09/08/2010

Protain gérard... Avocat fiscaliste, Ami de Mr Boorloo et crapule infâme...

Cette technologie dont ce blog est l’objet, est d’une importance capitale pour la survie de notre espèce, et que vous le croyez ou pas, telle est la vérité.

Depuis plus de 5 ans, je suis totalement bloqué par des crapules infâmes…

Abus de confiance, faux et usage de faux normalisés par des organismes de protection industrielle, harcèlement moral, esclavage, chantage, intimidations, menaces de kidnapping, de torture et de mort…

Bref le sordide le plus dégueulasse qui soit, afin de me spolier de mes droits sur ma création et de me réduire à l’esclavage à vie...

Je ne reviendrai pas sur tous ces points, largement démontrés dans ce blog, avec preuves à l’appui et vous ferai simplement remarquer que ces crapules sont informées de l’existence de ce blog et qu’il suffit de taper leurs noms pour tomber sur mon blog, en première page du web.

Aucun d’eux n’a osé me poursuivre en justice pour diffamation, alors que la plupart m’en ont largement menacé pour me contraindre au silence !

Et ceci n’a rien d’un hasard…

La diffamation est un crime odieux, mais la dénonciation est un devoir civique et c’est mon devoir de prévenir les victimes potentielles des actes de ces infâmes individus, attendu que ne rien faire, serait une non assistance à personne en danger, ces individus n’ayant pas peur de menacer de mort leurs victimes, si cela sert leurs intérêts et je les crois tout à fait capables d’organiser des meurtres.

Pourquoi je les crois capables d’aller jusqu’au meurtre ?

Simplement parce qu’ils ont tenté de m’imposer à signature un contrat de copropriété dans lequel il était marqué noir sur blanc qu’en cas de décès (le mien bien sûr ) tout leur reviendrait, à eux et à eux seuls, quelques soient mes héritiers…

En outre, ils m’ont proposé de prendre une assurance vie dont ils auraient été les seuls bénéficiaires, quand ils ont vu que je commençais à devenir « difficile » à gérer ,et que je ne me laissais pas faire…  Par voie orale, il est vrai… Ce que j’ai refusé avec force et indignation !

Et si j’avais accepté, j’aurais valu plus d’argent pour eux mort que vivant, et je doute que ce « soit innocent »... Mais ils ont droit à la présomption d’innocence et moi à la présomption de culpabilité…

Et ceci est à noter, c’est un détournement scandaleux de notre système juridique par des malfaisants, pour imposer le silence à leurs victimes en les menaçant de poursuites!

Bref ce texte a pour but de vous expliquer pourquoi je suis paralysé pour sauver nos vies, et comment ces individus savent utiliser notre système juridique pour violer les droits de l’homme et contourner les lois et comment ils vont jusqu’à menacer la survie de notre espèce, pour leurs seuls intérêts crapuleux…

Laissez moi vous parler de Mr Protain Gérard, avocat fiscaliste et membre à part entière d’un réseau criminel organisé de NABO des plus dangereux.

Ce Monsieur est un avocat fiscaliste, c’est aussi le gérant de la société Brevets et associés et, à ses dires, un ami de Mr Borloo, ministre de l’écologie, de l’énergie et du développement durable mais c’est surtout une immonde crapule, et je le crois le plus dangereux de tous ceux à qui j’ai pu être confronté.

Si je devais échouer et que nous ne devions pas survivre à la stérilisation carbonique, ce Monsieur Protain, costume-cravate et parlant bien, en sera le plus responsable de tous, sans aucune contestation possible à mon sens.

J’ai connu ce Monsieur en 2007, mais il était déjà « propriétaire » de mon invention depuis 2005… Lors de notre première rencontre, il s’est présenté comme une victime de Mr Garnier, un escroc qui m’a abusé et spolié de mon brevet grâce à l’INPI, qui a normalisé des transactions illégales sans aucune vérification…

En faisant simple, car leurs manipulations sont très complexes, j’ai signé un contrat de partenariat avec la société Segitech, société française, de droit français, ayant ses locaux dans une structure publique d’aide à la création de sociétés de technologies innovantes…

Aucune raison d’être méfiant donc, puisque soutenue par une structure publique qui m’avait dirigé vers elle !

Dans la réalité, cette société « écran », a « revendu », cédé, donné, en fait je n’en sais rien du tout car on m’a toujours refusé l’accès à la moindre pièce, sauf une 3 ans après dont je me demande encore si elle est légale, et si elle n’a pas été antidatée…

Donc mon invention fut, en totale rupture de contrat, refilée à une société espagnole, Finercor… à moins que ce ne soit Finecor, société suisse dissoute la même année ?

