02/05/2009

Départ

Arriver au bout du bout du bout...

 

Contraint pendant des années à l'esclavage pour sauver mon projet...

 

Ruiné par des gens peu scrupuleux qui utilisent les failles juridiques, le coût et la longueur de la justice Française pour se soustraire à toutes les conséquences de leurs actes... D'autant qu'avec la construction Européenne actuelle leurs agissements est fortement facilité (L'Europe se fait sur l'argent... Le reste attend, alors la justice qui s'en soucis !)

 

Devant l'inaction du gouvernement Français qui est parfaitement informé de l'existence de cette technologie et de ma situation et qui malgré le fait que cette technologie pourrait créer des centaines de milliers d'emplois et générer des fonds considérables au point de relancer l'économie mondiale, préfère ne rien faire apparemment... Rendant l'esclavage et le déni de la justice en France parfaitement acceptable apparemment.

 

Je Parts... Vers un pays plus accueillant.

 

Nul n'est prophète en son pays et je constate à mes frais que ceci est vrai et j'en ressents toute la trahison qui m'envahit et que cette phrase sous entend.

 

Je reviendrais en Europe d'ici 15jours pour faire ce que j'aurai à faire.

 

D'ici là il se produira peut être un miracle, qui sait, mon gouvernement en ayant pleinement connaissance et mes pseudo associés sachant clairement ce qui les attend ils finiront peut être par lâcher le morceau (à mon avis, faut pas rêver car ils sont pathologiquement pourris par la cupidité et la malhonnêteté)

 

Maintenant soyons clair, ma technologie outre les milliers d'emplois nouveaux et directs qu'elle peut créer est la seul technologie ayant la possibilité de réduire considérablement le mécanisme de réchauffement planétaire en réduisant de façon massive les émissions de CO2 en nous offrant une source d'énergie propre et renouvelable à l'infini (je ne vous parle pas du coût sa frise le grotesque) et c'est la seule technologie actuelle qui, à terme, pourrait nous permettre d'inverser ce processus de réchauffement planétaire.

 

La survie de milliers d'espèces (dont la nôtre peut être) est  liée au réchauffement planétaire et si je n'ai aucun autre choix que l'exil pour sauver ma planète hé bien je partirais sans l'ombre d'un remord.

 

Avec énormément de regrets, sans doutes, et beaucoup de colère devant cette situation et l'indifférence générale mais sans me retourner.

 

Chacun doit assumer ses responsabilités tôt ou tard et après tous les efforts et sacrifices que j'ai fait, abandonner et tout foutre à la poubelle par rapport à une bande de parasites et une bande d'abrutis prétentieux et débiles n'est pas une option acceptable.

 

Et puis il y a vraiment trop d'intérêts en jeu et je ne parle pas d'argent, ça fait 7 ans que je galère comme un malade avec des revenus inférieurs au seuil de pauvreté et je vous prie de croire que si ce n'était que pour de l'argent j'y aurais mis un terme depuis belle lurette d'autant que j'ai beaucoup, beaucoup perdu dans cette histoire mais sa c'est mon problème et je devrais devoir continuer de vivre avec.

 

Toujours avancer, jamais se retourner, comme dans une guerre on ne doit pas se retourner sur ceux qui tombent, si on se retourne, on s'arrête et si on s'arrête on ne peut espérer repartir indemne et il y a beaucoup trop d'intérêts en jeu, on a un monde à sauver.

 

Courage... Fuyons ici ou ailleurs évidemment..Clin d'oeil

 

11:40 Écrit par RAZLEBOL dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : exil, sauve la planete |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.