
À : jeanluc.quere@
Objet : RE:Présidence de la République

 

cid:image001.gif@01C877E5.6DB7B030

 

SCP/CdO/C045978

 

 

 

Cher Monsieur,

 

 

Le Président de la République a bien reçu votre message.

 

Chargé de vous répondre, je puis vous assurer qu'il a été pris connaissance avec attention de vos préoccupations avant de les signaler au Ministre d'Etat, Ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du Territoire.

 

Bien cordialement.

 

 

Le Chef de Cabinet

Cédric GOUBET

 

 

 

Monsieur Jean-Luc QUERE

 

 

 

Mais la réalité est bien plus triste... Il préfère sans doute mettre en place une taxe carbone qui va plomber les finances de la France d'en bas et ne rien régler au problème du réchauffement planétaire à moins que, ayant passé le dossier à Mr Borloo, Ministre de l'écologie, de l'énergie et du développement durable, et accessoirement Collègue et ami de Mr Protain (un de mes enfoirés) ce dernier ait simplement décidé de mettre ce dossier dans un tiroir et de ne pas faire de vagues par simple amitié pour une crapule...

 

Je dois remercier certain amis et internautes qui m'ont conseillé de ne pas faire de vagues en jugeant ma situation très délicate et allant jusqu'à me dire que ma vie pourrait être en danger... Ceci est peut être vrai même si je ne veux tomber dans la paranoïa mais comprenez moi bien... Si cette technologie n'est pas développée dans les 5 à 10 ans c'est vos vies et celles de vos enfants qui sont menacées, pire encore toute forme de vie sur cette planète est menacée et ce, par pure cupidité d'une poignée de crapule sans morale qui ose au XXIème siècle utiliser l'esclavage en toute impunité sous le prétexte qu'ils savent exploiter les failles juridiques de mon pays et que peut être ils ont le bras long... Ceci est un scandale sans équivalence qui se doit d'être dénoncé avec la plus grande force quelque en soit les conséquences...

Je citerais Coluche :

"C'est en remuant la merde que ceux d'en haut peuvent la sentir !"

Et comptez sur moi pour la remuer en national voir à l'international... Et le seule façon de me faire taire sera de me loger une balle dans la tête et comme j'ai tout dans la tête, si cela doit arriver... Bonne chance à vous tous dans le monde de demain...Clin d'oeil