Bref cette société, Finecor sur l’acte de cession que Mr Protain m’a remis en juillet 2007, a revendu des morceaux de mon brevet à la société Brevets et associés, sans que j’en sois même averti et en totale rupture de contrat, et pour un montant appréciable ( près de 120.000 euros à ma connaissance).

Mr Protain Gérard donc, après 2 ans de silence a débarqué dans ma vie, alors que je commençais à  devenir «ingérable» pour Mr Garnier…

Il faut préciser qu’à l’époque j’en étais réduit à travailler à mes frais et avec des moyens techniques très limités, ce Monsieur ne respectant pas ses engagements contractuels et cherchant par tous les moyens possibles et imaginables, à me spolier de la totalité de mes droits…

Ce Monsieur donc, qui se présentait comme un honnête homme m’a affirmé mordicus que ce Jean Garnier, ami personnel de Mr Lepen, président du Front National, était une crapule et qu’il l’avait escroqué sur mon affaire de plus de 150.000 euros !

Ceci étant dit, nous ne pouvions pas poursuivre cette crapule, car une action juridique était inutile… L’INPI ayant normalisé la cession Segitech/Finercor sans aucune vérification, et Finercor étant espagnole, une procédure juridique en plus d’être longue et coûteuse, n’aurait servi à rien !

En effet le droit d’un pays s’arrête aux frontières du dit pays… Et faire appliquer une décision de justice française hors de France, est un véritable tour de force !

Ceci me fut confirmé par un conseil juridique et je vous rappelle que le cabinet Derambure, chez qui fut déposé mon premier brevet, a un impayé de la société Finercor de près de 25.000 euros (pour mon dossier et différentes victimes)…

Et ce cabinet n’a pas poursuivi la société Finecor ou Finercor en justice pour autant… Une procédure juridique lui aurait coûté beaucoup plus cher et de toute façon, il est des plus évident qu’une fois condamnée par un tribunal, cette société aurait déjà été dissoute…

Ce qui fut le cas de la société Segitech et Finecor et de bien d’autres d’ailleurs dans de nombreux dossiers…

Bref ce Monsieur Protain s’est présenté comme une « victime » et comme mon conseil à l’époque. Il m’a dit qu’il valait mieux avoir un bon accord qu’un mauvais procès…

Lequel serait long et coûteux et n’apporterait rien puisque Mr Garnier, agissant d’Espagne à travers une société écran, ça ne mènerait nulle part. Ce dernier ne m’avait d’ailleurs pas caché son refus de lâcher la gestion de mes intérêts, sous peine de saborder les brevets…

Voilà ce que ce Monsieur Protain m’a envoyé pour obtenir ce qu’il voulait :


----- Original Message -----
From: Gerard PROTAIN
To: quere
Sent: Monday, July 16, 2007 9:10 AM
Subject: Votre dernier Mail


Bonjour,
Merci de votre transmission de votre Mail à Garnier.
Je suis effectivement raisonnable et espère que Garnier le sera aussi;
Il y aura deux points sur lesquels je serai intraitable et ce dans mo intérêt comme dans le vôtre bien sûr et si l'argent des honoraires arrive et que votre avocat se met au travail, je suis sûr qu'il sera d'accord:
1/ Aucune somme me revenant ne passera par les mains, directement ou indirectement de Garnier. Je me demande d'ailleurs si son refus de créer la société ne vient pas de sa crainte de de plus être le seul receveur de tous paiements pour les redistribuer ensuite à sa guise. Par ailleurs, il est tooujopurs mêlé à des dossiers bizarres et nous ne pouvons être sûrs qu'il ne sera pas saisi, notre argent avec. Je suis sur ce point d'accord avec vous que même les paiements à faire à des tiers,  Braun ou Poucucq par exemple, ne doivent pas passer par lui.
2/ Il faut absolument mettre en place une procédure précise de désignation du mandataire commun ou de son remplacement, majorité de plus 50% par exemple, ce qui veut dire que vous bloquez toute nomination quui vous déplaît. Pourquoi: Segitech est mandataire, il vend ses  parts et le gérant est hostile et bloque tout. Ou il décède, il est remplacé par Christine???? C'est d'ailleurs déjà elle la gérante! Il faut reparler de ce camouflage.
Par ailleurs, je rappelle deux points des négos à mener: La première concession de licence ne devrait porter que sur l'Europe. Par ailleurs, vous devrez, avec ou sans Mme. Wunenburger, et payé pour celà, établir un protocole précis de recherches complémentaires et être totalement associé à la fabrication et mise en place du proto industriel. A mon avis, Garnier va revenir avec une proposition de paiement comptant mais avec l'obligation pour nous de fabriquer le proto. pourquoi pas MAIS dans ce cas, à part le paiement des brevets nationaux, tout le reste devra rester bloqué entre vos mains car si l'argent est réparti, sa part ne reviendra jamais et c'est sur notre part qu'il faudra financer la suite.
Enfin, n'ayez pas peur que je bute sur des clauses hyperprotectives de vos droits, vous y avez droit et, indirectement, qui plus est, j'en profiterai car elle museleront Garnier.
Amitiés
Gérard

Voici un mail de ce même Gérard Protain, avocat fiscaliste ayant un cabinet à Paris, ami de Mr Borloo et gérant de la société Brevets et associés, après avoir obtenu ce qu’il voulait :

De : PROTAIN [mailto:gprotain@gprotain.com]
Envoyé : lundi 27 octobre 2008 15:15
À : QUERE JEAN LUC; 'Germain HAGENBACH'
Cc : pv.magis@orange.fr; GARNIER
Objet : Re: Projet CO2


Bonour,


Je constate que nous sommes, après une relative accalmie,  repartis dans une inondation d'Emails d'agression et de récrimainations et accusations diverses, des questions auxquelles vous n'auriez pas de réponses (lesquelles???), de bonne volonté abusée(quelle bonne volonté????, vous avez cessé toute activité depuis plus d'un an!!!), d'abus de la part de vos copropriétaires (lesquels????)....

Bref, je vous réitère que vous voyez maladivement des maux où il n'en existe pas et que, si Mr. Hagenbach n' a pas ses réponses avant, le RV du 5 saute et je ne reprendrai aucun autre engagement. Selon lui, vous n'avez besoin d'aucune experience nouvelle ni de matériel même peu coûteux, mais simplement de quelques heures de mise en forme de vos résultats. Le caractère dilatoire de vos réponses pour dissimuler votre refus de coopérer ne trompe personne.

Par ailleurs, je vous prie d'arrêter de raconter des histoires sur les droits qu'aurait la fac sur notre matériel (je vous rappelle qu'il ne vous appartient pas en propre mais appartient à notre communauté. Je suis d'ailleurs sûr que vous l'avez déjà récupéré et que c'est avec lui que vous avez pu faire votre démonstration!).

Comprenez bien que vous êtes au seuil de votre dernière chance de ne pas finir sans un sou pour perte totale de toute valeur de votre invention et que persister dans votre délire paranoiaque vous assure soit une vieillesse sans ressources, soit une vieillesse non seulement sans ressources pais qui plus est avec des contraintes pénales si vous essayez d'exploiter d'une manière ou d'une autre vos connaissances hors de notre association car ce serait de l'abus de confiance de votre part et nous ne le laisserions pas passer.

Désolé d'être brutal mais je suis excédé de vous voir repartir en vrille et redémarrer votre campagne de courriers délirants.

J'admire votre conseil de continuer à supporter un client ingérable tel que vous.

Inutile de tenter de me répondre par un flot de menaces et de lamentations, ,vous serez désormais et de nouveau en expéditeur bloqué.

PROTAIN

 

 

On note la différence !

Cet individu est une infâme crapule !

Ici nous avons clairement affaire à des êtres sordides, d’une cupidité maladive qui utilisent l’abus de confiance et l’intimidation pour obtenir ce qu’ils veulent… du fric !

Ils fonctionnent comme une meute de hyènes…  Ils vous tournent autour, prêts à vous arracher un morceau de chair, au premier signe de faiblesse…

Quand vous posez des questions à l’un d’entre eux, et que sans réponse, vous insistez, un autre vous répond par une question : Que voulez vous ? lesquels ? Je ne comprends pas, vous n’êtes pas clair expliquez vous ! Nous vous fournirons tout ce que vous voulez, dès que vous aurez clairement dit ce que vous voulez… De quoi parlez vous ? Je ne comprends pas… Vous n’êtes pas lisible…

Et le ponpon : Si vous voulez obtenir les documents relatifs aux brevets, ils vous suffit de les demander à Mr Nithardt !

Lequel Mr Nithardt, après plusieurs mois à chercher à m’abuser, m’a répondu qu’il ne travaillait pas pour moi et à refusé de me fournir le moindre élément pour respecter « sa déontologie »… Jolie la déontologie qui permet d’abuser de la confiance des inventeurs, d’établir des faux en écriture et permet de faire chanter les victimes !

 



De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : jeudi 9 juillet 2009 17:13
À : QUERE JEAN LUC
Objet : Re: TR: demande de situation

Monsieur,
Mon client est la société de Monsieur GARNIER qui vous représente. Je n'ai aucune instruction ni aucun ordre à recevoir de vous. Je vous prie de régler votre problème avec cette société et ses représentants qui détiennent toutes les informations relatives aux brevets.
Sentiments distingués
R. Nithardt

Vais-je trop loin là, Mr Nithardt ?

Allez vous enfin me poursuivre en justice, pour avoir rendu publics vos actes ou est-ce encore de l’intimidation déguisée ?


De : Roland Nithardt [mailto:roland.nithardt@nithardt.ch]
Envoyé : lundi 3 août 2009 09:16
À : QUERE Jean Luc
Objet : Plainte pénale

Monsieur,
J'ai informé votre associé Monsieur GARNIER de vos agissements et je dépose une plainte pénale contre vous.
Roland Nithardt

Et Mr Protain savait cela

 


----- Original Message -----
From: Gerard PROTAIN
To: quere
Sent: Wednesday, July 11, 2007 9:33 PM
Subject: agent suisse


Bonsoir,

A la reflexion, je me demande si la demande de transférer des informations à un agent suisse ne cache pas autre chose: Garnier s'est fait jeter par son agent de brevets parisien qui m'avait téléphoné la veille pour me prévenir qu'il ne voulait plus travailler pour lui car il n'était pas payé.
Pouchucq lui réclame environ 15 000 Euros. Je me demande s'il ne veut pas le planter et confier le dossier à un autre agent, en Suisse qui plus est, c'est à dire sans contacts avec vous ni moi donc sans contrôle possible de ce qu'il fait. J'évoque cette possibilité car je  comprendrais qu'un ingénieur des allemands, par exemple, demande des infos mais pourquoi un agent de brevets?


Et il y avait de prévu contractuellement la parade... Mais lui comme aucun de ses complices associés n'a consenti à la mettre en place... Se faisant ainsi complice actif des agissements de leur complice !



Et quand, agacé par des mois, voire des années sans réponses ou avec des documents qui ressemblent à des puzzles, tellement ils sont morcelés , vous les demandez sèchement, on vous répond que vous êtes « ingérable », « délirant »,  « agressif », « bi-polaire », « paranoïaque »… Bref bon pour la camisole !

Que vous ne faites que vous lamenter ! Sordide, sordide… Ruiné, Rmiste, réduit à aller mendier à la soupe populaire avec des associés qui refusent de respecter leurs engagements contractuels et passent leur temps à vous menacer…

Dans ce texte, il me menace de finir sans le sou… Clodo quoi !

Et il évoque lui-même leur immonde et dernier chantage, s’appuyant sur le système de protection industrielle : « vous êtes au seuil de votre dernière chance de ne pas finir sans un sou pour perte totale de toute valeur de votre invention »

Car en plus d’être malhonnêtes, ils sont mesquins ces rats !

Mais ceci, ils n’auraient jamais pu le faire sans la complicité active de tout le système de protection industrielle !

Inventeurs, une fois encore, prenez conscience dans votre intérêt de la réelle menace du « système de dé-protection industrielle »…

On ne le dira jamais assez !

Me poursuivre en justice… Pourquoi au fait ? L’esclavage n’est pas interdit en France ? L’abus de confiance ? Quelle plaisanterie cynique de parler d’abus de confiance, lui c’est un expert qui en parle !

Quels êtres humains pourraient supporter un tel harcèlement moral, sans perdre pied ? Vous le pourriez vous, ou est-ce moi qui perd vraiment les pédales ?

D’autant que ceci, c’est par écrit… Par téléphone, c’était bien pire !

Menaces de kidnapping, torture, mort…

Et je reconnais que, bien plus tard, j’ai dit à ce Monsieur qu’il avait de la chance d’être tombé sur moi…

Un autre lui aurait sûrement défoncé la gueule à coups de barre de fer ou logé une balle dans la tête avec un profond soulagement je pense, et probablement avec un grand plaisir…

D’ailleurs, après réflexion et après des années de harcèlement et de menaces, n’aurait-ce pas été de la légitime défense ?

C’est une question à poser à un juriste…

A l’époque de ce mail, et après plus de 3 ans d’esclavage, puisque je travaillais sans aucune rémunération, j’avais fini par laisser tomber, en attendant qu’ils respectent leurs engagements et obligations contractuelles, lesquelles prévoyaient de me fournir tous les éléments qu’ils me dissimulaient et une rémunération mensuelle de 2.500 euros par mois…

Alors, quand il écrit que « j’avais cessé toute activité depuis un an », il est quand même gonflé !

Je suis comme tout le monde : je dois manger moi aussi, et je bossais à mi temps dans une petite boîte de travaux publics pour un salaire de misère, mais avec du temps libre, pour reprendre mes travaux, dès que ces «Messieurs » se décideraient à réellement respecter leurs engagements contractuels…

Ils ont d’ailleurs fini par me faire virer, en violant encore leurs obligations contractuelles !

Contractuellement aussi, il y avait une clause qui stipulait que si le gérant ne respectait pas ses obligations contractuelles, les copropriétaires devaient le révoquer… (la clause parade)

Je leur ai rappelé à tous par recommandé à plusieurs reprises, mais ils l’ont maintenu en place et ce alors même que cette crapule partait sans laisser d’adresse et sans aucune forme de réponse...

Alors Mr Protain, vous avez fini, vous et vos « associés », par renoncer à vos droits sur mes brevets…

Après avoir, bien sûr, mené votre ignoble et ultime chantage à terme, à savoir saborder les brevets qui n’ont aucune valeur sans mon savoir faire, puisque déposés dans mon dos pour me faire chanter !

Oseriez vous prétendre ne pas être complice de Mr Garnier, alors que ce dernier est parti sans laisser d’adresse, avec votre argent, et que vous pouviez le révoquer ?

Oseriez vous nier l’évidence, alors même que les documents de « renonciation », dont on peut se demander la légalité, m’ont été dissimulés durant plus de 8 mois après leur signature, afin que vous soyez tous certains que je ne pourrai plus sauver mes droits sur ces brevets ?

Vous avez paralysé cette technologie durant 5 longues années, et ainsi commis un crime contre l’humanité…

Le bon côté, c’est que maintenant vous ne pourrez plus vous servir abusivement de la justice pour m’intimider ou me paralyser puisque de fait, après avoir pourri ma vie durant 5 ans, vous avez fini par renoncer à vos droits sur mes brevets, et probablement grâce à ce blog qui vous fait de la pub, sinon vous auriez encore et toujours cherché un moyen de me pourrir la vie, comme vous me l’avez souvent dit…

Car il faut savoir que même si ces crapules n’ont jamais respecté leurs engagements, ils étaient en droit de me poursuivre en tant que propriétaires des droits sur mes brevets, et ce tant que moi je n’avais pas les moyens de faire appel à la justice…

Ce qui aurait coûté 150.000 euros et pris 10 ans ! D’autant que les affaires en propriété industrielle, sont les seules affaires justiciables qui n’ouvrent pas droit à l’aide juridictionnelle !

Droits aux brevets que lui et sa bande de NABO m’avaient volés, avec la complicité d’expert en PI, de l’INPI et de différents offices de brevets à travers le monde…

Aujourd’hui, enfin libre, je peux envisager de poursuivre… Pas trop tôt, mais nous avons perdu 5 ans et ça va être très dur de rattraper ce temps perdu, d’autant que depuis peu la planète subit une forme de processus de rééquilibrage, qui nous offrira un sursis au prix de nombreuses vies…

Mais il va falloir s’attendre à des hivers très froids entrecoupés de redoux et à des étés très secs…  Se qui sera désastreux pour l’alimentation humaine…

De même les fortes chaleurs qui sévissent dans les zones tropicales, vont favoriser l’évaporation et provoquer des pluies diluviennes, telles que nous en voyons au Pakistan, en Inde, en Chine, en Argentine… Et ce n’est qu’un début !

Et le seul espoir que nous avions, vous l’avez paralysé pendant 5 ans, par pure cupidité…

S’il y a un Dieu, votre place est en enfer, en avez-vous conscience ?

Quand vous rendrez votre dernier souffle, songez y… Et consolez vous avec votre pognon durement « gagné » et foutez vous le au cul !

Grossier ? Peut être, mais des êtres qui ne respectent rien ne doivent pas être respectés, ils sont une injure à l’humanité… Des parasites… La lie du genre humain, et ceci je vous assure, ça vient du fond du cœur et ça doit être dit : ces gens agissent ainsi, car personne n’ose dire ce qu’ils font…

Prévenir leurs futures victimes, c’est les empêcher de nuire et probablement sauver des vies, et ça vaut bien un vilain mot, il me semble...

 

Les commentaires sont fermés.